AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [INTRIGUE] Battons - nous pour Poudlard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grégory Eragon
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3628
Age : 28
Année : +2
Age du personnage : 19 ans [03/12/80]

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: [INTRIGUE] Battons - nous pour Poudlard   Lun 3 Nov - 14:29

( Battons - nous pour Poudlard ]

( Topic Commun ]



Personne – ô non personne – n'aurait pu prévoir ce qui était en train de se passer. Un évènement comme celui ci ne pouvait pas être deviné par quelqu'un, même dans les pires cauchemars. Pourtant une personne - une seule – avait vu ce qui allait arriver. Sybille Trelawney, pas forcement réputée pour ses prophéties hebdomadaires, avait annoncé quelques mois plus tôt l'arrivée des forces du mal manée par le Seigneur des Tenêbres. Poudlard s'y était donc préparé et bon nombres d'élèves avaient décidé de rester jusqu'au moment M, où ils rentreraient chez eux. Hors de question de rentrer de Poudlard plusieurs mois avant, aucun foyer en Angleterre n'était plus sur que Poudlard, du moins, en ces jours ci.

Mais voilà, personne n'avait pu prévoir que le fameux jour J serait le 1er Mai de l'année 1999, non personne. Un élève était venu crier, revenant de la tour d'astronomie, qu'un nuage noir approchait dangereusement. Il ne fallait pas être né de sang pur pour deviner qu'il s'agissait de Détraqueurs. L'armée de Voldemort était en marche et le plan d'urgence pouvait être déclanché. Le Professeur McGonagall accompagnée de tous les professeurs de Poudlard donnèrent des ordres aux préfets, tous les mineurs devaient rejoindre la grande salle pour partir par Poudre de Cheminette avant que les issues de soit controlées par les agents infiltrés du ministère.

S'éparpillant dans les 4 coins de l'école pour faire passer la nouvelle, les préfets sentaient la panique monter de plus en plus chez les élèves. Ils avaient raison de paniquer, s'ils restaient tous là la seule issue qui les attendait était la mort.
« Tous ceux qui n'ont pas 17 ans se rendent dans la Grande Salle pour partir par Poudre de Cheminette ! Dépêchez-vous ! » Grégory était anxieux, tous les élèves n'auraient pas le temps de partir avant l'arrivée des Mangemorts. Grégory avait été chargé par ses parents de les prévenir de l'arrivée des forces du mal via un bijou important de famille qu'il portait autour du cou. Les deux Eragon seraient chargés d'amener le plus vite possible le maximum d'aurors sur place pour aider les restants à combattre.

Les élèves couraient en tous sens, les plus jeunes étaient en larmes, bien conscients qu'ils couraient un grave danger. Les premières années étaient évacués en premier, puis en suivant les secondes, tout pour se retrouver avec le maximum d'anciens et le minimum de nouveaux élèves. Les issues avaient été bloquées et le professeur Chourave avait déjà entrainé avec elle bon nombres de 7ème année à Poufsouffle pour aller chercher des plantes et ralentir la progression des Mangemorts. Des géants étaient aux portes de Poudlard et ils représentaient la première charge de Voldemort. Les Mangemorts suivraient, puis enfin les Détraqueurs et Inféris, si on en jugeait par leur disposition au loin.

Des coups commençaient à se faire entendre contre les murs, les Géants voulant perser des brèches pour pouvoir aisement entrer. Le professeur Flitwick avait beau protéger Poudlard comme il voulait, il ne pouvait pas protéger totalement la structure du chateau. Les portes de l'extérieur s'ouvrirent à la volée pour laisser entrer un Géant assez impressionant. Des cris d'élèves retentirent et ceux ci coururent dans la grande salle. S'avançant dans le grand Hall Baguette à la main, Grégory ne se démontait pas et lança au Géant un regard mauvais. S'il avait cru pouvoir entrer dans Poudlard aussi facilement, il n'irait pas loin !
« Volate Ascendere ! » Peu de sortilèges arrivaient à faire effet sur les Géants mais Grégory y avait mis tellement de force que le Géant vola sur plusieurs mètres pour s'écraser au sol dans un bruit sourd. Les murs en tremblèrent avec.

« Brackium Emendo ! » Le géant n'allait pas se relever de sitôt puisqu'il était à présent dépourvu d'os dans les jambes. Inutile de dire que le Phénix Club s'était bien entrainé pour pouvoir combatre toutes sortes de créatures et le préfet était prêt à parier que tous auraient le courage de rester, tous les renforts étaient bon à prendre. Le Géant était tombé au milieu de l'entrée et ne pouvait se relever. Ainsi il bloquait l'arrivée d'éventuels autres ennemis, c'était toujours ça de pris. En attendant, il fallait mettre le plus de monde possible à l'abris avant que le danger ne se fasse plus opressant... « Allez, dépêchez-vous ! Tous dans la grande salle ! » En faisait de grands signes de la main aux élèves qui arrivaient, et jetaient des coups d'oeils effrayés au Géant qui se débattait.


[ Le Maitre du Jeu se chargera de faire avancer les forces du mal dans ce topic ci et dans les deux autres topics ouverts (Couloirs et Escaliers et Grande salle). Il pnjisera donc Géants, Mangemorts (Certains personnes connus des livres) Inféris et Détraqueurs. ]


[ 732 ]


Dernière édition par Grégory Eragon le Dim 30 Nov - 2:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Battons - nous pour Poudlard   Lun 3 Nov - 18:07

La panique s’était emprise des élèves, de tous les élèves sans exceptions, et même des professeurs. Poudlard qui avait autrefois l’habitude d’être si calme tremblait de tous côtés. Des cris se faisaient entendre, des pleurs aussi, et parfois même des prières. On priait pour la vie, pour le château, pour son camarade, son frère ou sa sœur, pour rester en vie, peu importe ce qui se passerait une fois que les lourdes portes du château auraient céder. On savait que cela arriverait un jour, mais personne n’aurait pu prévoir que c’était ce jour-ci. Personne, au château, n’aurait pu y penser, même un seul instant. Et Raphaëlle faisait partie de ces personnes, qui pensaient qu’à Poudlard, elle serait en sécurité. Mais il fallait se faire une raison, le vieux Dumbledore était mort, Le Seigneur des Ténèbres pouvait donc attaquer Poudlard lorsqu’il le souhaitait. Le plus étonnant était qu’il avait attendu près d’un an avant d’attaquer l’école de sorcellerie, alors que plus personne ne pouvait réellement se mettre en travers de son chemin. Hormis Potter, Weasley et Granger éventuellement, mais cela restait quelque chose à laquelle très peu de personnes croyait, sauf bien sûr les fervents supporters du Trio.

Raphaëlle était donc effrayée. Elle avait beau être une Serpentard, son cœur ne partageait pas le point de vue du Seigneur des Ténèbres, et encore moins son envie de répandre la magie noire sur tout le monde magique. C’était une idiotie à laquelle elle ne pouvait adhérer, en déplaise à ceux qui étaient pour, c'est-à-dire les Mangemorts. Comme tous ces aprioris qu’il y avait sur ceux qui entraient dans la maison des Serpentard, comme quoi ils finiraient tous mal, Raëlle n’en croyait pas un mot. Plus tard, elle ne finirait pas à Azkaban, s’était hors de question, bien que ces derniers temps, Azkaban ait libéré plus de gens qu’elle n’en a accueillie en son sein. Pour le moment, la brune devait retrouver Gabriel. Hors de question qu’elle parte sans lui, hors de question qu’elle l’abandonne ici, sans savoir si elle le reverrait un jour ou non. A ses côtés étaient déjà ses deux petits frères jumeaux, Uriel et Michaël, mais aucun des trois enfants Marshall ne voyait le frère aîné. Tout le monde se pressait pour se rendre dans la Grande Salle, où les cheminées ramenaient les élèves chez eux, mais la New-Yorkaise ne pouvait laisser son frère ici, elle y tenait bien trop.


« Guys, écoutez moi. Je vais chercher Gabriel, vous, vous courrez vers la Grande Salle, d’accord ? Ne vous retournez pas, et ne vous inquiétez pas, on sera là… »

Elle embrassa ses frères sur le front, puis les poussa dans la foule en mouvement, et en peu de temps les deux garçons avaient disparus. Avec un peu de chance, ils prendraient les cheminées assez rapidement, et Raphaëlle, quant à elle, trouverait l’aîné tout aussi rapidement et les quatre enfants seraient chez eux avant la grande bataille. Pas besoin de dire que la brune était en panique totalement, et complètement apeurée. Un géant s’était déjà introduit dans l’enceinte de l’école, et dieu seul savait ce que le Lord avait réservé d’autre aux pauvres apprentis sorciers. Une main lui attrapa le bras, et la jeune fille se retourna. Gabriel ! Dieu soit loué, le jeune homme était toujours en vie et indemne. Lui sautant littéralement au cou, la brune était ravie. Imaginer une seule seconde que son frère aurait déjà put être blessé lui avait complètement miné le moral…

« Gabriel, il faut partir, on ne peut pas rester ici ! »
« Non, toi tu pars, moi je reste ici, je veux voir une guerre, je veux voir ce que s’est… »
« Mais t’es complètement fou ! Viens, on doit partir ! »
« Je reste ici, pars si tu veux… »
« Si tu restes, je reste, je ne veux pas t’abandonner… »
« Idiote… »
« La ferme Gab’. »


[654]

-FAIT-
TOUT COMPTE
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
Autre
Autre
avatar

Messages : 232
Age : 10

MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Battons - nous pour Poudlard   Sam 8 Nov - 17:00

  • { Trois nouveaux géants particulièrement violents sont entrés dans le Grand hall.

  • { Les cheminées sont en train d'être bloquées, dépêchez vous de faire courir votre personnage s'il veut quitter Poudlard ou aller dans la grande salle.

  • { La Grande salle est justement en train - à la vue des trois géants, et pour protéger les élèves mineurs - de fermer ses portes définitivement.

  • { Plusieurs aurors et sorciers ont réussis à entrer à temps dans Poudlard et se disperssent un peu partout dans le chateau avant que la grande salle ne se vérouille.

  • { Plusieurs élèves restent dans le hall pour combattre les trois géants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grégory Eragon
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3628
Age : 28
Année : +2
Age du personnage : 19 ans [03/12/80]

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Battons - nous pour Poudlard   Dim 30 Nov - 3:02

Plusieurs aurors avaient réussis à pénétrer Poudlard et s'étaient à présent dispersés dans tout le château. Grégory n'avait pas vu ses parents mais il était sûr qu'ils étaient là, il ne pouvait de toute manière pas en être autrement. Bon nombres d'éléves avaient réussis à entrer encore dans la grande salle et celle ci à présent était close, définitivement, désirant résister à l'envahisseur. Ils le devaient, car la grande salle regroupait actuellement un nombre incalculable de jeunes élèves qui étaient bloqués à Poudlard, les cheminées ayant été bloquées.

Alors que les géants tentaient de perser les murs de Poudlard de leurs bras puissant tout autour du château, ce qui arriva défia tout ce qu'on avait pu imaginer. Si l'arrivée de géants, mangemorts, détraqueurs et inféris était prévisible, celle qui s'en suivit eut pour effet de créer un blanc durant quelques centièmes de seconde dans le hall. Les élèves qui se battaient plus quelques rares adultes sentirent tous en même temps leurs coeurs se serrer dangereusement, le préfet des Gryffondor ne faisant pas abstraction à la règle.

Dans une vaine tentative de protéger une fille et un garçon qui semblaient assez jeunes, Grégory courut vers un couloir adjacent pour se placer entre la grande porte et eux. Il ne pouvait rien leur ordonner de faire étant donné que la porte de la grande salle venait d'être vérouillée et que derrière eux se dressait les étages supérieurs. On pouvait distinctetement appercevoir dans le parc de Poudlard, juste devant le grand hall, une masse grandissante de créatures courant vers eux. Des loups-garous, il devait y en avoir plus de deux douzaines, les créatures les plus féroces qu'il existe accouraient en leur direction.

Voyant qu'ils entraient dans le hall à une allure folle, le préfet lança tous les sorts que sa mémoire lui permettait, à savoir les principaux d'attaque. Parce que face à un loup-garou on ne se défend pas, on attaque, sinon c'est la défaite assurée. « Stupéfix ! STUPEFIX ! » En plus de vouloir sauver sa peau (oui là, la notion de Poudlard était bien loin, il avait tout prévu sauf une attaque de loup-garou) Grégory devait aussi protéger les deux élèves qui se dressaient derrière lui, la jeune fille était à Serpentard vu son blason et elle cachait son frère qui était derrière. Ils étaient bien trop jeunes pour se défendre seul, d'ailleurs lui même se demandait s'il pourrait éradiquer la menace entière qui s'était engouffrée dans le hall.

Voyant que de nouveaux loups-garous approchaient dans leur direction et que les stupéfix les faisaient à peine reculer, le sorcier pensa lancer pour la première fois de sa vie le seul sortilège qui pouvait les sauver. Certes le sortilège de mort était le pire sort jamais inventé, mais la situation l'imposait, il ne voulait pas mourir jeune. « Avada Kedavra ! » Prononcer ces paroles fut pour lui une vive douleur. Le rayon vert sortant de la baguette toucha la poitrine du loup qui tomba à terre, le corps inherte. Des frissons parcoururent le dos du préfet, qui venait de se rendre compte de ce qu'il venait de faire.

Alors qu'il regardait avec inquiétude la bête qui était à terre, le jeune homme laissa quelques secondes d'innatention le mettre dans la pire situation qu'il ait jamais connu du haut de ses 17 ans. Un loup-garou en profita pour sauter sur le rouge et or et planter ses crocs dans son bras. La douleur fut immense, Grégory n'avait jamais ressentit ça. Tombant à genoux à terre le préfet laissa échapper un long soupir de douleur, ses pensées étaient toutes tournées vers la créature qui venait de répendre son poison dans tout son corps. « Aaaaaaaah ! »

La morsure vida Grégory de ses forces, à tel point qu'il peina à relever sa baguette vers le monstre velu. Avec le peu de force qu'il lui restait, le préfet pointa sa baguette vers la bête qui venait de lacher prise et s'écria aussi fort qu'il le pouvait : « Protego... » Un mur bleuté transparent sortit de la baguette du préfet pour projeter plus loin le loup-garou à terre. Le dit mur protégeait à présent tout le couloir, du hall d'entrée, et les trois adolescents étaient à portée de danger pour plusieurs minutes au moins. Ne pouvant céder plus longtemps à la douleur qui lui tiraillait le bras, le préfet porta sa main à son bras gauche et s'apperçut qu'il saignait abondemment. La douleur s'emparant de lui à une vitesse folle, Grégory tomba à terre, inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Battons - nous pour Poudlard   

Revenir en haut Aller en bas
 
[INTRIGUE] Battons - nous pour Poudlard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " Les histoires qu'on aime le plus vivent en nous pour toujours." Avec Lumen...
» Athala + Nous tombons toujours pour mieux apprendre à nous relever ;
» Tournoi seine maritime
» [Théorie] Lugia et le type Dragon
» Edwin - « Pourquoi tombons nous ? Pour mieux apprendre à nous relever. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Univers :: Le Hors-Jeu :: Les Mémoires de Poudlard Univers :: Les extraits de Pensine :: Les sujets oubliés :: Sujets Clos Saison 3-
Sauter vers: