AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charline Spencer
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 689
Age : 26

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   Mer 3 Déc - 22:27

Ce fut dans un état second que Charline ouvrit les yeux. Allongée sur le lit de l’infirmerie, elle avait mal aux yeux, au ventre, au cœur…. En fait elle avait mal partout. La douleur était si intense qu’elle en devenait impossible à localiser. Elle avait envie de dormir, elle avait envie de vomir… Elle voulait mourir. Pourquoi devait-elle autant souffrir ? Que s’était-il passé ? Les yeux rougis par les larmes, elle se redressa lentement, courbée par sa douleur. Tremblant encore un peu, elle s’assit sur son lit et posa son regard sur ses mains ensanglantées. De toute évidence, elle était ici depuis peu. La paume de ses mains était d’une teinte rougeâtre, le sang inégalement réparti avait commencé à sécher, son aspect étant des plus disgracieux. Sa seule blessure physique était due en réalité à ses ongles qu’elle avait profondément enfoncés dans sa chaire pour ne pas craquer devant Grégory. C’est en observant ses mains couvertes d’un sang tournant à a couleur brune, qu’elle se souvint de tout et éclata en sanglot.

« … »

Elle avait voulu parler, prononcer son nom. Le nom de celui qu’elle aimait, mais c’était impossible. Il avait volé son cœur et avait emporté son esprit avec lui. Elle se retrouvait complètement vidée, inutile, morte sachant malgré tout respirer. Pourquoi diable la laissait-on vivre dans son état ? Elle préférait donner les morceaux intacts (si tant est qu’il en exista) de son cœur à quiconque en avait besoin plutôt que de les conserver et de vivre dans cette douleur permanente. C’était tellement dur. Les larmes coulant toujours abondamment sur ses joues, elle ressentit cette fatigue qui accompagne habituellement les trop violentes crises de larmes. Quand avait-elle pleuré pour la dernière fois ? Elle avait du mal à s’en rappeler…

Soudain, la lumière se fit. C’était dans ses bras à lui. Elle pleurait de joie et d’amour. Il avait été tellement tendre et aimant… Mais à présent, c’était… Fini. Une nouvelle crise de larmes accompagna cette sombre pensée tandis qu’elle hoquetait, luttant contre sa douleur intérieure. C’était une chance qu’il n’y ait eu aucun objet tranchant à porté de main, elle se sentait prête à tout pour oublier sa douleur. Elle préférait souffrir physiquement plutôt que mentalement.

Hélas pour son esprit, et heureusement pour sa santé, il n’y avait rien qui puisse lui faire bien mal à ses côtés et elle n’avait décidément pas assez de force pour aller chercher quoique ce soit. D’ailleurs… En y réfléchissant, comment était-elle arrivée ici ? La jeune femme ne se souvenait plus très bien des évènements récents. Elle revoyait le regard froid de son bien aimé, elle entendait à peine ses dires se remémorant uniquement le sens global de ces derniers… Elle sentait ses jambes la menaient quelque part et sa vue s’assombrir, puis plus rien jusqu’à maintenant.

Le regard trouble et les yeux brûlants à force de pleurer, elle sentit sa réserve de larme s’épuiser enfin et la douleur seule resta bien encrée en elle. Elle voulu bouger mais se sentant complètement vidée de ses forces, resta immobile. Elle en avait assez de cette mascarade. Le simple fait de respirer était une véritable torture pour elle. Elle sentit alors que quelqu’un était là et elle posa ses yeux sur une jeune femme qu’elle connaissait, mais dans son état actuel elle se sentait bien trop inerte pour réagir. Comme si la seule personne qu’elle puisse reconnaître à cet instant soit Grégory. Celui qui avait fait battre son cœur et qui venait de le lui fracasser avec force.


[589]


Dernière édition par Charline Spencer le Jeu 4 Déc - 6:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Bennett
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 194
Age : 28
Année : Assistante-infirmière de Poudlard
Age du personnage : Aucun, peut-être que ça viendra un jour...

MessageSujet: Re: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   Jeu 4 Déc - 3:10

(Euh, c'est pas 'PV Lyra, c'est PV Emi! LOL!)

La grande bataille de Poudlard était arrivée. Comme la majorité des gens, Emi était totalement terrifiée par celle-ci. En fait, elle n'avait jamais eu aussi peur de toute sa vie. Elle savait que des gens allaient mourrir aujourd'hui... des gens bien, qu'elle connaissait depuis plusieurs heures, plusieurs mois ou même plusieurs années! Des personnes qui ne méritaient pas de finir comme ça, dans d'atroces souffrances... Mais elle n'y pouvait rien. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était d'espérer que les dégâts ne seraient pas trop grands.

Bien qu'elle était effrayée, Emi était une combattante. Elle n'avait pas aidé Gregory à mettre sur pieds le Phenix Club pour rien, elle l'avait aidé car c'était un combat qui lui tenait à coeur et elle comptait bien y prendre part. Cependant, Madame Pomfresh stipula qu'il fallait que quelqu'un reste à l'infirmerie, en sécurité, de façon à pouvoir soigner les gens qui seraient blessés suite à cette grande bataille. Biensûr, étant donné que sa patronne la considérait presque comme une élève encore, c'est donc notre chère ex-Préfète qui obtint ce rôle. Elle fut donc condamnée à rester à l'infirmerie, attendant que les pauvres enfants innocents blessés dans cette guerre contre le mal viennent la voir pour se faire soigner. Elle savait que certains seraient dans un état pitoyable, et également qu'il y en avait quelques uns qu'elle n'arriverait probablement pas à sauver... Et ces pensées l'attristaient au plus haut point!

Une fois la lutte terminée, le vacarme cessa partout dans l'école... sauf à l'infirmerie, où on s'empressait d'emmener à toute vitesse ceux qui pouvaient être sauvés. Miss Bennett fit donc son travail et les soigna les uns après les autres, puis les assignait à un lit, où elle leur demandait de se reposer. Heureusement, elle eu droit à un peu d'aide de la part des professeurs et des autres adultes présents. Après quelques heures, l'infirmerie était redevenue aussi calme que le reste du château. Quand elle eut fini de soigner tout le monde, l'ex-Poufsouffle se dirigea vers le lit de quelqu'un qu'elle connaissait bien et qui était arrivée il y avait peu de temps: Charline. Bien qu'elle la détestait pour lui avoir volé l'homme qu'elle aimait, Emi n'avait pu s'empêcher d'éprouver de la pitié pour elle quand elle avait vu l'état lamentable dans lequel elle se trouvait. Elle s'en était sortie beaucoup mieux que la majorité des sorciers présents, mais elle avait une mine affreuse.

Emi arriva donc à côté de Charline au moment où celle-ci se réveillait. Consciente que la Serdaigle avait les yeux trop embrouillés pour la voir, l'infirmière posa une main réconfortante sur son bras, pour faire sentir à la jeune femme qu'il y avait quelqu'un avec elle.


''Bonjour Charline. C'est Emi... Emi Bennett... Est-ce que tu as besoin de quelque chose?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Charline Spencer
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 689
Age : 26

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   Jeu 4 Déc - 16:57

Lorsque la main d’Emi vint effleurer le bras de Charline, la jeune femme revint doucement à la réalité au fur et à mesure que s’élevait la voix de l’infirmière. Le regard toujours vague elle se sentait plus fatiguée et nauséeuse que jamais. La douleur était bien trop intense. Elle ne souhaitait plus qu’une chose que cela cesse une bonne fois pour toute. Lorsqu’elle entendit la question d’Emi, accompagnée optionnellement de sa brève présentation, la jeune femme resta silencieuse.

Si elle avait besoin de quelque chose ? Cette simple question pourtant très basique, faut bien le dire, éveilla une multitude de questions et d’interrogation dans l’esprit malade de la jeune femme. Avait-elle besoin de quelque chose ? Les seules choses qui lui venaient à l’esprit étaient hélas impossibles à obtenir sur simple demande à Emi. Non pas qu’Emi soit une incapable, loin d’elle cette idée des plus saugrenues. Non, Charline savait seulement que jamais Emi ne pourrait lui donner ce sont elle avait vraiment besoin. En ce moment, elle voulait une chose plus que tout, avoir à nouveau Greg avec elle, pas seulement l’homme, non. Mais ses sentiments. Elle voulait le savoir amoureux encore et savoir qu’entre eux c’était encore solide et réel. Mais c’était tout simplement impossible. La volonté suivante était de mourir. Mais là encore Charline se doutait bien qu’Emi, aussi gentille soit-elle ne se donnerait pas la peine de l’achever elle-même. Que lui restait-il alors comme possibilités ?

Posant (enfin) ses yeux rougis par les larmes et la fatigue sur la jeune femme qui était d’un an à peine son aînée, la demoiselle blonde resta encore silencieuse. Elle savait qu’elle devait parler, son silence devait peser à l’infirmière qui avait bien mieux à faire que s’occuper d’une personne aussi faible qu’elle. Oui, Charline était faible, elle l’avait toujours su mais avait tenté de le cacher. A présent c’était plus évident que jamais. Elle n’était plus qu’une chose en état de décomposition, incapable de servir à quoique ce soit sur cette terre des plus cruelles.


« … »

La bouche ouverte, la première tentative de parole avait été veine. Cherchant en elle ses dernières forces pour parler sans pleurer (enfin, la réserve de larmes étant épuisée, il ne restait plus que des tremblements à présent) la jeune aigle répondit enfin d’une voix plus que vacillante :

« Je… Juste un calmant. »

Cherchant en elle ses dernières forces pour enfin avouer la faiblesse qu’elle avait gâché depuis tant d’années, elle poursuivit :

« … j’ai un traitement… Du tranxenne… Pour l’anxiété. »

Elle l’avait di. Elle avait honte de sa condition, honte de sa faiblesse, mais là elle avait vraiment besoin de ce médicament. Elle avait aussi besoin de dormir et d’oublier. Pourtant, elle sentait que ce dernier point serait sans aucun doute le plus dur voir même complètement hors de sa portée… C’était dur, mais réaliste. Elle le savait et en souffrait à cette simple idée. Inspirant lentement, savourant l’air avec douleur, elle tentait de réfléchir à tout ce qui s’était produit mais en était plus qu’incapable… Peut-être qu’en se réveillant le lendemain le vide serait fait et qu’elle saurait voir un peu plus clair dans sa condition…

[530]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Bennett
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 194
Age : 28
Année : Assistante-infirmière de Poudlard
Age du personnage : Aucun, peut-être que ça viendra un jour...

MessageSujet: Re: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   Jeu 4 Déc - 17:51

Emi n'était pas du tout pressée, car elle avait eu le temps de soigner tous ceux qui en avaient besoin, et puis madame Pomfresh était enfin de retour. Elle avait le temps de s'occuper de Charline, car elle savait que c'était ce que Grégory aurait voulu. D'ailleurs, la jeune femme avait trouvé étrange de ne le voir nulle part. Pourquoi donc n'était-il pas avec sa bien-aimée? Lui était-il arrivé quelque chose? À cette pensée, le coeur de l'infirmière se serra et elle dû se contrôler pour ne pas avoir la larme à l'oeil. Charline ne semblait pas être blessée physiquement, alors était-ce possible qu'elle soit tout simplement épuisée à force de pleurer? C'était une possibilité, et Emi craignait que son ami Gryffondor n'aie eu à subir un triste sort. Peut-être était-ce pour ça que la Serdaigle était dans cet état?

Essayant à tout prix de chasser ces idées sombres de son esprit, l'ex-Préfête se concentra sur les besoins de la demoiselle qui se trouvait devant elle et qui semblait, pour le moment, incapable de prononcer un mot. Elle était en état de choc, c'était évident, mais Emi ne savait pas trop quoi faire pour la rassurer. Jamais elle n'avait appris, dans ses cours, comment remettre sur pieds quelqu'un qui venait de se battre contre des Mangemorts... Tout le monde semblait paniqué ce soir, et c'était compréhensible. Emi n'avait même pas osé demandé qui étaient les victimes, car elle craignait que le nom de quelques uns de ses amis ou anciens camarades de classe ne se trouvent dans la liste.

Finalement, suite à un très très long silence, Charline daigna prononcer quelques mots. Suite à sa demande, Emi lui adressa un petit sourire rassurant et se leva.


''Je vais essayer de trouver ce qu'il te faut.'', lui annonça-t-elle. ''Je reviens rapidement.''

Puis, l'infirmière quitta le lit de la malade pour aller chercher les médicaments nécessaires afin de l'aider. Elle revint à peine quelques minutes plus tard, avec deux pots de pillules dans les mains ainsi qu'un verre d'eau. Elle s'assit sur le bord du lit de Charline en lui tendant le premier pot.


''Ça c'est ce que tu m'as demandé... Et puis l'autre c'est un somnifère, je crois que tu as besoin de dormir après tout ce qui s'est passé.'', lui dit-elle avec son même sourire rassurant.

Emi hésita un moment avant d'ajouter de sa voix douce et calme:


''Et puis, si tu veux en parler... Je suis là.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Charline Spencer
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 689
Age : 26

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   Jeu 4 Déc - 19:25

Emi était gentille… Trop gentille si on écoutait les pensées de l’aigle déchu. La jeune femme blonde aurait préféré être ignoré, rester dans son monde noir et ténébreux loin de tout ce qui a un cœur, loin de tous les charmes offerts par la vie, loin de tous ces sourires douloureux. Pourtant elle était là, dans cette infirmerie, face à elle se tenait une ancienne élève qui avait maintenant le rang d’infirmière, elle avait réussi sa vie… Charline en était convaincue et malgré la jalousie qu’elle se sentait forcée d’éprouver face à pareille preuve de réussite, elle ne pouvait qu’admirer l’ancienne préfète. Elle aurait aimé être comme elle. Elle semblait être forte, vraiment forte. Et il en fallait de la force pour tenir ce rôle d’infirmière en ce moment après cette attaque, pourtant Emi semblait bien s’en sortir et rien que pour ça, Charline l’admirait.

La jeune infirmière s’éloigna brièvement, le temps de trouver les médicaments nécessaires à la jeune aigle puis revint avec deux boîtes et un verre d’eau. Charline toujours assise sur son lit avait fini par oublier la question finalement peu intéressante (voire carrément inutile) du : comment était-elle arrivée là ? Elle observa Emi en silence et grimaça une tentative de sourire à son intention. Oui… les sourires on allait essayé ça plus tard. Charline prit d’abord ses médicaments habituels, puis regardant Emi, murmura doucement :


« Merci… »

Elle prit ensuite le somnifère, ayant conscience qu’elle devait dormir. Souhaitant que son effet soit plutôt rapide… Elle l’avala d’un trait puis s’allongea les yeux fixés sur le plafond, elle entendit Emi lui annoncer qu’en cas de besoin, elle pourrait lui parler et à ces simples mots, Charline eut de nouveau envie de pleurer, quand soudain la blessure de son compagnon… Ex compagnon remonta à sa mémoire. Se relevant brusquement, trop brusquement, elle eut la vue troublée, bafouillant, déjà sous l’emprise du médicament :

« Greg… Il… »

Retombant sur le lit, les yeux fermé, elle souffla faiblement un dernier mot avant de sombrer.

« Blessé »

…………………………………..

Le sommeil fut réparateur. Bien que toujours aussi peu… agréable à voir Charline commençait à retrouver ses sens. La douleur n’était pas partie, non et elle doutait même de son possible départ. Mais elle avait de nouveau un esprit critique et se sentait un peu plus apte à la réflexion. Se relevant, la tête douloureuse, elle resongea à ce qu’elle avait voulu dire à Emi, se relevant alors brusquement, elle chercha l’infirmière des yeux et dès qu’elle la vit, elle se releva (trop vite) tanguant un peu, elle courut vers elle, l’attrapant par le bras, angoissée :

« Emi ! Greg… Est-ce qu’il est là ??? Tu l’as vu ? Il m’a di… Il devait venir… Il est blessé au bras… »

Et c’était reparti, affolée, elle s’était remise à trembler. Elle avait pourtant un souffle presque régulier. Regardant autour d’elle, elle cherchait du regard celui qu’elle aimait mais il ne lui fut pas visible, peut-être était-il derrière un de ces nombreux rideaux tirés ?

[506]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Bennett
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 194
Age : 28
Année : Assistante-infirmière de Poudlard
Age du personnage : Aucun, peut-être que ça viendra un jour...

MessageSujet: Re: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   Jeu 4 Déc - 20:13

Emi tendit donc le deuxième médicament à Charline, espérant que de dormir la remettrait sur ses pieds dans la mesure du possible... Cependant, avoir su que cette dernière essaierait de lui parler, elle aurait refusé qu'elle prenne les somnifères aussi rapidement. Emi sursauta en voyant Charline se relever aussi rapidement. Mais ce qui l'étonna le plus fut les paroles qui sortirent de la bouche de la malade. Grégory? Blessé? Alors pourquoi ne l'avait-elle donc pas vue? Elle n'eut cependant pas le temps de poser d'avantage de questions à la Serdaigle, car celle-ci tomba rapidement dans un sommeil profond. Emi la borda donc puis, l'inquiétude se lisant sur son visage, se dirigea vers madame Pomfresh, afin de lui demander la permission de faire rapidement un tour de l'école afin de s'assurer qu'il n'y avait pas d'autres blessés. Biensûr, elle n'avait pas dans l'idée de rechercher d'autres blessés, mais un blessé en particulier: Grégory. Elle ne se pardonnerait jamais si elle apprenait que celui-ci avait succombé à ses blessures parce qu'elle ne l'avait pas soigné. Voyant l'inquiétude sur le visage d'Emi, madame Pomfresh n'osa pas lui refuser la permission qu'elle lui demandait.

Emi parcourut les moindres couloirs de Poudlard. Le fait d'avoir été Préfête l'aidait beaucoup, car elle avait appris, par ses rondes, tous les chemins de ces couloirs ténébreux. La jeune femme se surprit même à courrir alors qu'elle commençait à désespérer de retrouver enfin son ami. Après plus d'une heure de recherches, elle ne l'avait toujours pas retrouvé. Désespérée, elle revint à l'infirmerie avec les larmes aux yeux. Et s'il avait été capturé? À la seule pensée que Gregory puisse être entre les mains de l'ennemi, Emi sentait ses jambes fléchir et son coeur se briser. Pas lui. N'importe qui, mais pas lui! Après l'avoir vu s'unir à une serdaigle, elle ne pourrait pas supporter de le perdre complètement, elle ne supporterait jamais de voir son corps inerte... ou alors ne jamais plus le revoir.

La jeune femme alla s'asseoir dans un coin de l'infirmerie, le visage caché entre ses mains. Il ne pouvait pas être mort... Il ne pouvait pas être capturé... C'était Gregory! Il était si intelligent, et si fort! Non.. c'était impossible...

Alors que notre jeune femme désespérée se relevait pour aller prendre soin des patients, elle fut heurtée par Charline qui, s'étant relevée trop rapidement, s'écroula dans ses bras, en lui demandant si Greg était là. Si seulement elle avait su qu'Emi s'inquiétait pour lui au moins autant qu'elle...


''Charline, calme-toi.'', la supplia-t-elle, alors qu'elle retenait ses propres larmes de toutes ses forces.

Emi aida la serdaigle à reprendre place dans son lit et vit le regard déchiré de celle-ci se poser sur elle, car elle attendait des réponses à ses questions.


''Je ne l'ai pas vu... Je l'ai cherché, mais il n'est plus à Poudlard.'', annonça-t-elle finalement, incapable de lui mentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Charline Spencer
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 689
Age : 26

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   Jeu 4 Déc - 22:16

Bien vite les faibles espoirs de la jeune femme s’effondrèrent aussi rapidement que son cœur avait été brisé quelques instants plus tôt. Sentant son cœur s’affoler lorsque son aînée lui apprit que Grégory n’était pas venu, elle se mordit la lèvre, s’efforçant de rester calme. C’était dur mais elle avait besoin de réfléchir plus que jamais. Quelque chose clochait, c’était si évident qu’elle devait mettre tout à plat et découvrir la faille dans toute cette situation qui était des plus étranges.

Au fur et à mesure qu’elle se persuadait de penser ainsi, la jeune femme devint de plus en plus calme, ses tremblements s’apaisant, son rythme cardiaque revenant à la normale (ou presque). Ce fut avec plus de calme qu’elle s’adressa à son aînée.


« Tu as du parchemin et une plume s’il te plait ? »

Elle devait écrire tous les éléments à sa disposition pour ne rien oublier. Quelque chose n’allait pas du tout, et elle devait savoir ce que c’était. Ses yeux étaient toujours rouges, sa mine déconfite, ses cheveux collant son visage de part la sueur qu’elle avait eu quelques heures plus tôt et quelques traces de sang en provenance de ses mains qu’elle avait dû laisser contre son front sans faire attention. En résumé, elle n’était pas bien belle à voir, mais elle n’en n’avait pas vraiment conscience, et quand bien même elle l’aurait su, elle ne s’en serait pas préoccupée. Grégory était bien plus important qu’elle. La découverte qu’elle devait faire ne pouvait attendre.

Posant enfin son regard sur ses paumes où le sang avait fini par sécher, elle demanda en même temps à Emi où elle pouvait se laver les mains :


« Il y a un lavabo quelque part ici, que je pourrais utiliser s’il te plait ? »

Une chance qu’elle se soit apaisée, sinon le parchemin et le lavabo plus ses mains ensanglantées pouvaient faire penser à des tendances suicidaires. Après tout, elle avait bien songé mourir quelques heures plus tôt quand elle n’avait pas réalisé que le puzzle était bien mal coordonné. A présent, l’idée de mourir était bien loin d’elle. Il y avait quelque chose qu’elle devait savoir avant et c’était très important, plus que sa vie même.

La jeune femme essayait de ne perdre aucune des idées qui s’était formée dans sa tête depuis qu’elle l’avait vu et qu’il l’avait rejetée. Il y avait vraiment une chose qui n’allait pas, outre le fait qu’il lui ai di qu’il ne l’aimait pas (ben ouai ça lui semble bizarre ça :p *pas sûre d’elle la petite déjà Rolling Eyes ). Charline sentait que le requiem avait accueillit en son centre une mauvaise note qui rendait l’ensemble faux sans se montrer très nettement pour autant. Se pinçant les lèvres à nouveau, elle posa son regard opalin, dont les veines ressortaient de par sa fatigue et ses trop nombreuses larmes versées, sur Emi. Elle avait vraiment besoin de tout mettre au clair. Oh, elle ne s’attendait pas non plus à découvrir la clé du problème en une nuit, pas même en une semaine, mais elle savait avoir du temps et comptait bien l’utiliser pleinement. Plus rien ne lui tenait à cœur à présent de toute façon, sans Grégory elle ne trouvait plus de sens à ses actions. Peut-être qu’en comprenant ce soudain changement, elle parviendrait à mieux vivre seule… ou mieux, à le récupérer ? (bien que là, pour l’instant, elle préféra ne pas trop se faire d’illusions).


[576]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Bennett
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 194
Age : 28
Année : Assistante-infirmière de Poudlard
Age du personnage : Aucun, peut-être que ça viendra un jour...

MessageSujet: Re: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   Jeu 4 Déc - 22:48

Emi vit bien l'étincelle naître dans les yeux de la jeune femme. Que venait-elle donc de comprendre en cet instant? Avait-elle donc une idée de ce qui était arrivé à Gregory? Si c'était le cas, alors l'ex-Préfête ferait tout en son pouvoir pour l'aider à élucider ce mystère, car elle ne pourrait continuer de faire son travail en ignorant ce qui était arrivé à son meilleur ami, à l'homme qu'elle avait jadis aimé et oublié très peu de temps auparavant. Il n'était pas question de le laisser souffrir seul, elles le retrouveraient et l'aideraient de toutes les façons possible.

C'est donc sans rouspéter et sans poser de questions que l'infirmière apporta à sa 'patiente' tout ce dont elle avait besoin, c'est à dire un parchemin et une plume. Puis, elle lui montra la salle de bain affiliée à l'infirmerie et la laissa se laver tranquillement pendant qu'elle réfléchissait. Il était vrai que le fait que Gregory ne soit pas là était inquiétant, car il avait habitude de tenir parole. Or, s'il avait dit à Charline qu'il viendrait à l'infirmerie, pourquoi ne pas l'avoir fait?

Quand Charline revint finalement, Emi ne put s'empêcher de parler plus longtemps que ça. Elle n'en pouvait plus d'être dans l'ombre, elle devait absolument savoir ce qui s'était passé, sans quoi elle serait incapable de dormir, elle s'inquiéterait beaucoup trop pour Grégory.

''Charline... écoute... Est-ce que tu penses que tu...''


Emi hésita à terminer sa phrase. Personne, en dehors de Greg et elle-même, n'étaient au courant qu'elle avait eu des sentiments pour lui. Elle espérait que sa réaction face à la disparition de son ami ne serait pas trop suspect, car elle ne voulait en aucun cas nuire à leur couple.

''... que tu pourrais m'expliquer ce qui s'est passé? Qu'est-ce qui est arrivé à Greg? J'ai peur pour lui...''

(Désolée si c'est court Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Charline Spencer
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 689
Age : 26

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   Ven 5 Déc - 8:09

[Pas de soucis, ton post m'a énormément inspiré Very Happy]

Charline remercia poliment Emi quand cette dernière lui indiqua la salle de bain tout en apportant parchemins et plume. La jeune femme alla se laver les mains en porta même pour se passer un coup d’eau sur le visage, histoire de ne pas faire trop peur aux élèves qu’elle risquait de croiser dans cette infirmerie surpeuplée. Il fallait avouer qu’elle culpabiliserait un petit peu si un élève de première année faisait un arrêt cardiaque par sa faute… On ne sait jamais après tout !

Une fois un peu plus présentable, la jeune femme quitta la salle de bain adjacente à l’infirmerie et retrouva donc Emi qui l’attendait avec les rouleaux de parchemin que Charline lui avait demandé. La jeune femme blonde lui sourit plus assurée que précédemment. Tout commençait à se nettoyer dans sa tête. Elle avait l’impression que dès que ses idées devenaient rationnelles, tout allait pour le mieux dans son existence. Les choses qui l’avaient toujours trop touchées relevées du sentiment. Tout ce qu’elle ne pouvait expliquer par la science la bouleversait, et là, dans sa rupture, qui au premier abord n’avait rien de rationnel, puisque ça touchait le domaine des sentiments, elle trouvait une science plus forte que jamais. Oui, elle le sentait, il y avait quelque chose de très rationnel dans cette histoire. Grégory avait toujours été assez cartésien lui aussi alors sa décision relevait d’un choix plus que réfléchi et elle devait savoir ce qui avait poussé ce choix à s’arrêter là ce jour là, très précisément après cette bataille à Poudlard.

Lorsque Emi la questionna avec quelques instants d’hésitation sur ce qui s’était passé, Charline ne se démonta pas. Elle aurait pourtant du s’effondrer à nouveau en larmes, mais de toute façon sa réserve était épuisée pour la semaine à venir, alors mieux valait réfléchir posément et essayer de mettre ses sentiments en second plan. Charline ne pensa pas une seconde que Emi puisse s’inquiéter pour lui autrement que sur un plan amical et affectif assez développé. Après tout elle savait que Greg et elle s’entendait bien alors cette question ne lui sembla pas déplacée une autre seconde, et elle avait bien d’autres problèmes en tête pour tenir rigueur de pareille information.

L’aigle sourit donc doucement à Emi, l’invitant à s’assoire à côté d’elle alors qu’elle saisissait la plume.


« Suis mon raisonnement et tu devrais saisir l’essentiel, j’ai peur de manquer quelque chose si je m’égare dans des explications avant d’avoir tout écrit… »

Et Merlin savait que chaque bribe d’informations avait une importance des plus capitales pour la sorcière. Elle commença donc par la dernière fois qu’elle avait eu une relation d’ordre intime avec Greg, cela remontait à six jours. Ce n’était vraiment pas vieux, et jusqu’à preuve du contraire il l’aimait toujours à ce moment là… Elle fronça les sourcils, six jours pour se mettre à détester quelqu’un ? C’était étrange… Elle poursuivit cependant. Vie de couple on ne peut plus normale pendant les jours suivant, quelques disputes amicales pour les ASPICs, la même compétition qu’habituellement, rien d’alarmant ou d’étrange à signaler… Puis le jour de la bataille… Ils n’étaient pas ensemble pendant que les attaquants entraient dans le château. Elle était avec Carter et Megan quelques étages plus haut dans le château mais lui, où était-il ? Levant sa plume elle regarda Emi, découvrant ainsi sur le parchemin les premiers éléments de son ‘enquête’ :

Citation :
Dimanche 25 mai => Journée avec Grégory, tout est on en peut plus normal, aucun doute de possible.
Suite de la semaine => Quelques disputes devenues habituelles sur les ASPICs, rien d’autre à signaler d’étrange ou d’alarmant.
1er mai => Attaque de Poudlard. Séparation.
Moi = étages avec Carter et Megan.
Grégory = … ?

Posant son regard opalin sur la jeune femme qui était à ses côtés, elle la questionna à ce sujet :

« Quelqu’un ici sait où était Grégory pendant la bataille ? Nous n’étions pas ensemble et je ne l’ai vu que…. Brièvement après… Il… Pour tout te dire il m’a di qu’il voulait qu’on se sépare, il ne m’aime… pas. »

Ces derniers mots avaient été prononcés avec douleur mais sans céder. Elle voulait garder les idées claires le temps de rédiger tous les événements. Elle pourrait envisagé la dépression après avoir mis cette histoire au clair uniquement.

Sautant une ligne, cherchant à oublier sa douleur elle poursuivit avec les éléments qu’elle avait à sa disposition.


Citation :
Environ 2 heures après la bataille, retrouvailles. Il semble affaibli par une vilaine blessure au bras. Il… rompt et refuse net que je l’aide à soigner sa blessure, m’assurant qu’il va passer à l’infirmerie…
Bilan : Il n’y est pas allé, et est introuvable, alors qu’il est bien blessé et pas qu’un peu…

Fronçant les sourcils, Charline sentit qu’elle oubliait déjà quelque chose. Dans sa douleur, la plupart des dires du jeune homme l’avaient effleuré sans prendre la peine de s’encrer dans sa tête. Fouillant ses pensées elle chercha de quoi il s’agissait mais rien ne vint, agacée, elle fronça les sourcils et croisa les bras.

« Ca m’agace, j’oublie quelque chose… »

[849]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Bennett
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 194
Age : 28
Année : Assistante-infirmière de Poudlard
Age du personnage : Aucun, peut-être que ça viendra un jour...

MessageSujet: Re: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   Ven 5 Déc - 20:38

(Tu m'en vois ravie. Je t'avoue que dans ce sujet je n'ai pas grand chose à dire, c'est toi qui sait tout lol! )

Emi attendit donc Charline alors qu'elle se nettoyait les mains et le visage. Il était vrai que de rester tachée de sang ne devait pas être particulièrement confortable. De plus, cela pouvait lui rappeler de mauvais souvenirs. L'infirmière s'inquiéta durant tout ce temps, passant et repassant dans sa tête les raisons qui auraient pu pousser Grégory à quitter Poudlard sans s'être fait soigné. Peut-être avait-il reçu un message important d'un membre de sa famille?

Quand Charline revint, elle écouta ses questions avec attention et ne sembla pas s'en méfier. Elle savait probablement qu'Emi et Grégory avaient de bonnes relations, donc il lui paraissait normal que l'ex-préfête s'inquiète pour lui. Emi s'en sentit soulagée, car elle n'avait pas envie d'expliquer à la blondinette les origines de ses sentiments pour le Gryffondor...

Heureusement, l'aigle répondit de façon très simple à Emi, lui disant de suivre son raisonnement sur papier et qu'elle comprendrait tout. La jeune femme se concentra donc et commença à lire les notes de Charline, retournant toutes ces informations dans sa tête afin d'essayer de comprendre ce qui s'était passé. Apparemment, il y avait des questionnements sur le couple Charline/Grégory dans cette histoire, ce que notre jeune infirmière trouva des plus étranges. Ils avaient pourtant l'air si heureux hier... Que s'était-il donc passé?

Mais elle n'eut pas à se questionner bien longtemps à ce propos, car sa compagne lui exposa bien vite les circonstances actuelles, lui révélant que Greg avait mis fin à leur relation. Cela fit une drôle de sensation à Emi, qui se força d'avoir l'air neutre alors que, au fond, des tas de sentiments se mêlaient en elle à cet instant.

Elle remarqua à peine que Charline l'interrogeait sur l'endroit où se trouvait Grégory durant la bataille. Emi se contenta de hausser les épaules, en ayant l'air totalement absent. En fait, son esprit n'était plus là, elle était prisonnière du brouillard de son coeur et de ses pensées.


''Je... n'en sais rien.''
, répondit-elle, dans le vague. ''Excuse-moi... je reviens...''

Emi quitta finalement le lit, car elle s'était assise à côté de la serdaigle, et se dirigea vers la salle de bain, dont elle claqua la porte violemment sans même s'en être rendu compte. Une fois à l'intérieur, elle verrouilla la porte et s'éclaboussa le visage avec de l'eau froide, avant de se regarder dans le mirroir.


''Relaxe Emi... relaxe....''
, essaya-t-elle de se convaincre, en murmurant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Charline Spencer
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 689
Age : 26

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   Ven 5 Déc - 23:30

Charline inclina légèrement la tête, inquiète, fronçant les sourcils quand Emi se redressa avec un air plus ou moins absent. La réaction de la jeune femme étonnait sa cadette qui ne savait rien de ce qui avait un jour pu relier Greg et elle, ou plutôt rien de ce que l’infirmière avait ressenti jadis, et peut-être encore présentement à l’égard du beau lion. Charline l’observa se relever plus étonnée encore.

La porte de la salle de bain claquant derrière elle finit par stupéfiait plus qu’un petit peu le jeune aigle. Charline en oublia même sa liste et sa douleur le temps d’une nano seconde. Emi l’intriguait et elle venait tout juste de le remarquer (bravo Charline, toi au moins, t’es une blonde et une vraie de vraie ! Plus blonde tu meurs…). La jeune femme resta silencieuse, le regard fixé sur la porte de la salle de bain qui s’était refermée (bruyamment, on l’aura compris) sur Emi.

Charline finit par délaisser son parchemin et sa plume, inquiète pour la jeune femme qui l’avait quitté dans un bien étrange état second. Finalement, Greg passerait peut-être un peu plus tard… Charline se dirigea lentement vers la salle de bain et frappa du poing sur le pan de la porte, y allant tout de même en douceur (non Charline n’est pas une sauvage, enfin, c’était comme ça aux dernières nouvelles…).


« Emi ? »

Silence. Elle hésitait, évidemment, elle sentait que le soudain sentiment qui avait envahi la jeune femme (bien que l’aigle ignora tout de sa nature) concernait ce que la demoiselle venait d’annoncer à son aînée. Frustrée, elle se demandait ce qui avait ainsi pu toucher la jeune infirmière. Aux dernières nouvelles, la rupture d’un couple ne touchait réellement que le couple en question… Alors pourquoi Emi était-elle touchée ?

Frappant à nouveau sur la porte, la jeune fille tenta de l’ouvrir mais le verrou l’en empêcha. Inquiète, Charline murmura de l’autre côté de la porte à l’intention de la jeune femme :


« Emi… Je… Tu vas bien ? »

Idiote ! Evidemment que ça n’allait pas comme il faut, sinon elle n’aurait sûrement pas agi de la sorte ! Décidément, les neurones de la jeune femme éprouvaient quelques difficultés à se connecter correctement en ce moment… Etait-ce du à son choc émotionnel trop important ? Frappant doucement à nouveau :

« Emi… Tu peux… ouvrir s’il te plait ? »

C’était énervant à la fin ! Charline ne comprenait pas la situation, c’était bête mais c’était comme ça. Et ça l’agaçait au plus haut point.

« Pardonne moi… j’ai di quelque chose qui ne fallait pas ? je peux t’aider ? »

C’était un peu le monde à l’envers sur ce coup là. Mais depuis la bataille rien ne tournait rond de toute façon. Les cercles avaient des angles et les carrés s’allongeaient en ellipse. De quoi en perdre la tête, non ? Charline se mordant la lèvre attendit que son aînée ouvre la porte. Bon c’était sûr qu’elle devait passer pour une cinglée à attendre derrière une porte verrouillée, mais après tous les évènements de la journée, elle n’en n’était plus à une crise près… Qu’on la prenne pour ce qu’on voulait après tout !

[537]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Bennett
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 194
Age : 28
Année : Assistante-infirmière de Poudlard
Age du personnage : Aucun, peut-être que ça viendra un jour...

MessageSujet: Re: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   Sam 6 Déc - 0:07

Emi était abasourdie par ce que sa cadette lui avait dit, mais ce n'était pas tout. Il s'agissait d'énormément d'accumulation, entre autres d'un gros stress qu'elle subissait depuis plusieurs heures. D'apprendre que Grégory avait laissé Charline, et toutes les émotions étranges qui étaient venues avec cette annonce, avait achevé la pauvre Emi, qui avait quelque peu paniqué. Ce n'était pas le fait qu'il soit à nouveau libre, et donc disponible pour elle, qui l'avait fait réagir aussi fortement, mais plutôt le fait que c'était insensé. Son inquiétude pour Grégory était à son apogée. Bien que de le voir avec Charline lui aie fait terriblement mal, elle savait très bien qu'il avait des sentiments pour elle et qu'il aurait fait n'importe quoi pour l'avoir à ses côtés. Alors pourquoi, après la bataille, avait-il décidé de la laisser aussi brutalement, en lui disant qu'il ne l'aimait pas? Emi était trop bien placée pour savoir que Grégory aimait Charline profondément... Il lui avait menti, c'était clair, mais pourquoi? La seule raison qui aurait pu le pousser à faire une telle chose aurait été de protéger sa bien-aimée. Mais de quoi? Tout cela inquiétait Emi à un point tel qu'elle n'arrivait plus à retenir ses larmes, mais il n'était pas question qu'elle montre cela aux autres, et surtout pas à la blondinette.

L'infirmière entendit l'aigle cogner à la porte de la salle de bain et lui demander si elle allait bien. Sachant que sa voix tremblerait si elle répondait à ce moment-là, l'ex-préfête préféra se taire et continuer de regarder son visage blême dans le mirroir. Elle était épuisée, complètement vidée de son énergie, mais elle savait qu'elle n'arriverait pas à dormir dans la situation actuelle. Elle devait absolument se ressaisir..


*Tu es forte, Emi, tu vas y arriver... Un sourire, un air sûr de toi-même, une voix enjouée et un comportement professionnel... aller, tu peux le faire.*

Alors qu'elle essayait de se contrôler et de se remettre sur pieds, elle entendit vaguement Charline lui demander de lui ouvrir, puis lui demander si elle avait dit quelque chose qu'il ne fallait pas. Il était vrai que d'aller s'enfermer dans les toilettes était quelque peu suspect et qu'elle devrait se trouver une excuse...

*Aller Emi, creuse-toi la tête. Trouves un alibi...*

Après être restée plusieurs minutes enfermée dans la toilette, la jeune femme ouvrit finalement la porte, un nouveau sourire accroché sur le visage et une touche de maquillage afin de faire rougir ses joues naturellement si pâle en cette journée...

''Non, tout va bien.. Excuse-moi. Le stress m'a... m'a rendue malade. Je cours sans arrêt depuis des heures... Mon corps ne le supportait plus.''

Ensuite, elle s'éclaircit la gorge et regarda Charline avec un sourire.

''Et si on s'y remettait, maintenant?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Charline Spencer
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 689
Age : 26

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   Sam 6 Déc - 13:53

Charline, inquiète ? Non voyons…. Si peu ! Elle se rongeait juste les sangs devant cette fichue porte verrouillée. Comme si elle allait se faire du souci parce qu’après avoir avouer la chose qui l’avait rendue si faible, Emi s’en allait d’un pas plus que précipité pour aller s’enfermer dans la salle de bain de l’infirmerie… Non mais vraiment, comme si cette petite chose, cet infime détail pouvait la toucher ! Bon ok, là l’angoisse était plus que présente. Qu’avait-elle di au juste pour que son aînée parte ainsi ? C’était bien plus que troublant, c’était étrangement… anormal.

La jeune femme commençait à désespérer quand le bruit du verrou se fit entendre. La porte s’entrebâillement sur une Emi qui avait l’air… d’aller. Fronçant les sourcils, Charline l’écouta s’excuser. La jeune femme sourit à la demoiselle :


« Eu… Pardon, je n’aurais pas du t’ennuyer de la sorte en ce cas… »

Oui là d’un coup, Charline réalisait que l’infirmière avait sans doute bien mieux à faire que de s’occuper des petits tracas de Charline qui n’étaient sans doute qu’un signe de paranoïa aigue… Ca se soigne docteur ? La blonde fronça les sourcils lorsque Emi reprit la parole :

« Non, j’ai écrit tout ce que j’avais en tête, maintenant il va falloir que les détails me reviennent… »

Observant les traits tirés de son aînée, la blonde murmura à son intention :

« Je pense que tu devrais dormir… Je vais aller me promener dans les couloirs, au cas où quelque chose me revienne… N’importe quoi, mais un détail… »

Charline sourit doucement à l’infirmière puis la rassura avant qu’elle ne s’inquiète :

« Je te tiendrais au courrant, bien sûr… »

Fronçant les sourcils, se souvenant que cette histoire était censé ne concerné qu’elle, à la base, elle se rattrapa :

« Enfin, si tu as envie, bien sûr… Je comprendrais si… cette histoire ne t’intéresse pas. Il doit être avec ses parents à l’heure qu’il est… Ils devaient être là tous les deux après tout puisqu’ils sont aurors… »

Mais oui, c’était si évident ! Pourquoi n’y avait-elle pas songé plus tôt ? Se mordant la lèvre, elle souffla :

« Quelle idiote ! Je suis vraiment la plus cruche de toutes les cruches… Evidemment qu’il doit être avec ses parents à présent… C’est pour ça qu’il n’est pas venu ici… désolée Emi, je t’ai inquiété inutilement… pardonne moi. »

La jeune fille était embarrassée, oui. Elle était bien bête tout de même de ne aps avoir pensé à ça plus tôt. Elle adressa un sourire embarrassé à la jeune femme et poursuivit :

« Je vais te laisser te reposer. Je vais aller voir si je retrouve Carter… Accroches toi… Les jours qui vont suivre ne seront pas de tout repos je pense. Si tu as besoin d’aide, n’hésites aps d’accord ? »

Sur ce, la blonde tourna les talons dans un défilé de mèches dorées légèrement tâchées de sang. Oui, se laver les cheveux ne serait certainement pas un luxe… Elle adressa un signe de main à Emi, la remerciant avant de quitter la pièce avec sa feuille de parchemin :

« Merci au fait… A bientôt… »

Puis sa silhouette s’éloigna dans le couloir bondé, s’enlisant dans la foule jusqu’à devenir invisible aux regards de l’infirmerie.

[552]

-Fin pour Charline-

J'ai été contente de rp avec toi Very Happy


$$$
TOUT COMPTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Bennett
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 194
Age : 28
Année : Assistante-infirmière de Poudlard
Age du personnage : Aucun, peut-être que ça viendra un jour...

MessageSujet: Re: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   Sam 6 Déc - 15:46

Emi se sentait affreusement mal de lui mentir comme ça, car elle avait été très loin d'être malade. En fait, c'était dans sa tête que tout ne tournait plus rond, et non dans son corps. Son corps allait très bien... Après tout, elle avait été élève modèle et préfête, donc elle était habituée de supporter le stress. Pas un stress aussi intense que celui-là, mais tout de même...

Ce n'était pas dans les habitudes de l'infirmière de mentir comme ça, surtout qu'elle était consciente que la blondinette s'était inquiétée pour elle. Quand elle entendit celle-ci s'excuser, Emi se sentit d'autant plus coupable parce que, au fond, c'était plutôt à elle de s'excuser... Cependant, elle ne pouvait pas reculer devant ça, car elle ne devait pas inquiéter Charline d'avantage en lui expliquant les sentiments qu'elle avait autrefois eu pour Grégory. Tout cela était bien gênant...


''Ce n'est pas grave, tu ne pouvais pas savoir.''
, répondit-elle donc avec un sourire.

Puis, Charline la regarda avec des yeux qui traduisaient son inquiétude. Il était vrai qu'Emi ne devait pas avoir une très belle tête... Elle était complètement épuisée.


''Je doute que j'arrive à dormir dans la situation actuelle...'', avoua l'infirmière, en soupirant.

Elle voyait très bien, cependant, que l'aigle désirait quitter l'infirmerie, sans doute pour essayer de se changer un peu les idées et de voir si le reste de ses amis étaient en vie. Et c'était compréhensible. Elle ne la retint donc pas quand Charly lui annonça qu'elle partait, après avoir essayé de la convaincre que Greg était sans doute avec ses parents. Ce fait pouvait expliquer son absence à l'infirmerie, certes, mais ça n'expliquait pas le reste, et Emi ne pouvait faire autrement que de continuer à s'inquiéter...


''Cette histoire m'intéresse. Contacte-moi si tu trouves autre chose.'', lui dit-elle finalement, avant de la laisser partir en lui disant au revoir d'un signe de la main.

Quand Charline fut finalement hors de vue, Emi s'assit sur une petite chaise en bois dans un coin de l'infirmerie et enfonça sa tête dans ses mains..


(Fini pour Emi aussi!
Ce fut un plaisir de rp avec toi également ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-univers.goodforum.net/repartitions-terminees-f69
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Quand on rallume les lumières ] - [PV Emi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'elle vous éclaire dans les endroits sombres, quand toutes les autres lumières seront éteintes
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Univers :: Le Hors-Jeu :: Les Mémoires de Poudlard Univers :: Les extraits de Pensine :: Les sujets oubliés :: Sujets Clos Saison 3-
Sauter vers: