AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 The big bang, le remake ♣ Erin&Liam.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam Jefferson
Juste et loyal
Juste et loyal
avatar

Messages : 1060
Age : 23
Année : 2ème année
Age du personnage : 12 ans

Feuille de personnage
Citation: Avec les mômes, tout est possible. [Céline]
Multi-comptes: Ginevra Weasley
Relations:
MessageSujet: The big bang, le remake ♣ Erin&Liam.   Mar 3 Jan - 16:50

Les écouteurs enfoncés dans ses oreilles (bien qu'ils ne produisent aucun son), l'épaule avachie sous le poids de son sac, le nez dans son bouquin, Liam marchait dans les couloirs sans fin de Poudlard. Elle avait fini les cours par Métamorphose, et désirait retourner dans la Salle commune des Blaireaux dont elle portait fièrement l'écusson malgré leurs défaites répétées en... en tout, à vrai dire. L'équipe de Quidditch n'était pas mauvaise, mais Gryffondor ou Serpentard raflaient toujours la Coupe d'une manière ou d'une autre. Pour ce qui était de la course aux Sabliers, la jeune blonde avait rapidement compris qu'elle ne devait jamais s'en préoccuper, assurée que sa Maison était perpétuellement dernière au classement.
Pour l'heure, elle souhaitait pourtant retrouver sa douillette Salle commune remplie de loosers Niak . Seulement, pour ce faire, elle devait descendre sept étages, puisqu'elle était au sixième et se rendait au sous-sol. Trop prise dans son passionnant livre d'Histoire de la Magie, elle ne faisait pourtant pas attention à l'endroit où ses pieds la menaient. A vrai dire, elle avait plutôt confiance en eux. Depuis un an qu'elle fréquentait l'établissement, elle commençait à connaître les chemins qu'elle empruntait le plus couramment par cœur. C'est plutôt aux Escaliers du Château que Mademoiselle Jefferson aurait dut faire attention. Au lieu de la descendre au second étage, ces derniers l'arrêtèrent au troisième, où elle parcourut encore plusieurs mètres avant de réaliser que ce n'était pas le bon endroit. Elle releva les yeux de son ouvrage avec une mine passablement irritée, et referma le volume avec un claquement.
Liam n'était pas une enfant encline à la mauvaise humeur, mais ça la prenait de temps à autre. Ne vous inquiétez pas cependant, la demoiselle change d'humeur comme d'autres changent leur chemise. Elle glissa donc son livre dans sa besace avec un geste d'agacement, puis s'avança prudemment en regardant à droite à gauche. Après tout, elle aimait aussi explorer l'école et ses nombreux coins secrets. Elle connaissait même certains passages secrets présents sur la Carte des Maraudeurs mais chut ! faut pas l'dire. Philosophe quand ça la prenait, elle décida donc d'accueillir ce méfaits des escaliers comme un coup du destin qui voulait surement qu'elle soit là, pour une raison précise. Cette dernière étant, mais elle l'ignorait, d'embêter Rusard dans sa ronde monotone en cassant tout sur son passage.
Elle avançait donc dans le couloir, se demandant à quel étage elle avait bien pu atterrir. Les silhouettes métalliques qu'elle ne tarda pas à apercevoir lui indiquèrent que c'était le troisième. Elle s'approcha encore des armures par pure curiosité, les frôlant du bout des doigts avant de reculer précipitamment quand elle pensait en voir une bouger. Elle s'était toujours imaginé que, comme les tableaux de Poudlard, les armures pouvaient se déplacer et communiquer avec le "monde réel". Vrai ou non, sa théorie lui plaisait à un point que vous ne pouvez pas imaginer. A un point imaginable seulement par un cerveau d'enfant. A un moment, elle finit par se lasser de marcher entre deux lignes d'armures strictement immobiles. Puisqu'elle n'avait pas atteint la Salle Commune des Poufsouffle, elle resterait ici pour étudier. Après tout, elle n'avait besoin que de sa tête et du contenu de son sac. Le plan était de continuer à lire ce livre d'Histoire de la Magie, puis de commencer à rédiger le devoir de Métamorphose que MacGonagall avait donné à faire. Elle n'avait pas envie de tenter le devoir de Potions, donc ses livres, rangés parfaitement, alignés sous son lit, ne lui manquerait pas.
Sauf qu'en s'asseyant, son sac tapa doucement sur l'armure à sa droite. Et lentement, tout doucement, commença sa chute. Assise en tailleur sur le sol de Poudlard, la blonde enfant regardait les dominos se renverser un à un à un rythme qui s'accélérait. Sa bouche s'ouvrit, ronde comme celle d'un poisson, et ses yeux s'écarquillèrent. « Oupss... »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin Hayworth
Juste et loyal
Juste et loyal
avatar

Messages : 182
Age : 39
Année : 2ème année
Age du personnage : 12 ans

Feuille de personnage
Citation: Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: The big bang, le remake ♣ Erin&Liam.   Ven 6 Jan - 21:07

La cloche sonna la fin du dernier cours de la journée et les élèves commencèrent à ranger leurs affaires en commentant bruyamment la leçon du jour, sans faire attention aux derniers mots du professeur McGonagall. Rangeant ses rouleaux de parchemin dans sa sacoche, Erin jeta un coup d'oeil au verre à pied posé devant elle et qui lançait encore de temps à haute un cri de protestation aiguë. Quelques plumes d'un noir de jais ornaient encore le pied de ce verre qui, une heure plus tôt n'était rien d'autre qu'un corbeau jacasseur. Pour le premier cours de l'année, McGonagall avait peut être vu un peu haut: la plupart des verres posés sur les différents pupitres avaient encore des poils ou des plumes, quand ils avaient ne serait-ce que la forme d'un verre. Soupirant de lassitude, Erin passa la courroie de son sac sur son épaule et se dirigea vers la porte.

- Miss Hayworth, appela le professeur toujours assis derrière son bureau. Au prochain cours, inutile d'amener votre chat.

- Euh ... Oui, professeur! Répondit la gamine mortifiée tandis que la queue du chat en question disparaissait derrière la porte.
Erin salua le professeur et quitta la salle de classe en compagnie des derniers retardataires. Devant elle, Velours trottinait tranquillement, la queue en l'air, comme si n'était plus normal que d'accompagner sa maîtresse à chacun de ses cours.

- Tu n'as pas honte, hein? Me mettre dans cette situation. Méchant chat!
Bien sûr qu'il n'avait pas honte. Il était même très fier au contraire. Précédant toujours sa maîtresse, comme s'il était son guide, il remonta le couloir et s'enfila dans l'entrebâillement de la porte menant à la cage d'escaliers. Erin le suivit et ouvrit la porte du pied. Elle descendait les premières marches tandis qu'un groupe de Gryffondor remontaient vers leur salle commune. Tout en surveillant son chat d'un oeil, Erin faisait des plans pour la soirée.

**Alors! ... Il faut que je fasse cet exposé d'histoire de la magie avant samedi sinon, je ne pourrai pas participer aux épreuves de sélection de l'équipe de Quidditch ... Et il y a aussi le devoir de potion pour Rogue! ... Ouais ... Bah, ça attendra que je puisse aller à la bibliothèque ... Flitwick veut qu'on s'entraîne à lancer le sortilège d'Aparecium ... Heureusement que j'ai déjà fini de lire le livre de Lockhart! ...**
Elle réfléchit encore un instant puis décida:

**Bon, ce sera sortilège et histoire de la magie, pour ce soir.**
Contente d'avoir pris une décision et d'avoir son planning pour la soirée, Erin faillit ne pas se rendre compte que Velours, attiré par lui seul savait quoi, venait de s'arrêter sur le palier en dessous d'elle. Il renifla un instant dans l'ouverture de la porte avant de s'enfiler dans l'espace étroit entre le chambranle et l'huis.

- Velours! Appela Erin. Reviens tout de suite!
Parle à ma queue, sembla penser le chat. Il disparut derrière la porte sans un regard en arrière.

- Espèce de ...
Erin dévala les dernières marches à toute vitesse et, au moment ou elle posait la main sur la poignée de cuivre de la porte, un vacarme assourdissant retentit derrière l'huis. Pétrifiée, Erin sentit la panique la gagner. Qu'avait encore fait cet idiot de chat?

Un instant, Erin regarda la porte sans oser l'ouvrir. Elle hésitait entre aller voir et récupérer son chat ou se précipiter dans sa salle commune et faire comme si elle n'était au courant de rien. Malheureusement pour elle, son éducation lui imposait de toujours assumer les conséquences de ses actes sans chercher à se défiler. Bien entendu c'était Velours le responsable mais Velours était son chat et c'était à elle de le surveiller.

Soupirant, la gamine poussa la porte en redoutant ce qu'elle allait trouver de l'autre coté. Une fois la porte ouverte, elle ne put retenir une exclamation d'horreur. Un amas confus de pièce d'armures disloquées jonchaient le sol, pêle-mêle, dans le plus grand désordre. Au milieu de ce capharnaüm indescriptible, Erin aperçut un éclair noir se faufiler dans la jambe d'une armure dépourvue de pied et ressortir à l'autre bout.

- Velours! Gronda-t-elle.
C'est à ce moment qu'elle remarqua une silhouette assise parmi les débris. Dans un soudain état de stress, la gamine sursauta en poussant un petit cri perçant et plongea aussitôt la main gauche dans la manche droite de sa robe de sorcier. Sentant le contact familier de sa baguette, elle reprit un peu d'assurance.

- Qui est là? Demanda-t-elle.
Elle espérait simplement que ce ne soit pas un Serpentard qui allait s'empresser de la dénoncer à Rusard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Jefferson
Juste et loyal
Juste et loyal
avatar

Messages : 1060
Age : 23
Année : 2ème année
Age du personnage : 12 ans

Feuille de personnage
Citation: Avec les mômes, tout est possible. [Céline]
Multi-comptes: Ginevra Weasley
Relations:
MessageSujet: Re: The big bang, le remake ♣ Erin&Liam.   Lun 16 Jan - 15:50

Une...
Deux...
Trois... Quatre... Cinq... Six, sept, huit, neuf... Liam perdit le compte vers la dixième armure. Dire qu'il devait bien y en avoir une centaine ! Son cerveau refusait de comprendre ce qu'il venait de passer. Elle avait la bouche ouverte en un rond parfait, ses yeux d'une forme à peu près similaire tant ils étaient écarquillés, et les poils de sa nuques et de ses bras étaient hérissés, seuls dans tout l'organisme de la gamine à comprendre l'étendue des dégâts. Il fallut qu'une voix résonne et la fasse sursauter pour qu'elle réagisse enfin.

- Velours! Liam fronça les sourcils. Déconnectée comme elle l'avait été, elle n'avait pas vu le chat se faufiler parmi les débris des armures qu'elle avait fait tombé au sol. Aussi se demandait-elle pourquoi diable quiconque se baladerait dans les couloirs de Poudlard à prononcer le nom de matières. Un instant, elle fut tentée par l'idée de répondre "soie" ou encore "lin" mais chassa rapidement de son esprit cette blague de mauvais goût. D'abord, elle avait un problème à régler, et cela risquait de ne pas être du plus simple acabit. Il fallait absolument qu'elle se sorte de cette horrible situation sans punition ! Elle avait été jusque là une élève modèle au sein du Chateau et comptait bien le rester jusqu'à la fin de ses sept années d'études. Du moins, c'était ce qu'elle soutenait pour l'instant.

Elle rangea de nouveau le livre, qu'elle venait de sortir, dans son sac avec une mine boudeuse. Elle voulait connaitre le fin mot de cette révolution des Elfes de maison, nom d'un hibou à plumes dorées ! Elle se redressa péniblement, et scruta le couloir. Elle distinguait vaguement une petite silhouette au bout du couloir, qui se découpait sur la forte lumière qu'il y avait de l'autre côté de la porte. La pensée que ce put être un élève de Serpentard lui fit froid dans le dos. Elle détestait faire des généralités, mais il fallait bien qu'elle l'avoue. Ces crapules étaient pour la plupart particulièrement aptes à rapporter les différents incidents qu'ils rencontraient aux professeurs. Elle en avait même vu un, un jour, adresser la parole à Rusard pour que l'élève de Gryffondor se fasse punir plus rapidement que si MacGonagall était intervenue. La pensée fusa dans son esprit. Rusard ! Ou qu'il en soit dans sa ronde, il finirait par arriver ici. Son vilain chat gris était peut-être dans les parages et se précipitait déjà vers son maître pour lui annoncer la nouvelle. Si elle se trouvait encore là, ce serait sa fête... Elle grimaça et s'avança résolument dans le couloir.

- Qui est là? Sans répondre, Liam s'avança encore et finit par distinguer le visage qui se découpait dans l'ouverture de la porte. « Erin ! » Un sourire s'étala sur son joli visage, signe du plus intense soulagement. C'était sa camarade de classe ! Certes, les deux enfants n'étaient pas extrêmement proches. Mais elles étaient de la même maison et de la même année et suivaient de fait les mêmes cours. Elle se souvenait même qu'elles avaient été en duo une fois au cours de l'année précédente. « Je... Je crois que j'ai tout fait tombé. » Elle baissa son regard vers le sol, fixant un petit, tout petit point dans le sol, ses joues s'empourprant rapidement.

Soudain, elle sentit quelque chose derrière elle. Un petit couinement lui échappa tandis qu'elle sautait en arrière. Un chat. Qu'est-ce qu'un chat pouvait bien foutre là ? ... Voyez les rouages tourner dans la petite tête blonde. Ah ben oui. Il lui semblait bien qu'Erin avait une bestiole à poils qui la suivait partout, même là où elle ne voulait pas. Ce devait être lui, le velours. Avec un petit sourire ravi, elle s'accroupi, posa sa besace à côté d'elle et se mit à caresser le petit chat qui ronronnait de plaisir. Oui, la petite sorcière avait totalement oublié la situation dans laquelle elle s'était fourrée, les armures qui gisaient, en morceaux, au sol, et Rusard qui pouvait sergir d'un instant à l'autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin Hayworth
Juste et loyal
Juste et loyal
avatar

Messages : 182
Age : 39
Année : 2ème année
Age du personnage : 12 ans

Feuille de personnage
Citation: Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: The big bang, le remake ♣ Erin&Liam.   Ven 24 Fév - 22:24

[HJ]Je suis vraiment désolée pour ce monstrueux ... cet inadmissible ... cet incroyable ... ce petit retard.
Mon ordi a eu la bonne idée de tomber en panne sans prévenir, me faisant perdre une bonne partie de mes textes.
Il est réparé maintenant, et me revoilà. ^^ [/HJ]

* * * * * * * * * *

Le coeur battant la chamade, Erin serra les doigts sur sa baguette et s'avança prudemment dans le couloir jonché de morceaux d'armures démantelées. Elle ne quittait pas des yeux la silhouette qui était toujours assise un peu plus loin. Un instant, elle se demanda pourquoi elle ne prenait simplement pas ses jambes à son cou, puis elle se dit que si elle avait été reconnue par l'autre, fuir le lieu du crime ne jouerait pas en sa faveur. Elle s'avança donc de nouveau vers la silhouette. Celle-ci se redressa, et à sa taille, Erin pensa qu'il s'agissait certainement d'un élève de son âge, voir peut-être plus jeune. Un peu rassurée, elle continua à avancer, sans toutefois lâcher sa baguette. De son âge ou non, si l'autre élève était un Serpentard, elle aurait certainement besoin de sa baguette pour sortir de cette situation délicate.

Erin n'était pas du genre à mettre tous les oeufs dans le même panier, mais il fallait bien avouer qu'il n'y avait pas un seul Serpentard pour rattraper les autres. Ces imbéciles étaient tellement persuadés d'être supérieur au reste du monde qu'ils étaient capables d'écraser les autres sur leur passage, ce que certains ne se gênaient pas pour faire. Ils n'étaient pas à un coup bas près pour se garantir la victoire, tant dans la Coupe des Quatre Maisons, que dans le Tournois de Quidditch. Aucun Serpentard, à sa connaissance, ne pouvait résister à un sale coup s'il était certain que ça ferait perdre des points à l'une des trois autres maisons, essentiellement si c'était à Gryffondor, et qu'il puisse s'en sortir sans être inquiété. Sans compter que depuis la rentrée, elle entendait de répugnantes rumeurs sur la supériorité des "sang-pur" sur les élèves d'origine Moldue. Elle avait même entendu un Serpentard de cinquième année traiter une fillette de Serdaigle de Sang-de-bourbe, et seule l'efficace intervention de McGonagall dissuada Erin de faire entendre sa révolte. Il n'y avait pas plus grande ignominie que celle là.

Soudain gonflée de colère à se souvenir, Erin se sentit soudain pousser des ailes et pensa naïvement qu'elle pouvait faire face à n'importe quoi. Elle fit un nouveau pas vers l'autre élève et s'apprêta à tirer sa baguette de sa manche quand une voix stoppa son geste.

- Erin!
La voix n'était pas inconnue de la gamine. Ce n'était pas celle d'un Serpentard ni même celle d'un élève, mais bien la voix d'une élève, une consoeur de Poufsouffle qui plus est. Soulagée comme elle ne l'avait pas été depuis longtemps, Erin poussa un profond soupir en lâchant sa baguette.

- Liam?
Elle s'avança alors plus franchement, enjambant les morceaux d'armures jonchant le sol. Plus près, elle reconnu enfin sa camarade de classe.

- Tu m'as fais peur, j'ai cru tu étais un Serpentard ... ou pire!
Elle adressa un sourire à la fillette. Son regard tomba alors sur Velours qui refaisait son apparition comme si de rien n'était.

- Je ... je crois que j'ai tout fait tomber! Annonça alors Liam.
Erin cligna plusieurs fois des yeux, comme si ces quelques mots avaient du mal à trouver leur chemin vers son cerveau. Il lui fallut quelques secondes pour bien comprendre ce que la petite blonde venait d'avouer.

- C'est ... C'est toi? ... Mais, je pensais que c'était ...
Laissant sa phrase en suspend, Erin baissa les yeux vers le chat noir qui trottinait dans le dos de sa camarade. Celle-ci dû certainement sentir sa présence car elle sursauta en laissant échapper un petit cri. Elle ne l'avait certainement pas vu entrer ni se faufiler dans les fragments d'armures démantelées. Liam posa alors son sac sur le sol et s'accroupit pour caresser le chat.

- Je pensais que c'était Velours, répéta Erin tandis que son chat se tortillait en ronronnant sous les caresses.
Erin jeta un nouveau coup d'oeil autour d'elle, observant les dégâts. Certes, Velours n'était pas responsable, mais elle ne se sentait pas vraiment soulagée pour autant. Sa camarade de classe s'était mis dans la mouise. Même si elle n'était pas vraiment proche d'elle, Erin n'allait quand même pas la laisser seule dans une telle galère.

- Qu'est-ce qu'on fait maintenant? Demanda-t-elle à mi-voix, comme si elle craignait que des oreilles indiscrètes les entendent.
Superstitieuse, elle se tourna vers la porte restée entre-ouverte et eut le temps d'apercevoir une ombre disparaître derrière le panneau.

- Je ... je crois que j'ai vu quelque chose, chuchota-t-elle, sentant son coeur s'emballer à nouveau dans sa poitrine.
Mais qu'avait-elle vu au juste? Un élève passant simplement dans l'escalier? Un délateur anonyme? Ou une chatte grise et décharnée aux gros yeux jaunes?
Elle n'aurait su le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Jefferson
Juste et loyal
Juste et loyal
avatar

Messages : 1060
Age : 23
Année : 2ème année
Age du personnage : 12 ans

Feuille de personnage
Citation: Avec les mômes, tout est possible. [Céline]
Multi-comptes: Ginevra Weasley
Relations:
MessageSujet: Re: The big bang, le remake ♣ Erin&Liam.   Lun 12 Mar - 21:49

[HJ Je suis mille fois désolée ! Ces derniers temps j'ai eu énormément de mal à RP, entre la fatigue, les cours, les vacances et les bacs blancs... Mille pardons ! J'espère que ma réponse te plaira au moins I love you /HJ]

Elle, une Serpentard ? L'idée la fit sourire. Elle tenta de s'imaginer une Liam au caractère de peste, égoïste et opportuniste, au milieu d'un groupe de filles aux uniformes ornés du blason Vert & Argent exclusivement, en admiration devant le joli blond qui portait le nom de Drago Malefoy ou encore le Capitaine de l'équipe de Quidditch qui, malgré sa face de rat, avait du succès auprès de la gente féminine. Cette image lui arracha une grimace de dégoût, et elle préféra revenir à la réalité : une Liam à l'incommensurable maladresse qui parvenait systématiquement à se mettre dans des situations impossibles à résoudre sans casse. Et voilà qu'elle allait entrainer Erin avec elle ! Un air déterminé s'afficha sur son minois enfantin tandis que la pensée s'inscrivait au fer blanc dans son esprit : si jamais il arrivait qu'elles soient attrapées, elle se dénoncerait de suite ! Jamais elle ne tolérerait qu'une camarade aussi gentille que la petite fille à ses côtés soit punie à cause d'elle. C'est bien pour cela qu'elle annonça à l'autre demoiselle qu'elle était la responsable, afin d'éviter tout malentendu.
La bestiole poilue qui vint se faufiler, en la faisant sursauter, entre ses jambes, finit de la convaincre que c'était une information nécessaire. La maitresse du chat s'était mis en tête pour une raison inconnue de Liam que le désastre présent était du à son animal de compagnie, le fameux Velours qui avait tant questionné la petite blonde.
« Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? » Ça, c'en était une question qu'elle était bonne. Liam releva les yeux du petit chat et fronça les sourcils. Elle observa d'un air concentré les armures éparpillées, en morceaux, autour d'elles. Comment avait-elle put à elle seule provoquer une telle pagaille ? Ah oui, elle avait failli oublier qu'elle était Liam Jefferson. Levant les yeux au ciel, elle fut tenter une seconde de se foutre une baffe, mais ce contenta de le faire mentalement, comme bien souvent. Elle aurait eut l'air passablement stupide à se taper la joue sans raison, soudainement. Erin risquerait de prendre peur, elle qui semblait déjà craintive face à la situation délicate dans laquelle elles se trouvaient.
Se voulant rassurante, la jeune Poufsouffle se redressa, abandonnant le chat qui miaulait de plaisir et réclamait davantage de caresses. Sans plus lui porter la moindre attention, elle sourit à sa camarade : « T'inquiète, on va trouver une solution, et puis t'y es pour rien. » En attendant, il fallait qu'elle la trouve, cette fameuse solution miracle. Fronçant les sourcils – signe d'une intense réflexion – elle se mit à marmonner les idées qui lui passaient par la tête. « Un sort... Je connais de sort qui puisse réparer ça. » S'adressant à Erin, elle demanda : « Tu connais un sort de rangement toi ? » Elle adressa un sourire gentil à la petite blonde en recommença à se triturer les méninges. « Tout laisser comme ça ce n'est pas une très bonne idée. Tout remettre armure par armure. Je sens qu'on va devoir faire ça... » Une expression de désespoir profond s'afficha sur le visage de la petite fille. Non, il fallait qu'elle trouve autre chose. C'était de l'ordre du vital. Elles étaient dans l'incapacité la plus totale de réparer toute une galerie d'armures à la main et une par une ! Ce n'était pas humainement faisable. Elle s'agenouilla parmi les premiers débris. Sans espoir, elle sortit sa baguette, son regard passant d'elle aux morceaux d'armures.
Solution hybride entre tout faire à la main et un sort de rangement : se servir du Wingardium Leviosa, qu'ils avaient travailler l'année précédente, pour ramener chaque homme de métal à sa place. Si déjà elles parvenaient à les remettre sur pieds à peu près, elles pourraient ensuite s'inquiéter des détails.
Mais pendant ce temps, Erin faisait le guet. (Parlons comme dans James Bond, c'est tellement plus drôle.) Erin ayant regardé vers la porte encore entrouverte murmura d'une voix terrifiée : « Je crois que j'ai vu quelque chose... » Liam se redressa subitement et se tourna vers la porte, qu'elle alla fermer en quelques pas. « Bon, euh... Si c'était la chatte de Rusard, on est foutu, mais on va partir du principe que ce n'était pas elle, ok ? » Sa voix tremblait un peu cependant. Ce vieillard tout fripé lui fichait une trouille incroyable, et la dégoûtait le plus totalement du monde. Comment pouvait-on à ce point vouloir voir d'autres êtres vivants souffrir pour des futilités ? « Lumos. » La lumière au bout de sa baguette complétait l'éclairage vacillant du couloir en désordre. Liam avait tant pris l'habitude de ce sort qu'il lui semblait presque naturel de le faire. Elle n'y pensait plus en le lançant. Elle regarda Erin. « Je pense qu'on devrait commencer par remettre les socles sur pieds, les bonshommes sur leurs pattes, enfin voilà quoi. Avec un Wingardium Leviosa, comme l'an dernier avec les plumes. Enfin, si tu veux m'aider hein. Je comprendrais que tu préfères t'en aller, après tout c'est moi qui ai fichu le bazar. » Aussitôt y'a Oscillo dit aussitôt fait. La petite sorcière, lumière au bout de la baguette, commença à lancer des sortilèges de lévitation avec des gestes précis, demandant la concentration la plus élevée à la fillette peu habituée à ce genre d'exercice. Liam, c'est plus le n'importe quoi ambulant qu'autre chose, sauf quand elle s'y met sérieusement. Au bout d'un certain nombre de paires de jambes mises en position verticale, elle finit par prendre la main, et se permit un petit sourire de temps en temps et une légère accélération dans ses mouvements.
Le problème suivant, pour elle qui ne connaissait rien à la chevalerie, serait de réorganiser à temps les bonshommes entiers. Oui parce que les pieds sans le buste, ça le fait moyen...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin Hayworth
Juste et loyal
Juste et loyal
avatar

Messages : 182
Age : 39
Année : 2ème année
Age du personnage : 12 ans

Feuille de personnage
Citation: Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: The big bang, le remake ♣ Erin&Liam.   Dim 18 Mar - 17:01

[HJ]J'ai repris juste avant que Erin ne voit l'ombre.
Ce n'est pas grave pour le retard, prends ton temps. ^^[HJ]

* * * * * * * * * *

Liam resta un moment à regarder autour d'elle, comme pour jauger la situation délicate dans laquelle elles se trouvaient. Silencieuse, elle aussi, Erin essayait de réfléchir à une solution rapide et efficace qui leur permettrait de réparer les dégâts comme si rien ne s'était passé. Il était évident que s'enfuir discrètement était hors de question, tout comme essayer de remettre les armure sur pieds sans l'aide de la magie. Ca leur prendrait trop de temps et chaque minute qui passait augmentait le risque que quelqu'un débarque sans crier gare. Erin préférait ne pas imaginer quelle punition Rusard leur réserverait s'il les surprenait. Déjà qu'il piquait une véritable crise de fureur quand on approchait trop des armures qu'il venait de nettoyer. Ce type était fou-furieux!

Tandis qu'elle réfléchissait, sans faire attention à Velours qui se frottait contre ses jambes en miaulant, Erin ne cessait de faire rouler sa baguette entre ses doigts comme si l'objet était capable de lui souffler la solution. Ce fut la voix de Liam qui la tira de sa réflexion. Rassurante, la fillette lui assurait qu'elle n'était pas responsable.

- Peut-être, admit Erin, songeuse. Mais ce n'est pas une raison pour te laisser te débrouiller seule.
Elle n'était pas du genre à abandonner les siens quand ils avaient besoin d'aide. Et Liam faisait parti de sa maison, donc elle allait l'aider à se sortir de cette situation.

- Un sort de rangement? ... Je ne connais que celui que mon idiot de cousin utilise pour faire sa malle sans avoir besoin de lever autre chose que sa baguette. Mais je ne pense pas que ça nous soit utile.
Et flûte! Si elle avait su, elle aurait fait plus attention aux sorts qu'utilisaient les elfes de maison du manoir pour faire du rangement. Encore que, leur magie était différente de celle des sorciers ... Dur, dur!

Liam continuait à exposer les possibilités à mi-voix, tandis que Erin ne cessait de lancer des regards vers la porte entre-ouverte s'attendant à voir Rusard surgir à tout moment en soufflant comme un boeuf, ou à rencontrer les yeux globuleux de l'horrible serpillière qu'il osait appeler "chatte". Le coeur battant, elle n'en écoutait pas moins, Liam, et ne put s'empêcher de tiquer à l'entente de l'une de ses propositions.

- Tu veux remettre les armures debout une par une? ... Ca va nous prendre toute l'année scolaire.
Un regard dans la galerie qui s'étendait devant elle et Erin sentit le découragement commencer à s'emparer d'elle. Il semblait que c'était aussi le cas de Liam qui s'agenouilla au milieu des morceaux d'armure, l'air déconfit. Elle sortit sa baguette magique mais ne l'utilisa pas, se contentant de regarder autour d'elle en silence.

Soupirant, Erin se tourna à nouveau vers la porte. La vision d'une ombre se glissant silencieusement devant le panneau la figea d'effroi. Elle balbutia qu'elle avait vu quelque chose et sa camarade se tourna dans cette direction elle aussi.

- Bon, euh... Si c'était la chatte de Rusard, on est foutu, mais on va partir du principe que ce n'était pas elle, ok ? , fit elle d'une voix légèrement tremblante.

-D'accord, répondit Erin, elle aussi d'une voix tremblante. Bon sang, je déteste cette vieille goule hargneuse et son chat puant!
Imitant Liam, Erin tira sa baguette de sa manche mais au lieu de la pointer sur une éventuelle cible, elle se contenta de la serrer entre ses doigts, le bras le long du corps, comme si c'était un vulgaire bout de bois inutile. Liam lança un Lumos et la lueur magique de sa baguette lança sur le désordre un halo fantomatique. Se tournant vers Erin elle lui exposa son plan.

- OK, fit la fillette. Allons-y.
D'un coup de baguette, Erin ferma la porte donnant sur l'escalier et fit face à l'un des murs contre lequel s'alignaient les armures quelques minutes plus tôt. Pointant sa baguette à bout de bras, la gamine commença à se mettre au travail, faisant de son mieux pour remettre les socles dans le bon sens et pour distinguer bras, jambes, heaumes ou cuirasses. Petite, elle adorait les puzzles, celui là était grandeur nature mais elle ne pouvait pas se fier à l'image de la boite pour savoir quelle pièce occupait quelle place.

Tandis qu'elle remettait les armures sur pieds, ou presque, elle réfléchissait à une excuse potable à sortir à quiconque pouvait les interrompre. Elle pouvait mettre ça sur le dos de Velours, si elle était certaine que le concierge n'exige pas immédiatement le retour du chat à Hollow Mansion. Erin avait beau dire que Velours l'agaçait, elle ne voulait pas se séparer de lui. Ses pensées vagabondèrent vers toutes les catastrophes qui pouvaient débarquer sans prévenir: Rusard, Malefoy, McGonagall, Peeves, Miss Teigne, Lockhart ... Peeves ... Bon sang mais oui, c'était ça!

- Je sais, s'écria-t-elle soudain. Si jamais Rusard se pointe, on lui dira que c'est un coup de Peeves! On était tranquillement en train de discuter et il a essayé de nous faire peur en faisant tomber les armures autour de nous! Rusard déteste tellement Peeves qu'il ne cherchera même pas à savoir si c'est vrai ou non. Quand à Peeves, il cause toujours des tas de problèmes, personne ne le croira si on dit que c'est lui. Qu'est-ce que tu en pense?
Tout ce qu'il y avait a espérer c'est que Peeves ne se soit en train de faire le mariole de l'autre coté du château en ce moment même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Jefferson
Juste et loyal
Juste et loyal
avatar

Messages : 1060
Age : 23
Année : 2ème année
Age du personnage : 12 ans

Feuille de personnage
Citation: Avec les mômes, tout est possible. [Céline]
Multi-comptes: Ginevra Weasley
Relations:
MessageSujet: Re: The big bang, le remake ♣ Erin&Liam.   Dim 15 Avr - 23:02

Puisque Erin ne comptait pas la laisser là, autant mettre cela à profit. Liam jeta un rapide coup d'œil à Velours, qui allait et venait entre les deux petites filles, en quête d'attention et d'affection. Elle haussa les épaules, espérant simplement qu'il ne leur compliquerait pas la tâche. Elle lui promit télépathiquement de lui faire pleins de câlins quand tout cela serait terminé, à la condition expresse qu'il se tienne bien. L'animal sembla comprendre, tout du moins c'est ce que la fillette décida de comprendre quand le chat se mit à faire sa toilette au milieu du couloir. Elle se mit alors à lister les possibilités qu'elles avaient, hochant la tête à chaque commentaire ou réponse que faisait Erin. Ni l'une ni l'autre ne connaissait de sort utile dans la situation présente. Pour la demoiselle Jefferson, cela paraissait logique. Elles n'étaient qu'en deuxième année toutes les deux, et ranger un couloir d'armures relevait du sort précis, spécifique, et pas des généralités par lesquelles ils commençaient l'apprentissage de la magie. Un sourire ironique lui échappa lorsque la petite blonde lui fit remarquer qu'elles en auraient pour une année scolaire à remettre les armures debout une par une. Cela dit, c'est à peu près ce qu'elles finirent par décider d'entreprendre, avec l'aide de leurs baguettes.
Mais à ce moment, Erin aperçut une ombre dans le couloir, juste devant la porte encore ouverte sur le spectacle désastreux des deux enfants face aux armures en morceaux. L'éventualité qu'il s'agisse de la chatte de Rusard éveilla en l'esprit de Liam l'image de Miss Teigne avec ses poils raides et clairsemés, ses yeux rougeâtres, son regard étrangement pernicieux pour un simple animal de compagnie... Elle ressemblait terriblement à son maître, et à eux-deux, il était certain qu'ils formaient le duo le plus affreux que l'on puisse jamais rencontrer, pour elle comme pour la plupart des élèves du Château. Le commentaire d'Erin la fit sourire. Même les Serpentards haïssaient le duo infernal. « Tu m'étonnes. Ils feraient peur au spectre de Tu-Sais-Qui... » Un frisson parcourut son échine, et la petite blonde chassa ces personnages de son esprit. Son esprit pratique s'était mis en action progressivement, et elle était désormais en mode « efficace », ou du moins tentait de l'être.
Petit à petit, le tas de ferraille diminuait devant leurs yeux, les pieds des armures s'alignaient côte à côte, contre les murs, à distance à peu près égale les uns des autres. Les deux Poufsouffles s'activaient en silence, concentrée sur leur tache. Un système s'était tacitement mis en place. Elles s'occupaient chacune d'un côté du couloir, mais de temps à autre, elles vérifiaient le travail de l'autre et rectifiaient si elles l'estimaient nécessaire d'un coup de baguette la disposition d'un bout de fer. Bientôt, les paires de pieds se trouvaient chacune à leur place. Les bonshommes commençaient à reprendre forme, certains avec plus d'assurance que d'autres. Liam avait en effet poussé le vice jusqu'à faire une armure entière, mais le heaume semblait prêt à tomber au moindre courant d'air, tandis que la côte de maille était à l'envers, ce dont la fillette n'avait pas la moindre idée. Elle dévorait certes une multitude effarante de livres sur tous les thèmes imaginables, mais les chevaliers ne faisaient pas vraiment parti de ses sujets d'intérêts. Malheureusement pour elles.
Liam Jefferson était particulièrement concentrée sur un bassin argenté, qu'elle tentait de placer sur deux jambes qui tenaient magiquement debout. Il fallait qu'elle y parvienne avant que la construction de base ne s'effondre, ou tout serait à recommencer pour celui-là. Tout doucement, les trois pièces s'emboitèrent, arrachant un sourire de satisfaction à la blondinette. Soudain, Erin s'exclama d'une voix forte et enjouée : « Je sais, si jamais Rusard se pointe, on lui dira que c'est un coup de Peeves! » Liam sursauta, parvenant à maintenir l'équilibre précaire de sa construction, avant de tourner le regard vers sa camarade. « On était tranquillement en train de discuter et il a essayé de nous faire peur en faisant tomber les armures autour de nous! Rusard déteste tellement Peeves qu'il ne cherchera même pas à savoir si c'est vrai ou non. Quand à Peeves, il cause toujours des tas de problèmes, personne ne le croira si on dit que c'est lui. Qu'est-ce que tu en penses ? » Les yeux de la gamine s'écarquillaient peu à peu devant le génie qui s'étalait devant elle. Un grand sourire étira ses lèvres fines tandis qu'elle se retenait de sauter sur Erin pour lui faire un câlin de sa spécialité. Elle se redressa d'un bon : « Mais c'est génial ! Tu es génial, Erin ! » Elle s'approcha d'un pas de sa camarade. Il était évident, du moins pour elle, que cet événement, s'il pouvait paraître plutôt dramatique au premier abord, avait au moins un point positif, ultra-positif : il permettait aux deux filles de tisser des liens d'amitié, ce qui réjouissait Liam. « Je pense que c'est une très bonne idée. Avec ça, on pourrait même aller voir un professeur pour lui expliquer... » Cependant, son ton trahissait une hésitation certaine concernant ce dernier point. S'il était possible que personne à part elles ne soit au courant, ce ne serait pas plus mal. Se détournant, Liam se remit à la tâche, posant tant bien que mal un buste, cette fois avec la côte de maille dans le bon sens, sur le bassin qu'elle était parvenu à mettre en place juste avant l'intervention d'Erin. Tout en ce faisant, elle marmonna, légèrement honteuse : « Enfin, peut-être pas. On pourrait garder ça entre nous... » Avoir osé dire cela!... Les joues de Liam tournèrent rapidement au rouge tomate, et la petite fille gardait le regard fixement détourné de tout endroit se rapprochant d'Erin. Elle se cachait derrière une concentration excessive sur les armures. N'empêche que cela paya : bientôt, six armures furent debout. Certaines n'étaient pas très droites, mais, pensait-elle, on pourrait s'occuper de rectifier cela quand le gros du travail serait fait.
Velours avait fini de sa laver, et commençait à s'ennuyer, à regarder les deux blondinettes s'activer à une drôle d'activité : faire des bonshommes de fer. Il s'approcha de Liam sans qu'elle s'en rende compte, et alors qu'elle allait placer le heaume sur sa septième armure, la queue du chat frôla son mollet, la chatouillant atrocement. Son attention se détacha instantanément de sa construction, le heaume dégringola, entrainant dans sa chute deux armures – heureusement pas celles que Liam avait finies. « Non ! » Un cri de désespoir s'échappa des lèvres de l'enfant qui tomba par terre, proche des larmes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The big bang, le remake ♣ Erin&Liam.   

Revenir en haut Aller en bas
 
The big bang, le remake ♣ Erin&Liam.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Big Bang Theory
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Remake d'Afternoon Delight
» bang, bang, my baby shoot me down ? TIGAN
» BIG BANG THEORY - mardi 26 juin, 16h25

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Univers :: Poudlard :: 3ème étage :: Galerie des armures-
Sauter vers: