AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 On ne rencontre pas tout le temps ceux qu'on désire [Drago]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hermione Granger
Courageux et hardi
Courageux et hardi
avatar

Messages : 51
Age : 25
Année : 2ème année
Age du personnage : 12 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: On ne rencontre pas tout le temps ceux qu'on désire [Drago]   Sam 4 Juin - 1:01


    La première année à Poudlard d’Hermione avait déjà bien débuté, 6 mois pour être précis, mais le plaisir d’être à Poudlard n’avait pas diminué depuis qu’elle avait aperçu pour la première fois Poudlard quand elle était dans les barques avec les autres premières années. La petite fille sentait la sensation de plaisir et d’éblouissement l’envahir. Elle pensait même que ça n’aurait jamais peut être aussi fort pour les enfants n’étant pas sorcier de nature que ceux qui le sont de génération en génération. Hermione était fasciné par le monde sorcier autant que quelqu’un pourrait l’être alors elle faisait la seule chose qu’elle savait parfaitement faire pour satisfaire son envie de savoir le monde sorcier, elle lisait livre sur livre. Pourtant plusieurs choses étaient très différentes en ce qui concernait son arrivée à Poudlard. Mais on racontera ça dans peu de temps, parlons d’abord de ce qui a changé dans la vie d’Hermione quand elle a reçu la lettre qui disait qu’elle était acceptée à Poudlard parce qu’elle était une sorcière. Ses parents avaient été tellement fière d’elle, plus qu’ils ne l’avaient été auparavant. Hermione aimait le pouvoir qu’elle avait en elle et elle comptait en apprendre le plus possible avant sa rentrée à Poudlard alors elle avait fait des recherches, acheter des livres moldus comme des livres sorciers parlant de la magie. Ce n’était pas rare de la trouver en train de lire un de ces livres assise dans son lit depuis des heures sans manger et à peine boire à croire que la lecture effaçait son envie de manger, de boire ou tout autre chose. C’est à partir de ce moment qu’elle avait perdu presque toutes les amitiés qu’elle avait eue avec d’autres enfants moldus. Mais elle ne s’en souciait pas car elle savait que son destin n’était plus lié avec les personnes avec qui elle avait passées les 11 premières années de sa vie. C’était avec un plaisir très joyeux qu’elle s’était rendue pour la première fois au Chemin de Traverse afin d’acheter les fournitures scolaires dont sa baguette magique qu’elle avait trouvé en un seul coup et qui depuis, ne la quitte plus.

    La rentrée s’était passée très bien, merveilleusement bien et Hermione avait été répartie à Gryffondor, la meilleure maison d’après elle pourtant son intelligence et son sens de la logique la menait plus à Serdaigle. Hermione ne s’en plaignait pas car les Serdaigles n’avaient pas l’air aussi sympathique que les Gryffondors car malgré son intelligence, elle était plus digne de sa maison actuelle et le Choixpeau avait sut voir ça en elle. Les autres Gryffondors ne l’avait pas de suite acceptée encore à cause de son intelligence mais ça avait changé après l’attaque du Troll à Poudlard. Hermione était dans les toilettes pour essayer de cacher les larmes que Ron avait réussit à faire couler à cause des remarques qu’elle avait fait sur elle et sa manière de se comporter. Le Troll était entré dans les toilettes et Hermione était passée de peu à côté de la mort. C’était ce qu’il se serait passé si Harry et Ron n’était pas venu la sauver. Bien sûre une amitié s’était installée entre les trois Gryffondors malgré les remarques courantes de Ron envers Hermione. Le temps avait passé depuis l’attaque du Troll et leur amitié s’était mué en une plus grande amitié jusqu’à ce qu’Hermione dise qu’Harry et Ron sont ces meilleurs amis. Ils formaient un groupe de choc et ça faisait que ceux de Serpentard s’amusait à les rabaisser et à trouver leur point faible. Hermione répliquait quand une remarque venait surtout quand c’était une remarque envers Harry car il n’arrivait pas à répliquer. Pour Hermione, Harry était une personne normale bien qu’il avait survécut au sort de la mort lancé par Voldemort. Hermione tenait à lui énormément et même à Ron même si la petite ne l’avouerait pas directement. La fin de l’année approchait mais une chose de plus préoccupent les 3 meilleurs amis, comment un Troll avait peut arriver à Poudlard ? Pourquoi Rogue avait-il mordu ? Par quoi ? Tant de questions se posaient que les réponses ne venaient pas tout de suite.

    Aujourd’hui, Hermione avait encore passé la moitié de sa journée à la Bibliothèque car on était dimanche et les garçons désirait dormir plus longtemps mais Hermione ne supportait pas perdre son temps, voilà pourquoi elle avait feuilleté les livres de la bibliothèque à chercher la solution à leur questionnement. Qu’était cette chose que Dumbledore gardait secret dans l’école ? Et qui était Nicolas Flammel ? C’était Hagrid qui les avait lancés sur cette voie malgré lui et Hermione continuait de chercher des réponses. Mais après avoir passé plusieurs heures assise dans la Bibliothèque, elle avait ressentit le besoin de respirer un peu d’air frais alors avec un livre sous le bras, elle était allée dans le Parc où elle avait passé plusieurs heures à lire le livre qu’elle avait choisit. Quand une pluie était arrivée, Hermione rentra rapidement dans le Hall de Poudlard mais là-bas, elle croisa Drago Malefoy et ce dernier n’avait pas manqué de la voir arriver …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: On ne rencontre pas tout le temps ceux qu'on désire [Drago]   Mar 7 Juin - 0:01


L’entrée à Poudlard avait été parfaite, ou presque. Bien entendu, Drago avait été égal à lui-même, il ne voyait pas pourquoi il aurait du en être autrement. Il était un Sang-Pur, issu d’une famille dont le nom était connu de tous. Alors forcément, il avait l’orgueil et la fierté qui allaient avec tout cela. Mais il s’en portait bien, et vivait merveilleusement bien son entrée au château. Le professeur de potions, Severus Rogue, était de toute manière un ami de son père, donc il ne risquait pas grand chose, pas vrai ? En plus, il était le directeur de la maison dans laquelle résidait Drago en tant que petit prince, donc il n’avait aucun souci à se faire là-dessus. L’école était à ses pieds, ou presque, voilà tout. Mais après, il se fichait bien des autres élèves. Il avait sa bande, et ses deux gorilles de gardes du corps, Crabbe et Goyle. D’ailleurs, s’il était sorti de la salle commune des Serpentard sans eux en ce dimanche, c’était parce qu’il les cherchaient. Ils devaient encore s’être rendus dans les cuisines pour engloutir des dizaines de gâteaux, c’était possible, c’était tout eux. Ils n’étaient que des têtes vides de toute façon, pas grand chose de plus. Drago se demandait même s’ils savaient lire... Pas dit, mais il n’en n’avait jamais eut la preuve pour le moment.

Drago, une fois qu’il avait donc été prêt, était sorti de sa salle commune et avait arpenter les cachots et les sous-sols en se demandait où ces deux abrutis avaient bien pu aller. S’il pensait avant tout aux cuisines, il ne savait pas le temps qu’il faisait dehors, puisque la salle commune des Vert et Argent ne disposaient d’aucune fenêtre... Alors peut-être qu’ils étaient aller dehors, jeter des cailloux dans le lac noir pour ennuyer le Calmar Géant, à leurs risques et périls... Ils n’étaient pas bien intelligents, donc ils en étaient totalement capables. Alors qu’il avançait parmi le dédale de couloirs des sous-sols, Drago pensait également à ce fichu Potter. Il était insupportable, tout le monde ne voyait que par lui, et donc personne ne remarquait la grandeur du blondinet... De quoi lui hérisser le poil et lui faire sortir dents et griffes ! Puis ce fut le moment où il se retrouva aux abords du Grand Hall. Et une silhouette hélas familière se montra à lui.

Hermione Granger, cette sale Sang-de-Bourbe qui souillait l’école par sa simple présence en ces lieux, venait de faire son apparition. Elle aurait peut-être mieux fait de rester dehors. Et tiens, comme par hasard, elle tenait un livre entre ses mains... Et bien, il devait faire sacrément moche, si elle avait fini par rentrer. Car Drago avait entendu dire que cette fille quittait rarement un livre sans une bonne raison... Et que parfois, même les repas n’étaient pas une raison suffisante ! Cette fille était complètement folle, oui.


«Tiens, Granger... Alors, tu as perdu les deux idiots que te servent d’amis ? Peut-être ont-ils compris qu’il était inutile de fréquenter les Sang-de-Bourbe...»

Non, Drago n’était pas méchant, qu’allez-vous donc penser là ?! Il était tout simplement insupportable, avec sa voix lente et trainante qui fendait l’air comme une brise glaciale. Mais voilà, il n’aimait pas Granger, c’était un fait. Elle était une Sang-de-Bourde, ce qui était déjà une honte, car elle n’avait pas, à proprement parlé, sa place ici, dans cette école... Enfin, au moins elle ne souillait pas la maison de Salazar Serpentard par sa présence chez eux, puisqu’elle était une Gryffondor... Mais en plus, elle était douée -bien entendu, quand bien même ça lui coutait un bras de dire cela, Drago ne pouvait le nier, Hermione était brillante, ce qui était tellement barbant qu’il l'appelait également Miss-Je-Sais-Tout...

Revenir en haut Aller en bas
Hermione Granger
Courageux et hardi
Courageux et hardi
avatar

Messages : 51
Age : 25
Année : 2ème année
Age du personnage : 12 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: On ne rencontre pas tout le temps ceux qu'on désire [Drago]   Ven 15 Juil - 4:48


    Depuis son arrivée à Poudlard, il n’y avait qu’un élève qui prenait un véritable malin plaisir à ennuyer Hermione alors qu’elle ne faisait rien … d’inhabituel car malgré son arrivée dans la meilleure maison, d’après elle, et être amie au très tristement célèbre Harry Potter, rien n’avait changé dans son comportement. Car elle avait toujours été plus brillante que les élèves de sa classe et si elle n’avait pas été une sorcière, elle aurait surement demandé à souhaiter des classes dans les écoles moldues. Mais depuis son arrivée à Poudlard, Hermione savait qu’elle avait une place dans cette école et dans le monde sorcier malgré tout ce que pouvait dire Drago. Parfois les remarques de ce dernier lui faisait franchement mal mais elle ne laissait rien paraitre, elle devait paraitre forte et ne pas craquer. Car elle n’aurait pas supporté craquer, elle n’aimait pas paraitre faible et ça depuis toujours alors ce n’était pas à son arrivée à Poudlard qui allait changer quoique ce soit dans son comportement. Bien sûre comment vivre une vie heureuse quand un garçon de Serpentard s’amusait à rendre sa vie impossible ? Impossible mais vu ce qu’il se passait déjà cette année, elle était presque sûre que ces moments qu’elle n’aimait guère alors continuer pour le reste de ces années à Poudlard. Au moins, elle aurait ces deux amis, ces deux meilleurs amis pour supporter au même titre qu’elle les remarques du Serpentard. Car Hermione n’avait peut que remarquer qu’en trainant avec Harry et Ron, ils formaient le groupe le plus envie et détesté à la fois de l’école. Ils formaient à eux trois ce que les serpentards détestaient le plus alors que les autres maisons, mais moins les Serdaigles, trouvaient que le petit groupe avait son charme. Mais malgré tout ce qu’elle avait peut remarquer, elle ne trainait vraiment pas avec Ron et Harry pour la célébrité mais parce qu’ils lui avaient sauvés la vie et qu’ils étaient très attachants malgré le côté rustre du roux. Elle avait alors deux amis fidèles et un ennemi en étant qu’en première, elle craignait les années futures un peu mais la curiosité et la découverte de nouvelle matière passionnante l’emportait sur l’appréhension des années futures.

    Pourtant Hermione avait beau adorer Harry et Ron, elle aimait passer des moments seule pour pouvoir lire sinon elle aurait dut les aider pour faire le devoir de Potion que Rogue demandait. Parfois elle se demandait si les deux gryffondors trainaient avec elle seulement pour qu’elle leur fasse leur devoir mais ces moments étaient si peu courant qu’elle rejetait cette idée à peine l’avait telle pensé. Mais malgré tout, elle aimait passer des heures dans la bibliothèque à lire livre sur livre. Personne n’était plus étonné de la voir assise à une des tables afin de lire un livre même Harry et Ron savait que si elle n’était pas avec eux, elle serait à la Bibliothèque. Ce lieu était son repaire où elle était sure de ne pas être dérangé par ces deux amis ou pas Malefoy et ce bande de gorilles. C’était son lieu et seulement les Serdaigles y venaient donc elle était sur de pouvoir lire en paix. Pourtant aujourd’hui, elle se disait qu’elle aurait peut-être dut rester dans la salle commune ce matin ou encore dans la bibliothèque et non sortir dehors pour lire afin d’éviter la confrontation qui allait suivre et qu’elle n’allait pas devoir encore défilé car ce satané Malefoy avait dire des choses pas franchement sympas sur Harry et Ron même si ça pouvait passer pour anodin. Faire une remarque à ces deux meilleurs amis, et seuls amis, était presque un affront aux yeux de la gryffondor. Hermione avait entendu Drago dire

    Drago « ▬ Tiens, Granger... Alors, tu as perdu les deux idiots que te servent d’amis ? Peut-être ont-ils compris qu’il était inutile de fréquenter les Sang-de-Bourbe... »

    Ce que Drago avait dit faisait souffrir Hermione mais elle restait impassible, mettant son livre contre elle tout en regardant Malefoy tout en distinguant sa petite bande derrière lui. A croire que le petit prince de Serpentard avait peur de se promener seul dans les couloirs et en plus, c’était lui qui avait des amis digne des plus idiots de l’école … Surtout parce qu’il trainait avec le blondinet, il fallait vraiment avoir le crâne vide pour trainer avec ce prétentieux. Hermione disait d’une voix calme

    Hermione « ▬ Ça devrait plus tôt être toi qui devrais faire gaffe de perdre tes idiots d’amis Malefoy, même pas capable de dire un phrase correcte alors il leur serait tellement facile de se perdre dans un couloir. Et il te fréquente surement parce que tu es un bon petit garçon à son papa trop prétentieux pour se rendre compte que sa bande d’amis ne compte que des imbéciles qui aime la popularité. Je crains que si ta famille vient à devenir pauvre, tes précieux amis ne te lâchent pour aller vers d’autres. »

    Hermione avait beau ne pas aimer les remarques de Drago, elle y répondait toujours et aimait particulièrement fermé le clapet au Serpentard. Il faudrait vraiment qu’un jour il vienne à grandir et qu’ils se rendent compte que ces amis étaient seulement avec lui pour son argent. Sa réponse avait vu juste car un reflet de haine plus intense passait dans les yeux gris qui la fixait car si elle n’avait pas atteint de but, Drago aurait surement rit comme si c’était une blague qu’Hermione lui avait dit. La petite Gryffondor ne montrait aucun de ces sentiments en voyant Drago s’énerver et en sentant sur elle les yeux de Parkinson qui essayait de la foudroyer sur place. Hermione n’était pas à Gryffondor pour rien quand même.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: On ne rencontre pas tout le temps ceux qu'on désire [Drago]   Mer 20 Juil - 0:35


Croiser Granger, c’était vraiment la dernière des choses qui aurait pu faire plaisir à Drago Malefoy. D’ailleurs, c’était même la dernière des choses qu’il aurait souhaité. Tout comme voir ce Potter ou ce rouquin de Weasley. Non, assurément, il n’était pas vraiment ravi de voir cette Granger devant lui. Il l’aurait volontiers éviter, mais cela aurait été une occasion perdue bien trop bêtement de lui rappeler qu’elle n’était rien dans le monde des sorciers, à ses yeux de Sang-Pur. Et ce qu’il pensait était encore les pensées de tous les autres sorciers -ou pas, mais c’était l’habitude- et le ton que cette idiote avait pris ne plaisait pas du tout au jeune Serpentard.

«Tu te crois intelligente peut-être Granger ?! Tu ne sais pas ce qui peut te coûter de me parler ainsi ! Je peux te le faire payer le reste de ta vie si j’en ai envie...»

La voix lente et glaciale de Drago Malefoy s’était teintée de colère l’espace d’un instant. Enfin, ce n’était pas de la colère à proprement parlé, cela ressemblait bien plus à de l’énervement. Après tout, pour qui se prenait-elle, cette sale Sang-de-Bourbe, à lui faire des remarques ?! Elle était mal placée pour se prendre pour la plus forte. Car après tout, des deux, ce n’était sûrement pas Granger qui risquait de gagner un combat ! Bon, sur le terrain magique, dans un duel, peut-être bien que oui, elle pourrait gagner... Quoi que Drago connaissait des sorts qui ferait froid dans le dos à plus d’une personne, et en particulier à des Gryffondor de pacotille ! Par contre, sur le terrain relationnel, il n’y avait aucun doute là-dessus, c’était bien Drago qui gagnerait. Et si elle voulait vraiment se montrer insupportable, elle se frottait à la mauvaise personne.

Drago ne pouvait cependant pas nier qu’il était entouré de personnes peu futés. Mais en même temps, il s’en fichait pas mal. La star, c’était lui ! Il n’y en n’avait jamais eut que pour sa petite personne ! Donc il se fichait pas mal de ceux qui pouvaient l’entourer, tant que lui réussissait à obtenir tout ce qu’il désirait. Ce n’était pas une nouveauté bien sûr, et la plupart de ceux qui le côtoyaient ne se rendaient compte de rien... Depuis peu, il avait même réussit à supporter Parkinson et son amour visiblement immodéré pour lui... Elle pouvait finalement s’avérer utile, pour plus tard, alors il n’allait pas la rejeter... Et Theodore était étrangement soulagé...


«Au moins, je peux compter sur la pureté de leur Sang... Ce qui n’est pas le cas de Potter et de Weasley...»

Saint Potter, l’ami des Sang-Bourbe, et ce Weasley, ce traître à son sang... On ne pouvait pas dire que c’était des personnes sur qui l’on pouvait compter aveuglément. D’ailleurs, cette Granger, cette Miss Je-sais-tout était une personne qu’il ne valait mieux pas avoir à ses côtés. C’était une personne de bas étage, qui ne servait strictement à rien dans la société sorcière. En tout cas, pas dans celle où vivait Drago Malefoy, héritier unique de la famille Malefoy. Et franchement, il préférait nettement sa position, quand bien même il était entouré de débiles sans noms comme Crabbe et Goyle, ces grands gorilles étaient au moins capables de protéger l’héritier Malefoy de tous les gêneurs potentiels.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On ne rencontre pas tout le temps ceux qu'on désire [Drago]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On ne rencontre pas tout le temps ceux qu'on désire [Drago]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» j'ai tout mon temps
» Vouloir oublier quelqu'un, c'est y penser tout le temps + Alice.
» "Un génie sommeille en moi. Malheureusement, il dort tout le temps"
» ? J'ai fais des choses que je regrette suffisamment, suffisamment pour y penser tout le temps.?
» Travis ? Un génie sommeille en moi... Malheureusement, il dort tout le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Univers :: Le Hors-Jeu :: Les Mémoires de Poudlard Univers :: Les extraits de Pensine :: Sujets clos Année 1-
Sauter vers: