Partagez | 
 

 LE BAL DE NOËL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Sally Ann Perks
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 464
Age : 24

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Mer 27 Fév - 21:13

Contre toute attente, Drago ne fit aucune remarque à la Serdaigle quant à son retard. La jeune fille fut d'ailleurs étonnée qu'il lui propose immédiatement de danser, alors qu'elle venait à peine d'arriver. Elle ne put, d'ailleurs, réprimer un léger rire.

- Je m'était réellement attendue à une réplique cinglante destinée à me faire regretter mon retard! Je m'en voudrais presque de m'être ainsi méfiée de toi...

Sally Ann était pourtant certaine que cela avait été la première intension de Malefoy. Mais elle était contente qu'il se soit retenu de le faire, même au profit d'un accueil aussi... plat. Elle retint une moue, un peu déçue. A vrai dire, elle avait également espéré lui tirer un compliment, si infime, ou banal, soit-il... mais bon. Elle n'allait pas non plus s'en plaindre.
Malefoy lui sourit, crispé, puis s'approcha un peu d'elle.

Elle allait lui demander si quelque chose n'allait pas lorsqu'il détourna la tête, et se mit à un examen apparemment minutieux des élèves présents pour le Bal. Elle ne fit aucun commentaire. De toute façon, Sally se doutait bien qu'il était gêné. Mais pourquoi, ça, elle ne saurait le dire. Cette situation lui paraissait étrange, à elle qui avait l'habitude que ses interlocuteurs soient plutôt.. à l'aise en sa compagnie. Elle ne savait pas quoi dire pour combler le silence qui s'était installé. En fait, elle aurait même préféré, à ce moment même, qu'il retrouve sa verve habituelle et son hatitude hautaine... Quoique... Non, elle n'aurait décidément pas aimé ça non plus.

L'espace d'un instant, Drago parut satisfait de quelque chose qui échappait à la jeune fille. Elle tenta tout de même de ne rien laisser paraître et, lorsque l'une de ses connaissances s'adressa à elle, elle lui répondit de façon tout à fait naturelle. Elle écourta pourtant la discution. Le poufsouffle en question était très gentil, certes, mais profondément niais et sans réel intérêt.

De loin, elle apperçut alors Grégory et Charline. Ils étaient apparemment venus ensembles au Bal, ce qui était assez étonnant. Sally avait fait la connaissance de sa... collègue?, lors de la dernière sortie à Pré-au-Lard. De ce qu'elle en avait apprit, Charline était plutôt sympathique, et décidée à réussir...
Elle était en train de se demander si Drago lui en voudrait si elle le traînait auprès de ces deux-là, histoire de les saluer, quand une exclamation de mépris, venue de Malefoy lui-même, la tira de ses pensées. Sally Ann lui laça un regard interrogatif, qu'il ne remarqua pas.

Au moins, il avait finit par reporter son attention sur cavalière et semblait maintenant chercher quelque chose à dire. Cela tombait bien, en fait, puisque Sally avait horreur d'être ignorée bien longtemps.

-Tu… Tu es vraiment très jolie comme ça…, lacha-t-il enfin.

Malefoy détourna le regard, et elle eut l'impression étrange qu'il fixait... sa boucle d'oreille. Oui, elles étaient belles. Mais quand même... Surprise, Sally ne sut pas tout de suite quoi lui répondre, et se décida à jouer la carte de la simplicité.

- Merci. Je te retourne le compliment, sincèrement, lui répondit-elle, faisant mine de s'attarder un peu sur sa tenue.

De toute façon, elle avait déjà prit le temps de le dévisager à son aise avant de lui faire remarquer sa présence. Mais ça, il n'avait pas besoin de le savoir. Et elle l'avait eut, son compliment, remarque-t-elle, tout sourire. Mais elle était certaine qu'il pouvait tout de même faire mieux..

- Mais... est-ce que cela veut dire que je ne le suis pas, d'habitude? ajouta-t-elle avec une moue faussement déçue.

Elle se doutait que faire des compliments n'était pas le fort de Drago, mais vu le temps qu'elle avait mis à se préparer (enfin... pas tellement plus que d'habitude, mais ça non plus il n'était pas obligé de le savoir), elle pouvait bien le pousser un peu, non? Et puis, une fois n'étant coutume, autant en profiter maintenant, puisqu'elle en avait l'occasion...

**
Finalement, Drago la regarda droit dans les yeux, pour la première fois depuis qu'elle était arrivée, et lui annonça que les préfets devaient ouvrir le Bal, et qu'ils devaient donc y aller. Il semblait enfin plus sûr de lui, ne se contentant plus de phrases hésitantes et de rires gênés. Au contraire il avait repris ce ton sentencieux qui lui était propre, celui qui laissait entendre qu'il fallait prendre ce qu'il disait pour argent comptant, et qu'il n'y avait rien à y redire.
Voyant là une occasion de débuter une conversation un tant soit peu intéressante, Sally feint l'étonnement et lui demanda :

- Vraiment? Je croyais pourtant que tu ne l'étais plus...?

Evidemment, elle savait qu'il avait retrouvé ses charges. Mais le fait que cette décision soit récente rendait sa question plus crédible. Absorbée qu'elle l'était par ses cours, elle aurait très bien put ne pas le savoir, n'est-ce pas? De toute façon elle n'avait rien trouvé de mieux..
Elle prit le bras que lui tendait son cavalier, attendant sa réponse, et le suivit sur la piste de danse aménagée au milieu de la Grande Salle.


Dernière édition par Sally Ann Perks le Jeu 28 Fév - 3:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Harry Potter*

avatar

Messages : 66
Age : 24

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Mer 27 Fév - 22:28

Harry avait eu vent du bal de Noël qui se déroulait aujourd'hui même dans la Grande Salle. Toutes les filles en parler mais aussi pas mal de gars même si pour eux e bal était une mauvaise chose car la plupart ne savaient pas quelle cavalière choisir. Harry n'hésiter pas à ce sujet. Il avait demander à Ginny et elle avait aussitôt accepter au grand bonheur de Harry. Lorsqu'il lui avait demander il avait eu peur qu'elle refuse car Ginny ne lui parlait plus beaucoup en ce moment et même l'esquivait certaines fois ce qu'il ne comprenait pas. Il avait beau réfléchir il ne lui avait rien fait pou la mettre dans un tel état et pourtant...

Enfin elle avait accepter, c'était le principal pour Harry. Peut être même que ce bal allait renforcer leurs liens et que Ginny l'excuserait, quoi qu'il est fait. Le Gryffondor avait acheté en début d'année une robe car celle que lui avait offerte les Weasley était à présent trop petite. Trois ans s'étaient écoulés depuis le jour où il avait reçu la robe de Mme et Mr Weasley déjà... Le Survivant se rendait à présent compte que le temps passait vite et que d'ailleurs cette année serait peut être la dernière avec Voldemort à l'extérieur qui ne tarderait pas à trouver un moyen pour entrer à Poudlard.

Sa robe de soirée était presque identique à celle qu'il avait porté lors de sa quatrième année. C'était l'heure maintenant de rejoindre Ginny devant la porte de la Grande Salle. Il ne devait pas être en retard car Ginny n'aimerait surement pas mais il arriva tout de même malgré lui en retard de quelques minutes devant la Grande Salle mais Ginny n'était pas là à la grande surprise de Harry. Ginny aussi était sans doute en retard et Harry resta donc devant la porte à attendre Ginny pendant que les autres élèves danser. Il attendait depuis 20 minutes et Ginny ne montrait toujours pas le bout de son nez.


*Mais qu'est-ce qu'elle fait ? Elle devrait être là depuis longtemps déjà...*

Il fallait bien se rendre à l'évidence... Ginny ne rejoindrais pas Harry à ce bal... mais pourquoi ? Elle aurait pu au moins le prévenir cela lui aurait évité d'être ridicule devant les couples qui passaient devant lui et ouvrait la porte de la Grande Salle. L'Elu ne savait pas quoi penser... comment avait-elle pu lui faire ça ? Elle était certainement dans la salle commune encore occupée à faire ses devoirs ou à dormir malgré que la soirée venait tout juste de débuter.

*Et maintenant je fais quoi ? Je ne vais aller au bal alors que je suis tout seul !*

Mais il changea subitement d'avis car il voulait voir Ron et Hermione qui danser sans doute, peut être même ensemble. Il ouvrit ensuite la porte avec tout le courage qu'il avait ne pensant pas aux moqueries des Serpentards qui le verrait tout seul. Mais ils n'étaient pas là... Ron et Hermione bien sur. Ce n'était décidément pas une bonne soirée qui s'annonçait pour Harry qui n'avait ni ses amis, ni sa cavalière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carter Lane
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3112
Age : 28
Année : +1
Age du personnage : 18 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Mer 27 Fév - 22:38

La jeune fille lui retourna le “compliment”, lui affirmant ainsi que son costume lui allait à ravir. Ben tiens, Carter était un sang pur, qui avait la classe dans le sang et il aimait toujours être à son avantage, comme c'était le cas maintenant alors forcement que le costume lui allait bien. Et puis sa mère était vendeuse de vétêments donc elle s'y conaissait bien au niveau de l'esthétisme et son fils avec donc. Le jeune homme adressa un léger sourire poli à Amanda pour la remercier de ses quelques mots et écouta la réponse qu'elle lui donna sur la présence des préfets au milieu de la salle.

“J'ai du oublier de te dire...” Voila le début de phrase qu'il vallait mieux éviter pour ne pas énerver Carter. Comme ça les préfets ouvraient le bal, et Amanda n'avait certainement pas vu l'intérêt d'en informer son cavalier. Bien entendu, loin de Carter était l'idée que lui aurait pu, seul, penser à ce détail, non pour lui la faute revenait entièrement à Amanda, qui n'avait pas accompli son devoir. Bien trop soucieux de montrer son mécontentenement à la jeune fille et par la même occasion sa peur, il préféra ne pas faire de commentaires trop déplaisant qui aurait eu pour seul effet d'énerver surement Amanda.


- Non! Bien sur que non, j'adore me faire remarquer!

Bien entendu, rien n'était plus faux. Bien que plutôt à l'aise en public, de par son incroyable physique, Carter détestait être observé et encore moins que plusieurs personnes le fixent. Il fera bien sur fit de ce détail en dansant, s'imaginant que tout le monde les rejoindrait très rapidemment, ce qui était aussi faux. Bras dessus, bras dessous, Carter et Amanda entrèrent dans la salle et Carter l'invita donc à commencer à danser. Une main dans la sienne et l'autre sur sa hanche, les deux camarades dansèrent accompagnés des autres préfets, eux même accompagnés de leur cavaliers ou cavalières.

La première danse pris fin mais Carter préfera continuer à danser tant qu'il en avait encore envie. Bien qu'il dansait très bien, la sportivité n'avait jamais été son fort et ça, peu de monde le savait. Parlez lui Quidditch, il vous répondra passe-temps inutile. Autre moyen plus intelligent de se défiler devant le manque de compétences sur un balai. Enfin bref, tout ça pour dire que Carter n'était en général pas très motivé pour tout ce qui reflettait du domaine sportif donc autant profiter de danser avec lui tant qu'il en était encore temps.


- Dis moi Herles, tu as un petit ami ?

La question avait fusé (“fiiiiiiiou”) comme un éclair, sans qu'il sache vraiment pourquoi il l'avait posé. En réalité, loin de lui l'idée de devenir le petit ami d'Herles, mais il était en fait curieux de savoir si elle en avait un, point final. Et quand Carter voulait, Carter avait. Une fidèle réputation d'enfant pourri gaté à l'appui. Il planta donc son regard bleuté dans les siens et attendit qu'elle lui réponde, la mettant au défis de ne pas se laisser déstabiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theodore Nott**
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 13
Age : 26
Age du personnage : Maybe Lily Rose ?

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Jeu 28 Fév - 0:26

Le jour du bal est arrivée, comme chaque année Theodore déteste ça et n'y aime pas y aller.
Tout le monde est si joyeux de danser bêtement avec la personne qu'on aime ou bien simple amis. Ce sont des choses qui énervent particulièrement le jeune Serpentard, de plus qu'il n'est pas très bon danseur, il ne préfère pas s'y rendre ou bien c'est seulement pour mettre un peu d'ambiance en jetant des sortilèges sur les personnes qui dansent. Chaque années il reste tout seul dans sa salle commune même s'il s'ennuie particulièrement pendant des heures, il préparait des pièges ou bien il révisait ce qui était rare de la par du jeune Serpantard.

Mais cette année-là, Théodore avait fait un petit effort d'y aller tout simplement qu'il y avait une certaine personne qui l'attendait: Lily Rose Farder qui n'était qu'autre sa "petite amie", même s'il n'est pas du genre romantique, il savait très bien que ça avait fait plaisir à cette dernière d'aller au bal. Quand il avait proposé à Lily Rose d'aller au bal, il avait éprouvé un peu de compassion et de gentillesse ce qui pouvait en surprendre plus d'un qu'il propose une telle chose. Il ne fallait pas lui fais réputer ces genres de choses car il ne le fera pas.

Theo se trouvait dans son dortoir en train de parler à ses "camarades" de tout et n'importe quoi et en se préparent tout en même temps, tout en voyant les visages surpris de ces derniers cela l'avait bien amusé. Theo ne s'était pas cassé la tête pour son "look", mais il ne fallait pas s'entendre au contraire de la par de ce dernier. Il n'avait pas passer des heures à se préparer et à se peigner contrairement à ses "camarades". Vêtu d'une robe de sorcier banale que sa mère lui envoyait chaque année, cela le dégoutte de mettre un cadeau de celle-ci tout en sachant qu'il devait la remercier. Elle était de coloris noirs sans aucune originalité. Avant de sortir du dortoir il remonta la colle de la chemise et desserra légèrement la cravate. Pour une fois le jeune Serpentard était sortit dans les premiers de la salle commune. Déjà que l'ambiance de la salle commune était gavant c'était deux fois pire à l'extérieur, en effets les couloirs étaient bondés de monde qui se ruait dans la grande salle. Theodore avait prit son aire de blazer et s'avança tout en hésitant de rebrousser chemin, mais il n'allait pas le faire trop fière pour prendre la fuite il continuait a marché avec son aire de garçon blazer. Il espérait bien qu'elle soit là avant lui, déjà qu'on le voyait très rarement ce jour-là il ne voulait pas attendre pendant des heures et ne pas se prendre la honte. Theo avait prit tout son temps pour arriver à la grande salle il ne voulait tellement pas arrivé le premier qu'il avait fait un petit détour dans les couloirs.

Ce qui le regrettait les plus arriva, elle n'était pas encore là. Il avait beau chercher dans les coins stratégiques il n'y était pas. Peut-être que c'était lui qui était en avance pour se l'assurer il jeta un coup d'œil à l'horloge, pour une rare des fois il était en avance de quelques minutes. A cette remarque le jeune Serpentard s'installa dans un coin et cala contre un mur tout en attendant sa cavalière et s'amusait a jeté quelques rayons lumineux de sa baquette. En effets Theodort n'était pas du genre patients et d'attendre ça l'énervait plus que tout d'autre chose, mais il essayait de garde son calme ce qui était difficile comme des masses d'élèves passaient sous son nez et pas l'ombre de sa cavalière.


*Qu'est ce qu'elle fait?! Je n'aurais jamais dû lui proposer ça mais qu'est qui c'est passer dans ma tête?...Fais Chier!!*

Jetant quelquefois des regards sur les personnes qui arrivaient Theodore continuait à s'amuser avec sa baguette pour enfin en avoir assez et la ranger, il se colla plus contre le mur et il n'avait qu'une envie c'est de partir ou bien de changer la musique qui l'horripilait de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Amanda Herlès
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 825
Age : 24
Age du personnage : 18

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Jeu 28 Fév - 15:34

Amanda dansait calmement avec son cavalier, elle aurait peut-être du le prévenir que les préfets devaient inaugurer le bal mais elle avait complètement oublié et elle pensait qu’il le savait déjà. Elle n’avait pas voulu l’énerver, bien au contraire, et elle le remercia intérieurement de ne pas s’énerver plus que ça. Il fit juste une petite remarque, à laquelle Amanda ne répondit pas. Elle était finalement contente d’avoir trouvé un cavalier, même si celui-ci se nommait Carter Lane et était le mec le plus prétentieux qu’elle connaissait, mis à part quelques Serpentard. Après tout si Carter ne l’avait pas invité, elle serait venue au bal seule ou peut-être elle ne serait même pas venue.

La jeune Poufssoufle se sentait bien dans les bras de son cavalier, même si celui-ci avait des fois le caractère d’un vrai Serpentard, elle arrivait à le supporter. Après tout Amanda était une gentille fille et elle voyait la gentillesse dans chaque personne, mis à part la plupart des Serpentard qu’elle ne comprendrait jamais. Elle leva la tête et regarda autour de la salle, la danse des préfets était maintenant finis et il y avait beaucoup plus de monde sur la piste. Amanda vit Grégory ainsi que sa cavalière se diriger vers le buffet et elle lui fit un petit sourire. Il avait l’air surpris de voir sa meilleure amie danser avec son cousin. Mais la jeune préfète était contente que Carter ne se soit pas arrêté de danser, pour elle s’était un bon moment passé avec lui car elle adorait depuis toute petite les bals et elle aimait y danser pendant des heures.

La jeune fille souriait, on pouvait dire qu’elle était heureuse. Quand elle dansait, elle oubliait tout le reste, elle se laissait bercer par le son de la musique et se laissait guider par son cavalier. D’ailleurs Carter l’avait impressionné, il dansait admirablement bien et il avait le don de lui faire oublier tous ses soucis. Mais Amanda du bien revenir à la réalité quand Carter reprit la parole pour lui demander, à sa plus grande surprise, si elle avait un petit copain. Depuis quand le jeune Serdaigle s’intéressait-t-il à la vie sentimentale de la préfète des Poufssoufle. Amanda releva légèrement la tête, un air surpris peint sur son visage. Carter la regardait de ses magnifiques yeux bleus et Amanda nu pas de mal à soutenir son regard. Elle le regardait de ses yeux noisette qui lui donnaient un charme particulier et elle répondit :

- non je n’ai pas de petit ami Carter, tu devrais bien le savoir, sinon je ne serai pas allée au bal avec toi.

Amanda se mit à sourire, toujours en le regardant dans les yeux et en ne baissant pas le regard. Après tout, elle venait de répondre à sa question, alors que ça ne le regardait pas le moins du monde. Mais Carter venait de lui donner une raison pour qu’elle lui retourne la question. Après tout Amanda était curieuse de nature, et elle voulait savoir si quelqu’un – mis à part elle – arrivait à le supporter pour rester continuellement avec lui. En plus Carter venait de la nommer avec son nom de famille et elle détestait cela. Non pas parce qu’elle déteste son nom de famille, non elle l’adore mais parce qu’elle n’aime pas qu’on la vouvoie.

- mais après tout je ne vois pas en quoi ça te regarde alors permet moi de te retourner la question. As-tu une petite amie Carter ?

Les deux amis - si on peut les appeler comme ça – se regardaient toujours dans les yeux en continuant de danser. Ca serait au premier qui baisserait le regard. Etrangement avec Carter, Amanda se croyait tout permis et n’avait peur de rien, ça ne serait pas elle qui baisserait le regard et se laisserait avoir par ce prétentieux, même si il avait eut la gentillesse de l’inviter au bal et pas un autre. C’est vrai ça, il aurait pu inviter une autre fille ? Peut-être pas une fille intelligente car elle aurait vite fait de refuser, mais ils restaient les Serpentardes quand même. Non là Amanda était bien méchante, personne – sauf les Serpentard – ne méritaient de se les coltiner toute une journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charline Spencer
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 689
Age : 26

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Jeu 28 Fév - 18:22

Les deux grands rivaux de toujours s’étaient tenus face à l’autre, soutenant chacun le regard de l’autre, l’air malicieux et assuré. La victoire n’était encore assurée pour aucun de deux camps. Et la lutte pouvait durer très longtemps. Les deux jeunes adolescents commencèrent à évoluer sur la piste lorsque la chanson débuta. Les pas commencèrent alors à s’enchaîner. Charline réfléchissait à toute vitesse pour exécuter de la meilleure façon possible ses pas. Le tout en évitant d’écraser son partenaire… (De préférence). Mais elle gardait, tout comme son cavalier, un air serein, comme si tous deux avaient reçu un don pour la danse dès la naissance, ce qui, dans le cas de Charly était totalement faux.

Une masse d’élèves finit par venir à son tour sur la piste de danse. Le bal venait d’être ouvert… Et les préfets avaient fini leur devoir de la soirée. Charline, eut un léger sourire de satisfaction, elle s’était bien débrouillait pour le moment ! Puis la fin de la musique vint et les deux jeunes sorciers quittèrent la piste, mettant fin à leur danse. Le bras de Grégory vint saisir celui de la serdaigle, afin de la mener au buffet. La sorcière se laissa guider sans rien dire. Tous deux parvinrent aux tables déjà dressées. Il y avait bien des choses installées là… Tout était bien présenté, mais pour combien de temps encore ? La blonde posa son regard turquoise sur celui de son cavalier qui lui demanda si elle voulait quelque chose.

Le magnifique regard bleu de Grégory fixait celui de la jeune demoiselle, différemment que précédemment. Il était plus aimable peut-être ? Ou… Moins dur plutôt ? Il se contentait de lui poser sa question, et d’attendre, en l’occurrence, sa réponse. Charline sourit alors doucement, secouant la tête, négativement :


« Eu non merci, ça ira… Je n’ai pas vraiment envie de quelque chose encore… »

La jeune sorcière blonde posa son regard un instant sur la silhouette du préfet de gryffondor. Cette soirée était de loin, la plus étrange qu’elle ait passée depuis son entrée à Poudlard. L’air de rien, être toujours à côté de Grégory l’étouffait un peu. Elle se sentait observée, oppressée, comme si chacun de ses mouvements était passé au détecteur et que le moindre faux pas lui donnerait directement la peine de mort ! Ce n’était vraiment pas joyeux tout ça…

Afin de se détendre un peu, elle tourna la tête vers la salle, regardant les élèves danser… Elle pu voir Amanda avec le cousin de Grégory… Il semblait être assez étrange comme garçon celui-là… peut-être même pire que son cousin… Non… était-ce seulement possible ? Être plus étrange que Eragon… Non, c’était tout bonnement impossible. La jeune fille, essayant de trouver un sujet de conversation garda son regard posé sur le couple formé par la meilleure amie de Grégory et son cousin :


« Amanda sort avec lui ? Je ne les avais jamais vu ensemble encore… »

La sorcière se retourna pour reposer ses yeux bleus sur ceux de son cavalier… Finalement, elle détourna le regard… Elle n’était pas franchement à l’aise ce soir… Il faisait chaud. Ou plutôt, elle avait chaud. Et puis, Grégory était assez difficile à cerner comme ça, en journée, en cours… Alors toute une soirée ! Pourquoi diable avait-elle accepté son invitation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Rose Farder
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 6
Age : 28
Age du personnage : Peut-être. . .

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Jeu 28 Fév - 22:27

La jeune Poufsouffle n’était pas une grande adepte de toutes ses fêtes qu’organisait Poudlard assez souvent. A vrai dire, ce qui l’a gênait réellement dans ces dernières, c’était l’idée qu’elle se devrait de suivre des conventions, de faire comme tout le monde … le coté convivial de la chose faisait toujours beaucoup sourire la petite brune et c’est optimiste et souriante qu’elle décida d’appréhender la soirée.

En plus de ça, elle avait été galamment invité par son petit ami du moment : Theodore Nott. Rien n’était sérieux entre eux et cela ravissait tout le monde. Le Serpentard avait une certaine réputation et celui du coureur de jupons … lui courait après. Pourtant la jeune fille avait cru déceler une certaine sensibilité sous ses airs de mauvais garçon et c’est ravie qu’elle s’apprêtait à passer la soirée avec lui.

Assise depuis quelques longues minutes dans l’un des fauteuils aux couleurs chaudes et particulièrement moelleux de la salle commune des Poufsouffle , la jeune fille attendait une de ses amis, il était presque l’heure des festivités et la brune n’avait pas passé des heures entières à se préparer. Elle avait d’ailleurs passer plus de temps à s’occuper de Zach et de son nœud de cravate qu‘a se préparer elle. Sa jolie robe créme faite de voilage et couverte d’un ruban noir avait été enfiler en quelques secondes et ses longs cheveux noirs remontées dans un laps de temps quasiment identique.
Elle plairait à Théodore.. Elle plairait à Théodore n’est-ce pas ? .. Un doute vint alors trôner dans son esprit mais elle n’eut pas le temps d’y réfléchir plus longtemps puisque l’amie tant attendue apparut souriante et radieuse.

Plus tard enfin, elles se dirigèrent toutes deux vers la grande Salle et le cavalier de son amie la rejoint ensuite. Zach était partit avant elle et c’est donc seule qu’elle arpenta les couloirs froids mais éclairés avec goût de l’école dans laquelle elle résidait depuis maintenant 6 ans. Cette robe était particulièrement jolie mais elle n’était pas très pratique lorsqu’il s’agissait de garder une baguette sur soi et puis de nombreux courants d’airs se faufilait maintenant entre la peau blanche et fragile de la jeune fille et son habit de fête.

Et puis, elle l’aperçu … son 7éme année ne semblait pas très à l’aise dans cette univers et c’est ainsi qu’elle compris l’effort qu’il faisait pour être là. Et elle en fut légèrement touché.
Elle qui tenait à a faire une entrée remarquable de jolie petite princesse, ces plans furent vite perturbés par une arrivée massive de Serdaigle dont un des 6éme année l’a bouscula.
Soupirant légèrement, elle le rejoint finalement et s’appuya au mur doucement fixant instinctivement les petites étincelles multicolores qui s’échappaient par filets du bout de bois.


« … Bonsoir »

Son bal de Noël n’avait aucun intérêt si celui qui l’accompagnait n’était pas heureux d’y être, elle aperçut son meilleur ami au loin et puis, dans un sourire gênée, elle préféra de loin discuter.

« tu n’es pas très heureux d’être là hein ? »

Ses grands yeux clairs fixés le garçon presque embêté de porter tant d’intérêt au fait de se rendre en ces lieux. Lily Rose joua avec l’une des mèches de ses cheveux noirs qui retombés en fixant toujours son petit ami et finit par se redressait. Et puis, une idée lui traversa l’esprit … Elle, était si heureuse d’être là, parce que Poudlard était sa seconde maison et que son Noël aurait été pire si elle l’avait passer auprès de ses parents et qu‘il commençait donc très bien … ça n’était peut-être pas le cas pour le jeune Serpentard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zacharias Smith*
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 34
Age : 27

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Jeu 28 Fév - 22:36

Bizarrement, ni Ombrage, ni McGonagal n'avaient été genées par le leger changement de musique quelques minutes plus tôt. Peut-être pour éviter de gacher la fête. Zacharias aurait quand même été relativement fier s'il avait put tirer une grimace du visage de l'inquisitrice.
Il continuait de danser avec sa cavalière qui essaya de le rassurer en se raprochant de lui. Ce n'était pas vraiment ce qu'il aurait imaginé de mieux mais si ça ne la dérangeait pas... Qu'est ce qu'il avait à craindre ? C'était bien connu, que les deux Poufsouffle étaient amis.
Le jeune Poufsouffle déglutit difficilement et fit mine qu'il était de nouveau tout à fait à l'aise. Il scruta un instant les autres couples et le buffet qui semblait l'appeler. Pourtant, il ne pouvait pas de nouveau se dérober devant sa cavalière ou il finirait par se retrouver seul pour tout le reste de la soirée.

Soudain, il vit un garçon qui lui était un peu... antipathique. Theodore Nott. Il ne le connaissait que de vue et de ce que lui avait raconté Lily Rose, sa meilleure amie. D'ailleurs, la jeune Poufsouffle venait de le rejoindre le sourire aux lèvres. Les deux élèves sortaient ensemble depuis peu de temps mais Zach avait déjà la nausée en les imaginant ensemble.
Par reflexe, il détourna la tête de l'élève de Sertpentard et serra Emi contre son torse. Il eut ensuite un leger sursaut et s'éloigna de sa cavalière. Il n'aimait pas se montrer jaloux et encore moins possessif. Mais chacun de ses amis devaient subir à un moment ou un autre la surveillance -discrete ou pas- du Poufsouffle.
Zacharias sourit distraitement à sa cavalière pour lui faire comprendre que c'était un accident. Bien trop honteux pour réussir à aligner quelques mots d'excuses. Et puis, sa grande-tante lui avait appris qu'il ne fallait jamais qu'un homme s'excuse d'un signe d'affection quelqu'il soit.
Le jeune Poufsouffle continua donc de danser avec Emi comme s'il n'avait rien fait. Il esperait simplement qu'aucun des futurs prétendants de la jeune fille ne l'ait vu. Il tenait à garder tous ces cheveux. Par sécurité, il jetta un coup d'oeil à ceux qui l'avait tué du regard quelques minutes plus tot mais par chance, ils avaient trouvés mieux à faire apparement.

Zach ne perçut pas les regards que sa cavalière lançait à un autre couple, pourtant il se demandait si elle avait prévu d'aller danser avec un autre cavalier. Jusqu'a maintenant, peu de couples avaient changé de partenaire pour une danse.
Le Poufsouffle demanda maladroitement :


" Tu pense qu'on va devoir changer de cavalier ? "

Il n'avait trouvé rien de mieux à dire, encore un peu gené de son geste qui aurait put paraitre entreprenant. Mais après reflexion, il imagina que ses mots auraient put vexer sa cavalière. Il fallait bien qu'elle comprenne qu'il ne voulait absolument rien insinuer mais suffisaient juste à nouer un dialogue. Il n'aimait pas vraiment le silence et encore moins voir une personne pensive en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Bennett
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 194
Age : 28
Année : Assistante-infirmière de Poudlard
Age du personnage : Aucun, peut-être que ça viendra un jour...

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Jeu 28 Fév - 23:25

Emi ne s'était pas rendue compte qu'elle jetait -sans aucun doute inconsciemment- des regards foudroyants vers Gregory et sa partenaire. Peut-être, au fond, s'était-elle attachée au jeune gryffondor plus qu'elle ne l'avait d'abord voulu? Cette pensée la dégoûta, car elle ne voulait pas qu'une telle chose se produise. Elle tenait tellement à l'amitié de Greg, elle s'en serait voulue de tout gâcher pour des sentiments qui, de toute façon, paraissaient non-réciproques. Et puis même si ça avait été le cas... Peu de couples tenaient plus de quelques mois, surtout à Poudlard -étrangement...-. Emi sentait que de gâcher une amitié pour seulement quelques mois de bonheur n'en valait pas vraiment la peine...

La jeune femme fut sortie de ses sinistres pensées quand elle sentit le corps de son ami poufsouffle se coller contre le sien. Quand elle se tourna pour le regarder avec étonnement, elle vit dans les yeux de Zacharias la gêne qu'il avait éprouvée à cause de ce geste et elle crut que c'était probablement un accident. Après tout, étant donné la foule qu'il y avait dans cette salle, ce n'était pas étonnant que de telles choses se produisent. Il y avait pas mal de monde sur la piste de danse et peut-être Zach avait-il essayé d'éviter de se faire bousculer par quelqu'un d'autre?

Voyant qu'il paraissait particulièrement gêné à la suite de cela, Emi lui adressa un sourire quelle se voulait rassurant, comme pour lui montrer que ''l'Accident'' ne l'avait pas trop dérangée. En fait, ça ne l'avait pas dérangée du tout. Elle était une fille du genre affective et le contact physique ne la rendait en aucun cas mal à l'aise... ou presque.. bon, c'est certain qu'il y a tout de même des limites! Mais dans ce cas-ci, les limites n'avaient pas été dépassées. Elle continua donc de danser avec Zacharias, jouant aussi le jeu de l'ignorance, comme si rien ne s'était passé.

Les paroles de son partenaire l'étonnèrent. Avait-il quelque chose en tête? Voulait-il aller faire la cour à une autre jeune femme dans l'assistance? Non pas que cela l'aurait dérangée, mais il lui semblait que cela n'était pas vraiment le style de Zacharias.


''Tu as quelqu'un en tête?'', lui demanda-t-elle alors, incapable de retenir sa curiosité. D'un autre côté, elle n'aurait pas aimé qu'il la laisse maintenant, car elle savait que les demandes pour danser fuseraient, et elle ne voulait danser avec personne d'autre. En fait... ce n'était pas totalement vrai. La vérité, c'était qu'elle n'avait tout simplement pas envie de se faire draguer. La seule personne avec qui elle aurait voulu danser -vous devez savoir de qui je parle, non?- était déjà bien occupé avec sa partenaire. Danser avec un ami était donc une solution toute simple: c'était agréable, ça éloignait les prétendants et ça lui permettait de ne pas rester seule. Et puis, au fond, elle aimait bien la compagnie de Zacharias... Il y avait sept ans qu'ils se côtoyaient régulièrement et elle se sentait bien avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Luna Lovegood
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 113
Age : 25

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Ven 29 Fév - 20:42

[J'ai seulement lu la première page du bal, donc j'éspère qu'il n'y a pas d'inchoérences. J'éspère que ça passe avec Neville comme cavalier, mais il ne restait personne (à part Ron), donc j'ai choisit quelqu'un qui n'est pas sur le forum. Et désolé pour le retard. Smile]

C’était le bal de Noël, pour Luna ce n’avait pas une grande importance. Elle n’avait pas passé des heures et des heures à se préparer en s’inquiétant pour le moindre détail comme la plupart des filles du château. Non, Luna était différente. Elle avait donc décidé de s’y prendre au dernier moment, comme ça elle ne gênerait pas les autres filles pour qui ce bal avaient de l’importance. Ainsi lorsque ce fut son tour, les autres étaient presque tous partis et l’heure de l’ouverture approchait.
Luna n’avait pas beaucoup de temps, peu coquète elle se contenta de se brosser soigneusement les cheveux, qui pour une foie avait un bel aspect brillant sur ses longues boucles blondes. Pour le maquillage d’habitude Luna restait naturelle, mais il fallait bien faire un effort elle se mit juste un peu de fond de tain et du mascara. Elle troqua même ses boucles d’oreille radis (ce qu’elle ne faisait jamais), pour deux petites boules en argents qui avait appartenus à sa mère, auxquelles Luna tenait beaucoup.
Puis elle enfila soigneusement une robe presque trop petite pour elle. Cette robe était simple, avec un décolleté en carré, et des manches à ballons. La robe était bleue clair ce qui faisait ressortir ses yeux, mais ce bleu faisait surtout penser aux couleurs de Serdaigle. Ce qui était parfait en temps que préfète de cette maison.
Justement les préfets devaient ouvrir le bal, au grand dépourvu de Luna. Ce n’était pas par ce qu’elle ne savait pas très bien danser, car elle danserait quoi qu’il en soit. Mais par ce qu’elle n’avait pas de cavalier. Ce n’était pas une surprise pour elle, Luna était sensée et elle savait que la plupart des gens ne s’intéressaient pas à elle. En particulier en ce qui concerne le bal, l’idée n’avait certainement pas effleuré ce serait ce qu’un des garçons de Poudlard.
Luna avait donc décidé de n’y aller avec personne, elle essayerai de trouver à la dernière minute un garçon seul avant d’entrer sur la piste. Repensant à « ce détail » Luna enfila précipitamment des ballerines assorties à la robe ; pour elle les talons ce n’était même pas la peine d’y penser. Puis sortis rapidement de son dortoir.
Elle se précipita alors dans les couloirs et croisa Neville Longdubat qu’elle connaissait bien, il marchait d’un pas las la tête vers le bas dans les couloirs du deuxième étage. Luna se rapprocha de lui et le saluât. Au court de la conversation il lui avoua qu’il n’avait pas de cavalière n’ayant osé demander à quelqu’une. Ils se mirent alors rapidement d’accord pour s’y rendre alors tous les deux.
En y réfléchissant Luna se dit qu’elle n’aurait pu trouver mieux, un ami qui était sûrement enchanté de pouvoir danser (elle le savait) et encore plus de faire l’entrée du bal. Les deux amis arrivèrent juste attend, alors que l’orchestre commençait à jouer les premières notes de la valse. Et ni vu ni connu Neville et Luna suivirent les préfets sur la piste. Neville dansait plutôt bien, ce qui guidait ses pas. Petit à petit les élèves les rejoignaient sur la piste. Au bout d’un moment Luna fit comprendre à son ami qu’elle voulait sortir un peu de la foule et ils s’en allèrent prendre un verre et discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zacharias Smith*
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 34
Age : 27

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Sam 1 Mar - 0:08

Le jeune Poufsouffle regrettait déjà amèrement ses mots. Même si Emi affichait une expression amusée en posant sa question, il n'avait absolument pas envie de changer de cavalière -au risque de se retrouver seul-. Zacharias devint legerement écarlate et évita soigneusement le regard de sa camarade.
Il continua à danser en jettant quelques regards du coin de l'oeil à sa cavalière. Encore une fois, il ne vit pas qu'elle regardait avec envie un autre couple, peut-être parceque son attention fut légèrement retenue par la vision de Luna Lovegood au buffet, toujours avec son habituel regard absent.
Après quelques secondes, il se décida à répondre, surement pour se rassurer lui même :


" Non, non, je suis simplement curieux de voir si je vais tenir toute la soirée sur la piste "

Il avait adopté un ton leger. C'était une plaisanterie sans vraiment en être une. Zacharias sentait qu'Emi était inépuisable et qu'elle resterait bien des heures à danser tant qu'il ne tombait pas raide mort. Pourtant lui, il avait la subite envie d'aller faire un tour dehors, prendre son balais et allez chez Honeydukes pour se goinffrer de bonbons comme un vulgaire gamin.
Zach ne pouvait plus rester au milieu de la piste, il avait la sensation qu'il devait s'arreter pendant quelques minutes. Peut-être qu'il y retournerait pour recommencer son petit manège, quand il y aurait moins de monde. Les vrais couples finiraient bien par quitter la salle non ?! En tout cas, tous les amoureux de l'école semblaient s'être rénui au milieu de la piste avec un nuage de petits coeurs tendres.
Le Poufsouffle se raclat la gorge et annonça d'un ton presque neutre :


" En fait... Je vais rechercher un verre, je suis pas né pour danser autant de temps je crois ! "


Et c'était peu dire. Il ne voulait pas paraitre ringard mais il préférait allez faire un tour et parler avec les joueurs de Quidditch ou même avec elle mais loin des bousculades. Pourtant, il n'avait jamais été agoraphobe, c'était juste que voir autant de couples le rendait mal à l'aise et peut-être légèrement envieur. Mais pour rien au monde, il aurait voulu mettre sa cavalière aussi mal à l'aise que lui alors, avant de se dérober lachement, il haussa les sourcils et attendit quelques secondes pour savoir si Emi l'accompagnerait au buffet cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Bennett
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 194
Age : 28
Année : Assistante-infirmière de Poudlard
Age du personnage : Aucun, peut-être que ça viendra un jour...

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Sam 1 Mar - 3:16

Emi dansait toujours, elle sentait qu'elle pourrait continuer comme ça durant des heures et des heures. Malheureusement, ça ne semblait pas être le cas de son partenaire, qui semblait épuisé. Cependant, la réponse qu'il lui donna fit plaisir à la jeune femme. Elle non plus n'avait pas envie de partenaire pour le moment. En fait, elle était très bien comme ça.

La Préfête-en-chef vit cependant, car elle n'était pas stupide, que Zacharias évitait soigneusement son regard. Pourquoi? Elle tourna elle-même la tête vers cette chère Luna, qui venait de faire son entrée dans la salle de bal. Emi se prit à penser que si elle avait été un gars, elle aurait invité la petite blonde à danser, juste pour la sortir de sa solitude.

Emi fut cependant une fois de plus tirée brusquement hors de ses pensées quand Zacharias lui fit savoir qu'il avait l'intention de retourner au buffet, car il avait soif. Elle vit dans son regard et dans ses gestes qu'il attendait soigneusement de savoir si elle le suivrait ou non...

Emi resta un moment hésitante, regardant son ami et réfléchissant. Elle avait envie de danser, mais elle avait aussi un peu faim. Elle jeta un regard furtif vers Gregory et soupira très discrètement, au point où personne-même pas Zach-ne put l'entendre. Puis, elle se tourna vers son ami avec un sourire aux lèvres.


''J'ai un peu faim. Je vais venir avec toi.'', lui dit-elle alors, d'une voix douce et faible.

Elle saisit la main de son ami pour ne pas le perdre dans la foule alors qu'ils se faufilaient de leur mieux jusqu'à la table...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Trystan Eldel
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 136
Age : 28
Age du personnage : Me serais-je fait piéger dans mon propre jeu? Je crainds que oui... Lyra, je t'aime!

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Sam 1 Mar - 20:08

Trystan n'arriva qu'à ce moment-là. Il avait, en effet, fait exprès d'arriver en retard pour le bal, car il adorait se faire désirer. Et puis, il n'y avait aucune raison de se presser étant donné qu'il n'avait pas de partenaire et qu'il savait que ce bal durerait encore des heures et des heures. Trystan n'était pas stupide: il savait très bien que n'importe quelle fille, ou presque, aurait accepté d'aller au bal avec lui. La raison pour laquelle il avait décidé d'y aller seul était bien simple: il ne voulait pas être associé à une fille en particulier. Il préférait garder l'avantage d'avoir du choix et de pouvoir changer de partenaire plusieurs fois dans la soirée. De cette façon, il pouvait faire plus ample connaissance avec plusieurs magnifiques jeune femmes au lieu de se contenter d'une seule.

Bref, Trystan arriva une quinzaine de minutes après le début du bal. Il observa avec attention les nombreux couples qui dansaient ensemble sur la piste. Il remarqua assez rapidement que Drago Malefoy, à son grand étonnement, était venu au bal avec une serdaigle, cette magnifique Sally Ann. Comment pouvait-elle endurer ce looser? Trystan tourna ensuite son regard et aperçut Gregory Eragon, le Préfêt des Gryffondors, accompagné de Charline Spencer. La resplandissante Amanda Herlès était venue accompagnée par le cousin de Greg, un certain Carter. Lyra, qui était aujourd'hui d'une beauté étonnante, était accompagné par un jeune homme qui, selon la mémoire de Trystan, se nommait Jason. C'est avec une certaine joie qu'il vit que ce cher Harry Potter, pourtant très populaire, était seul... tout comme Luna... Lily Rose et Théodore formaient cependant, selon l'humble avis du jeune Eldel, le couple le plus étrange de la soirée.

Notre charmeur numéro un décida de commencer la soirée de façon relaxante. Il se dirigea donc vers la table où de nombreux breuvages étaient proposés aux élèves. Il se servit un jus de citrouille et se tourna à temps pour voir Emi Bennett, la Préfête-en-chef, accompagnée de Zacharias... ce qui, en soi, n'était pas étonnant vu qu'ils étaient amis depuis bien longtemps. Trystan en profita pour s'approcher d'eux et les saluer. Il les connaissait aussi depuis longtemps, car ils étaient dans la même maison. Ils étaient, cependant, plus vieux que lui.


''Salut Emi.'', dit-il en souriant à cette dernière. ''Bonsoir Zach.'', dit-il ensuite en se tournant vers le partenaire de cette dernière. ''Magnifique soirée, n'est-ce pas?''

Il tourna ensuite son regard vers la foule, cherchant sa première victime de la soirée. À part Luna, très peu de jeunes femmes étaient venues sans cavalier. Il lui faudrait donc empièter sur le territoire d'un autre gars pour avoir ce qu'il voulait...

(J'attends de voir si une de ces magnifiques dames va se retrouver seule. Very Happy Faites-moi signe les filles. ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra Andrews
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 254
Age : 25
Age du personnage : 18

Feuille de personnage
Citation: Il ne m'a pas fallu longtemps pour trouver le grand amour. Et pour rien au monde, je ne le délaisserais...
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Sam 1 Mar - 20:20

Malgrès le manque d'intérêt de son "compagnon" pour cette soirée, Lyra affichait un grand sourire. Elle avait hâte de commencer à danser et de pouvoir enfin s'amuser. Quant à son cavalier, il ne lui avait même pas tendu le bras. Il se contentait seulement de marcher à ses côtés, les mains dans les poches et avec nonchalance. Lorsqu'ils arrivèrent au millieu de plusieurs danseurs, Jason attrapa précipitament sa cavalière par la taille et prit sa main dans la sienne. Lyra, de plus en plus décontenancée par la maladraisse du jeune homme, posa son autre main libre sur l'épaule de celui-ci. Tout en accompagnant la musique, ils se mirent tout deux à danser. La Gryffondor était forcé d'admettre que son cavalier savait se débrouiller. Mais on aurait dit un automate à la façon d'enchainer ses pas. Il ne semblait pas présent, mais ailleurs. Il ne regardait même pas sa partenaire dans les yeux: il l'ignorait totallement.

Lyra était vraiment très exsaspérée par l'atitude du Serdaigle. Ce n'était pas la danse qui lui posait problème, mais le fait que Jason ne fasse même pas attention à elle. En effet, il la négligait complétement et il donnait l'impression de danser tout seul. Lyra regarda son cavalier, puis les autres couples qui dansaient parmi eux. Contrérement à elle, ils avaient tous l'air de s'amuser et de profiter de la soirée. Lorsqu'ils dansaient, ils se regardaient profondément ou se souriaient mutuellement. Quant à Jason, on aurait dit que le fait de danser l'ennuyait. Pour Lyra, il était complétement idiot.

* Oh! Il est ridicule! En plus, il ne prend même pas la peine de me regarder! J'ai l'impression de danser avec un pantin! Cette fois, j'en ai assez! Trop, c'est trop! *

A la fin de la musique sur laquelle ils dansaient, toutes les personnes présentes applaudirent en choeur, sauf Jason qui semblait indifférent à cette soirée. Lyra, agacée, osa lui demander: - Dis-le moi, si je te dérange!

C'était plus une affirmation qu'une demande. Lyra, fière de sa réplique, attendit de voir la réaction du jeune homme en face d'elle. Celui-ci ne trouva rien de mieux à lui répondre que: - Oui.
Après cette réponse pleine d'arguments, Jason se reveilla. Apparamment, il semblait provenir tout droit du monde des songes. Voyant que sa cavalière perdait patience, il dit sans réfléchir: - Ah euh... excuse-moi... tu disais?

La jeune Gryffondor sentit une rage intense monter en elle. Elle fusilla du regard son cavalier pendant un certain temps. Celui-ci, remarquant sa réaction, fronça légérement des sourcils. Il était hébété et n'avait pas compris grand chose à la situation. A en voir l'air d'incompréhension qui s'affichait sur son visage, il avait l'air à ce moment là d'un parfait imbécile. Sa partenaire n'en pouvait plus, elle voulait y mettre un terme. Mais comment? Elle souhaitait, plus que tout, le laisser tomber comme une vieille chaussette. Mais, en même temps, elle n'avait aucune envie de se retrouver toute seule au bal. Se faire humilier était la pire des choses... Mais qu'importe, elle se fichait complétement de rester seule tout le reste de la soirée, à être constament dévisagé par les autres élèves. Elle avait tellement envie de larguer l'idiot qui se trouvait devant elle uniquement pour voir la tête qu'il ferait! Alors, sans plus attendre, elle se recula du Serdaigle, repoussa ses mains avec violance et lui crâcha:

- Je suis quoi pour toi? Un objet pour que tu évites de danser tout seul avec le vide? As-tu au moins compris ce que veut dire le mot "cavalière"? Pas étonnant qu'aucune fille n'ait voulu t'accompagner ce soir! Pfff... Franchement, j'aurais préféré venir seule au bal plutôt que d'y aller avec un crétin comme toi!

Sur ces mots tranchants, Jason lança à son interlocutrice un regard dur et glacial. On pouvait alors comprendre qu'il avait été blessé par les paroles de Lyra. Celle-ci soutint son regard avec une lueur de défit dans les yeux. Elle n'avait pas peur du jeune homme en face d'elle et ne regrettait pas du tout ce qu'elle lui avait dit. Lui, n'avait en revanche pas prononcé le moindre mot en guise de réponse et se contentait de la fixer d'un air mauvais. Pour ce qui était de la Gryffondor, elle commençait à supporter de moins en moins son regard, non pas par gêne mais plutôt par colère.
Soudain, une idée lui traversa l'esprit et elle l'exécuta à la seconde qui suivit. Elle se recula d'un bond de son cavalier et le giffla de toutes ses forces. Celui-ci recula du coup asséné et on pouvait voir une marque rouge sur sa joue. Il paraissait outré par l'acte de la jeune fille. Les personnes présentes aux allentours s'arrêtèrent de danser et fixèrent la scène avec effroi.


- Bien fait pour toi! C'est tout ce que tu méritais! Et maintenant, bonne chance pour trouver une nouvelle cavalière!

Sans un mot de plus, elle tourna le dos à son ex-cavalier et s'en alla, furieuse, sous les regards choqués de quelques camarades. Après ce petit conflit, Lyra se sentit mieux et légère. Peu lui importait qu'elle se retrouve seule au bout du compte, elle ne voulait pas danser avec un imbécile qui ne comprenait pas la galentrie. Elle s'avança à grand pas dans la salle, souhaitant fuir le plus vite possible de son calvère. Elle balaya du regard une partie vide de la salle et remarqua dans un coin quelqu'un qu'elle connaissait parfaitement. C'était Harry Potter. Il avait l'air d'être seul. Mais pourquoi n'avait-il pas de cavalière? Lyra se le demandait bien, ou peut-être qu'elle était ailleurs dans la grande salle et qu'il l'attendait? Par curiosité, elle s'approcha du Gryffondor et l'aborda avec gentillesse:

- Bonsoir Harry, ça va? Ca faisait longtemps qu'on ne s'était pas parlé, n'est-ce pas?

Mais en voyant que Harry avait l'air préocupé, elle comprit que quelque chose lui était arrivé. Il n'avait pas de cavalière! Elle en était sûr! Naturellement, Lyra pouvait se tromper. Il pouvait arriver plusieurs choses à Harry qui l'avaient rendu dans cet état et ce n'était pas forcément le bal. Pendant que la jeune Gryffondor cherchait le problème d'Harry, elle eu à nouveau une brillante idée. Enfin...brillante, peut-être pour elle, mais peut-être pas pour le jeune garçon. Néanmoins, il se pouvait que cette idée les arrange tous les deux...

- Euh...Harry, je voulais te demander...Euh...tu voudrais bien devenir mon cavalier pour le restant de la soirée?


Dernière édition par Lyra Andrews le Dim 2 Mar - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theodore Nott**
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 13
Age : 26
Age du personnage : Maybe Lily Rose ?

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Sam 1 Mar - 22:32

Le jeune Serpentard avait une envie folle de mettre un peu de zizanie dans ce bal, l’ambiance ne lui plaisait guère c’était certain et voir tous ces couples lui passer sous le nez sans que sa cavalière apparaisse l’énervait. Il avait fait l’effort de l’inviter et d’être à l’heure, voila qu’elle arriverait en retard ce n’était sans doute pas sa faute et peut-être qu’il ne lui en voudra pas car il la comprenait, arrivé à l’heure ce n’est pas toujours très évident.
Cela devait bien faire dix bonnes minutes qu’il l’attendait impatiemment, Theodore finit par croire qu’elle ne viendrait plus, à cette idée le jeune Serpentard rangea sa baquette sans ce préoccuper du « Bonsoir » qu’on lui adressait, il avait répondut instinctivement « ‘soir » sans vraiment regarder la personne qui lui avait dit cela, il savait que la voix lui était très familière mais quelque chose d’autre le préoccupait son regard était fixé sur un couple d’élève qu’il connaissait très bien puisqu’il y avait Clara Stamford est une jeune Gryffondor de 7ème année et qui était sa petite amie l’année dernière, il avait eu tout de même une relation de six mois avec elle mais elle l’avait complètement lâché et celui qui l’accompagnait c’était Garry un jeune Serpentard de 6ème année que Theodore avait toujours détesté, sans aucune raisons valable mais c’était comme-ça. Il ne s’entendait pas avec lui et ne s’entendent toujours pas pour de très bonnes raisons. Ce Garry par une belle matinée de l’an dernier avant le match de Quidicth : Serpentard/Poufsouffle avait bien embrassé la petite amie de Theodore, bien sûr notre jeune Serpentard était tombé au mauvais moment et au mauvais endroit, déjà que ce jour là il était en retard pour commencer le match, il avait oublié sa batte et un batteur sans batte ne servait à rien. La réaction de Theodore n’avait pas été immédiate, il réalisait à quel point ce n’était pas fort sympathique et la situation était grave. Et la il avait eu comme un déclic avant que les portes s’ouvrent pour que le match commence. Il avait été si contrarié que sa « petite » amie lui avait fait, il n’avait pas put s’empêcher de frapper Garry qui était à ses cotés, non avec un sort mais avec son poing. Ce jour-là tout les téléspectateurs avait vus ce que Theodore venait de faire. Le pire lui était arrivé, il avait même été suspendu pendant un an de jouer au Quiditich en plein mieux de la saison, Dumbeldore en avait décidé ainsi à l'époque.

Après ce petit flash-bask Theodore n’avait qu’une envie : c’était de bien ce marrer en les ridiculisant devant tout le monde, mais avant Theo détourna son regard vers la personne qui l’avait salué car ça lui avait paru étrange -qu’une personne vienne le saluer-. C’était bien Lily qui était à ses cotés, il lui afficha un léger sourire. Elle lui demandait s’il était heureux, bien sûr qu’il était mais il y avait plusieurs petites choses qu’il aurait aimé faire pour qu’il soit un peu plus joyeux d’être là. Maintenant que sa cavalière était là, il aurait du lui proposer de danser mais il avait une autre idée que de danser dans la tête.

« Tu peux attendre une petite seconde, je dois faire quelque chose ? »

Theodore ne bougea pas d’un pouce, il était tout simplement en train de sortir discrètement sa baguette, tout en faisant un léger signe avec cette dernière et en chuchotant «Aguamenti», un léger jet d’eau était sortit de sa baguette et s’écrasa sur la trajectoire de danse du "fameux" couple que Theodore détestait tant, son tour n’avait surement pas rater quand les cibles concernées étaient arrivées au niveau de la flaque d’eau, les deux amoureux avaient glissés sur cette-dernière pour enfin s’écraser lamentablement sur le sol, les deux tourtereaux rouge de honte essayaient désespérément de se relever mais ils n’y arrivaient pas.

Le Jeune Serpentard avait tout de suite rangé sa baguette et avait juste eu un petit sourire moqueur pour n’éveiller aucun soupçon, voilà une chose faite et Theodore en était ravi. Il était satisfait de ce qu’il venait de faire et puis en cour de route la musique avait changé elle était plus agréable à entendre. Il pouvait enfin répondre sans aucun doute à Lily Rose.

« Pourquoi je ne le serais pas ? Quelle question Bien sûr que je suis heureux ! Et toi ?»

Theo s’approcha doucement de sa cavalière, et la prenant pas les hanches, il déposa un aiser sur le front de la jeune fille juste pour la saluer. Il la prit par la main, Theo n’avait pas une grande envie d’aller danser mais ils étaient là pour ça, il regarda la piste de danse avec son air de blasé et attendait une réponse de sa cavalière.

« Tu veux Danser ? »

EDIT D'UN ADMIN: Les actions sont en italique !


Dernière édition par Theodore Nott le Mar 4 Mar - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Dolores Ombrage
Corps enseignant
Corps enseignant
avatar

Messages : 265
Age : 27

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Dim 2 Mar - 16:19

C’était une horreur ! Un bal de Noël allait avoir lieu et la présence de Dolorès Ombrage était indispensable comme l’avait souligné le Ministre de la Magie. L’autorité du Ministère se devait d’être représentée en cette soirée. Seulement le professeur de défense contre les forces du mal savait qu’elle serait totalement ignorée pour la simple et bonne raison que personne ne l’appréciait réellement à Poudlard. Elle s’imaginait déjà le jour de Noël, seule dans son bureau à espérer recevoir un paquet cadeau. Des fois même elle se demandait si elle avait raison de se comporter comme elle le faisait… Mais peut importait à Dolorès Jane Ombrage, Grande Inquisitrice de Poudlard car il fallait qu’elle incarne l’autorité et lutte contre la baisse de niveau au collège Poudlard.

Elle commença donc à s’habiller, une mine triste sur le visage. Elle repassa un ensemble rose claire et se fit la plus belle possible, son brushing impeccable, rivalisant avec le chignon impeccable de Minerva McGonagall, la personne que Dolorès détestait par-dessus tout mais ne pouvait indirectement s’empêcher d’admirer même si elle ne voulait pas le reconnaître. Après une demi-heure de préparation, elle remit sa broche droite et sortit de son bureau qu’elle prit soin de refermer.

Les couloirs étaient relativement calmes et Dolorès se félicita d’avoir réprimandé les élèves qui s’amusaient dans les couloirs quelques mois auparavant. Elle prit le chemin de la Grande Salle et y arriva bientôt. Elle était magnifique et le professeur de défense contre les forces du mal mit du temps à réaliser où elle se trouvait. Après s’être légèrement repris, elle haussa les épaules et se dirigea vers les autres enseignants, avec un sourire d’extrême suffisance sur son visage.

Maintenant quelque un lui proposerait-il de danser avec elle ? Elle ne le savait pas mais ne se faisait pas tellement d’illusion. Après tout elle était méchante avec tout le monde mais peut-être qu’un galant Serpentard l’inviterait à danser et s’attirerait les faveurs de la Grande Inquisitrice.

Soudain elle se retourna vers Minerva McGonagall avec un grand sourire.


« Bonsoir Minerva, comment allez vous ? Avez-vous déjà dansé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Petrosyan

avatar

Messages : 25
Age : 26
Age du personnage : [•]Celibataire[•]

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Dim 2 Mar - 18:46

Quelques jours auparavant, il s'était entretenu avec la chère directrice de Poudlard qui était autrefois son professeur de métamorphose ainsi que la directrice de son ancienne maison : Gryffondor. Minerva l'avait invité à venir au bal de noël puisqu'elle ne voulait pas laisser le jeune homme tout seul dans l'enceinte de Poudlard pendant que les autres faisaient la fête.

Donc, un heure avant l'ouverture du bal. Matthew avait emporté tout son matériel nécessaire pour se préparer. La directrice lui avait permi de prendre une douche dans la salle de bain des garçons. C'est ce qu'il avait fait puisqu'il n'avait pas le temps de retourner chez lui et revenir.

Après une bonne surveillance de l'enceinte de Poudlard, le jeune auror rentra au château pour aller se préparer pour le bal. Ah..ses bals de son temps étaient formidables, pleins de souvenirs l'avaient envahi..mais il s'était enlevé de sa pensée ''souvenir'' puisqu'il était sous la douche.

Après s'avoir lavé correctement. Le sang-de-bourbe se prépara devant le miroir. Malheureusement, il y avait beaucoup d'élèves en même temps que lui..tous se demandant qui il était. Matt' s'était présenté pour enlever la curiosité des élèves.

L'aiguille de sa montre était maintenant à l'heure de l'ouverture du bal de noël. Le jeune auror entra légèrement en retard, il avait les cheveux légèrement longs, arrangés exprès sur le côté. Il pourtait une veste noire, une chemise blanche ainsi qu'un noeud de papillon. Matthew s'était rasé la barbe pour être plus propre. Il avait l'air en résumé de ça :

Spoiler:
 


Le jeune homme de 23 ans scruta la salle du regard, puis il se dirigea vers les professeurs qui étaient déjà présentes ; Minerva et Dolores. Ah et il ne fallait pas oublier, il avait dans sa poche de sa veste son outil essentiel : sa baguette magique.

Le jeune auror se dirigea vers les deux dames, puis il leur salua avec politesse et les complita sur la beauté des deux femmes.


<< Bonsoir mesdames, puis-je me permettre que vous êtes très élégantes et ravissantes ce soir? >>

Dit-il en employant un ton calme, chaude et mature, oui car le jeune homme avait un comportement très mature. Il s'était incliné légèrement afin de montrer son côté galant. Il était tout de même impressionné par Dolores, elle qui s'habillait tout le temps avec les mêmes vêtements..ce soir elle était très jolie..pour une fois xD. Puis il remercia le professeur McGonagall pour l'avoir invité.

<< Minerva, je vous remercis encore une fois de m'avoir invité à ce bal de noël.. >>

Ça lui faisait un peu bizarre de nommer son ancienne professeur par son nom..il était habitué à dire ''professeur McGonagall'', mais puisqu'il était un adulte, il pouvait appeler les autres adultes par leurs prénoms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago Malefoy.
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 112
Age : 27
Age du personnage : Allez savoir !

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Lun 3 Mar - 15:27

{On dit qu'on a commencé à danser en même temps que les autres Préfets parce que là on est trop à la masse par ma faute… J'ai vraiment pas pu me connecter avant, excuse-moi Sally Ann ! –_– (pour compenser j'ai fais un truc assez long pour avancer les choses)}

Apparemment, il ne semblait pas l'avoir énervée. Pas encore en tout cas. Drago avait essayé de rattraper ses paroles d'accueil maladroites par le premier compliment qui lui était venu à l'esprit et par une invitation à danser.
Lorsqu'il mentionna le fait qu'il était Préfet, Sally Ann parut surprise. Elle ne savait donc pas qu'il l'était à nouveau ? Sans qu'il ne comprenne pourquoi, la remarque de sa cavalière le froissa. Se fichait elle de lui au point de ne même pas savoir qu'il était redevenu Préfet ?! Une impression désagréable lui monta à la tête. Le Serpentard lui répondit, le ton empreint d'un agacement qu'il ne put contenir :


-Ben bien évidemment que je suis redevenu Préfet !

Il aurait voulu rajouter quelque chose de plus avenant mais en fut incapable. L'assurance qu'il avait retrouvée quelques secondes plus tôt s'était encore envolée. Il était presque sûr que son malaise était perceptible. Drago fut soulagé de voir que Sally Ann lui prenne le bras. L'espace d'un instant, il avait redouté essuyer une rebuffade devant tout le monde. Les années précédentes, le problème ne s'était jamais posé. Pansy Parkinson, sa cavalière de toujours était bien trop ravie de se rendre au bal avec lui pour vouloir le laisser tomber. Mais Sally Ann, cette jeune fille de Serdaigle qu'il ne connaissait pratiquement pas ; rien ne l'obligeait à accepter, ni même à le supporter toute la soirée ! Voilà qu'il recommençait à douter de lui. Le jeune homme n'aurait su dire pourquoi et ne voulait pas savoir. De même qu'il avait renoncé à se renseigner sur la nature de son sang : il préférait fermer les yeux et se dire qu'elle était une Sang-Pur.
Lui qui d'habitude savait toujours ce qu'il faisait, il appréhendait maintenant de faire une gaffe : la vexer par une remarque imbécile, lui marcher sur les pieds ou autre maladresse de ce genre. C'est donc d'un pas incertain que Drago entraîna sa cavalière sur la piste de danse.
Il avait du mal à réfléchir normalement, se concentrant pleinement sur sa façon de marcher. À tel point que son pas devint un peu raide. Il prêtait attention au moindre geste qu'il faisait.


*J'aurai dû y retourner avec Parkinson cette année ! J'arrive pas à me comporter normalement avec Sally Ann. Puis je sais pas vraiment quoi lui dire. Je doute qu'elle apprécie mes blagues sur Potter et les autres Gryffondors ! Et on se connaît pas assez… En fait… Ben si justement, en voilà une idée de sujet de conversation : faire connaissance tout simplement !*

Le sorcier décida d'engager une rapide conversation sur lui, le temps d'arriver sur la piste.

-Normalement j'aurai dû rentrer chez moi pour ses vacances. Tu sais, la vieille Griselda Marchebank, tu vois qui c'est ? La présidente de l'Académie des examinateurs magiques. Ben mon père l'a invité à venir passer la semaine chez nous. Ça fait des années qu'il entretient des rapports amicaux avec elle.

Parler de lui semblait être sa définition de "faire connaissance" ; étant trop égocentrique pour lui poser des questions sur elle. Mais au moins, son idée de sujet de conversation était respectée car Sally Ann en apprendrait plus sur son compte. Enfin… Pas tout à fait puisque c'était évidemment un mensonge. Les seules personnes qui arpentaient le Manoir des Malefoy en ce moment n'étaient autres que des Mangemorts bruyants, agressifs et sans gêne, ou parfois même le Seigneur des Ténèbres en personne. Mais ça, le Serpentard se gardait bien de le dire. De plus, il estimait faire bonne impression en se vantant aux quatre vents d'être riche et d'avoir des tas de relations importantes. C'était également un moyen de combler son malaise lié au fait qu'il ne la connaissait pas beaucoup. Il poursuivit :

-Il a beaucoup de relations importantes mon père. C'est aussi un ami très proche de Cornelius Fudge. D'ailleurs il a beaucoup apprécié les contributions généreuses qu'on faisait à l'hôpital Ste Mangouste. C'est vrai qu'on est très riche, alors autant que cet argent soit utile ! Même que le compte en banque à mon père est gardé par un dragon et tout ça...

Le "compte en banque de sa tante Bellatrix Lestrange" aurait été plus juste, mais il n'y avait pas de mal à déformer un peu la réalité. Drago pensait avoir épaté sa cavalière de ses rodomontades, du moins l'espérait-il. Ils arrivèrent sur la piste de danse et prirent position. Il y avait bien des années que le jeune Malefoy avait appri à danser et il s'en sortait toujours à merveille. Les mouvements à faire lui venaient généralement tout seuls. Mais lorsqu'il se retrouva en face de la jeune Serdaigle ce soir-là, il mit quelques secondes à se rappeler la façon dont il devait la tenir. De sa main gauche, il attrapa la sienne et la leva, la serrant fermement entre ses doigts. De l'autre, il entoura la taille de Sally Ann. Il sentait des regards fixés sur eux. Pour l'instant, seuls les Préfets étaient en piste puisqu'ils s'apprêtaient à ouvrir le bal. L'idée d'être (presque) le centre d'attention le fit délirer d'enthousiasme. Mais c'était également une raison de plus pour essayer de ne pas se louper. Il ne put s'empêcher de le faire remarquer à cavalière :

-Tu te rends compte ? Tu fais partie des filles qui ouvrent le bal ! J'en connais beaucoup qui aurait aimé le faire.

Etait sous-entendu par là : "Tu te rends compte de l'immense privilège que je t'accorde ? Tu devrais m'être extrêmement reconnaissante de t'avoir invitée." Mais bien évidemment, Drago n'allait pas le formuler comme ça. Les musiciens commencèrent à jouer. Il se concentra sur ses mouvements, regardant d'abord ses pieds. Il s'en rendit compte et leva la tête vers Sally Ann. De près, il put observer tous les détails de son visage. Elle était vraiment dans tout l'éclat de sa beauté. À tel point qu'il pensa (l'espace d'un dixième de seconde) qu'en fin de compte c'était lui qui avait eu le privilège de l'avoir comme cavalière.
Le temps semblait passer au ralenti et le jeune Préfet commença à trouver cette danse un peu longue. Il était toujours tendu, mais il reprit peu à peu l'habitude de danser et ses gestes se firent plus naturels. Ses doigts jusqu'à présent crispés sur ceux de la jeune Serdaigle relâchèrent un peu leur étreinte. Ils enchaînaient les mouvements : pas en avant, en arrière, sur les côtés, changement de mains, différentes figures…
Il fallait aussi être en synchronisation avec les autres danseurs. Plusieurs élèves avaient rejoint la danse maintenant. Drago aperçu Lyra Andrews dansant avec son imbécile de cavalier, Jason Barrow. Il fut satisfait de voir qu'elle semblait exaspérée par le comportement du jeune homme. En effet, celui-ci semblait se fiche complètement d'elle. Le jeune Malefoy reporta immédiatement son attention sur Sally Ann pour le moment qu'il jugeait le plus compliqué. Il la lâcha brièvement et la saisit à deux mains par la taille. Sa cavalière, elle, s'appuya de ses deux mains libres sur ses épaules. Il la souleva en tournant sur lui-même, puis la reposa un peu brusquement. Non pas que la jeune fille soit lourde, loin de là. C'était plutôt lui qui n'avait pas la force nécessaire de la porter.
Ces derniers temps, le Serpentard paraissait plus pâle que jamais et il avait beaucoup maigri. Souvent fatigué, il lui arrivait de ne pas trouver le sommeil la nuit et inversement, de s'endormir en cours. D'où la cause de son affaiblissement physique.
Alors qu'ils tournoyaient lentement sur place, Drago se fit bousculer par un Poufsouffle de quatrième année, et il manqua de peu d'écraser les pieds de sa cavalière. Il lui fit un sourire gêné et s'exclama :


-Excuse ! C'est ce blaireau qui m'a foncé dedans !

Il arrivait parfois que le jeune homme sortent des mots qui ne faisaient pas parti de son vocabulaire courant. Le mot "excuse", et même sans le "moi", constituait déjà en soi un propos exceptionnel. Il n'était pas dans ses habitudes de formuler de quelconques regrets. Ils dansèrent encore un peu. La musique allait bientôt se terminer. Il la fit tourner sur elle-même une dernière fois et le morceau prit fin. Quelques acclamations s'élevèrent dans la salle. Drago se sentait déjà courbatu. Il ne pensait pas que son état malingre le rendrait épuisé au bout d'une seule danse ! Les musiciens n'allaient pas tarder à jouer un autre air. Il entraîna Sally Ann hors de la piste de danse et lui expliqua pourquoi :

-Je suis un peu crevé là. On y retournera tout à l'heure, reposons-nous un peu.

Il avait la gorge sèche et se dit qu'une boisson fraîche ne serait pas de refus. Il jeta un œil au buffet, environ une dizaine de mètres plus loin. Il avait la flemme de marcher jusque là-bas. Habituellement, le jeune Malefoy se serait contenté d'ordonner à Crabbe et Goyle d'aller lui chercher quelque chose. Son premier réflexe fut donc :

-Va chercher des boissons. Euh, s'il te plait !

Il s'était rendu compte de ce qu'il venait de dire, mais c'était trop tard. Il avait rajouté précipitamment le "s'il te plait" pour essayer d'atténuer. Autour de lui, c'était généralement les garçons qui proposaient à leurs cavalières de ramener quelque chose à boire. Il se sentit vraiment mal, surtout qu'il redoutait depuis le début une bourde de ce style. Penaud, il attrapa le col de sa veste et joua avec, éprouvant le besoin irrésistible de donner quelque chose à faire à ses mains.
Là, Drago risquait vraiment de se faire plaquer devant tout le monde. Inquiet, il leva les yeux vers Sally Ann et bafouilla une phrase pour se rattraper :


-Euh je, euh… Je vais aller boissons les chercher. Euh chercher les boissons ! Tu… Tu veux quoi ?

Il cessa de jouer avec sa veste et se passa la main dans les cheveux, histoire de s'occuper. Il espérait vraiment que Sally Ann n'allait pas trop mal le prendre car lui se prendrait la honte à coup sûr. Et puis il ne voulait pas que ses instants en sa compagnie prennent fin maintenant. Le jeune Serpentard devait reconnaître qu'elle était cent fois mieux sur tous les plans que Pansy Parkinson. Et il aurait vraiment souhaité compter Sally Ann parmi ses admiratrices. Mais vu la tournure que prenaient les événements, ça risquait fort d'être râpé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Sally Ann Perks
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 464
Age : 24

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Lun 3 Mar - 21:12

{Je te pardonne ^^ (je suis siii généreuse Cool)}


En voyant l'air quelque peu vexé de Drago face à sa question, Sally Ann se rendit compte qu'elle n'avait peut-être pas bien choisit sa question. Elle n'avait pas pris en compte le caractère égocentrique de son cavalier, et il n'était pas étonnant qu'il l'ait pris comme un manque d'intérêt. Elle fit pourtant comme si de rien n'était, et attendit patiemment sa réponse, qui ne tarda pas :

-Ben bien évidemment que je suis redevenu Préfet !, s'exclama-t-il.

Elle s'en voulut un instant mais... après tout, ils ne se connaissaient pas, avant, n'est-ce pas? Elle n'était absolument pas obligée de tout savoir de lui!
Ce qui la gêna le plus fut de voir qu'à nouveau, elle l'avait mis mal à l'aise. Il semblait hésitant, cherchant les mots qu'il convenait de prononcer, comme à l'arrivée de la jeune fille. Elle retint un soupir. Décidemment, ils n'avançaient pas! Il était quand même agréable de voir qu'il ne sortait pas tout ce qui lui passait par la tête.. Nul doute qu'elle aurait eu à regretter d'être sa cavalière, sinon.

Drago l'entraîna d'un pas raide jusqu'à la piste de danse. Ses mouvements étaient presque mécaniques, bien trop concentrés, et Sally ne put que s'en vouloir de le mettre dans un tel état. Pour une raison qu'elle ne comprenait pas, Malefoy surveillait le moindre de ses gestes et paroles. Il semblait presque.. sous pression, et elle se demanda ce qu'elle avait bien put faire pour qu'il se sente si gêné en sa présence. Peut-être n'avait-il tout simplement pas l'habitude d'être en compagnie de quelqu'un d'autre que ceux qu'ils connaissaient depuis des années? Par exemple, d'après les souvenirs de la jeune fille, Parkinson avait toujours été sa cavalière aux différents Bals donnés à Poudlard. De même, il ne trainait qu'avec Crabbe ou Goyle, deux grands dadais de Serpentard qui ressemblaient plus à des gardes-du-corps qu'à de véritables amis.. De simples larbins, tout au plus, puisqu'ils obéissaient à Drago au doigt et à l'oeil.

Sally Ann en était encore à se questionner sur l'étrange attitude de son cavalier lorsque celui-ci l'interrompit justement dans ses pensées.
Elle reporta son attention sur lui, le regardant droit dans les yeux, tandis que le Serpentard lui vantait les connaissances haut placé de son père. Sally ne réagit pas au départ, ébahie. Elle avait réellement cru que Malefoy s'était décidé à ce qu'ils fassent connaissance -il était temps, en fait, puisqu'ils étaient censés passer la soiré ensembles-, et il se mettait à lui parler de Griselda Marchebank et, comble du comble, de Fudge. Le génialissime, le superbe, le grand Ministre du Monde des Sorciers dans toute sa splendeur.
C'était en fait le sujet à ne pas aborder actuellement avec la Serdaigle. Elle ne supportait pas l'espèce d'incompétant qui servait actuellement de Premier Ministre.
Ses décisions n'avaient aucun sens, aucun intérêt, et sa façon de les faire appliquer non plus. Il n'y avait qu'à voir qui il envoyait pour cela... . Bien sûr, le fait d'être "ami" avec le Ministre de la Magie pouvait être épatant, mais.. La jeune fille interrompit brusquement le cour de ses pensées. Etait-ce donc là le but de Malefoy? L'impressionner en parlant de la richesse, de la "bonté" et des hautes fréquentation de sa famille? A moins que s'entendre parler de tout ce qu'il possédait soit le passe-temps favori du jeune homme... ça aussi, ça se tenait. Elle était consciente qu'il était imbu de sa personne, et c'est d'ailleurs l'une des seules choses qu'elle savait de lui. Alors peut-être estimait-il commencer là une conversation... intéressante? Quoiqu'il en soit, Sally préféra ne pas l'interrompre. Elle en avait assez de le mettre mal à l'aise sans même savoir comment.
Drago continua d'ailleurs sur sa lancée, tandis qu'ils arrivaient enfin sur la piste. Malgré ses efforts Sally n'arrivait pas à accrocher la discussion du Serpentard. Elle avait tellement l'habitude de se perdre dans ses pensées lorsque quelque chose ne l'intéressait pas, qu'elle était maintenant incapable de ne pas se raccrocher au moindre détail pour ne pas avoir à écouter Malefoy. Une chose était sûre, s'il se rendait compte de son inattention, il risquait de très, très mal le prendre. Mais c'était tout simplement au-dessus des forces de la jeune fille, qui se retenait déjà de tourner les talons. La seule chose qui l'en empêchait était en fait les efforts évidents de Drago.

Après quelques secondes d'hésitation, il lui attrapa la main droite, et posa son autre main sur sa hanche. Il semblait crispé, et serrait les doigts beaucoup trop fort. Encore une fois, Sally ne fit aucun commentaire. Elle avait vu pire... Elle faillit grimacer en repensant au Bal de sa cinquième année. Son cavalier était alors un bien piètre danseur, et n'avait cessé de lui marcher sur les pieds. Elle l'avait fuit pendant près de la moitié de la soirée, préférant se réfugier près de ses amies, enfilant jus de citrouille sur jus de citrouille pour éviter de se retrouver avec lui sur la piste de danse... Une véritable catastrophe! Après cela, elle avait catégoriquement refusé de l'accompagner au Bal l'année suivante, et le garçon l'avait très mal pris.

-Tu te rends compte ? Tu fais partie des filles qui ouvrent le bal ! J'en connais beaucoup qui aurait aimé le faire, reprit Drago.

Elle ne savait as du tout s'il avait dit quelque chose entre temps, mais ce n'était que le cadet de ses soucis. Agacée, elle eut envie de lui demander où il voulait exactement en venir, alors qu'elle ne comprenait que trop bien le véritable sens de sa phrase. Malefoy s'était, semble-t-il, laissé emporter par l'euphorie de la fête...

- Ah oui?, se contenta-t-elle finalement de répondre, d'un ton morne.

Sally était tout de même consciente que, par rapport à certains, elle n'était pas trop mal lotie. Il n'y avait qu'à voir la pauvre Gryffondor qui devait supporter Jason -un élève de Serdaigle étrangement indifférent à tout ce qui l'entourait-, ou encore la mine déconfite de Potter, qui s'était apparemment retrouvé seul... L'étreinte des doigts de Malefoy se relacha petit à petit, alors que ses pas se faisaient plus naturels. Il reprennait enfin le dessus.

Ils enchaînaient souplement les pas, de même que les danseurs qui les entouraient, mais Drago montrait quelques signes de fatigue. Plus pâle encore que d'habitude, il avait un air légèrement maladif, accentué par le contraste entre se peau et ses vêtements noirs. Sally ne l'aurait certainement pas remarqué si elle n'était pas si proche de lui, mais elle eut la confirmation à ses doutes lorsque le jeune homme la reposa un peu plus brusquement que d'habitude sur le sol.

Dès la fin de la musique, il l'entraina hors de la piste en lui proposant qu'ils se reposent un peu avant d'y retourner. De toute façon, Sally avait remarqué son épuisement, oubliant du même coup les raisons de son agacement. Elle s'inquiétait bien plus de l'état de santé de son cavalier.
Elle réfléchissait à aller lui chercher une boisson -ça lui ferait peut-être du bien..- lorsqu'il lui demanda.. lui ordonna! de le faire. Elle le regarda, interloquée. Comment osait-il lui donner des ordres pareils? Elle n'avait pas des allures d'Elfe de maison, non plus! Il se rattrapa en rajoutant précipitament un minable "S'il te plait" à la fin de sa phrase. Ce furent sa mine rabougrie -elle exagérait un peu.. mais à peine!- et son air penaud qui le sauvèrent. Il se mit à triturer le col de sa veste, cherchant désepérément un moyen de se rattraper. Sally Ann soupira.

- Laisse, je peux m'en charger, répondit-elle un peu sèchement.

Sincèrement inquiète, elle ne put toutefois s'empêcher de poser une main sur le front du jeune homme. Il ne manquerait plus qu'il ait de la fièvre!

- Tu n'as pas l'air bien, fit-elle remarquer. Est-ce que tu veux quelque chose en particulier?

Elle se demanda brièvement pourquoi elle s'inquiétait tant pour un simple coup de fatigue et, surtout, pour quelqu'un comme Malefoy. Mais quoiqu'elle en dise, la maladresse du jeune homme depuis le début de la soiré le rendait pénible, certes, mais aussi.. adorable. Elle sourit légèrement, attendant sa réponse.


Dernière édition par Sally Ann Perks le Mar 4 Mar - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Zacharias Smith*
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 34
Age : 27

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Lun 3 Mar - 23:11

Zacharias sourit sans faire de commentaires quand Emi lui annonça qu'elle avait un peu faim. D'après lui, c'était une mauvaise idée de toucher à la nourriture après le passage d'Alex Miller mais après tout, le résultat pouvait être drôle ! Surtout que la jeune Poufsouffle parassait soudain avoir perdu son sourire. Enfin, elle continuait de sourire mais d'une manière moins sincère. Zach ne connaissait pas le pourquoi du comment et n'avait absolument rien remarqué mais il préféra ne rien demander.
Il tira sa cavalière vers le buffet et jetta un coup d'oeil envieur sur la nourriture. Il hésitait un peu à selectionner un plat en particulier, de peur qu'un rigolo ait jeté un sort.
Il s'appreta à saisir un nouveau verre de jus de citrouille, en se promettant que plus tard il irait faire un tour dans la cuisine, mais une voix le fit se retourner.


''Bonsoir Zach.''

Zacharias regardait son interlocuteur en essayant de se souvenir du prénom de celui-çi. C'était un élève de Poufsouffle, Eldel, mais pas évident de retrouver le prénom du garçon... Il n'était pas préfet et n'avait pas l'intention de retenir tous les prénoms de ses camarades de maisonée mais dans l'instant, c'était assez génant. Zach prit conscience que son silence paraitrai suspect, il haussa les sourcils et répondit simplement :


" Bonsoir Eldel "

C'était relativement froid comme salutation. Mais ça conviendrait pour le moment ! Il se tourna de nouveau vers le buffet et saisi sa coupe pour y verser du jus de citrouille. Il n'entendit que d'une oreille ce qu'ajouta son camarade de Poufsouffle. Zach était un peu préoccupé par le changement de sa cavalière et s'en voulait de l'avoir tirée de la poste de danse. Elle n'avait surement pas envie de parler mais ne l'avouerai jamais... Il regarda instinctivement la piste puis le buffet. Il ne voulait aps proposer quoique ce soit à sa camarade, de peur que la nourriture soit ensorcelée et qu'elle lui en veuille si elle se retrouvait avec des oreilles de lapins.
Il finit par demander à l'adresse de ces camarades en fronçant les sourcils :


" Vous pensez que la nourriture à été ensorcelée ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Bennett
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 194
Age : 28
Année : Assistante-infirmière de Poudlard
Age du personnage : Aucun, peut-être que ça viendra un jour...

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Mar 4 Mar - 0:58

Emi était complètement perdue dans ses pensées quand leur jeune camarade de Poufsouffle vint les saluer. Cela lui prit donc un moment avant de réagir et elle n'eut pas le temps de sortir Zacharias de son malaise. Elle se tourna vers Trystan avec un peu de retard et lui adressa un sourire rayonnant. Ce jeune homme avait toujours été très gentil et charmeur avec elle -comme avec presque toutes les filles... Rolling Eyes - et elle l'aimait bien. En tous cas, il n'avait rien de désagréable... sauf peut-être sa tendance à ne penser qu'à lui.

''Bonsoir Trystan.'', répondit-elle donc d'une voix douce et calme, en essayant d'oublier toutes ces choses qui lui traversaient l'esprit quelques minutes plus tôt.

Emi eut un sourire amusé en voyant que Zacharias hésitait en regardant les différents plats sur la table. Avait-il peur qu'ils lui sautent au visage? Cette idée fit sourire sincèrement la préfête, qui trouva cette image plutôt amusante. Elle se retourna ensuite vers le nouveau venu et sourit en entendant sa question. Si seulement il avait su... enfin.

''Oui, une soirée superbe.'', répondit-elle vaguement, quelque peu absente.

Mais Emi se resaisit en entendant la question de Zach et elle pouffa de rire.


''S'il y a quelqu'un qui doit le savoir, ici, c'est bien toi! Tu connais tous les rigolos qui auraient pu essayer.''

Voyant que ses paroles ne suffisaient pas à convaincre son ami, Emi soupira. Elle prit un biscuit sans aucune hésitation et croqua dedans à pleines dents, comme pour prouver à monsieur Smith (HAHAHA monsieur Smith!! Ça ne vous rappelle personne? lol! ) qu'il n'y avait rien à craindre. Après avoir mastiqué suffisamment, elle avala sa bouchée et se tourna vers Trystan. Ce n'est qu'à ce moment qu'une évidence la frappa en plein visage: il était seul! C'est avec un air étonné qu'elle lui demanda donc:

''Tu n'as pas réussi à conquérir un coeur pour ce soir, Trystan? J'en suis étonnée...''

En effet, Emi connaissait bien la réputation du sixième année, elle savait qu'il était un charmeur incontesté et qu'une bonne douzaine de filles -dont elle connaissait personnellement au moins la moitié- auraient fait n'importe quoi pour l'accompagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Lily Rose Farder
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 6
Age : 28
Age du personnage : Peut-être. . .

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Mar 4 Mar - 20:13

Alors que le jeune Serpentard jetait son sort de première zone, la jeune fille fixait la baguette du garçon. Bien que totalement prête à se rebeller face à toutes les formes d’injustice, Lily ne put s’empêcher de rire face à la chute monumentale du couple. Un rire léger et discret qui s’échappa de sa gorge sans vraiment qu’elle le veuille.
Elle ne portait pas vraiment les Serpentards dans son cœur et chaque problèmes qu’elle avaient jusqu’à présent, s’avérer souvent les concerner. Mais en évitant tous préjugés, elle avait finit par discuter avec son petit ami du moment et en était ravie.
La jeune fille ne ressentit absolument aucune possessivité. S’il avait lancé ce sort, c’était par jalousie envers cette jeune fille qui avait préféré ce Gary à lui et pourtant, Lily n’était pas prête a faire une crise de nerfs, il n’était pas mariés après tout.
Lily prefera hocher la tête lorsqu’il lui fit part de son nouveau bonheur. Il s’amusait du mal qu’il faisait et c’est une des raisons pour lesquels la jolie brune avait toujours préférée le garder dans ses flirts. Elle souffrirait si elle commencer a s’attacher.


« Tout va bien oui … c’est une jolie soirée, en jolie compagnie »

Le sourire aux lèvres, elle s’accrocha a son bras et fit son entrée dans la salle de bal. Elle n’avait pas grand-chose de différente par rapport aux autres années mais l’ambiance résolument festive avait tendance a déteindre sur elle.
S’il lui avait proposer de danser c’est qu’il devait aimer ça, ça n’était pas vraiment le cas de la jeune Farder mais elle ne se trouvait pas en posture pour refuser. On dansait à un bal, ça semblait évident. C’est donc à reculons qu’elle accepta.


 «  oui ! bien sur ! Mais ne t’avise pas de me marcher sur les pieds »

Le buffet semblait particulièrement appétissant mais ça n’était pas agir comme une grande dame que de se jeter dessus, c’est donc pour ça qu’elle se laissa guider sur la piste de danse se frayant un chemin entre les différents couples mouvant déjà l’un contre l’autre.

Arrivés presque au centre de la piste, la jeune brune se colla a son petit ami et commença lentement a se déhancher en passant ses bras autour de son cou. La tête posée sur son épaule, elle prit un moment pour regarder les alentours et sourit éblouie de toute la joie qu’il véhiculer. Malgré les quelques rancoeurs qu’elle pouvait lire dans les yeux de certains jeunes sorciers, l’ambiance était agréable et doucement, elle redressa la tête pour fixer son petit ami.

Son air gêné et sa manière de danser firent rapidement comprendre à la jeune fille qu’il n’était pas plus à l’aise qu’elle sur une piste de danse. Elle sourit en le fixant de ses yeux bleus très clairs en continuant a danser puis baissa la tête pour regarder ses pieds avant de le regarder à nouveau.


« c’est déjà ça, tu ne m’écrases pas les pieds … »

En attrapant sa main, elle décolla son corps frêle du sien et se faufila a nouveau contre les mêmes couples lovaient l’un contre l’autre puis sourit.

 « Tu m’offres un jus de citrouille dis ..? »

A vrai dire, le mot « offrir » n’était pas vraiment de circonstances puisque rien n’y était payant mais le but était avant tout qu’il s’éloigne de cette endroit que les deux êtres avaient l’air de fuir : la piste de danse. La scène de sa jalousie été déjà bien loin dans sa mémoire et elle ne gâcherait certainement pas sa soirée. Ombrage le faisait déjà assez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiann Levens

avatar

Messages : 25
Age : 24
Age du personnage : Peut être...

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Mer 5 Mar - 18:06

Alexiann regarda l'heure et se dêpecha de partir du Ministère et de rentrer chez elle. Arrivée elle souffla. Elle avait deux heures pour se préparer pour le bal de Noël où l'avait invité Minerva McGonagall Directrice de Poudlard, son ancienne Directrice de Maison et Professeur de Metamorphose.

Dans son appartement, Alexiann jeta sa cape sur le canapé et alla dans la Salle de bain. Elle prit une bonne douche, surtout après la journée passée puis sortant elle se secha et entreprit d'aller dans sa chambre. Elle ouvrit son armoire et chercha des yeux sa robe. Robe offerte par sa mère le jour de ses dix neuf ans. Elle la sorti et la contempla un instant a bout de bras. Elle était vraiment très belle. Alexiann jeta un coup d'oeil a l'heure et etouffa une exclamation. Si elle continuait elle allait être en retard. Elle repartie dnas la Salle de Bain et s'habilla. Enfin elle se coiffa et se maquilla en un temps reccord puis repartie dans sa chambre et se contempla dans le miroir. Elle était vraiment jolie. Sa robe était dans les ton coucher de soleil c'est a dire orange rouge jaune longue dos nu et soulignait parfaitement sa taille fine.


La robe:
Spoiler:
 

Elle avait relevé ses longs cheveux blonds en un chignon d'où s'échappait des mèches bouclés et elle avait du crayon noir sous les yeux et un peu de far a paupière de la même couleur que sa robe. Elle avait mis du gloss dorée et brillant sur ses lèvres. Ses chaussures étaient à talons haut et assortis a la robe.
Fin prête elle sorti dans le salon attrappa sa cape noire la passa puis sorti. Elle ferma son appartements ajouta quelques sorts puis transplana devant les grilles du chateau. Verifiant encore l'heure elle vit qu'elle n'était pas du tout en retard mais juste en avance de quelques minutes. Elle entra alors traversa le parc et alla dans la Grande Salle. Elle vit les Professeurs McGonagall et Ombrages ainsi que Matthew Petrosyan. Alexiann le connaissait de vu. Il travaillait près de son bureau mais elle ne lui avait jamais vraiment parlé. Bonne chose elle pourrait apprendre à le connaitre. Elle s'avança et contempla la beauté de la Grande Salle. C'était vraiment magnifique et ça lui allait parfaitement. Elle commençait d'ailleur a se remplir. Elle alla vers les professeurs et sourit.


-Bonsoir... dit elle d'une voix douce aux adultes.

Elle vit que Dolores Ombrage avait fait un effort pour s'habiller.


*Pour une fois...* pensa l'Auror.

Elle sourit à Matthiew puis regarda son ancienne professeur.


-Merci de m'avoir invitée Madame...

Et oui ancienne habitude d'écolienne, Alexiann vouvoyait toujours la Directrice. Elle detacha sa cape decouvrant sa robe et la mit a son bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Petrosyan

avatar

Messages : 25
Age : 26
Age du personnage : [•]Celibataire[•]

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Ven 7 Mar - 1:24

La Grande Salle était toujours gigantesque et merveilleuse à regarder. Il y avait toujours ce petit enchantement qui faisait donner aux personnes vivantes des admirations. Oui, même si Matthew ça faisait des années et des années qu'il était à Poudlard, il était toujours enchanté de revoir la beauté de la pièce.

Lorsque Dumbledore était là, c'était toujours aussi beau, il mettait toujours son petit grin de sel dans la décoration de ce lieu. Bref, mais maintenant le grand magicien n'était plus parmis-eux..malheureusement.

Le jeune auror regardait la Grande Salle en la scrutant du regard. Mais seulement quelques minutes après, une jolie fille..ou plutôt une jeune femme était entrée dans la Grande Salle. Cette jeune femme en question avait un beau teint de peau, elle avait un visage très mignon, sa coiffure lui allait très parfaitement, puis il trouvait qu'elle était très magnifique. Sa robe ne ressemblait aux autres que les élèves avaient.
Cette jeune femme s'appelait Alexiann Levens, une jeune auror qui travaillait à la même place que Matthew.

Il n'avait pas eut la chance de la connaître d'avantage puisque le professeur McGonagall l'avait engagé pour surveiller les alentour de Poudlard..en plus des travaux de son propre métier...c'était très dur à vivre..mais bon pour le sécurité des élèves, Matthew ne ça ne lui dérangerait pas de manquer des heures de sommeils.

En revenant à la jeune femme, celle-ci avait souhaité bienvenue à quelques professeurs, ainsi qu'à Minerva. Matthew lui rendit son sourire, puisqu'elle lui avait sourit. Le jeune auror décida d'entamer la conversation :


<< Bonsoir Mademoiselle Levans, puis-je me permettre que vous êtes ravissante. >>

Dit-il ayant un ton calme, chaud et mature. Le jeune homme décida d'inviter la jeune auror à danser puisque la musique avait commencé à jouer.

<< Est-ce que vous m'accorderez cette danse? >>

Dit-il toujours avec le même ton et aussit avec l'attitude ''galant''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiann Levens

avatar

Messages : 25
Age : 24
Age du personnage : Peut être...

MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   Ven 7 Mar - 19:46

La jeune femme était occupée a regarder la Grande Salle. Elle était vraiment magnifique. Autant que chacunes des années qu'elle avait passé ici, autant que lorsque Albus Dumbledore était présent. Minerva et les Professeurs c'étaient vraiment surpassés.

Alexiann reporta son regard sur les élèves qui avient commencés a arriver. Elle avait remarqué que les Préfets et leurs cavalières se dirigeaient vers la piste de danse. Elle se souvint que c'étaient a eux de commencer a ouvrir le bal. Elle sourit en les imaginant légèrement nerveux vraiment stressés ou au contraire très calme.

Puis Matthiew lui parla. Elle sourit en l'entendant dire qu'elle était vraiment ravissante


-Merci beaucoup...

Elle le detailla. Il avait vraiment du charme dans son costume élégant, noir et simple.

-Je vous retourne le compliment...

Puis l'Auror lui proposa une danse. Elle aquiesca

-Avec plaisir...

EDIT DE MINERVA: Les paroles sont en couleur ! (pardon Minerva!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE BAL DE NOËL   

Revenir en haut Aller en bas
 

LE BAL DE NOËL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Univers :: Le Hors-Jeu :: Les Mémoires de Poudlard Univers :: Les extraits de Pensine :: Les sujets oubliés :: Sujets Clos Saison 2-
Sauter vers: