Partagez | 
 

 [Battle] Pas une âme qui vive [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Megan Jones
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 1062
Age : 32
Age du personnage : 18 ans

MessageSujet: [Battle] Pas une âme qui vive [PV]   Mer 23 Avr - 11:57

Megan Jones, cinquième année à Poufsouffle, était ce soir là bien ennuyée. Voyez vous, elle avait perdu son ruban préféré, celui que son dernier petit copain en date lui avait offert. Il était doré et se mariait très bien avec la couleur de ses cheveux et celle de ses yeux bleus. Oui mais voilà, il était tombé dans le hall, elle ne savait trop où. Elle cherchait, cherchait encore, mais rien décidément ne lui permettait de le voir. Peut être que quelqu'un avait marché dessus ? Peut être ne le retrouverait elle qu'en lambeaux ? A cette idée, elle paniqua. Elle essaya alors dans la solitude du hall (tous étaient entrain de s'empiffrer) de retrouver son jolie ruban qui manquait à sa chevelure soyeuse.

Vous trouvez peut être ce genre de préoccupation un peu futile mais Megan est futile. Elle n'aime rien plus que de se faire belle et de plaire. C'était si l'on peut dire son second péché mignon. Le premier était la pâtisserie, elle aimait faire des gâteaux, sentir les ingrédients sous ses doigts devenir quelque chose de comestible qu'elle pourrait offrir. Combien de fois était elle arriver en cours les bras chargés de Muffin au chocolat et aux éclats de noix qu'elle offrait avec un resplendissant sourire à toute la classe ? Combien de fois avait elle offert à ces garçons sans coeur – qui finissait toujours par la quitter – de nouvelles recettes qui portaient leurs noms ?

Aussi gentille soit elle, autant de gâteaux puisse-t-elle offrir, rien ne changeait cette solitude qui l'habitait quand elle ne servait plus à rien aux gens qui l'utilisait. Etre mignonne, douce et gentille ça ne nourrissait pas son homme disait on en parlant d'elle, elle était trop naïve, elle n'avait vraiment aucun intérêt... Et bien que Megan sache que l'on disait tout ça d'elle, elle persévérait, elle continuait à sourire et à faire comme si de rien n'était. La méchanceté des autres semblait glisser sur elle comme une tartine beurrée sur une plaque en aluminium (essayez, ça glisse vraiment), mais ce n'était qu'apparence. Elle en souffrait tout en se disant naïvement que ce n'était pas eux qui étaient méchant mais elle qui n'était pas assez bien.

Enfin, elle aperçu l'objet de ses convoitises et de ses recherches ! Son ruban était là, en bas de l'escalier ! Mais, seigneur, quelqu'un avait le pied dessus avec une grosse chaussure noire ! Megan blêmit mais teint bon, elle s'approcha du garçon et toussota pour se faire remarquer, comme ce n'était pas suffisant, elle posa un doigt timide sur l'épaule de l'écraseur de ruban.


« S'il vous plaît ? S'il vous plaît ? » Pas de réponse immédiate à cette petite plainte. Ah mais attendez, il est dans sa classe celui là ! Ok, elle va y aller franco. Après tout, qu'est ce qu'elle risque ?

« Dis, tu marches sur mon ruban, tu veux bien me le rendre s'il te plaît ? » Dit elle d'une voix plus forte et plus claire. Elle avait un petit air de bravade sur son visage emprunt d'une innocence qu'elle ne savait dissimuler. Pauvre d'elle, elle faisait pourtant tout ce qu'elle pouvait pour être une fashion victime jusque dans le comportement...

[PV Carter
Bouhou je déteste mettre en forme comme ça mes postes T_T]
EDIT DE MINY la sadique :: Twisted Evil Eh! Eh! 'Faut ce qu'il faut dans la vie What a Face

|- 520 -|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com
Carter Lane
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3112
Age : 28
Année : +1
Age du personnage : 18 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: [Battle] Pas une âme qui vive [PV]   Jeu 8 Mai - 23:10

Les cours étaient enfin terminés et Carter venait de casser la croute avec quelques amis dans la grande salle. Ils avaient terminés de manger assez tard et à présent, on les voyait discuter tranquillement dans le grand hall de Poudlard. Mais quand on dit discuter, c'était de sujet sérieux attention! Il n'y avait pas à dire Spencer était vraiment un sacré morceau. Tous les Serdaigle -masculin parlant bien sur- s'accordaient à dire que cette fille soit une vraie bombe. Dommage qu'elle n'ai pas terminé avec un beau Bleu et Bronze comme l'aurait voulue la tradition. Non. Il avait fallu qu'elle finisse avec un Gryffondor, Grégory Eragon de surcroit, le cousin de Carter. Bon certes Carter avait du sang Eragon, du plus pur même, mais son cousin était une particularité génétique à lui tout seul donc on ne pouvait pas vraiment le qualifier de “vrai” Eragon. Tous les Eragon, depuis des générations et des générations tombaient à Serdaigle, habituellement et inlassablement. Une fierté qui ne cessait de réjouir les mines de la famille. Sauf Grégory, ayant eu une mère penchant vers le courage, Emily Eragon avait eu la chance de voir son fils la rejoindre à Gryffondor, brisant par la même occasion tout les espoirs de son mari, Lewis.

On ne pouvait donc pas dire que Grégory soit un vrai Eragon, puisqu'il manquait du bleu à son CV mais il était quand même le cousin de Carter et en ça, le Serdaigle approuvait le choix de Spencer. En parlant de Spencer, la voici qui passa avec une amie devant le petit groupe de Bleus et Bronze qui lorgnaient un peu trop sur son décolleté.
« Et Oh les gars! C'est chasse gardée je vous rapelle! » Oui, Carter avait beau trouver son cousin insupportable, il n'en demeurait pas moins qu'on ne zieutait pas les copines des autres, surtout si l'autre est son cousin, c'est un principe. A peine Charline fut partie que quelqu'un tapota l'épaule de Carter. Celui ci se retourna après une brève hésitation et constata qu'une Poufsouffle lui parlait. Une Poufsouffle. Une Poufsouffle. Alerte ! Alerte! Couché du soleil, Pouffondor en vue! La réaction fut immédiate, des trois Serdaigle qui se trouvaient là, deux sortirent leur baguette et la pointèrent vers la jaune et noire. Carter ne fit rien et regarda la jeune fille. Il avait apparement le pied sur un ruban à elle. Il se recula donc d'un petit pas et lui. « Mais je t'en pris Jones, ramasse! » Oui, dans la compétition, Carter était cruel et la politesse disparaissait completement. Loin de lui donc était l'idée de se baisser pour aider la jeune fille. En revanche, voyant qu'elle était une innocente brebis égarée, il dit à ses camarades. « Vous pouvez y aller, je vous rejoint à la salle commune tout à l'heure... » Elle avait l'air douce et surtout naïve. Mais il était certains qu'elle ne possédait pas l'objet des Pouffondor. Elle ne serait pas venue autrement se jeter dans la gueule du loup. Carter comptait donc bien tirer partie de la situation.

[ 501 ]

|-501-|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Jones
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 1062
Age : 32
Age du personnage : 18 ans

MessageSujet: Re: [Battle] Pas une âme qui vive [PV]   Mer 21 Mai - 21:53

Megan n’avait aucun sens du second degré, elle tirait de cet état d’impressionnante naïveté une impossibilité à comprendre la méchanceté d’autrui. Elle était bien entendu au courant de toutes ces histoires de Pouffondors et de Serpendaigle mais elle n’avait rien compris à tout ça, elle savait juste que si on pointait sa baguette sur elle, il fallait qu’elle sorte la sienne. De fait, quand les compagnons du serdaigle avait fait preuve d’hostilité, elle glissa sa main dans sa poche discrètement et sortit sa baguette sans un seul geste brusque. Elle n’avait aucune envie de se battre la gentille enfant. Tout ce qu’elle voulait, c’était son ruban, son jolie ruban qu’elle aimait tant et qui luisait dans ses cheveux… enfin quand il ne tombait pas sous la chaussure du premier goujat venu. Et pourtant, loin de Megan toute pensée négative ! Trop innocente, trop douce, trop gentille… Elle se baissa lentement avec élégance et prit entre ses doigts fins le ruban avant de se relever avec un peu plus de vivacité. Elle essuya l’objet de sa convoitise avec un regard désolé, il était un peu effiloché, on y pouvait rien. Sans quitter sa baguette des mains, elle passa la main dans ses cheveux et elle mit son ruban autour d’une mèche sur le côté droit avant d’en faire un jolie nœud. Tiens, au fait, il l’avait appeler par son nom de famille mais, dotée d’une mémoire de poisson rouge, elle ne souvenait pas du sien.

En réalité, elle était troublée parce que cette scène lui rappelait un souvenir douloureux mais encore récent. Il ne datait que de deux ans…

***

Citation :
Elle était dans la rue. Tout simplement. Elle venait de faire tomber son plan de la ville. Tout simplement. Elle suivit le plan des yeux, elle vit des chaussures noires, un bout de chaussure en réalité, et son plan au dessous. Elle voulait le prendre… Elle se baissa en s’excusant mais une main d’une poigne impressionnante attrapa ses cheveux blonds pour l’empêcher d’atteindre l’objet de sa convoitise. Elle cria de douleur et se sentit jeter en arrière. Elle était dans une ville étrangère, elle ne comprenait pas un mot de ce qu’il disait… Elle le regarda totalement effrayée, incapable de dire quoi que ce soit… Il lui voulait du mal, il avait l’air méchant, pourquoi ne pouvait elle jamais avoir de chance ? Il allait la frapper !

***

Elle revint à la réalité, Est-ce qu’elle allait être capable de se protéger si il la provoquait en duel ? Elle ne devait pas y penser, sinon, elle allait se mettre à paniquer. Elle n’avait pas vu d’ironie dans la phrase que Carter lui avait adressé, elle avait juste compris qu’il ne la respectait pas. Comme tout les autres… Personne ne la respectait, personne ne l’aimait… ainsi va la vie.

Tentant de garder le sourire, ou tout au moins une façade de sourire, elle finit par répondre quand tout les autres serdaigles se furent éloignés
« Merci, mais tu peux m’appeler Megan. » Huhu, qu’elle est mignonne ! Ne croyait pas qu’elle était inconsciente, elle ne voulait juste pas être aussi vile et mauvaise que certains. Jamais elle ne s’abaisserait à manquer de courtoisie envers une autre personne, plutôt mourir.

Convulsivement, elle tenait serrée sa baguette à s’en blanchir les phalanges. Elle n’était pas bien courageuse et il lui en fallait peu pour l’impressionner… Mais elle ne le montrerait pas, elle ne comprenait même pas pourquoi il y avait cette espèce de duel entre les maisons. Il faut dire qu’en général il fallait lui expliquer longtemps avant qu’elle comprenne et là, personne ne l’avait pris, il fallait qu’elle se débrouille. La vie est dure parfois… surtout quand on a un pois chiche à la place du cerveau.


[623 mots]


|-618-|
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com
Carter Lane
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3112
Age : 28
Année : +1
Age du personnage : 18 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: [Battle] Pas une âme qui vive [PV]   Ven 6 Juin - 23:14

Carter et la jeune fille se mirent en marche vers un lieu qui leur était encore inconnu. Carter avait en fait trouvé une excuse auprès de ses camarades mais seul lui même savait en réalité pourquoi il était avec elle. Megan Jones n'était pas une fille que l'on pouvait craindre, bien au contraire et bien que Carter ai eut l'air distant dans un premier temps avec elle, c'était surtout pour ne pas paraitre étrange devant ses amis. Bien que cela paraisse très peu probable, la jeune fille lui donnait un sentiment particulier, qu'il ne saurait expliquer. A croire que les Poufsouffle avait sur lui un effet plus qu'inantendus ces derniers temps. D'abord Amanda, ensuite Jones, étrange...

Tout en marchant, Carter regardait la jeune fille agir. Elle l'intriguait. Tout chez elle n'était qu'étrange et incompréhensible. Ca avait éveillé la curiosité de Carter, il était vrai. Le jeune homme se contentait de la regarder et finalement, il prit la parole.
« Dis moi... Megan, tu n'as pas l'air très investie dans cette battle entre maisons... Je me trompe ? » Carter avait cru remarquer que la jeune fille n'avait pas les réflexes d'une vraie duéliste et surtout, si elle était vraiment dans la compétition, elle ne se risquerait pas à aller voir trois garçons de Serdaigle après les cours, c'était du suicide. Mais au contraire, Megan semblait sans ficher comme de l'an 20. Le jeune Serdaigle ne pouvait qu'améliorer cette désinvolture, il en était presque jaloux.

En posant cette question, le Serdaigle se la posa à lui même et il fut s'avouer aussi que lui non plus n'était pas particulièrement emballé par cette idée, il n'avait rien à prouver à personne... C'est donc les mains dans les poches que Carter ajouta.
« En fait à moi non plus, ça ne me plait pas trop. Disons que je n'en voit pas l'intérêt... Je n'ai rien à prouver à personne... » Hormis que je suis le meilleur. Non non, il ne l'a pas dit! Les deux adolescents se dirigeaient en réalité vers la salle commune des Poufsouffle, où Carter avait bien l'intention de raccompagner la jeune fille. Il ne savait pas pourquoi, mais il le voulait. Et si elle voulait une explication hélas, il n'était pas sur lui meme de pouvoir lui donner.

« Au fait... Excuses moi pour après. Je ne voulais pas te traiter comme ça devant mes pots mais... Mais bon c'est moi quoi, je suis toujours comme ça, je ne pourrai jamais changer. Les gars comme moi ne le font pas... Ils restent nuls toute leur vie... » Carter se trouva immédiatement nul. C'était vrai, il était tout le temps comme ça. Désagréable, moqueur, et ça commençait à lui peser. C'était tellement plaisant d'être apprécié... Mais c'était aussi plaisant de se faire respecter et ça, Carter ne pouvait pas le concilier ensemble... Enfin pour l'instant du moins, avant qu'une certaine fille ne le change...


Dernière édition par Carter Lane le Lun 30 Juin - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Jones
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 1062
Age : 32
Age du personnage : 18 ans

MessageSujet: Re: [Battle] Pas une âme qui vive [PV]   Lun 23 Juin - 12:50

Megan posa ses yeux bleus sur le jeune homme. Visiblement ça n’allait pas dégénérer en conflit ouvert, elle était rassurée… Du moins en partie. Tripotant machinalement son ruban, elle soupira, que tout cela était compliqué ! C’est avec franchise qu’elle répondit mais avec tout de même un réserve de circonstance. Il l’avait agressé quand même, elle était bonne poire mais cela n’enlevait pas une petite dose de méfiance. Surtout quand on avait vécu… Non. Elle ne voulait pas y penser, pas maintenant. Sinon, elle allait se mettre à pleurer et elle se rendrait ridicule. Elle ne pouvait pas se le permettre… Elle subissait déjà assez de railleries avec ses échecs amoureux consécutifs.

« Je n’aime pas la violence… mais j’essaie de me défendre si on m’attaque. Toutes ces histoires de batailles ne riment à rien… Pourquoi toujours être en compétition ? Le Quidditch, la coupe des quatre maisons et maintenant ça ! Cela envenime les relations entre maisons, c’est tout ce que ça provoque. »

Megan, philosophe ? Pas vraiment. Juste convaincue que « peace and love » était la meilleure des devises. Quand le garçon lui dit qu’il n’avait rien à prouver, elle éprouva un sentiment étrange, un sentiment assez critique vis-à-vis de ses paroles. Son attitude démentait ce qu’il disait.

« Si tu n’as rien à prouver à personne… pourquoi te comporter mal avec moi devant tes amis juste pour faire bien ? Ce n’est pas logique. »

La jolie blonde fronça les sourcils. Elle n’était pas d’accord avec Carter, on ne restait pas nul toute sa vie. Sinon, cela voulait dire qu’elle resterait dans la noiceur de son cœur toute sa vie ? Que jamais il n’y aurait de lumière pour elle ? Non, un jour un garçon trouverait la clef de la petite boite de son cœur et il l’ouvrirait… Il ferait disparaître les ténèbres et elle pourrait en être libérée. Elle y croyait profondément. C’était son seul espoir… Comment Carter pouvait il dire que les personnes étaient déterminés à rester les mêmes ? Il se cherchait des excuses ? Non, elle ne l’accepterait pas !

« C’est faux ! On peut changer si on le veut ! Moi j’essaie de changer. Tu restes dans ton immobilisme parce que ça te convient, ça te donne une excuse, mais ne fais pas de ton cas une généralité. Les personnes comme toi… les personnes comme moi… elles peuvent changer. Tout est une question de volonté. Tu ne l’as juste pas encore trouvé ! »

Et dans son regard limpide, il n’y avait aucune trace de doute. Elle savait qu’elle était allé trop loin… mais elle pensait avoir raison. La main sur son cœur, elle avait attrapé le regard du serdaigle avec le sien et elle lui faisait face. Même si c’était fou, même si c’était sans espoir, elle voulait essayer de lui faire dire qu’il pouvait changer… ou du moins qu’il pouvait essayer… Parce qu’on a tous au fond de nous une boîte sombre qui n’attend que d’être ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com
Carter Lane
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3112
Age : 28
Année : +1
Age du personnage : 18 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: [Battle] Pas une âme qui vive [PV]   Lun 30 Juin - 14:44

Les batailles incessantes entre maisons semblaient peser à la jeune Poufsouffle. Pour Carter, c'était tellement devenu une habitude de se battre qu'il en avait presque oublié les raisons. Sa famille passait par Serdaigle depuis tant de générations que quand il avait lui aussi été réparti chez les aigles, il avait tout fait pour s'en montrer digne. Ainsi, il avait chaque année tout fait pour rendre sa maison la meilleure possible, et ce via la coupe des 4 maisons. Hélas, il avait toujours échoué, mais n'abandonnait pas.

Ainsi Carter ne jugea pas bon de s'étendre sur le sujet de la violence, qui pour lui était monnaie courante, surtout depuis qu'il pratiquait les duels. Megan poursuivi de parler sur un sujet donc Carter n'était vraiment pas très à l'aise, un sujet qu'il préférait oublier plutôt que d'y penser.
« C'est une question d'habitude. Tu ne peux pas comprendre... Ca me donne une image qui me plait... Enfin qui me plaisait... Disons que ça me fait gagner du respect, oui, du respect. » Carter baissa la tête, prennant conscience de ce que Megan lui avait mis dans le crane, surement de façon involontaire.

Le respect se gagnait, certes, mais pas forcement en écrasant les gens comme il le faisait. Carter gagnait en assurance et il prennait conscience de ça. On n'avait pas besoin de dominer les autres pour gagner leur respect non, il y avait beaucoup d'autres façons. Le Serdaigle semblait en prendre conscience avec le temps et les connaissances qu'il faisait semblaient le conduire dans ce sens.

Carter ne put s'empêcher de rire à la phrase de Megan.
« Tu te considères comme moi ? » Carter ria de plus belle mais sans pour autant paraitre moqueur. Non pour lui l'idée que Megan lui ressemble sur un quelconque point le faisait rire. Elle était douce et gentille et semblait toujours proche des autres, autrement dit, le strict opposé de Carter. Il se demandait d'ailleurs bien ce qu'elle voulait changer. Une telle gentillesse peut être ? Ca devait être pesant à la longue d'être constamment aussi aimable...

« Peut être que tu as raison... Mais changer n'est pas facile, il faut beaucoup de volonté. Surtout quand le passé semble te rattraper toujours quand il ne faut pas. Si tu veux je peux t'aider à changer, si tu m'aides... » Carter ne voyait en réalité pas ce que Megan avait à changer mais il voyait surtout le point positif pour lui. Même si Carter avait de bonnes résolutions sur certains points, il restait toujours Carter, le garçon égoïste qui pensait toujours en premier à sa poire. Et là, bien qu'il veuille bien aider Megan, il voulait aussi que ça soit à double sens, au moins les deux y gagneraient.

Carter et Megan continuèrent de marcher dans le corridor en direction de la salle commune des Poufsouffle. Le jeune homme ne savait trop quoi penser de la jeune fille. Elle l'avait au début beaucoup intrigué mais là, c'était pire. Qu'avait elle donc envie de changer ? C'était... bizzare. Une fille comme elle ne devait pas avoir de problèmes, peut être était elle trop timide, qui sait. Ca peut être handicapant d'être timide au fond, on sait pas trop... Carter se contentait donc de marcher en lui jetant par instants de brefs coup d'oeils. Peut être bien qu'il allait finir par la cerner un peu plus, qui sait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megan Jones
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 1062
Age : 32
Age du personnage : 18 ans

MessageSujet: Re: [Battle] Pas une âme qui vive [PV]   Mar 1 Juil - 11:14

Un rictus qui devait être un sourire autrefois naquit sur le doux visage de la blonde. Il parlait de respect mais savait-il seulement ce que c’était ? On ne gagnait pas le respect par des faux semblants, on le gagnait en restant le plus possible soi-même. Ce n’était pas facile tous les jours, bien sûr, mais cela permettait de rester honnête envers soi et envers les autres. Leur opinion ne compte pas, c’est celle qu’on a de nous qui importe.

« Tu ne sais même pas ce que c’est que le respect… Tu confonds avec quelque chose comme… l’admiration. Mais c’est différent. On aime ceux qu’on respecte mais on jalouse ceux qu’on admire. »

Notons que Megan avait des positions très affirmés sur le sujet. En réalité, il ne fallait pas gratter beaucoup sous le surface pour y voir ses blessures. Elle n’était pas aussi superficielle qu’elle voulait bien le laisser croire, elle ne faisait que se protéger ainsi. Bien sûr, elle était quand même très naïve et peu sûre d’elle, elle aimait aussi les vêtements et la pâtisserie par-dessus tout, mais elle pouvait être très mature car elle savait ce que c’était que souffrir.

Lorsque Carter se mit à rire, elle ne s’en formalisa pas. Il n’avait, de toute façon, pas l’air de le faire pour se moquer. Même si cela avait été, elle avait l’habitude.

« Je suis comme toi par certains côtés… mais pas pour les mêmes raisons. »

Ce qu’elle avait en commun avec Carter c’était cette boîte soigneusement caché au fond du cœur. Elle pouvait la voir en lui, il ne voulait pas montrer qui il était réellement. Elle non plus, elle ne pouvait pas, pas encore. Il lui faudrait du temps et du courage. Elle possédait beaucoup de l’un mais très peu de l’autre, elle n’était qu’une Poufsouffle, pas une Gryffondor. Elle ne perdait pas espoir pour autant, quitte à être en conflit permanent avec elle-même.

« Tu ne peux pas m’aider… personne ne le peut. Mais si tu penses que moi je peux t’aider, je le ferais. »

Oui, nul ne pouvait comprendre cette noirceur. Personne ne la connaissait, pas même ses parents. Elle avait si honte… Mais elle ne pouvait en parler à personne, ni ce soir, ni jamais. Sa petite boîte à elle était peut être plus caché encore que celle du serdaigle… Et elle était en plus impossible à ouvrir, même pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudia.forumsactifs.com
Carter Lane
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3112
Age : 28
Année : +1
Age du personnage : 18 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: [Battle] Pas une âme qui vive [PV]   Jeu 3 Juil - 11:59

Si Megan considérait avoir coupé Carter dans son élan, elle aurait eu raison. Il était difficile en réalité de rabattre plus le caquet du jeune homme de manière plus que subtile. Au fond de lui, Carter n'était pas respecté, mais juste admiré, sur ce point là, Megan avait raison. D'ailleurs ça fit sacrément réfléchir qui se remis de suite en question (si si c'est possible). Alors tout ce temps, il avait été admiré par les autres élèves mais jamais respecté ? Voilà qui était facheux... Pensant tout seul, Carter ne trouva rien à redire, ce qui était plutôt inabituel en fait. Il continua juste à écouter Megan parler.

Elle lui dit qu'elle était comme lui sur certains côtés, et Carter réfléchit pour trouver lesquels. Elle aussi voulait changer et en ça, elle lui ressemblait déjà beaucoup. Elle voulait certainement que les regard des autres soient différent. Les autres... Toujours eux le même problème, ça en devenait vraiment lassant. Un monde sans “autres” serait tellement plus facile à vivre, mais hélas,il relevait de la pure utopie...

Megan lui dit ensuite que Carter ne pourrait pas l'aider, que personne ne le pourrait. Bien qu'il soit intimement convaincu du contraire, Carter ne jugea pas bon de se pencher plus sur les pensées de Megan. S'il devait l'aider, il n'avait pas besoin de lui dire et de l'en tenir informée.
« Merci ... » Cet unique mot pouvait paraitre léger mais venant de Carter, il fallait le pendre comme une parole divine. Ce n'était pas tous les jours que Carter remerciait quelqu'un et encore moins qu'il parlait aussi gentiment à une fille qu'il connaissait si peu.

Continuant à marcher, Carter ne cessait de jeter des regards à la jeune fille. Comme si elle allait fondre en larmes à chaque secondes. C'était idiot comme raisonement, puisque Megan était forte, elle s'était forgée une bonne carapace qui lui permettait de ne pas subir avec fracas les violences extérieures, il l'avait remarqué quand il avait mal parlé à la Poufsouffle au tout début de leur rencontre. Donc non, elle ne pleurerait, c'était d'ailleurs peut être là que résidait le problème, qui sait...

Les deux jeunes arrivèrent quelques minutes plus tard à la salle commune des Poufsouffle et Carter compris qu'il allait devoir faire ses adieux à la jeune fille. En guise de paroles d'au revoir, il lui dit simplement.
« On se reverra, Megan... Porte toi bien. » Il lui adressa un clin d'oeil amical et tourna les talons. Il avait hésité à lui donner une bise d'au revoir mais ne parlant à la jeune fille que depuis quelques minutes, il trouvait ça décallé. « A bientôt ! » Et il s'en alla définitivement. Les mains dans les poches, Carter donnait comme à son habitude une allure qui défiait quiconque de le déranger mais au fond de lui, il était ailleurs.

En effet le Serdaigle pensait à tout ce qu'avaient échangés les deux adolescents. Il n'aurait pas eu l'idée de perser sa carapace, Carter n'aurait jamais su tout ça sur elle. Il espérait bien sur l''aider, tout comme il espérait qu'elle l'aiderait aussi à changer. Peut être bien qu'ils allaient se rapprocher avec le temps d'ailleurs, qui sait ? Carter en doutait en fait, du moins en petite amie il avait Amanda, et ça lui suffisait amplement, d'ailleurs il était profondemment amoureux d'elle. Non Carter se surprennait plus à voir Megan comme une amie, ce qui était tout aussi surprennant. Seul l'avenir pour confirmer ses pensées.


[TERMINE POUR CARTER]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Battle] Pas une âme qui vive [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Battle] Pas une âme qui vive [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» vive Chavez, vive Castro
» Warhammer Battle
» Le 30 mai 1431... Jeanne d'Arc est brulée vive à Rouen...
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» gobelins battle = grot's 40k ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Univers :: Le Hors-Jeu :: Les Mémoires de Poudlard Univers :: Les extraits de Pensine :: Les sujets oubliés :: Sujets Clos Saison 2-
Sauter vers: