Partagez | 
 

 Attrape-moi si tu peux... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grégory Eragon
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3628
Age : 28
Année : +2
Age du personnage : 19 ans [03/12/80]

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Attrape-moi si tu peux... [Terminé]   Mar 19 Fév - 1:43

[Topic Privé pour Lyra]

La visite chez Honeydukes était donc terminé, celle de Zonko s'imposait donc à présent. Comme il s'y attendait, l'age moyen de la boutique était à présent plus élevé et on trouvait très peu de première année. Tant mieux, Grégory n'aurait pas à faire le gendarme ici aussi... Il entra donc dans la boutique, remarquant une majorité inquiétante de Gryffondor. Comme on pouvait s'y attendre, très peu de verts et argents c'était aventurés dans la boutique, bien trop soucieux de contrarier les plans de leur chère grande inquisitrice. En revanche les lions n'avaient aucun scrupules à acheter des farces et attrapes qu'ils utiliseraient sans aucun doute dans les cours de Défenses contre les forces du mal.

A la fois indigné et fier d'eux, Grégory se disait que ce n'était pas le meilleur moyen de faire face à Ombrage. Un moyen il en avait trouvé un, et seul un petit groupe restraint en serait au courant, aucun risque ne devait être pris. Le préfet entra dans la boutique d'un pas lent et se dirigea vers le premier rayon qu'il vit. Manque de chance, il venait d'être entièrement dévalisé, c'était le rayon des nouveaux arrivages.

Grégory croisa une fille qu'il connaissait bien et pour cause. Elle était dans sa classe (pour Grégory la classe ne comprend que 10 élèves de 6ème année, 5 filles Gryffon et 5 garçons Gryffon aussi) et ils passaient fatalement du temps ensemble, ayant le même groupe d'amis en commun. Elle s'apellait Lyra et le vouvoiement n'était cette fois pas de rigueur, comme avec les autres élèves des autres maison, Grégory pensait notamment à Sally Ann de Serdaigle, qu'il vennait de voir. Sa maison était pour lui une seconde famille et il était inutile de dire que ses camarades de même années l'étaient encore plus. Il se rapprocha d'elle et lui lança en souriant.


- Je présume que si tu es là, c'est que tu as terminé ton devoir de potions. Je l'ai trouvé particulièrement simple... Pas toi ?

Les deux adoraient se taquiner continuellement et la règle était la même, même à l'extérieur de Poudlard. Le sujet du cours de potions avait été évoqué la veille entre eux, et chacun se plaignait de sa compléxité, en particulier Lyra, qui aimait les potions comme n'importe laquelle des Gryffondor. Il savait pertinemment qu'elle n'avait pas terminé son devoir, puisque lui non plus, ne l'avait pas terminé, étant à rendre pour dans plus de deux semaines.

Heureusement pour eux, Rogue leur donnait des devoirs complexes, mais il s'en rendait compte, donc il avait la bonté d'ame de leur laisser un détal suffisant pour faire le devoir convenablement. Enfin, convenablement était un bien grand mot pour un devoir de potions, mais disons que plus on avait le temps, plus il était “potable”. Le préfet sourit ensuite à son amie et attendit de voir sa réponse, impatient de voir ce qu'elle allait lui retorquer. Il la conaissait bien et elle avait du répondant, qualité que se devait d'avoir toute bonne Gryffondor fidèle à sa maison. McGonagall serait sans doute fière d'elle, la digne héritière de Godric Gryffondor. Courageuse et rebelle, intrépide et maligne, une future directrice de maison sans aucun doute...


Dernière édition par Grégory Eragon le Mar 8 Avr - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra Andrews
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 254
Age : 25
Age du personnage : 18

Feuille de personnage
Citation: Il ne m'a pas fallu longtemps pour trouver le grand amour. Et pour rien au monde, je ne le délaisserais...
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux... [Terminé]   Mar 19 Fév - 17:15

Le mois de décembre était déjà arrivé et la température ne cessait de baisser au fur et à mesure que les jours passaient. Lyra se doutait qu'il n'allait pas tarder à neiger. D'ailleurs, la jeune Gryffondor adorait la neige, surtout à la période de noël. Ses parents lui avaient signé son autorisation de sortie pour se rendre à Pré-Au-Lard; ce qu'elle ne tarda pas à faire. En effet, Lyra se rendit à la sortie le plus vite possible. Elle adorait ce petit village et elle n'hésitait pas à s'y rendre à chaque sortie prévue et ce, depuis sa troisième année.

Lyra se promenait comme à son habitude dans les ruelles de Pré-Au-Lard, regardant un à un chaque magasin qui défilait sous ses yeux. La température de l'hiver était evidemment glaciale et du givre gelait sur les vitres et les fenêtres des magasins. Quelque temps plus tard, Lyra s'arrêta devant un magasin qu'elle ne connaissait que trop bien et où elle se rendait à chaque visite du village. C'était Zonko, le magasin des farces et attrapes. La Gryffondor arborra un sourire puis, elle pénétra dans la boutique en question.

L'endroit qu'elle connaissait presque par coeur n'avait pas changé d'un pouce depuis l'an dernier. Toujours les mêmes rayons, les mêmes décors, les mêmes articles, à part les nouveautés. Lyra s'approcha du rayon des nouveaux articles, mais celui-ci était complétement vide. Ses camarades s'étaient dors et déjà rués sur les nouveaux produits de farces et attrapes. Lyra pensa que les concernés avaient l'intention de préparer un mauvais coup à la grande inquisitrice de l'école, ce qui la fit sourire d'avantage. Effectivement, pendant sa cinquième année à Poudlard, Lyra avait comploté avec ses amis de Gryffondor et des camarades de Poufsoufle, des plans pour faire enrager Dolores Ombrage. Il faut dire que Lyra et ses amis étaient très spécialisés dans ce domaine et qu'ils prenaient plaisir à maltraiter l'inquisitrice à l'aide de divers produits provenant de Zonko.

Après ces divreses pensées, Lyra se mit désespérement à la recherche de nouveaux produits dans le rayon désert. Peut-être que l'ouragant des élèves qui étaient passés par là n'avaient pas regardé tous les articles et qu'ils en avaient oublié quelques uns.
Mais soudain, Lyra croisa un élève de sa classe et de sa maison qu'elle connaissait bien. Grégory Eragon, le capitaine de Quidditch et le préfet des Gryffondor. Il était très connu par tous les élèves de sa maison grâce à son talent de poursuiveur et à son rang de préfet. Beaucoup de personnes l'enviaient et rêvaient d'être à sa place. Il adressa à Lyra la parole en souriant et celle-ci lui répondit agréablement:


- Bien sur que j'ai terminé mon devoir, tu me connais assez pour savoir que je considère les devoirs de potions plus que mes propres parents!

Lyra était toujours très impréssionné par Grégory. C'était un élève studieux et intelligent, qui travaillait beaucoup et qui finnissait toujours ses devoirs en avance.

* C'est incroyable! Comment fait-il pour faire ses devoirs deux semaines en avance? Je devrais peut-être prendre exemple sur lui... *


Dernière édition par Lyra Andrews le Mar 19 Fév - 20:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grégory Eragon
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3628
Age : 28
Année : +2
Age du personnage : 19 ans [03/12/80]

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux... [Terminé]   Jeu 21 Fév - 1:56

Grégory sourit à Lyra dès l'obtention de sa réponse. Elle était on ne peut plus ironique. Grégory conaissait Lyra et leur complicité était en réalité bien au delà de simples mots, qui n'étaient souvent que des prétextes pour rigoler. Le petit groupe de Gryffondor qui passait son temps à arpenter dans les couloirs de Poudlard en se faisant remarquer par leur rire peu discrets était désormais plus que connu dans le chateau. Certains les trouvaient “cool”, d'autres se disaient qu'ils n'étaient qu'une bande sans cervelles, passant leur temps à rire.

Parmis ceux ci, une grande majorité de Serpentard, fatalement jaloux et critiques au possible et une petite minorité de Serdaigle, qui ne pouvaient decemment pas concevoir qu'on passe sa 6ème année à ne rien faire, plutôt qu'à travailler les ASPIC de l'année suivante. Pour les amis rouges et or, dont Lyra, Ginny et Grégory faisaient partis, le véritable effort avait été l'année passée, et ils comptaient passer leur 6ème à se reposer, du moins à fournir des efforts moins conséquents. En gros, à rien faire.

C'était en effet le planinitial. Mais quand vous conaissez Grégory Eragon, vous savez tout de suite que imaginer le jeune homme sans travailler est un doux rêve. Comme on le lui a souvent répété, dans la famille, Eragon est synonyme de travail. Aurors à plein temps, Emilie et Lewis Eragon étaient des sorciers reconnus et appréciés, notamment pour leur implication dans le travail. Minerva McGonagall vous dirait d'ailleurs que Emilie Eragon, ancienne élève de Gryffondor, était une élève des plus modèle, que ce soit en classe, dans son rôle de préfète et même en temps que joueuse de Quidditch. Grégory avait donc suivis fièrement ses traces pour se retrouver à son tour chez les lions.

Mais quand vous avez une mère aussi travaileuse ET un père anciennement réparti à Serdaigle, on ne se demande même plus pourquoi Grégory est comme ça. C'est de la logique pure... Enfin bref, tout ça pour dire que malgré ses nombreuses anciennes frasques avec sa bande, depuis que Grégory est devenu préfet, tout à changé. Pas le comportement de ses amis envers lui fort heureusement, mais le préfet lui même, un réel changement au niveau des responsabilités à tenir et sur le travail personnel à fournir.

Dorénavant plus mature et sur de lui, Grégory s'est imposé, avec Ginny, comme une figure respectée du petit groupe d'amis. Lyra conaissait donc bien le jeune homme, ayant fait les 400 coups avec lui et les autres et l'humeur était quant à lui, bel et bien resté présent, pour le plus grand bonheur de tous. Le préfet sourit donc à son amie quand celle ci lui répondit, les mots plein d'ironie et celui ci ne put s'empêcher de contre-attaquer une seconde fois, bien trop content à l'idée de pouvoir taquinner quelqu'un.


- Bien sûr! Je suis sur que tu as utilisé le bézoard comme antidote, le seul qui pouvait en réalité réaliser un vrai contre-poison. Rogue avait fait tout un cinéma en classe avec ses plumes d'hyppogriffes pour nous induire en erreur. J'ai passé 2 heures avant de comprendre.... Enfin bref... Tu fais des achats?

Hormis les deux premiers mots de la phrase, la suite s'était révélée dépourvue d'humour. La pensée de son devoir de potions l'avait en réalité énervé vu le temps qu'il y avait passé dessus. Tout un sptich de Rogue, tout ça pour nous induire en erreur et ne pas penser à la solution la plus simple. Tout le monde savait que le meilleur antidote à un poison est le bézoard... mais bon... Grégory regarda donc son amie, le visage à présent dépourvu de sourire, et attendit sa réponse qui était sur le point d'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra Andrews
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 254
Age : 25
Age du personnage : 18

Feuille de personnage
Citation: Il ne m'a pas fallu longtemps pour trouver le grand amour. Et pour rien au monde, je ne le délaisserais...
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux... [Terminé]   Ven 22 Fév - 0:16

Après la réponse de Grégory, Lyra resta perplexe. Elle pouvait voir à quel point son ami était travailleur et acharné! Bien evidemment, elle comprenait très bien qu'avec les parents qu'il avait, il était logique qu'il travaille autant et dur comme fer. Elle ne pouvait, en revanche, se comparer à lui, elle qui ne travaillait pas assez ou à peine, elle qui ne se mettait à faire ses devoirs qu'au dernier moment, elle qui n'était pas vraiment très serieuse... Cela pouvait se comprendre puisque Lyra n'avait pas de parents aussi intelligents et obstinés que ceux de Grégory.
En repensant à son devoir de potion donné par le professeur Rogue, elle se rappella qu'elle ne l'avait même pas commencé. Cepandant, Grégory avait, sans le savoir, aider Lyra à mieux comprendre ce devoir et il lui avait même communiqué une réponse juste.


* Euh... Ah! J'avais oublié que le bézoard est un puissant antidote! Bon, j'en prendrais note. Merci Grégory! *

- Oui, je suis venue voir les dernières nouveautés. Mais comme tu as pu le constater, le rayon des nouveaux produits est vide! Hum, c'est bien ma veine! Mais bon, ce n'est pas si grave, j'irai chercher dans les autres rayons si ils n'ont pas des bonbons à l'urticaire ou si il leur reste des insectes au pus. Ah en fait, je voulais te demander, pour le b...

Mais Lyra ne put terminer sa phrase. Elle regarda son interlocuteur avec de grands yeux et prit panique. Elle voulait demander à Grégory si il s'était préparer pour le bal de Noël et en loccurence, si il avait une tenue de soirée et une cavalière. Mais la jeune Gryffondor se souvint qu'elle n'avait toujours pas trouvé son cavalier. De plus, il ne restait que quelques jours avant le jour j. Pour la question de la robe, le problème était réglé d'avance. Sa mère lui avait déjà envoyé par courrier une très jolie robe à bretelles et de couleur bleue. Mais même si elle possédait les moyens de se rendre au bal, elle n'avait encore trouvé personne qui pourrait l'accompagner. Cette simple pensée déchira le coeur de Lyra et celle-ci détourna le regard de son ami vers des élèves de Gryffondor qui s'amusaient à tester des pétards à sifflets.

* Génial, maintenant que j'y pense, je n'ai toujours pas trouvé mon cavalier! Comment j'ai pu oublier une chose aussi importante! C'est décidé, dès que je rentre de Pré-Au-Lard, j'irai courir partout dans les couloirs de Poudlard et je trouverai un cavalier très vite! Avec un peu de chance... *

Désespérée, la Gryffondor resta silencieuse, les larmes aux yeux. D'ailleurs, elle ne comprenait pas pourquoi une chose, qui était censée être si futile, paraissait aussi grave et importante à ses yeux. Elle se sentait d'autant plus angoissée et déprimée. Elle se disait dans sa tête qu'en rentrant le soir à Poudlard, elle se chercherait un nouveau cavalier et que si elle n'y parvenait pas le soir même, elle se défoulerait sur Ombrage. Après tout, c'était encore la seule chose qui pouvait la rendre heureuse à ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grégory Eragon
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3628
Age : 28
Année : +2
Age du personnage : 19 ans [03/12/80]

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux... [Terminé]   Sam 23 Fév - 16:36

Lyra était manifestement deçue de ne pas trouver son bonheur au rayon des nouveautés pour le simple raison, qu'il était vide. Vidé était plus juste. Car les élèves de Poudlard avaient eu vent de la nouvelle et s'étaient précipités pour acheter leur bonheur. La jeune fille lui dit qu'elle se débrouillerait pour acheter autre chose, ce que Grégory qualifia de logique. Après tout, chez Zonko, même les plus vieux produits vendus étaient relativement interessants et ils demeuraient uniques pour encore un bon nombre d'années, les élèves de Poudlard et les clients en général avait tendance à l'oublier.

Comme le faisait bon nombre de jeunes adpetes aux traditions, ils achetaient des bombabouses ou tout autres instruments destinés à ruer Rusard hors de son bureau. Grégory n'était bien évidemment pas un client de la boutique, du moins quand trop d'élèves étaient autour de lui, il avait une réputation à tenir... Mais parfois, il se laissait tenter par un produit traditionnel pour, bien entendu, ne pas faire abstraction aux anciennes traditions. Tout Gryffondor qui se respecte a au fond de lui une part de rebellion qui ne demande qu'à s'exprimer. C'est scientifiquement prouvé.


- Tu peux toujours te rabattre sur les produits traditionnels... Ils sont connus et reconnus mais au moins ils sont efficaces.

Mais dès qu'il eut prononcé sa phrase, Grégory fut interpellé par une phrase de son amie, qui était devenue étrange depuis queques secondes. Elle voulait apparement lui demander quelque chose mais sa phrase se tut en plein milieu, n'offrant au préfet qu'une grande interrogation. Elle voulait lui demander quoi ? Pendant qu'il réfléchissait à tout les mots masculin de son répertoire commençant par « B », Grégory eut la bonne initiative de demander directement à Lyra de quoi il en retournait.

- Qu'est-ce que tu voulais me demander ?

Lui dit il d'un ton décontracté pendant qu'il regardait le paquet d'un objet particulièrement intriguant, sans la regarder, pour ne pas la mettre encore plus mal à l'aise. Déjà qu'elle paraissait l'être, il n'allait pas l'enfoncer encore plus la pauvre, pour cela, rien de mieux que la politique de l'autruche. Fronçant les sourcils pour faire croire qu'il était intrigué par un objet sans intérêt, Grégory reporta son regard sur son amie attendant qu'elle lui réponde. Elle avait l'air mal et Grégory se demandait bien ce qui pouvait la mettre dans cet état là, il n'allait de toute manière, pas tarder à le savoir...

Pendant que les deux amis se parlaient, les élèves de Poudlard passaient et repassaient dans la boutique, sous l'oeil vigilant du préfet qui n'attendait qu'un faux pas pour les réprimander. Il s'en était fallu de peu que tout à l'heure, avec Sally, un élève parvienne à piquer un bonbon chez Honeydukes sans que Grégory le voit. Mais hélas pour les troisièmes année, de Serpentard en plus, le préfet des Gryffondor était là et il était prêt à retirer des points et à sanctionner dès qu'on lui en donnerait l'occasion. Peut apprécié de ses cadets, Eragon était en quelques sortes le préfet qu'il vallait mieux éviter quand on faisait des bétises. Ca, tout le monde le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra Andrews
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 254
Age : 25
Age du personnage : 18

Feuille de personnage
Citation: Il ne m'a pas fallu longtemps pour trouver le grand amour. Et pour rien au monde, je ne le délaisserais...
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux... [Terminé]   Sam 23 Fév - 22:06

Lyra sursauta à la question posée par son ami. Elle le regarda longtemps, l'air hébété et comme si elle ne comprenait pas ce qu'il lui disait. La Gryffondor ne sut quoi répondre. Même si elle connaissait très bien Grégory, elle avait peur de sa réaction. Elle ne pourrait pas supporter une seule seconde que son ami se moque d'elle ou qu'il lui fasse la morale sur le fait de s'inquietter pour si peu.

* Non! Je le connais et il ne se moquera pas de moi au risque de me blesser! Sinon, ce sera purement ironique. *

Lyra pensait qu'elle réagissait comme une gamine de quatre ans et cela ne lui ressemblait pas vraiment. Il est vrai qu'elle était très émotive mais au point de se mettre dans tous ses états uniquement parce qu'elle n'avait pas encore trouvé de cavalier! Après tout, il lui restait encore quelques jours et puis, il y avait sûrement d'autres filles dans sa situation et des garçons encore disponibles. Maintenant, elle hésitait à se confier à son ami et elle ne savait pas quoi lui dire. Lyra n'était pas une personne qui se pleignait de ses problèmes et qui parlait continuellement d'elle.
D'ailleurs, elle ne s'était jamais confiée à ses proches (à part ses parents) et ce n'était pas aujourd'hui qu'elle allait le faire avec Grégory. Elle avait bien-sûr confiance en lui et en beaucoup d'autres personnes. Mais ce n'était tout simplement pas de sa nature d'aller raconter ses soucis aux autres. C'était plutôt le contraire car c'était elle qui aller écouter les autres et les réconforter.


* Pourquoi je suis si angoissée! Ce n'est qu'un bal après tout et je vais trouver très vite quelqu'un pour m'y accompagner! C'est décidé, je ne dirais rien à Grégory! *

- Oh, je voulais me renseigner sur euh... les... b... bom... bombabouses! Oui, c'est ça, les bombabouses! Est-ce que c'est vraiment dangeureux ou pas? Je voulais en prendre justement...

Mais la jeune fille se rendit compte que ses paroles n'avaient pas vraiment de sens. Ou, ils en avaient mais pour un imbécile, car Grégory Eragon était loin d'être idiot et il connaissait assez Lyra pour savoir qu'elle mentait. En effet, elle vit que le regard du jeune homme se posait parfois sur le reste de la boutique. Elle pensa alors que celui-ci était gêné à son tour et que, au risque de la brusquer, il évitait de trop la regarder.

* Mais bien-sûr, c'est évident! Il se doute déjà que quelque chose ne va pas chez moi! Je devrais peut-être le lui dire finalement... *

En restant sur ses pensées, Lyra jugea préférable de tout avouer à son ami et elle trouva un bon moyen de le lui dire assez vite. Elle prit précipitament dans le rayon d'à côté des bombabouses et dit à Grégory:

- Mince alors, il faut que j'y aille! J'ai beaucoup de choses à faire! Notamment aller voir ma mère dans la boutique de vêtements du coin de la rue!

Effectivement, Anna Andrews, la mère de Lyra, était employée dans une boutique de vêtements à Pré-Au-Lard. Cette boutique vendait des habits de sorcier en tout genre et quelques uniformes scolaires. Le fait que cette boutique ne comportait pas de robes de soirées, Anna Andrews avait été obligée de passer commande d'une robe pour sa fille d'un autre magasin. C'est pour cela que Lyra avait reçu sa robe par courrier. Elle alla vers la caisse et paya ses achats très rapidement. Elle retourna voir Grégory et lui dit:

- Ah oui, tu voulais savoir ce que j'avais à te demander. Bah voilà, je désirais savoir si tu avais une cavalière pour le bal. Mais je présume que oui, après tout, toi qui est préfet des Gryffondor et capitaine de Quidditch, ça a dut être facile pour toi! Elle rit et arbora un sourire crispé. - Moi, je n'ai pas eu cette chance, mais je ne tarderais pas à trouver un gentil garçon qui voudra bien m'accompagner!

Elle se retourna et commença à partir. Si elle avait parlé de cette manière à Grégory, ce n'était pas par méchanceté ou autre chose, mais purement par humour. Mais au fond, elle voulait seulement en finir au plus vite et réussir à tout lui dire, chose qu'elle avait faite parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grégory Eragon
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3628
Age : 28
Année : +2
Age du personnage : 19 ans [03/12/80]

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux... [Terminé]   Sam 15 Mar - 18:26

[HJ: Vraiment désolé pour le retard...]

Lyra demanda à Grégory si les Bombabouses dangereuses. La question était certes fort interessante à traiter et pour un préfet, elle l'était d'autant plus car “en théorie” les préfets étaient cencés faire respecter l'ordre et donc prohiber toute menaces éventuelles pour l'école et ses locaux. Mais par les temps qui couraient, les préfets ne pouvaient que féliciter de tels comportements, qui, disons le nous, étaient bien Gryffondor et pas Sedaigle par exemple. Il était de notoriété publique que les Gryffondor étaient des “rebelles”, image qu'Harry Potter avait bien été obligé de renforcer, notamment il y a deux ans.

- En temps qu'élève, je te dirai qu'elles sont certes dangereuses quand on ne sait pas les utiliser mais qu'elles sont surtout très efficaces et que je pourrai t'aider à t'en servir. En revanche, en temps que préfet, je te donnerai 2 heures de retenues avec Rogue pour ne serait qu'avoir “pensé” à les utiliser en étant à Poudlard. Je te laisse imaginer ce que je ferai... Alors t'en penses quoi ?

Grégory lui adressa un sourire malicieux qui en disait long. Jamais au grand jamais Grégory n'avait eu à être dur avec ses amis ou même les sanctionner. Déjà d'un, quand ils étaient en sa présence, faisait tout pour ne pas le mettre dans des situations délicates et de toute manière, même s'il les prennaient en flagrant délit de ... délit justement, il ne leur donnerai aucune sanction, à la différence d'un autre élève de Gryffondor. On est ami ou on ne l'est pas hein ?! Par chance, Lyra était une des amies de Grégory, et une des plus proches en plus, il était donc évident pour lui qu'il ne lui dirait rien s'il savait qu'elle allait utiliser un quelconque objet magique dans Poudlard, hormis peut être “Ne te fais pas prendre par les autres préfets hein!”

Lyra annonça ensuite à Grégory qu'elle devait aller à la boutique de vétêments de Pré-au-lard pour voir sa mère. Tiens donc, sa mère travaillait chez sa tante et il l'ignorait ? Voilà qui était surprenant. La mère de Carter était en effet la gérante d'une boutique de vétements à Pré-au-lard et à moins qu'il y en ai plusieurs, la mère de Lyra travaillait forcement pour Isabelle Lane. Détail à vérifier néanmoins, un autre jour peut être...

Lyra se dirigea ensuite vers le rayon des Bombabouses, visiblement convaincue par son préfet et alla immédiatement payer pour revenir auprès de Grégory. C'est là qu'elle lui avoua ce qu'elle désirait réellement savoir quelques instant plus tard. Elle demanda enfin à Grégory s'il avait une cavalière pour le bal de Noël, question à laquelle Grégory ne pouvait pas mentir, puisque justement il avait une cavalière. Il avait demandé à Charline plusieurs jours avant et ne pouvait décemment pas la laisser tomber ce qui aurait équivallut à retirer le plaisir à un garçon d'inviter Lyra.


- Je suis désolé, j'ai déjà une cavalière. Mais je suis sûr que trouvera quelqu'un. Qui pourrait résister à une Gryffondor aussi belle que toi ? Mes amis sont toujours les meilleurs tu le sauras...

il plaça ensuite son bras autour de ses épaules en signe d'affection et lui fit un nouveau sourire. Il était persuadé qu'elle ne se retrouverai pas seule au bal, c'était tout simplement impossible. Ceux qui allaient seuls au bal étaient ou ceux qui ne voulaient pas y aller, ou ceux qui étaient trop repoussants pour avoir été invités, ce qui représentaient une infime partie de Poudlard. La preuve, même Parkinson avait un cavalier, c'est dire! Lyra trouverait sans aucun doute un cavalier, Grégory en était tellement persuadé qu'il ne s'inquiétait même pas pour elle. Grégory et Lyra commencèrent donc à sortir progressivement de la boutique, le bras du préfet, toujours sur les épaules de son amie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra Andrews
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 254
Age : 25
Age du personnage : 18

Feuille de personnage
Citation: Il ne m'a pas fallu longtemps pour trouver le grand amour. Et pour rien au monde, je ne le délaisserais...
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux... [Terminé]   Lun 24 Mar - 20:28

Lyra ne voulait pas avouer à son ami ce qu'elle avait sur le coeur. Mais Grégory, qui se montrait toujours intelligent et donc, très perspicace, avait deviné que la Gryffondor était préoccupée par quelque chose. De toute manière, la jeune fille ne mit pas longtemps avant de tout dire au préfet des Gryffondors. Mais alors qu'elle commençait à s'en aller de la boutique, celui-ci la rattrappa et plaça son bras autour des épaules de son amie, en signe d'affection et de soutien. Puis, il lui répondit en lui disant qu'il avait déjà une cavalière pour le bal de noël. Bien-sûr, Lyra s'était parfaitement attendue à cette réponse, mais elle fut très surprise du beau compliment de Grégory lorsqu'il lui dit: << Qui pourrait résister à une Gryffondor aussi belle que toi? >>.

Ce beau compliment, mais qui était sous forme de question, fit chaud au coeur à Lyra. Elle connaissait toute la gentillesse et la bonté de Grégory et savait que celui-ci n'hésitait pas à réconforter ses amis lorsqu'ils en avaient besoin. Cepandant, même si le Gryffondor lui avait dit qu'elle n'aurait aucun mal à trouver un cavalier, elle pensait tout de même que ça n'allait pas être chose facile. Car en effet, le jour du bal se rapprochait à grande vitesse et n'était plus qu'à quelques jours. Mais Lyra se l'était juré quelques instants auparavant, dès qu'elle aurait fini son excurtion à Pré-Au-Lard, elle courerait dans l'école entière pour trouver un bon garçon qui voudrait l'accompagner. Et d'abord, les premiers à qui elle le demanderait seraient les amis de Grégory, car celui-ci ne lui avait pas manqué de lui rappeler qu'ils étaient disponibles...

- Merci... ça me touche profondément que tu dises ça! Elle rougit légérement et continua: - Tu sais, tu vas peut-être te vexer, mais j'ai cru que tu te moquerais de moi si je te disais que je n'avais encore trouvé personne pour le bal! Mais bon, qu'est ce que j'ai été bête de pouvoir penser ça!

Lyra rit du comique de la situation et regarda son ami. A présent, elle se sentait mieux et plus légère. Cette petite confession lui avait fait plus de bien qu'elle ne le pensait. Mais maintenant qu'elle était rassurée, elle voulait changer de sujet de conversation et discuter d'autre chose que du bal. Elle réfléchissait à un sujet abordable avec son ami jusqu'à ce qu'elle se souvienne qu'avant de parler du bal, elle avait demandé à Grégory ce qu'il pensait des bombabouses. Bien évidemment, le fait d'avoir parlé des bombabouses n'avait été qu'une diverssion, mais bon...puisqu'ils avaient commencé à discuter sur ses propriétés, autant continuer d'en parler. D'ailleurs Grégory lui avait dit ce qu'il en pensait.

- Oui oui, je sais qu'en temps que préfet, tu me puniras. Mais je sais aussi qu'en temps qu'élève et en temps que bon ami, tu ne trouveras aucun inconvénient à ce que j'en achète et tu m'aideras même à les utiliser. Alors, ce que j'en pense? Eh bien, que tu ne diras rien sur le fait qu'une Gryffondor a "pensé" pouvoir utiliser ces produits dans l'enceinte du chateau. Est-ce que je me trompe?

La jeune Gryffondor regarda son interloccuteur malicieusement et sourit à la réplique qu'elle venait de lui dire. Mais elle pensait aussi qu'elle s'était peut-être trompée et que son ami irait la dénoncer... Quoi? Non, ce n'était pas du tout le genre de Grégory de jouer au rapporteur auprès des professeurs! Lyra sourit avec amusement à cette réflexion qui lui avait frôlé l'esprit et détourna son regard de Grégory pour ensuite le poser au dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grégory Eragon
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3628
Age : 28
Année : +2
Age du personnage : 19 ans [03/12/80]

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux... [Terminé]   Dim 30 Mar - 2:16

C'est donc le bras sur les épaules de son amie que Grégory que les deux Gryffondor sortirent de la boutiques, leurs achats effectués. Lyra avoua à Grégory que ce qu'il venait de dire lui avait fait plaisir et qu'elle se trouvait bête d'avoir pu penser que Grégory allait se moquer d'elle. Ce n'était en réalité pas du tout le genre de Grégory de se moquer des gens sur des sujets qui pouvait blesser. Bien sur, si c'était pour taquiner, là c'était différent, mais si ça blessait, alors là, jamais.

- C'est pas faux. Tu as vraiment été très stupide de penser ça. Je t'inspire donc si peux de confiance ? Les Serpentard doivent déteindre sur moi...

Seul l'humour pouvait rendre Lyra un peu plus joyeuse qu'elle ne l'était à présent. La jeune fille était bien connue de son amie et celui ci savait par expérience qu'elle redoutait d'aller au bal seule, ce qui ne se produirait certainement pas. Il lui adressa un sourire complice et continua de marcher dans le village de Pré-au-lard. L'épisode du bal étant clos, du moins les stress le précédent, Grégory et Lyra parlèrent des bombabouses, sujet oh combien passionant! Le préfet se vit dans l'obligation de continuer sur sa lancée, en envoyant une nouvelle vague d'humour, tout aussi relatif était il, pour répondre à son amie.

- Je suis donc si clairvoyant ? Dommage, tu m'as eu. Je me verrai contraint et forcé de ne rien te dire. Même si l'envie de te voir en retenue avec Rogue me plait au plus haut point.

Grégory resta cette fois sérieux, bien content de pouvoir paraitre sérieux dans ce qu'il disait, même si ce n'était que des bétises. Il se retrouvait enfin, là s'était le vrai Grégory. Celui qui pouvait vous faire croire que les dragons étaient de doux agneaux tout en restant sérieux. Il perdait souvent ce côté là en présence de ses amis, en particulier Lyra. Il devenait de suite beaucoup moins sérieux et plaisantait aussi beaucoup plus, comme quoi, les amis avaient une vertue décontractante.

Les deux Gryffondor marchaient donc dans le village et se rendirent bien vite compte que les élèves de Poudlard rentraient au chateau. Il était donc venue l'heure de repartir au chateau. Grégory et Lyra continuait donc de marcher et le préfet la guida malgré elle vers un groupe de troisième année, que les préfets se devaient de raccompagner en surete. Le jeune homme compta combien ils étaient et se stoppa. Il en manquait quelques un. Ils devaient encore être chez Honeydukes et il fallait donc les attendre, de toute manière, il y avait que ça à faire.

Grégory apperçu les Poufsouffle qui partaient avec Amanda et Emi et constata donc par déduction que les Serpentard et Serdaigle avaient été les premiers à rentrer au chateau. Grégory fini enfin par appercevoir les petits retardataires et quand ceux ci se furent joins au groupe, les rouges et or purent enfin partir en direction de Poudlard, qui les attendait avec ses hautes tours dressées, visible de très loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra Andrews
Ministère
Ministère
avatar

Messages : 254
Age : 25
Age du personnage : 18

Feuille de personnage
Citation: Il ne m'a pas fallu longtemps pour trouver le grand amour. Et pour rien au monde, je ne le délaisserais...
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux... [Terminé]   Ven 4 Avr - 22:46

Les deux Gryffondors sortirent de la boutique, le bras de Grégory toujours sur les épaules de son amie. Il faisait toujours aussi froid et l'air que l'on respirait était glaciale. Après que Lyra ait fait part du fond de sa pensée à Grégory, celui-ci lui répondit de manière ironique et humouristique. Lyra posa alors ses yeux sur le visage de son ami et fut très surprise par sa réplique. Puis, elle sourit de bon coeur. En effet, l'humour était sa tasse de thé et le fait que son ami veuille lui remonter le moral en lançant des répliques assez dôles faisait très plaisir à Lyra. Elle retrouvait peu à peu la relation amicale et enjouée qu'elle avait avec le prefet des Gryffondors.

Après avoir discuté du "problème bal", le second sujet de conversation était maintenant les bombabouses. C'était passionnant et à la fois intéressant! Au fait, ce sujet de conversation n'était même pas prévu. Lyra en avait parlé quelques instants plus tôt seulement pour dissimuler ce qu'il la tracassait à son ami. Pourtant, il avait deviné que celle-ci n'était pas dans son assiette. Enfin bref, comme il n'y avait aucun autre sujet à traiter, à part celui des bombabouses, ils n'avaient qu'à en parler. La première réplique dite par son amie avait été légèrement amusante et Lyra n'y avait pas répondu, écoutant attentivement son ami.

En revanche, la deuxième fois que Grégory remua ses lèvres pour sortir une autre parole, Lyra ouvrit ses yeux en grand, n'ayant pas cru une seconde son ami. Elle retourna son visage vers lui et pu constater qu'il était resté à la fois sérieux et impassible. Mais Lyra, le connaissant très bien, ne pu retenir d'éclater d'un rire aigu. Ca y est! Le revoilà! Elle avait enfin retrouvé la personnalité qu'elle aimait tant chez Grégory Eragon! Elle aimait tellement lorsque celui-ci prenait des airs sérieux et qu'il se mettait à raconter les plus grands bobars! Tout en continuant à rire et à fixer le Gryffondor intensément, elle lui dit:


- J'étais sûr que je pouvais te faire confiance! Mais tu peux tout de suite enlever l'idée de ton esprit que tu te réjouirais de me voir en retenue avec Rogue! Déjà rien que d'y penser, ça me donne la nausée!

Elle rit encore de bonnes minutes des répliques blagueuses qu'elle lançait à la figure de Grégory. Les deux Gryffondors marchaient dans Pré-Au-Lard jusqu'à ce que le préfet n'entraine son amie dans un groupe d'élèves de troisième année. Lyra comprit que Grégory effectuait son devoir de préfet et celle-ci ne broncha pas. Ils remarquèrent que quelques élèves manquaient à l'appel et prirent la peine de les attendre. Quand ceux-ci apparurent enfin, tous les groupes d'élèves se dirrigèrent vers Poudlard, laissant derrière eux une longue journée s'achever.

[Terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grégory Eragon
Oubliés
Oubliés
avatar

Messages : 3628
Age : 28
Année : +2
Age du personnage : 19 ans [03/12/80]

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux... [Terminé]   Mar 8 Avr - 14:05

Si Grégory était bien sur d’une chose, c’était de l’amitié que lui témoignait Lyra. Elle et lui étaient une partie réduite du groupe d’amis auxquels ils appartenaient, mais bizarrement, Lyra et lui avaient été comme rapprochés malgré eux, et ce depuis leur première année. Quand vous étiez 10 jeunes du même âge et dans la même maison, des affinités se créaient forcement, et celle de Grégory et Lyra avait été la plus précoce. Ginny et Grégory par exemple, avaient sympathisés plus grandement que beaucoup plus tard, bien qu’ils s’entendaient très bien en début de scolarité. Mais l’entente entre le préfet et la jeune Andrews avait été une des plus rapide et par conséquent une des plus fortes.

C’est donc pour cela que Grégory partageait cette après-midi avec Lyra, son amie de toujours, une après-midi très Gryffondor en somme. Les deux rouges et or se rendaient à présent à Poudlard, car il commençait à se faire tard, la nuit commençant à pointer le bout de son nez. Les deux 6 ème années étaient en tête de file et tous les 3 ème années, une dizaine en réalité, suivaient le pas. Grégory se souvint de son premier week end à Pré-au-lard, quand il avait alors encore 13 ans, ses yeux remplis d’étoiles à la vue des vitrines de Honeydukes. Que de beaux souvenirs en y repensant…


- Rassures toi, tu n’es pas la seule... Je doute que Rogue ai un fan-club très répandu. Hormis les Serpentard bien sûr, mais ça, ça ne compte pas…

Et c’était vrai. Logique en même temps, quand on connaissant l’injustice dont faisait preuve Rogue envers les autres maisons pour favoriser Serpentard, il était impossible, en temps que représentant des verts et argents de ne pas l’aimer. Même Grégory l’aurait aimé s’il avait été à Serpentard, c’est dire ! Il fallait dire aussi que le préfet des Gryffondor, hormis l’aspect purement subjectif de son professeur, aimait beaucoup les méthodes d’apprentissage du maitre des potions de Poudlard, ce qui n’était pas de l’avis de tous.

Qu’on se le dise, même Granger n’aimait pas Rogue, pourtant, on ne pouvait nier que c’était un bon professeur, du moins c’était l’avis du jeune Eragon. Quand on parlait d’Eragon d’ailleurs, le jeune fils n’allait pas tarder à voir ses parents, durant les vacances qui arrivaient mais il n’y resterait hélas pas très longtemps, son devoir de préfet ET de capitaine de Quidditch, l’obligeant à rester plus présent dans le château. Rien de bien passionnant en somme.

Si le jeune homme avait su que durant ses vacances de Noël il ne serait plus seul… ah… Mais il ne le savait pas encore, le bal de Noël n’étant pas encore commencé, et le commencement de sa relation avec Charline non plus donc. Si le préfet avait su ça, il aurait très certainement profité de cette sortie à Pré-au-lard avant Noël pour lui acheter un cadeau, ce qui n’était bien évidemment pas le cas. Comme quoi, il n’était pas si prévoyant que ça le jeune Eragon…



[ TERMINE ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attrape-moi si tu peux... [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Attrape-moi si tu peux... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Peux-tu m'apprendre à jouer comme toi? PV Alexandra Wayland-Terminé
» Tu ne peux pas forcer les gens à t'aimer, mais tu peux les forcer à te craindre. [Terminé]
» Une invitation que,malheureusement je ne peux refuser(PV HC)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Univers :: Le Hors-Jeu :: Les Mémoires de Poudlard Univers :: Les extraits de Pensine :: Les sujets oubliés :: Sujets Clos Saison 2-
Sauter vers: