AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [ Des complications... ] - [PV Simon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charline Spencer
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 689
Age : 26

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: [ Des complications... ] - [PV Simon]   Sam 6 Sep - 18:44

Il était une fois dans un grand et imposant un château, une salle tout aussi incroyable que le tout formé par les murs qui l’entouraient. Cette salle en question comportait de multiples armures, toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Certaines étaient dorées, d’autres argentées. De rares épaves étaient en bronze. Certaines avaient pris un petit coup de vieux, mais toutes étaient si bien entretenues qu’on pouvait se croire directement transplaner dans un conte de fée. Dans ce conte, se trouvait une jeune fille, blonde, de taille moyenne et menue, elle marchait silencieusement dans les couloirs. Ces derniers étaient aussi peuplés que la salle des armures était grande. La jeune fille bifurqua, entrant dans la dite pièce. C’était une excellent raccourci pour couper court au travers de la foule.

La jeune fille que nous observons depuis tout à l’heure, passa donc son chemin, puis, alors qu’elle parvenait presque à l’autre bout de la salle, un énorme bruit retentit, et secouée, elle leva ses yeux vers la chose qui venait de lui rentrer dedans. Et oui, elle était rentrée dans une armure, qui avait eu la bonne idée de se placer devant elle… Non non, ce n’était pas elle qui avait fait un détour pour lui foncer dedans, le truc, cependant, c’est que l’armure était de toute évidence en colère (ben oui dans les contes les armures peuvent bouger^^). Dans un énorme fracas de tôle donc, la fille blonde, que nous appellerons Charline se retrouva en arrière et stupéfaite, fixa l’immense carcasse argentée.


*C’est quoi ce délire ?*

Soupirant, elle tenta de contourner l’imposante… armure, mais cette dernière ne semblait pas de cet avis et se déplaça une nouvelle fois pour lui faire face. Plus qu’énervée, Charline se redressa du haut de son mètre soixante six, puis fronça les sourcils.

« Bon ça suffit maintenant, j’aimerais passer. »

L’armure resta fixée devant elle sans esquisser le moindre geste. La demoiselle tenta donc de passer de nouveau, mais un nouveau mouvement de l’armure l’empêcha de poursuivre son chemin. Ca c’était trop ! Et puis d’abord, depuis quand les armures bougeaient-elles comme elle le voulaient ? Charline, de plus en plus agacée, chercha du regard la personne qui avait pu jeté un sort sur cette armure, et bien sûr, comme par hasard, il n’y avait personne dans cette fichue pièce ! Soupirant, elle refit face à l’armure, regrettant de ne pas avoir Grégory sous la main en ce moment même. Oui, il pouvait être très utile parfois (genre sinon il est lourd /sbaaaf/*me tue pas Greg^^*)… Là elle aurait eu besoin de son statut de préfet lui permettant de lancer un contre sort. Si elle le faisait elle-même, elle aurait sans aucun doute des millions d’ennuis, sans parler d’une allusion sur sa fraude dans son dossier scolaire !!!! Beurk alors, tout sauf ça ! Alors qu’elle allait faire demi-tour, songeant à parler de ce souci à son directeur de maison, elle s’arrêta net… D’autres armures bougeaient et là, ça devenait pire que dramatique. Et c’était sans compté du vacarme que certaines, un peu trop ‘rouillées’ faisaient !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Lewis
Sage et réfléchi
Sage et réfléchi
avatar

Messages : 268
Age : 23
Année : 6ème année
Age du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: [ Des complications... ] - [PV Simon]   Mar 9 Sep - 19:36


    Parfois il ne vaut mieux pas se réveiller, effacer la journée, l'oublier complètement. Cela était aujourd'hui le cas de Simon. Il faut le dire, en ce mercredi, ce n'était pas une journée très enthousiasme. Il y avait a ça plusieurs raisons. La veille, le jeune homme avait travaillé jusque minuit pour terminer son devoir d'Astronomie. Ce matin même, une heure avant de se lever habituellement, il entendit des bruits à la fenêtre, le dérangeant pour dormir, le Serdaigle se leva et alla voir ce qui se passait. C'était le bec de sa chouette Flèche, qui toquait sur la vitre. Directement, surpris, le bleu et bronze ouvrit the windows ( xD) et rentra la chouette et avec elle, il se rendit dans la salle commune, bien sur, vide. Une lettre était attachée à la patte du volatile Simon la retira et lut, lut encore une fois, puis une troisième, ainsi jusque la septième fois. Car ce que contenait cette lettre était bien plus triste et éprouvant que vous ne le pouvez imaginer.

    En effet, les parents de Simon s'étaient fait attaquer par les mangemorts la veille. Le père du jeune homme avait des blessures graves et il se trouvait à l'hôpital, sa mère elle, qui avait écrit la lettre, était heureusement indemne.
    Vous comprenez alors pourquoi, le préfet relisait mainte et mainte fois la lettre pour être sur que ce n'était pas un canular, mais il avait beau y espérer, c'était bien la réalité écrite sur ce papier.
    Ainsi, toute la journée du garçon fut triste, il était inconnaissable sous cet aspect, il n'avait pas le courage de répondre à sa mère et de raconter ce qui c'était produit à ses amis. Il ne savait même pas si les professeurs étaient au courant.

    A part ça, nous passerons les détails de la journée. La cloche avait sonné le dernier cour de l'après-midi et une foule s'amassait dans les couloirs pour se rendre dans les salles communes ou dehors.
    Avec tous les événements, Simon avait besoin et envie d'être seul et il prit la première salle sur le coté qu'il trouvait, sans regarder ce qu'elle contenait. C'était la salle des armures.
    Seul, loin des bruits, le bleu et bronze ressortit la lettre qu'il avait gardé dans sa poche, et il la relut sans regarder ce qu'il y avait autour.
    Et la, paf il fonça droit dans une armure et c'est dans un "aillllle" ou un "ouille", je ne sais exactement qu'il regarda enfin devant lui. La il put voir le désordre qui se trônait dans la salle au lieu de d'habitude, les armures bougeaient, se trouvaient n'importe comment, c'était la vraie pagaille. Et… une jeune femme se trouvait aussi dans la pièce, à l'autre bout, elle venait juste de le remarquer à ce qu'il voyait car elle venait juste de se retourner dans sa direction. Cette dernière avait l'air, elle aussi bien embêté par la situation à ce que disait la mine de sa tête.

    Aussi non, aucun son ne sortit de la bouche de Simon, il était juste un peu sonnait en ayant foncé dans l'armure plus que dur. La lettre elle, venait de glisser à terre et le jeune homme ne s'en était pas rendu compte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durmstrang.forumpro.fr/
Charline Spencer
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 689
Age : 26

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [ Des complications... ] - [PV Simon]   Sam 20 Sep - 11:52

Charline ne se tourna vers Simon que lorsqu’il percuta (à son tour) une armure. Le regard pénétrant de la jeune femme se posa très vite sur son jeune préfet. C’était parfait, à défaut d’avoir Grégory, elle aurait Simon… (bon ok, elle aurait pu passer un meilleur moment –peut-être- avec son petit ami, mais elle savait aussi que si jamais il l’avait vue dans cette situation, il aurait pu la railler à ce sujet pendant X temps… Alors merci, mais non merci !). La bleu et bronze observa le jeune homme qui venait d’entrer dans le cercle vicieux des armures. Bienvenue au club. Charline le rejoignit en quelques enjambées rapide (le choc pouvait s’avérer être violent, surtout que Simon ne semblait pas trop… ben en forme là sur le coup –logique, Charline avait assez mal pris sa collision elle aussi…-.).

Une fois arrivée à sa hauteur, elle constata que les armures ne laissaient pas vraiment de possibilités pour sortir –les sales bêtes -_--. Elle l’observa un moment, puis doucement, lui demanda :


« Ca va ? »

Ouai, elle s’inquiétait un peu pour lui quand même (si c’est pas mignon). Puis, observant le bazar, elle fronça à nouveau les sourcils, puis agacée, croisa les bras. Ces armures lui tapaient vraiment sur le système ! Et ce n’était pas peu dire…

« Si tu es intéressé, j’ai aucune explications à te donner… De toute évidence, un imbécile à lancé un joli petit sort dans le coin… Il doit sûrement bien se marrer maintenant… »

Oui, qu’il rigole tant qu’il le peut, parce que si jamais Charline mettait la main sur lui, elle allait le réduire en charpie. Et qu’il n’attende pas le moindre signe de pitié de la part de la jeune fille. Elle avait peut-être l’air gentil (et elle l’était) mais il ne fallait pas pousser non plus -_-. Soupirant, elle passa une main (un peu nerveuse) dans ses mèches blondes attachées en queue de cheval. Elle observa son préfet, apercevant un papier à terre. Songeant qu’il était au responsable du sort, elle se baissa pour l’attraper, et s’apprêtait à le regardait, quand une idée absurde lui traversa l’esprit :

« C’est pas à toi ça ? »

Bien sûr, elle était persuadée que non (là sur le coup, elle était bien à côté de la plaque), mais bon, elle préférait demander, elle n’aimerait pas se mettre à dos le jeune homme (même si elle ne le connaissait que très vite fait). Après tout, Charline était du genre sociale et ne cherchait jamais les ennuis (et contrairement à notre Potter, les ennuis ne la cherchaient habituellement pas^^).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Lewis
Sage et réfléchi
Sage et réfléchi
avatar

Messages : 268
Age : 23
Année : 6ème année
Age du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: [ Des complications... ] - [PV Simon]   Sam 4 Oct - 12:13

    HJ: Désolé pour le retard.

    C'est en se retrouvant avec une bosse (pas visible) sur le crane que un peu secoué, Simon remarqua juste à l'instant qu'une autre personne se trouvait dans la pièce. Cette personne s'avançait par la même occasion. Le Serdaigle la reconnue, enfin juste de vue, car c'était une jeune femme de sa maison. Elle était en 7 eme année à ces derniers souvenirs. C’était une jeune femme plutôt charmante, d’apparence aimable.
    Ce n'est qu'en la regardant que le préfet remarqua exactement la scène qu’il avait sous les yeux. Des armures, mais alors, toutes les armures de la salle étaient dans un désordre totale, ils étaient exactement victimes d’un sort, vu leurs actions …
    Certaines barraient le passage, d’autres faisaient la garde et d’autres sortaient même de la salle.
    Simon répondit donc, se passant la main dans les cheveux, sur sa bosse, essayant d’afficher un sourire malgré les récents événements :


    - Ca va merci.
    Tu es ici depuis combien de temps ?


    Mais juste avant d’entendre une réponse, la jeune femme lui annonça directement que ce n’était pas elle qui avait fait cette farce et le blabla qui va avec. En sorte, elle était très énervé et le chimpanzé qui avait fait ca n’avait pas intérêt à se trouver près d’elle, enfin s’il tenait à sa vie ^^
    Simon en conclut donc qu’elle devait être là depuis pas mal de temps, tombée dans ce piège.
    C’est donc une secondes fois que le bleu et bronze pris la parole, plus chaleureusement.


    – Calme toi, ca ne changeras rien de s’exciter ainsi tu sais. Je peux essayer de leur jeter un sort, mais je n’en connais pas pour ce genre de choses…

    Premièrement, rappelez-vous que Simon est de nature très calme, même dans toutes les situations, enfin, faut pas abuser non plus. Secondement, étant préfet, il pouvait résoudre ce problème, mais se trouvant en 5 eme année, il n’avait pas encore appris de contre sort contre ce sortilège, et oui, il ne sait pas tout, ce n’est pas un livre. Mais peut-être que Charline elle, savait…
    Bref, en attendant une réponse, la dernière année découvrit quelque chose, qu’elle ramassa … C’était la lettre de la mère du jeune homme, reçu ce matin. Tout d’abord, la Serdaigle hésita puis demanda à Simon si cela ne lui appartenait pas. Reprenant ces esprits, ce dernier mis sa main dans poche et découvrit que celle-ci était vide. Normal, la lettre se trouvait maintenant dans la main de sa camarade. Un peu déstabilisé, le préfet prit assez brutalement la lettre et la fourra dans sa poche, comme s’il voulait la cacher. Tout de suite, son visage parut triste.
    Ce n’est qu’après une petite minute de silence, qu’il découvrit ce qu’il avait fait. Il dit donc, assez tristement.


    -Euh … excuse-moi, je n’ai pas voulu. C’est que …

    C’est que personne n’était au courant et le jeune homme n’avait surtout pas envie que quelqu’un l’apprenne. Mais ses pensées rechangèrent immédiatement, car les armures venaient de se remettre à bouger … Ces derniers commençaient même à sortir leurs épées ! Ca devenait sérieux et dangereux. Faite que Charline connaisse le contre sort.


    [521]


|DONE|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://durmstrang.forumpro.fr/
Charline Spencer
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 689
Age : 26

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [ Des complications... ] - [PV Simon]   Sam 4 Oct - 17:00

« Au moins dix minutes »

Avait répondu la jeune aigle, fronçant les sourcils. Les bras croisés, elle respirait la colère et l’agacement, et les paroles suivantes ne firent rien pour arranger l’état dans lequel se trouvait la jeune femme. Came toi… Non mais minutes là, il croyait être qui ? Ok, il était peut-être préfet, mais il n’était pas son père, ni même qui que ce soit ayant le droit de lui donner de pareils ordres, elle ne s’était pas encore montrée aussi énervée qu’elle l’était, alors qu’il se taise avant qu’elle ne décide de s’en prendre à lui ! Oui, Charline était patiente, non, il ne fallait pas trop pousser avec elle. La bleu et bronze détourna le regard, préférant se calmer sans trop regarder celui qui venait de le lui ordonner (risque de morsures sinon^^).

Lorsqu’il parla de sort, elle haussa un sourcil. Allons bon, si le préfet ne savait pas jeté un contre sort, qu’allait devenir ce pauvre établissement *oui, elle était amère et ça se sentait très nettement dans ses pensées*. Levant un sourcil, étonnée, elle le fixa avec attention. Um, ouis, d’après ses données *genre elle a fiché tous les élèves de Poudlard :p*, Simon était en 5ème année… Ah ces petits jeunes !

Pendant qu’il avouait son incapacité à mettre un terme à la situation *lève les yeux au ciel*, la jeune sorcière avait remarqué sa lettre posée à terre. L’ayant récupérée, elle était vraiment certaine qu’elle n’était pas à Simon, hors la réaction de ce dernier prouva très clairement qu’elle s’était trompée. Surprise, elle observa attentivement le jeune homme. Sur ce coup là, il l’avait bien eue !

Initialement, la jeune fille pensait que son collègue avait en réalité une lettre d’amour et (Merlin sait à quel point les petits jeunes de 15 ans sont cachottiers et timides^^) imaginait qu’il ne voulait pas qu’elle voit sa lettre d’amour *c’est pas aux vieux dragons qu’on apprend à protéger des œufs !* Mais la tristesse qui voila peu après le regard du jeune homme troubla momentanément la sorcière. De toute évidence ce n’était pas une lettre d’amour *pas de rupture non plus, on ne fait pas ça par lettres quand même -_-*. Charline resta donc silencieuse, et Simon s’excusa avec cette même tristesse qui semblait ne plus le quitter. L’aigle tenta de se concentrer, mais ces fichues armures commençaient vraiment à lui taper sur le système, elle seraient silencieuses encore… Mordant sa lèvre, elle posa son regard cristalin dans celui de son préfet :


« Ok, bon tu ne connais pas de contre sort, donc si je m’en charge, je ne risque rien qui viendrait salir mon dossier ? Tu comprends, une faute serait inexcusable. »

Ok, dans cette situation, de telles pensées semblaient être vraiment déplacées, mais Charline était le genre de personne très calculateur. Elle aimait que tout soit organisé et tracé convenablement. Puis, voyant que les armures sortaient leurs épées *non mais oh, c’est quoi ce bazar ?* Elle dégaina (yatttaaaa) sa baguette magique, et inspirant un bon coup, prononça le contre sort :

« Finite Incantatem ! »

Un éclair bleuté sortit de sa baguette et traversa tour à tour chacune des armures qui s’immobilisèrent instantanément. Souriante, Charline observa tout cela avec intérêt, puis, finalement, jeta un sortilège afin de mettre de l’ordre dans cette pagaille, les armures retournèrent donc à leur place initiale et elle vérifia qu’il n’en manquait pas à l’appel…

« Je crois que c’est bon. »

Elle reposa son regard sur le jeune homme, et repensa à la lettre. Elle ne se sentait pas responsable, mais bon…

« Eu, désolée pour ta lettre, je pensais pas que tu… enfin qu’elle était à toi ni même qu’elle était aussi… importante. »

[624]


|DONE|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Des complications... ] - [PV Simon]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Des complications... ] - [PV Simon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Simon Wolowitz
» Simon Gagné va se faire soigner à Buffalo
» Simon BOLIVAR
» Simon Gagne signe en Caroline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Univers :: Le Hors-Jeu :: Les Mémoires de Poudlard Univers :: Les extraits de Pensine :: Les sujets oubliés :: Sujets Clos Saison 3-
Sauter vers: