AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [INTRIGUE] Battons-nous pour Poudlard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carter Lane
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3112
Age : 28
Année : +1
Age du personnage : 18 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: [INTRIGUE] Battons-nous pour Poudlard   Lun 3 Nov - 15:30

( Battons - nous pour Poudlard ]

( Topic Commun ]



Si c'était de la folie dans le hall, il en était de même ici. Les élèves couraient en tout sens dans la salle commune des Serdaigle pour sortir en courant aussi vite qu'ils le pouvaient. Les préfets faisaient leur possible pour rassembler la foule, mais ce n'était pas évident vu la panique ambiante. Carter lui n'était pas tellement stressé pour lui, mais plus pour Amanda, qu'il savait avec Trystan tout de même, et Megan qu'il savait seule. Literallement à l'opposé du chateau, il espérait de tout coeur que sa meilleure amie quitte Poudlard avant la fermeture des cheminées. Pour ce qui était d'Amanda, il la connaissait assez bien pour savoir qu'elle voudrait rester se battre, de toute manière il lui faisait entièrement confiance.

Se prennant des coups de coudes de toutes parts, Carter se faufila dans la foule de la salle commune pour arriver au niveau de Charline et lui attraper le bras. S'il lui arrivait quelques choses, Grégory pouvait encore dire que c'était de sa faute. Le jeune homme tira la copine de son cousin – et accessoirement son amie - avec force pour qu'ils puissent sortir dans le couloir. Les élèves de Gryffondor et de Serdaigle se ruaient dans les escaliers et ceux ci étaient litérallement bouchés.
« Viens je connais un raccourci ! » Tous les passages secrets de Poudlard n'étaient plus pour lui des passages secrets, si bien qu'il les utilisait couramment.

Carter ne lachait pas la main de Charline (non non il ne voulait pas la perdre) comme s'il devait protéger sa vie autant que la sienne. Il ne voulait pas perdre une amie et en plus de cela il n'avait pas envie de mourir jeune s'il lui arrivait quelques choses. Les Gryffondor étaient effrayant parfois. Tirant un rideau mural (pas louche du tout le passage secret, pourquoi coller un rideau à un mur ?) un escalier en colimaçon se dessina devant les deux Serdaigle et ils l'empruntèrent tout deux assez rapidemment. Se retrouvant immédiatement deux étages plus bas, les deux bleus et bronze coururent à petite foulée dans un grand couloir pour regagner les escaliers. Dans la course, Carter lacha la main de la jeune fille qui était devant lui.

Ce que les deux adolescents ne savaient pas, c'était qu'en cet instant même – quelques mètres plus bas – des géants escaladaient les remparts de Poudlard pour entrer dans les issues non gardées. Enfin “ne savaient pas”, “ne savaient pas encore” surtout car ça n'allait pas tarder. Voyant une ombre sur son côté droit, Carter eut tout juste le temps de voir un bras démesuré s'abattre dans la vitre extérieure du couloir et de pousser Charline devant lui assez violemment
. « Attention ! » La jeune fille s'étalla à sol tandis que Carter – lui – se prennait un amat de pierre et de verre en pleine figure. Projeté contre le mur d'en face, Carter se remit péniblement de ce qu'il venait de subir. Une pierre avait faillit l'assomer violement et définitivement mais le verre n'avait pas raté son effet, il avait la lèvre et l'arcade en sang.

Encore sonné, Carter ne se rendit pas compte que le géant était entré dans le chateau. Il s'approchait de Charline – indemme elle – alors que le serdaigle était toujours allongé au sol. Il sortit sa baguette et s'écria
« Stupéfix ! » Le géant se stoppa quelques instants, puis repris sa marche. Ce sortilège n'avait aucun effet sur lui et pire, le géant continuait de marcher vers Charline. Encore coincé sous les gravats, ne pouvant pas intervenir, Carter sentait la rage monter en lui sans qu'il puisse rien y faire. Charline allait se faire tuer par un Géant sous ses yeux et il n'aurait même pas été capable de lui botter le cul. « SALOPERIE! » Certes ce juron n'était pas très utile à la vie de Charline mais il était sortit tout seul, sous l'effet de la colère de Carter.

La peur prennant bien vite possession de lui, le Serdaigle se laissait submerger par ses émotions et il sentait son coeur battre la chamade. La bestiole de plusieurs mètres de haut eut tout de même une réaction assez inattendue. Au lieu de poursuivre une cible aussi mouvante que Charline, pourquoi ne pas s'en prendre à l'espèce de crèpe qui criait quelques mètres plus loin, c'était tellement plus drôle. Effectuant un demi-tour, le Géant eleva son gourdin, prêt à fracasser en milles miettes le crane de Carter (ça aurait fait dommage, disons le nous). Fixant avec frayeur le spectacle qui lui était offert, Carter était paralysé par la peur. Encore sous le choc de la première explosion, il avait sa jambe encore coincée sous un bloc de pierre, elle ne semblait pas vouloir bouger.


[ Le Maitre du Jeu se chargera de faire avancer les forces du mal dans ce topic ci et dans l'autre topic ouvert (Grand Hall et Grande salle). Il pnjisera donc Géants, Mangemorts (Certains personnes connus des livres) Inféris et Détraqueurs. ]


[ 773 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Jones
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 1062
Age : 32
Age du personnage : 18 ans

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Battons-nous pour Poudlard   Lun 3 Nov - 17:06

Une fois n’est pas coutume, Megan courait comme une dératée dans les couloirs. Elle était seule et elle s’était perdue. Seule, ça, ça n’avait rien d’étonnant. Peu de personnes se souciaient réellement de ce qu’elle devenait, mais perdue, c’était relativement gênant. Elle était partie avec les Poufsouffles mais elle ne les voyait plus depuis un moment… C’est alors qu’elle entendit un bruit affreux et une voix familière. Depuis quand Carter parlait-il aussi mal ? Bref, passons, elle n’était pas là pour philosopher sur le sujet. Il fallait absolument qu’elle s’approche sauf qu’il y avait heu… une blonde pas loin (et oui, Megan ne connaît pas Charline lol) et surtout un gros géant pas beau qui s’en prenait à Carter. Nan mais dis donc >.< C’est quoi ce bazar ?

Entre deux pensées plus ou moins logiques, Meg’ se rendit compte qu’elle avait sérieusement mal au pied. Oh ! Mais quelle bonne idée que voilà ! Elle enleva ses chaussures à très hauts talons aiguilles renforcés et les regarda avec un peu de tristesse. « Désolé mes chéris mais c’est pour la bonne cause ! » Et elle envoya la première aussi fort que possible sur le géant. Comme ça ne suffisait pas (elle savait pas viser ahah !) elle envoya la deuxième qui cette fois tapa juste ! Le talon s’était enfoncé dans l’épaule du géant. Même pour un machin de cette taille, ça devait faire mal.

Visiblement oui puisque le géant se tourna vers elle.

« Eheh, salut ! » Dit-elle avec son petit sourire innocent. Bon, bon, elle ne pouvait plus partir… Et Carter était de l’autre côté du géant… On fait quoi maintenant ? Et bien, on sort sa baguette déjà mais doucement, sans geste brusque… Une fois ceci fait, la jolie et gentille Megan leva le bras et se mit à crier « STUPEFIX » mais sans grand succès, cependant, ça lui laissa le temps de se baisser pour rouler sur le côté derrière un amas de gravats et d’armures pêle-mêle.

« Carter ! ça va ?! » Cria-t-elle de sa cachette en essayant de trouver un meilleur plan. Elle ne pouvait pas contourner le géant, elle ne pouvait pas l’abattre… Mais en fait… y’avait rien qu’elle pouvait faire !!! Mais c’est absolument pas cool ça ! Quoi que, une fuite ça peut se tenter mais en laissant Carter, hors de question. On en revient donc au problème géant du géant.

« Tous le monde va… bien ? »
Demanda-t-elle encore histoire de dire que elle oui et aussi qu’elle essayait tant bien que mal de trouver une solution. Dire qu’elle se pensait en sécurité dans Poudlard… quelle bonne blague quand même ! Fuir ou ne pas fuir, telle est la question… Non, pas fuir, elle ne pouvait pas, allez, encore une fois ! Elle savait (parce qu’elle écoutait en cours parfois, si, si) que les géants avaient la peau dure et qu’il fallait envoyer plusieurs stupefix avant que ça ne marche. Il suffirait donc d’insister un peu !!! Positive attitude en force ! Elle prit une profonde respiration et se mit à courir derrière le géant qui, voyant que Megan avait disparu, s’était intéressé à autre chose… Vise et tire !

« STUPEFIX ! » Bon, il va de nouveau s’intéresser à elle visiblement. Elle croisa son regard haut perché et avec un nouveau sourire « Nan mais vous savez, c’est juste que j’y tiens à cette chère tête blonde, faut pas le prendre personnellement. » Bien, bien… option fuite maintenant ?

[586]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com
Charline Spencer
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 689
Age : 26

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Battons-nous pour Poudlard   Lun 3 Nov - 17:30

Charline ne s’attendait pas vraiment (en fait elle ne s’attendait même pas du tout) à ce qui venait de se passait. La jeune aigle s’était retrouvée dans une foule on ne peut plus étouffante (et là, elle se demandait très sérieusement pourquoi elle ne faisait pas deux mètres, puisque là au moins, elle aurait eu un peu d’air) et elle tentait d’analyser calmement la situation. L’avantage avec Charline, c’était qu’elle n’était pas le genre de fille qui hurle à vous en faire éclater les tympans, sans aucune raison. Non, elle préférait analyser les choses avant de s’affoler. Le soucis d’ailleurs, c’était qu’elle était un peu ‘trop’ portée sur la réflexion et quand les actions s’enchaînaient de trop, elle perdait ses comptes et se retrouvait alors totalement désemparée. Et oui, aussi intelligente soit-elle, elle n’était pas (mais alors vraiment pas du tout) une femme d’action… La jeune sorcière sentit quelqu’un lui saisir la main et son regard se posa sur le cousin de son petit ami, qui, soyons généreux, était aussi son ami (que le monde est petit). Elle le laissa la conduire, puisqu’elle était encore dans la phase analytique de la situation et qu’elle savait qu’elle pouvait faire complètement confiance à Carter.

Les aigles quittèrent donc les lieux en empruntant un passage secret que Carter avait déniché. Ils passèrent alors dans un couloir et descendirent plusieurs volées de marche jusqu’à ce que l’imprévu devienne plus important encore que ce qui avait été prévu au programme du soir. Une vitre se brisa tendis que Charline se retrouvait propulsait plus loin, trébuchant, elle s’écrasa sans la moindre grâce (ba oui de ce côté-là les films manquent toujours de réalisme ^^) à même le sol. Elle dévala au passade deux trois marches, et évita, en s’accrochant à une pierre qui ressortait dans le mur, de dégringoler une nouvelle volée de marches. Le souffle court, la jeune fille leva son regard opalin sur la scène qui se déroulait devant elle, et elle écarquilla les yeux de stupéfaction. Si jamais on le lui avait prédit, elle aurait tout bonnement rie au nez de la personne qui aurait proférait pareil évènement. Là, cependant elle ne riait pas une seule seconde. Elle se redressa, ou en tout cas tenta de se redresser, tremblant de tous ses membres tandis que le géant s’avançait dans sa direction. La jeune fille ne savait pas si elle tremblait sous le choc ou sous la peur, mais quelque chose lui susurrait qu’il devait à avoir une bonne dose des deux…

La jeune fille n’arrivait pas vraiment à bouger, mais ça n’avait aucun rapport avec ses blessures, puisqu’elle s’était seulement arracher un peu de peau sans même verser la moindre goutte de sang. La chute contre les pierres l’avait juste un peu trop brûlé la peau, mais rien de bien grave. Un éclair rouge vint frapper le géant qui s’avançait sans sa direction, c’est alors qu’elle vit l’état de Carter, plus loin. Son cœur fit un unique bond dans sa poitrine, mais ce dernier était de taille, passant bien de ses orteils à son cuir chevelu, sans la moindre hésitation. Il était dans de très mauvais draps lui… Charline se redressa le temps que le géant fut immobilisé, comptant rejoindre son ami, quand l’être maléfique se remit en mouvement… ça ce n’était pas prévu… La jeune fille tremblant toujours alors que le monstre s’approchait d’elle, chercha sa baguette dans sa poche et faillit l’échapper tant elle tremblait. Le souffle saccadait, elle tentait de garder un rythme cardiaque pas trop alarmant. Ce n’était ni le moment, ni l’endroit pour avoir une crise d’angoisse… Elle reculait lentement, suivant du regard l’énorme silhouette qui avançait plus vite qu’elle ne reculait. Elle faillit bien manquait une marche et se récupéra de justesse contre le mur, s’arrachant un peu de peau de sa pomme de main qui se mit à saigner légèrement. La jeune fille avait à peine sentit la coupure, bien trop absorbée par le monstre, quand, sans explications, ce dernier se détourna d’elle, la laissant retrouver un peu de calme, pour se diriger vers… Carter ! Re bond énorme du cœur de la jeune fille, qui commençait à se demandait très sérieusement si elle allait cardiaquement survivre à toutes ces émotions si soudaines et si intenses.

La jeune fille fronça les sourcils, là elle devait agir. Les larmes glissant sur ses joues, plus causées par la peur et les trop nombreuses émotions fortes qu’elle venait de subir que par la douleur, elle pointa sa baguette vers l’ogre, tremblant plus qu’un peu, elle ne se demanda pas néanmoins s’il était prudent de lancer un sort, puisque vu son état, elle était bien capable de lancer son sort sur Carter… Inspirant profondément, la jeune fille lança son premier sortilège, visant (ou en tout cas tentant de viser) le géant :


« Stupefix. »

Oui, ça voix avait été faible, et l’éclair rouge qui jaillit de la baguette ne fut pas très puissant non plus. Il frôla à peine l’épaule du géant et vint s’évanouir sur le mur, non loin de Carter. Gémissant de dépit, la jeune fille tenta de recouvrer son calme, tentant d’aborder la situation avec plus de sérénité, tout en sachant fort bien qu’être serein quand un de vos amis est en danger de mort n’est vraiment pas donné à tout le monde. Fermant les yeux, elle se concentra, tentant d’oublier tous els récents évènements, elle ne devait pas presser son esprit pour qu’il soit capable de réagir le plus vite possible (qui a di que Charline fonctionnait normalement ?). Le truc c’est qu’entre temps, une nouvelle venue avait fait son apparition, troublant la concentration de la jeune aigle qui, décemment, ne s’imaginait pas vraiment dire à la jeune fille (qu’elle ne connaissait pas) de partir parce qu’elle la déconcentrait ^^’. L’aigle demeura immobile, se trouvant incapable de réagir, puis, vit que la jeune demoiselle (de Poufsouffle) se démenait avec force. Charline vit bien que ses efforts étaient inutiles. L’aigle avait un peu de chance de parvenir à un petit résultat, était la meilleure de sa promotion( oui avec Greg, ne l’oublions pas) et étant en dernière année d’étude… Inspirant un bon coup, elle posa un regard plus assuré sur le géant et c’est d’une voix forte et (presque) sans trembler que la jeune fille lança son sortilège :

« STUPEFIX ! »

L’éclair fut bien plus impressionnant que le premier. Percutant le géant sur son buste, elle tremblait encore quand le silence finit par s’installer, laissant avec lui s’accompagner un étrange sentiment de crainte, plus puissant encore que lorsque le géant était en mouvement… méfiez vous de l’eau qui dort. Charline rejoignit rapidement Carter, tout en gardant un œil sur la jeune fille, se doutant bien que la situation ne serait pas éternelle…

« Ca va ??? Tu peux te sortir de là ? »

D’un coup de baguette elle retira les décombres qui retenaient le corps de son ami, se servant d’un sortilège de lévitation, puis attendit la réaction de Carter, tout en sachant que dans tous les cas ils avaient intérêt à partir très vite d’ici… Charline posa ses topazes sur la jeune fille :

« Tout va bien ? Si tu peux, viens vers nous, pour aider Carter… Je vais essayé de le garder immobilisé, mais ça ne durera vraiment pas longtemps… »

Déjà le géant se remettait à bouger avec lenteur, luttant contre le sortilège. La jeune fille se redressa, inspirant un coup, elle hurla :

« STUPEFIX !»

L’éclair rouge se dirigea à pleine vitesse sur la cible.

[1 258]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carter Lane
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3112
Age : 28
Année : +1
Age du personnage : 18 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Battons-nous pour Poudlard   Mar 4 Nov - 13:54

Si vous croyez Carter au plus mal, vous avez bien raison. Sa jambe était coincée sous un bloc de pierre assez énorme (à vue de nez, 1,5 tonnes) de la taille d'une table de cours. Il était sur le ventre et ne pouvait se dépétrer de ce merdier bazar même en tentant de ramper avec force. Voyant que le géant se rapprochait de lui Jesus, Marie, Joseph le jeune Serdaigle tenta plus fort de dégager sa jambe, sans succès. Il ne du son salut – qui l'eut cru – (et ça rime) à sa meilleure amie Megan, qui capta l'attention du monstres en lui lançant... un talon. Voilà qui devait faire mal quand ça s'enfonçait dans la chair.

Visiblement content que la bête ne s'interresse plus à lui Oui prenez là elle ! Elle ! et un Stupéfix de Megan plus tard, Charline se remit de ses émotions et lança elle aussi un nouveau stupéfix. Elle se dirigea ensuite vers Carter pour lui demander si ça allait et s'il arrivait à se débarasser de ses pierres.
« Moi ? Toujours . Pourquoi pareille question question Charline ? Ca va pas toi ? » Faire de l'humour dans un moment pareil c'était bien le moment tiens. La jeune Serdaigle envoya paitre les obstacles de Carter et l'aida à se relever - bien qu'il n'en ai pas besoin hein, il est assez grand pour se relever tout seul nomého ! -. A présent bien redressés, sa jambe toute engourdie ( remercions quand même Merlin, il aurait pu souffrir le martyre pour sa jambe)! Carter regardait le monstre se diriger vers Megan ( Très indécis un Géant, il faut le savoir ).

A l'unission, le trio – qui avait visiblement finit par comprendre qu'un seul Stupéfix ça ne suffisait pas – lança simultanement un dernier sort, qui triplé, avait des effets déjà plus efficaces.
« STUPEFIX !» Trois éclaisr rouges percutèrent en même temps la créature qui chancela quelques instants pour s'écraser au sol dans un bruit sourd accompagné de plusieurs tremblements. Carter jeta un coup d'oeil dégouté au géant à présent KO et s'approcha de lui avec assurance. « Même pas assez intelligent pour comprendre que s'attaquer à Poudlard était du suicide. Les géants veulent s'éteindre plus rapidemment que je ne l'aurai cru. » Et alors qu'il allait partir pour rejoindre ses deux amis, Carter flanqua un bon coup de pied dans la figure de la bestiole, encore énervé – et stressé – de ce qui c'était passé.

« Brackium Emendo » Récita t-il en visant les jambes du géant, une mine parfaite impacible. Tournant les talons pour marcher avec la Serdaigle et la Poufsouffle. Carter ne jeta même pas un regard à la bête qui avait bien faillit le tuer. Il ne s'était pas encore apperçu de son état physique, à savoir la lèvre et l'arcade en sang, ça n'allait pas tarder certes, parce qu'il était encore sous le choc – quoiqu'il en dise – et n'avait pas encore totalement laché la pression. De toute façon comment vous voulez décompresser en pleine bataille de Poudlard. « A zut j'oubliais. » Le Géant avait fait un trou dans le mur de l'école, il y avait fort à parier que ses alliés allaient emprunter le passage.

Le jeune homme abaissa sa baguette au sol et prononça.
« Vaom Boue » Le sol se transforma doucement en une flaque de boue assez conséquente. Maîtriser les sortilèges n'avait jamais été un problème pour Carter, bien au contraire, il excellait en sortilège ! Histoire de repousser un temps ces ennemis, la flaque aurait était plus utile si elle avait été un mur solide. Là au moins on était sur que personne ne passerait. Le trio de se remit ensuite en marche en direction des escaliers. Mieux vallait ne pas s'éterniser à Poudlard 107 ans...


[ 642 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Jones
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 1062
Age : 32
Age du personnage : 18 ans

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Battons-nous pour Poudlard   Sam 8 Nov - 10:23

*Mon dieu, mon dieu, mon dieu…* Vous l’aurez compris, Megan est protestante presque pratiquante et elle faisait ses prières intérieurement tout en paniquant. Cependant, sur son visage aux traits innocents, on ne pouvait rien lire de tel. Elle semblait calme et impassible, peut-être juste un peu dans la lune mais sans plus. Megan était la reine de la composition en pleine tourmente. Elle aurait beau mourir de peur, ça ne se verrait pas. Le géant était stupéfixié et elle suivait Carter et la grande Serdaigle (tous le monde est grand par rapport à une Meg’ sans talon de toute façon) en essayant de ne pas se blesser ses pieds nus sur le sol jonchés de petits gravas. Le pire était sans doute qu’elle avait perdu ses belles chaussures dans la bataille… c’était pour la bonne cause, Carter valait bien une paire de chaussure (quoi que…) mais quand même, elles lui avaient coûtés chers !

Seule signe de sa nervosité, la respiration de Megan était rapide et courte. Sa poitrine trop serré dans le corset blanc qu’elle portait sous sa chemise l’étouffait mais elle n’osait pas arrêter ses deux compagnons pour le délasser. Elle continuait tout en se faisant des réflexions plus ou moins intelligente intérieurement. Elle aurait pu s’inquiéter pour son meilleur ami mais en fait pas du tout. Il semblait se porter à merveille (enfin pour quelqu’un qui s’était retrouvé sous des gravats du moins, donc tout est relatif) et on ne pouvait pas en dire autant d’elle et de ses pauvres petits pieds. Il lui faudrait une pédicure dès qu’elle serait sortie d’ici car ça n’allait vraiment pas du tout. Elle n’osait pas baisser les yeux mais elle était sûre de saigner… et pourtant c’était pas faute de faire attention à où elle marchait ! Au bout d’un moment, elle trottina derrière Charline et lui tira discrètement la manche en essayant de pas être vu de Carter-je-protège-tous-le-monde-et-un-jour-je-me-ferais-tuer (nan, y’a pas plus court XD). « Hep ! Hep ! » Chuchota-t-elle à la Serdaigle sans s’arrêter pour autant.

« Tu connaîtrais pas un sort pour soigner les plaies ouvertes s’il te plaît ? » Car bien évidemment, à force de laisser de petites traînées rouges derrière elle, elle allait finir par tourner de l’œil. Elle n’était pas une chochote hein, mais elle n’était pas non plus très très solide par nature alors pour qu’ils puissent rejoindre les autres sans encombre, il allait falloir qu’elle prenne des mesures…

Sauf qu’elle était une quiche absolue en magie. Bon, peut-être pas dans tous les types de sorcelleries car par exemple elle se débrouillait pas mal en potion (ça ressemblait à de la cuisine) mais en sortilège, on avait connu mieux qu’elle et il n’y avait pas grand mal à ça. D’ailleurs, peu orgueilleuse par nature, elle ne voyait aucun problème à demander à une intelligente serdaigle un tuyau. Si elle se cachait de Carter c’était seulement pour qu’il s’occupe de ses problèmes à lui. Elle, elle avait juste mal au pied ! En fait, elle était même plus préoccupé d’avoir été obligée d’utiliser ses supers chaussures à 100 euros la paire comme armes que de ses plaies aux pieds. On est futile ou on ne l’est pas et Megan l’était résolument. Heureusement qu’elle a quand même le sens des priorités…

[548]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com
Maître du Jeu
Autre
Autre
avatar

Messages : 232
Age : 10

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Battons-nous pour Poudlard   Sam 8 Nov - 17:09

  • { Les cheminées sont en train d'être bloquées, dépêchez vous de faire courir votre personnage s'il veut quitter Poudlard ou aller dans la grande salle.

  • { La Grande salle est justement en train - à la vue des trois géants, et pour protéger les élèves mineurs - de fermer ses portes définitivement.

  • { Plusieurs aurors et sorciers ont réussis à entrer à temps dans Poudlard et se disperssent un peu partout dans le chateau avant que la grande salle ne se vérouille.

  • { Des détraqueurs commencent à se faire voir aux fenêtres du chateau. Ils arrivent à entrer dans le chateau par les principales tours de Poudlard.

  • { Le Géant mis K.O. se réveille mais ne peut se relever. Il est de toute manière bloqué par l'immense flaque de boue qui s'étale devant lui.

  • { Les Mangemorts restent encore en retrait à la lisière de la forêt interdite, plusieurs élèves tentent tout de même de les toucher avec leur sortilèges depuis la tour d'astronomie.

  • { Sans qu'ils le sachent, 2 détraqueurs s'approchent doucement de l'endroit où Megan, Charline et Carter sont en train de marcher.



Dernière édition par Maître du Jeu le Dim 9 Nov - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charline Spencer
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 689
Age : 26

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Battons-nous pour Poudlard   Dim 9 Nov - 12:04

Ok, là Charline ne comprenait pas… tout. L’humour de Carter était plus que mal placé, dans un moment pareil, songeait à rire était si… bête que c’était à se demander s’il s’agissait vraiment de Carter devant elle… La blonde posa sur lui un regard très peu rieur, carrément froid même. Elle n’était pas du tout prête à rire de la situation. Elle était bien trop inquiète. Inquiète pour ses amis, pour les plus jeunes, pour Carter qui semblait vraiment pas en forme (logique remarque…) pour Grégory qui était Merlin seul sait où… Pour elle aussi (elle a le droit de se faire du soucis quand même ^^). Elle répliqua donc calmement, mais sans sourire.

« Très amusant Carter, vraiment… »

Lorsqu’il se fut relever, la blonde regarda l’autre blonde présente (quand je dis que les blondes vont monter au pouvoir ^^). Cette dernière devait avoir bien mal aux pieds à présent, mais elle avait agit intelligemment ET rapidement, elle… Passant une main encore légèrement tremblante dans ses cheveux blonds, Charline écouta la jeune fille lui parler, tout en faisant, apparemment, attention à ce que Carter ne l’entende pas. L’aigle commença donc par acquiescer silencieusement… Bien, vu l’état de la jeune fille, il valait mieux agir vite, mais bien, puisqu’elle risquait d’être mal partie sinon pour suivre la distance les séparant encore de la Grande Salle… Sa baguette toujours à la main, la blonde lança un accio sur les chaussures de sa cadette, puis, les lui tendit après avoir lancé un sortilège pour les remettre en état. Mieux valait avoir des chaussures tenant la route…

Charline cependant ne connaissait aucun sort de guérison. Ben oui, en soin, on utilisait surtout des lotions ou des potions, mais rarement des sortilèges… Fronçant les sourcils, se mordant la lèvre, elle su qu’elle devait encore agir vite. Elle devait néanmoins s’arrêter pour ce sort là. Elle stoppa donc son évolution, ferma les yeux une seconde, faisant le vide dans son esprit, puis, lança un sortilège d’attraction informulé, puisque visiblement, Megan préférait éviter que Carter sache qu’elle n’était pas en forme.


*Accio potions de soins…*

La jeune fille se retrouva au bout d’un peu moins d’une minute avec les deux potions qu’elle avait visualisé. Elle lança alors à Carter :

« Surveilles les alentours une minute s’il te plait. »

Charline n’en aurait pas pour longtemps… moins de cinq minutes, mais ça restait dangereux. La jeune fille demanda à la plus petite de s’asseoir à terre tandis qu’elle-même s’accroupissait.

« Bien je avis rapidement désinfecter, avec cette potion là et ensuite, cette pâte permettra une cicatrisation rapide. »

*Accio bandes et coton*

La jeune fille avait donné un coup de baguette dans les airs, puis, s’intéressa à nouveau à sa cadette. Elle lui demanda son prénom, puis se présenta. Elle prit ensuite le coton qui arrivait, et l’imbiba d’une potion aux teintes violacées et fumant.

« Fait attention, ça va piquer. »

Elle appuya sur les plaies, les nettoyant rapidement mais avec précision, pas question d’avoir une mauvaise cicatrisation. Rapidement, elle posa le flacon, puis prit l’autre, contenant une pâte orangée. Elle appliqua la pâte habillement, puis prit une bande et l’enroula autour du pied, faisant de même avec le second. Tout en s’exécutant, elle expliqua à Megan :

« Ca va très vite cicatriser, mais avec les bandes tu seras plus libre de tes mouvements. D’ici une dizaine de minutes tu ne devrais plus rien avoir et tu pourras les enlever sans problème. »

Charline se redressa ensuite et son regard se posa sur la nuée noire qui progressait vers eux… Des détraquers ! Ils étaient encore dehors, oui, mais pour combien de temps ?

« Oh non… »

La jeune fille se redressa très rapidement, saisissant Carter et Megan par les manches, elle les entraîna avec elle, puis, posant son regard sur les plaies de carter, elle lui tendit un coton encore imbibée de potion désinfectante.

« Mets-toi ça sur l’arcade et la lèvre, on cicatrisera plus tard… »

Que les choses soient claires, Charline venait de lui donner un ordre, ce n’était une question et il n’avait pas intérêt à rouspéter, elle n’était pas d’humeur. La jeune sorcière courrait avec les deux autres sorciers, se dirigeant tous deux vers le hall… Elle saisit un élastique attaché à son poigné, et attacha rapidement ses longs cheveux blonds, en une queue de cheval bien serrée, question de pratique. Puis, ils descendirent de nouveaux escaliers quand le froid des couloirs se fit de plus en plus pressant… intense… oppressant…

« Qu’est ce… »

Elle ne pu achever sa phrase, sentant que quelque chose clochait de plus en plus sans savoir quoi, elle lança un regard interrogateur à ses deux compagnons. Les détraqueurs n’étaient pas loin, mais elle ne les avait pas encore vu, du moins, elle ne pensait pas qu'ils étaient déjà entrés... Et là, elle ne pensait pas une seule seconde à la possible venue de pareilles créatures !

La jeune aigle avait mis dans son sac le reste de bandes, de coton et de potion, tenant à les conserver en état au cas où quelqu’un d’autre soit blessé… Elle avait jeté au préalable un sort de protection dessus, évitant ainsi que les bouteilles ne se cassent. Une chance que la jeune aigle ait toujours eu un certain esprit pratique…


[883]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carter Lane
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3112
Age : 28
Année : +1
Age du personnage : 18 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Battons-nous pour Poudlard   Dim 9 Nov - 18:18

Alors que le petit groupe marchait dans le couloir sombre, se rapprochant un peu plus des escaliers qui menaient au niveau inférieur, Charline et Megan s'arrêtèrent. Ne sachant pas trop pourquoi, Carter cessa de marcher et lança un regard suspect aux deux jeunes filles qui s'étaient arrêtés un peu plus loin. Charline demanda enfin à Carter de surveiller les allentours... Voilà qui n'était pas rassurant. Carter n'était pas un garçon spécialement courageux de nature (tu penses) et le fait qu'il doive se protéger lui plus ses deux amies dans ce couloir pas très éclairé n'était pas pour le rassurer. Elles n'étaient pas sur leurs gardes et voici un élément de plus qui faisait empirer sa crainte. Rapellons que Poudlard se faisait actuellement assiéger par les pires forces du mal existantes sur terre. (Rassurant hein ?!)

* Ne trainez pas trop quand même... *

Songea t-il avec anxiété. Elles étaient penchées sur Megan et ne regardaient donc pas autour d'elles. Carter ne voyait en réalité pas bien plus que les deux jeunes filles, le couloir qui se dressait devant lui n'étant pas du tout éclairé. Levant sa baguette qu'il tenait fermement en main, le Serdaigle s'exclama d'une voix grave « Lumos Maxima ! ». Sa baguette s'illumina grandement et une intense lumière sortait de son extrémité. On pouvait enfin voir au boût du couloir, pour se rendre compte que celui ci déviait quelques mètres plus loin. C'était déjà ça que d'y voir un peu plus, disons que ça nuisait moins à l'ambiance actuelle dans laquelle se trouvaient les trois élèves. Pesante... était le mot.

Charline et Megan qui venaient de finir rejoignirent Carter à l'endroit où il était. La Serdaigle donna au jeune homme un coton imbibé de potion guerissante en lui ordonnant (oui vous avez bien lu, “ordonnant”, elle se sent plus la Serdaigle là!) de le presser contre ses plaies. Il était vrai que le jeune homme était passablement blessé, même s'il ne s'en était pas encore rendu compte. Il avati détecté une légère gène au visage sans se poser la question de savoir ce que c'était. Il avait bien plus mal aux jambes qui avaient rapellons le, écrasées par un bloc de pierre. Celui s'éxécuta tout de même mais n'eut pas le temps de presser le coton plus de quelques secondes.

Il ressentit en effet une sensation qu'il ne connaissait pas, mais qu'il pouvait reconnaitre aisement. La tristesse qui l'envahit, un froid glacial et les paroles de Charline qui ne font que confirmer ce qu'il pense. Avant qu'il soit trop tard, Carter tendit sa baguette vers le sol et s'écria d'une voix forte, en pensant au souvenir le plus heureux qu'il ait (vous vous demandez tous ce que c'est hein ! Et bien vous ne saurez pas !) « Spero Patronum » Un loup argenté en sortit d'un bond majestueux pour se placer quelques mètres devant le petit groupe.

Carter devait garder ses idées claires et ne pas commencer à paniquer. Il n'avait jamais été excellent en Défenses contre les Forces du mal et pour lui se défendre contre un Détraqueur n'était pas chose aisée, surtout quand il était encerclé par le mal de toute part. Sentant que la bestiole se rapprochait, Carter cria à ses deux amies d'un ton sec (plus Charline que Megan tout de même, il savait sa meilleure amie pas forcement très douée pour les sortilèges, quels qu'ils soient. « Vos patronus, vite, ils arrivent ! » Inutile de dire de quoi il s'agissait, elles n'étaient pas bêtes.

Alors que Carter avançait d'un pas pour protéger (psychologiquement hein, ce n'était pas Carter lui-même qui allait arrêter des détraqueurs) les deux jeunes filles, il se retrouva face à... deux détraqueurs ! Bingo ! Jackpot ! Surtout pas de panique ton patronus est devant toi. Note, il s'obscurcit de plus en plus. Un souvenir heureux, un souvenir heureux, ne pas paniquer, ce n'était vraiment pas le moment. Carter leva plus haut sa baguette pour que son loup argenté avance, ce qu'il fit. On pouvait le voir à présent briller plus intenssement au fur et à mesure qu'il avançait et que les détraqueurs reculaient. Il ne fallait pas faiblir, tout était dans le mental.


[ 683 ]

-FAIT-
TOUT COMPTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Jones
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 1062
Age : 32
Age du personnage : 18 ans

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Battons-nous pour Poudlard   Jeu 27 Nov - 12:59

Oh non, c’était le pire ennemi sur lequel Megan pouvait tomber. D’une son patronus était incomplet et tout sauf corporel, de deux, elle était une proie facile pour eux. Elle respirait la tristesse par tout les pores de sa peau (enfin, même si ça se voyait pas hein) et c’était très facile de faire remonter en elle de mauvais souvenirs. C’était aussi assez compliqué d’en trouver des heureux ou alors il fallait remonter à sa prime jeunesse. Elle détestait les détraqueurs, elle les détestait vraiment. « Oh mon dieu… » Murmura-t-elle en sentant le froid l’envahir et l’angoisse lui serrer la gorge. Elle mis rapidement ses chaussures à talons et serra sa cape de sorcière autour de son corps. Elle entendit l’ordre de Carter mais elle ne parvint qu’à répondre un « Mais qu’est ce que tu veux que je trouve comme souvenir heureux ! » désespéré. Les géants ok, les mangemorts ok, n’importe quoi, mais pas les détraqueurs ! Elle sentait son esprit vaciller et sa folie la reprendre mais elle savait que c’était une chimère dû à la magie, alors elle s’accrocha le plus possible à la réalité.

« Il n’y a pas de sang, pas de sang du tout, c’est dans ta tête… »
se morigéna-t-elle à demi voix, laissant Carter faire son propre patronus. De toute façon même dans l’éventualité où elle arriverait à trouver un souvenir heureux, elle n’avait jamais obtenu de patronus corporel, ça ne servirait donc pas à grand chose hormis à lui confirmer qu’elle était une bonne à rien (ce qu’elle savait déjà). Les détraqueurs reculaient face au patronus de Carter, ce qui était génial car peu à peu le sang sur les mains de Megan semblait s’effacer par à coup, comme une image qu’on gomme, et elle recommença à respirer plus calmement. Un souvenir heureux, elle devait bien en avoir un quand même !!! Elle passa la main sur son front d’un air égarée. Elle avait pas le niveau pour cette bataille… Elle regarda alors Carter et essaya de se concentrer uniquement sur son meilleur ami – qu’elle voyait de dos mais bon, ça ferait toujours l’affaire – avec lui, elle en avait quand même des bons souvenirs, avant qu’il connaisse son secret par exemple… avant tout ça. Elle ferma les yeux et ne pensa qu’aux souvenirs avec Carter, juste à eux deux, et elle omis volontairement Amanda de ces souvenirs Rolling Eyes (la mémoire sélective, en magie ça aide).

« Spero Patronum ! »
Une forme blanche sortit de sa baguette. La forme n’était pas bien défini mais c’était à peu près ce que Megan obtenait au meilleur de sa forme, c’était déjà pas mal. On pouvait même deviner à peu près sa forme, c’était un oiseau très grand, probablement un paon. Megan réalisa qu’elle ne l’avait jamais vu aussi bien. Brave Carter, s’il savait l’utilité qu’il venait d’avoir. Notez : mieux valait pas, ce serait pas bon pour leur amitié.

« Eh ! J’ai réussi ! » Comment ça c’était pas le moment de se réjouir ? Oui bah, hein, excusez la mais en pleine bataille on se réjouit de ce qu’on trouve. Elle regarda ses mains et fit un grand sourire.« Et je vois même plus de sang, c’est vraiment fun les patronus. » Le sien restait quand même vachement flou et terne à côté de celui de Carter. C’était vraiment dommage… Mais elle était pas la meilleure en magie… Elle n’y pouvait rien. Elle posa enfin ses yeux bleus sur les détraqueurs. Elle sentait qu’il fallait qu’elle continue de penser à Carter – et ce de manière positive – sinon elle allait replonger. Mais elle pouvait tout à fait prendre les choses à la dérision et elle prononça plus pour elle même que pour les autres « Et puis les capes noirs comme ça, c’est vraiment ringard. » Bah quoi ? Vous préférez quand elle sombre dans la folie ? XD

[650]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Battons-nous pour Poudlard   

Revenir en haut Aller en bas
 
[INTRIGUE] Battons-nous pour Poudlard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " Les histoires qu'on aime le plus vivent en nous pour toujours." Avec Lumen...
» Athala + Nous tombons toujours pour mieux apprendre à nous relever ;
» Tournoi seine maritime
» [Théorie] Lugia et le type Dragon
» Edwin - « Pourquoi tombons nous ? Pour mieux apprendre à nous relever. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Univers :: Le Hors-Jeu :: Les Mémoires de Poudlard Univers :: Les extraits de Pensine :: Les sujets oubliés :: Sujets Clos Saison 3-
Sauter vers: