AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [THEME 2.1] Le nouveau professeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Choixpeau Magique
Boût-de-tissus
Boût-de-tissus
avatar

Messages : 744
Age : 28
Age du personnage : A côté Merlin est un bambin !

MessageSujet: [THEME 2.1] Le nouveau professeur   Dim 1 Jan - 5:04

Topic commun dans la grande salle pour célébrer l'arrivée d'un nouveau professeur à Poudlard : Gilderoy Lockhart, au poste de professeur de défenses contre les forces du mal !

Comme d'habitude, 5 points pour 500 mots et 10 points pour 1000 !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelena Severinov
Malin et Roublard
Malin et Roublard
avatar

Messages : 558
Age : 27
Année : 7ème année
Age du personnage : 17 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [THEME 2.1] Le nouveau professeur   Dim 22 Jan - 18:25

Elle était majeure… Yelena était une jeune femme, elle passait sa toute dernière année à l’école de sorcellerie anglaise et après, elle retournerait en Russie, où elle vivrait avec son fiancé très certainement… Bien qu’elle sache depuis toujours (ou presque) qu’elle vieillerait avec son cousin Dmitri, elle avait une boule au ventre à cette idée, et son cerveau lançait une alarme, stridente qui hurlait, douloureusement : et Jude dans tout ça ??? Oui Jude, son meilleur ami, celui dont elle était si proche…Bientôt, elle allait vivre sans lui… dans moins d’un an à présent… C’allait être un réel choc… Ils se croiseraient, évidemment, on ne peut éviter les sangs purs… mais ce serait tellement différent de leur relation actuelle… Il allait lui manquer…

Ils étaient, en ce moment même, installés à la table des Serpentards. Cette année, ils étaient les aînés, les septième années… Ca n’allait, en soit, pas changer grand-chose, de toute façon, étant donné qu’ils avaient toujours inspirés de la crainte et un certain respect… Il fallait avouer qu’ils en imposaient. Ils étaient forts, ils étaient souvent méchants, incisifs, et savaient toujours frapper où ça faisait le plus mal. Lena était assise à côté de Jude, et, alors qu’elle pensait à tout ça, leur séparation à venir, leur avenir qui se scinderait en deux… Elle glissa, sous la table, sa main sur celle du jeune homme, la serrant doucement, comme pour se rassurer elle-même par ce léger contact… Elle ne voulait pas le perdre. Et pourtant… La scolarité, une fois achevée, allait bel et bien signer leur acte de séparation… Mais ce n’était peut-être pas ce à quoi pensait Jude en ce moment…

Le geste était discret. Personne ne pouvait le remarquer. Jamais, ô grand jamais les deux jeunes gens n’avaient fait de démonstrations d’affection en public. Ils gardaient ça pour l’intimité. Les rires, les sourires complices… Ils se comprenaient souvent avec un simple regard. Tout le monde savait qu’ils étaient proches, puisque avec Kolia, ils passaient tout leur temps ensemble, mais personne ne pouvait imaginer à quel point ils l’étaient…

Quand on présenta le nouvel enseignant, la main de Lena quitta celle de Jude pour applaudir avec froideur cet homme (ou plutôt stupide mannequin) qui battait des cils et faisait de risibles jets de cheveux dans la salle devenue soudainement plus chaleureuse… Yelena frissona et murmura à l’oreille de son meilleur ami, avec son habituel accent de l’est :

« Merlin mais qu’est ce que cette plaisanterie ? »

Elle dévisageait le nouvel enseignant avec scepticisme :

« J’ai beaucoup de peine à croire qu’il soit vraiment capable de faire tout ce qu’il a écrit… Tu ne le trouves pas trop… Comment dire… propre sur lui ? »

Elle fronçait les sourcils, très peu convaincue quand une mimique qui la rendait encore plus intimidante que d’ordinaire. A première vue, Lena avait tout d’une poupée. Le regard innocent et objectivement magnifique dans lequel il était plus qu’aisé de d’y perdre… Elle était de petite taille, possédant un corps tout menu, peu de formes et un visage rond… Mais on se reprenait très vite, quand on voyait le dragon qui se cachait sous cette frêle apparence. Sorcière futée mais aussi très habile, elle avait un caractère de cochon et des réflexes incroyables. Sans oublier qu’elle était extrêmement capricieuse et plus que rancunière. Personne ne s’en prenait à elle sans avoir, par la suite, les remontrances adéquates ! C’était certain…

Un petit sourie mutin qui n’annonçait rien de bon, quand on la connaissait, naquit sur les lippes de la jeune poupée russe, avant qu’elle ne demande à son frère, assis juste en face d’elle et Jude leur avis :

« Aller ! Il tiendra combien de temps, lui, à votre avis ? »

Car personne ne peut ignorer la malédiction du poste d’enseignant de défence contre les forces du mal…



[640]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Jefferson
Juste et loyal
Juste et loyal
avatar

Messages : 1060
Age : 23
Année : 2ème année
Age du personnage : 12 ans

Feuille de personnage
Citation: Avec les mômes, tout est possible. [Céline]
Multi-comptes: Ginevra Weasley
Relations:
MessageSujet: Re: [THEME 2.1] Le nouveau professeur   Sam 28 Jan - 12:03

Un magnifique été touchait à sa fin, et le petit appartement de la drôle de famille Jefferson était en ébullition, comme beaucoup d'autres habitations. Septembre allait arriver, et pour tous les parents, enfants et adolescents de tout genre, cela signifiait la rentrée des classes. Pour certains, c'était bien plus agréable que pour d'autre, comme le témoignait l'enthousiasme de Liam. Dans quelques heures, elle serait dans le Poudlard Express, puis elle retrouverait son dortoir, les vieux murs du Château, et surtout la magie des lieux. Elle avait beau avoir déjà passé une année à l'école de Sorcellerie, l'aventure l'excitait toujours autant. Elle ne s'y faisait pas, et trouvait toujours cela « merveilleux », comme elle n'avait cessé de le répéter à sa mère.
Cette dernière d'ailleurs se battait avec sa fille pour que la valise soit à peu près correctement faite, pour lui parler un peu sérieusement, lui exprimer combien elle allait lui manquer... La gamine, dans son élan, n'y faisait presque pas attention, jusqu'à ce qu'Elista s'assoit dans un coin de la pièce et reste là, silencieuse. L'enfant s'approcha tout doucement. Elle l'encercla de ses bras fins, posant son menton dans le creux de son épaule. « Ça va aller Maman. Ne t'inquiète pas Maman, je suis toujours là, tu sais. Moi aussi je t'aime Maman. Aller. Papa va arriver pour nous amener à la gare. Je suis désolée Maman. » Elle lui cola un gros bisou sur la joue et la tira par la main pour finir silencieusement ses bagages.
Sur le quai 9 ¾, Elista ne put s'empêcher de verser quelques larmes mêlées à un sourire doux et confiant. Elle savait combien sa fille était heureuse dans cette école, mais elle aurait tellement voulu l'avoir toujours à ses côtés. Elle sourit en pensant aux efforts que sa blondinette faisait pour lui envoyer une longue lettre tous les week-ends. Même quand elle n'en avait pas envie, la petite chargeait un hibou d'un rouleau de parchemin empli de sa petite écriture tremblante, qui lui racontait sa semaine, ses cours, ses découvertes, qui la rassurait. Elle était terriblement chanceuse d'avoir une fille pareille, et elle le savait. Elle serra fort la main de Sacha quand le train démarra.

Pour la première fois, elle était dans ces étranges carrosses menés par, paraissait-il, des énormes chevaux invisibles. L'an dernier, en tant que nouvelle, elle était allé au Château en barque, mais elle était désormais en deuxième année ! Un frisson lui parcourut l'échine et un grand sourire se dessina sur son visage. Son blason de Poufsouffle luisait sur son uniforme noir.
La cérémonie de Répartition passa bien plus vite que le souvenir qu'elle n'en avait. A chaque fois que le vieux Choixpeau rapiécé prononçait le nom de sa maison, Liam mémorisait le petit visage terrorisé ou soulagé et applaudissait aussi fort qu'elle pouvait. Puis le directeur de Poudlard, le vénérable Dumbledore, fit son discours. A la mention du nom du nouveau professeur de DCFM, la petite applaudit faiblement en découvrant l'auteur de ce terrible bouquin qu'elle avait du lire pendant les vacances. Elle n'était pas tombée sous le charme et ne comprenait vraiment pas ce que toutes les filles lui trouvaient. Il lui semblait n'avoir jamais vu quiconque d'aussi imbu de sa personne. Une grimace de dégoût s'installa sur son visage, puis elle haussa les épaules. Après tout, tant qu'il lui apprenait ce qu'elle avait besoin de savoir, elle se fichait pas mal qu'il soit le dernier des imbéciles. Pourtant, son sourire lui sortait par les trous de nez.
Elle ne fit pas plus attention que cela à la mention d'un couloir interdit, puis apparut le magnifique et traditionnel festin de début d'année. Un large sourire apparut sur son visage joyeux.

[619]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erin Hayworth
Juste et loyal
Juste et loyal
avatar

Messages : 182
Age : 39
Année : 2ème année
Age du personnage : 12 ans

Feuille de personnage
Citation: Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [THEME 2.1] Le nouveau professeur   Jeu 23 Fév - 20:10

Un brouhaha de voix indistinctes raisonnait dans la grande salle tandis que les élèves assemblés autour des quatre tables attendaient avec impatience le début de la Répartition. Les étudiants, excités de retrouver leurs amis, se racontaient leurs vacances à voix fortes, avec l'enthousiasme que seuls de jeunes adolescents pouvaient ressentir. Des éclats de rire et des cris éclataient de ci de là. L'ambiance était joyeuse, reposée, bon enfant. L'année scolaire n'avait pas encore véritablement commencé et les pensées sérieuse pouvait bien attendre le lendemain.

Assise à la table des Poufsouffle, Erin discutait avec ses voisins, partageant l'enthousiasme général. Elle leur racontait ses anecdotes de vacances, elle aussi, insistant sur la manière dont son cousin Dee, un exécrable Serpentard, s'était retrouvé coincé dans la cheminée du manoir familial, où il passait ses vacances en compagnie de ses frères. La voisine directe de Erin, une gamine prénommée Diana, laissa échapper un véritable hurlement de joie à l'idée que ce type si détestable, qui aimait particulièrement s'acharner sur les Poufsouffle, ait pu passer une matinée complète coincé la tête en bas dans le conduit d'une cheminée. Elle allait faire un commentaire, quand la porte de la Grande Salle s'ouvrit enfin sur le professeur McGonagall. Aussitôt toutes les conversations s'interrompirent et les regards se tournèrent vers elle. Elle s'avança dans la salle, suivit par la file des nouveaux élèves.

Erin les regarda silencieusement passer entre les tables. Ils n'avaient pas l'air rassurés, comme s'ils étaient sur le point de monter sur scène pour donner un spectacle qu'ils n'avaient pas eu le temps de répéter. Certains d'entre eux avaient même le teint verdâtre de ceux qui allaient être malade. La gamine ne put retenir un frisson en songeant qu'un an à peine auparavant, elle était à leur place et n'en menait pas large, elle non plus.

Le professeur McGonagall posa le tabouret sur le sol. Le Choixpeau s'anima aussitôt et la grande fente qui lui servait de bouche s'ouvrit largement. Dès les premiers mots qu'il prononça, quelques uns des nouveaux élèves poussèrent des cris de stupeur et reculèrent. McGonagall les rappela sèchement à l'ordre. Le Choixpeau commença alors à chanter sa chanson. Toute la salle l'écouta dans un silence religieux, y compris les nouveaux élèves dont certains, pourtant, le regardaient avec des yeux ronds comme des billes.
Lorsque le Choixpeau eut fini sa chanson, des applaudissements fusèrent dans toute la salle et il s'inclina légèrement sur son tabouret. Le professeur McGonagall s'approcha de lui et le silence revint aussitôt. D'un coup de baguette, elle fit apparaître un rouleau de parchemin qu'elle déroula d'un geste:

- A l'appel de votre nom, venez vous asseoir et posez le Choixpeau sur votre tête, ordonna-t-elle aux nouveaux élèves.
Elle souleva alors légèrement le chapeau par sa pointe et appela le premier nom de sa liste.

Pendant un long moment, les nouveaux élèves défilèrent sous le Choixpeau qui les envoyait dans la maison la plus adaptée pour eux. Erin applaudissait bruyamment avec les autres Poufsouffle, chaque élève rejoignant leur table et leur maison. Quand le dernier élève fut enfin assis parmi ses nouveaux camarades, Dumbledore se leva pour son petit discours d'avant banquet. Les élèves, affamés, le regardèrent faire avec un éclat d'impatience dans le regard.

Comme à son habitude, Dumbledore accueillit les nouveaux élèves et exposa certaines règles importantes comme l'interdiction d'utiliser la magie dans les couloirs de l'école ou d'entrer dans la Foret Interdite, puis il ajouta quelques mots sur la liste des objets interdits qui s'était encore étendue depuis l'année précédente. Erin songea avec un soupir que bientôt Rusard parviendrait à faire interdire les baguettes magique, les plumes et les rouleaux de parchemin afin d'avoir la paix. Enfin, Dumbledore acheva son discours de bienvenue en présentant aux élèves le nouveau professeur de Défense contre les Forces du mal, le précédent ayant connu une fin tragique sinon méritée.

Gilderoy Lockhart! Qui ne connaissait pas ce nom? Surtout maintenant qu'il avait obligé toute l'école a acheter la collection entière de ses bouquins! Erin le regarda se lever pour remercier Dumbeldore de son accueil en quelques mots pompeux, puis se tourner vers l'assemblée des élèves et leur adresser un sourire charmeur qui dévoila ses dents ultra blanches.

- C'est un plaisir pour moi de revenir à Poudlard afin de partager l'ensemble de mes immenses connaissances avec nos chères têtes blondes. Je suis votre nouveau professeur de Défenses contre les forces du mal, Gilderoy Lockhart, mais vous le savez certainement; Ordre de Merlin, troisième classe, membre honoraire de la Ligue de Défense contre les forces du Mal, cinq fois lauréat du prix du sourire le plus charmeur décerné par les lectrices de Sorcière Hebdo. Mais vous pouvez m'appeler professeur Lockhart.

Sur ces mots, il adressa à l'assistance ce fameux sourire qui lui avait valu l'admiration des lectrices de Soricère Hebdo. Erin leva les yeux aux ciel tandis qu'autour d'elle plusieurs filles poussaient des soupirs béats en fondant littéralement devant ce sourire. Il fallait dire que l'homme avait de quoi attirer les regards avec ses cheveux blonds soigneusement coiffés et son visage attrayant. Mais Erin n'accordait à ça qu'une importance mineur. Pour elle, l'esprit et le coeur étaient plus importants, même si elle devait avouer que si elle croisait Lockhart dans un couloir, elle aurait du mal à s'empêcher de se retourner pour le regarder.

Erin, cependant, ne savait pas très bien que penser du nouveau professeur. Elle avait entendu parler de lui plusieurs fois au cours des dernières années mais pas toujours en bien. Son grand père et ses parents avaient eu l'occasion de rencontrer l'énergumène et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il ne leur avait pas laissé une bonne impression. Erin préférait se faire une opinion personnelle des choses et des gens plutôt que de se laisser entraîner par l'opinion générale mais déjà elle partait avec un sentiment fortement négatif au sujet de cet homme. Ce n'était pas uniquement à cause de ce qu'elle avait entendu ses parents et grands parents dire de lui, non, mais à cause de l'un de ses fichus livres. Pendant les vacances, la gamine avait lu Voyage avec les Vampires, impatiente d'en découvrir plus à leur sujet mais elle fut cruellement déçue. En fait de vampires, le livre parlait surtout de Lockhart. Le style pompeux, égocentrique et l'étalage de auto-suffisance avait rapidement dégoûté la gamine de sa lecture. Elle avait abandonné le livre dans un coin en espérant ne plus l'ouvrir de sa vie.

Pendant un instant, Erin avait espéré que Lockhart soit plus intéressant que ses bouquins, mais, visiblement, ce n'était pas le cas. Ce type puait l'égocentrisme et la vanité à trois miles à la ronde. Elle espérait vivement se tromper mais la première impression était loin d'être positive. Un instant elle se demanda si il pouvait être un bon professeur avec ce genre de personnalité. Après tout c'était tout ce qu'elle lui demandait: être un bon prof. Après le fiasco Quirell, Erin ne voulait pas perdre une nouvelle année en fariboles et cours inutiles.

Un peu agacée par les constats qu'elle venait de faire, Erin abandonna Lockhart, qui discutait joyeusement avec Flitick, pour se tourner vers ses camardes de maison.

- Vous pensez quoi de Lockhart? Demanda-t-elle aux autres.
Elle était curieuse de savoir si elle était la seul à craindre le pire ou si les autres partageaient aussi son avis sur le nouveau professeur.

***

[1218]


Dernière édition par Erin Hayworth le Sam 14 Avr - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaël Lancaster
Malin et Roublard
Malin et Roublard
avatar

Messages : 517
Age : 28
Année : 7ème année
Age du personnage : 17 ans (01/01/75)

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes: Noah T ; Prudence T ; Justin Finch-Fletchley
Relations:
MessageSujet: Re: [THEME 2.1] Le nouveau professeur   Dim 26 Fév - 23:02

Quand Judicaël Lancaster arrivait à Poudlard, c'était un peu comme s'il rentrait à la maison, et que toutes les personnes s'entrecroisant autour de lui n'étaient que des serviteurs qui s'affairaient à leur tâche pour le servir en évitant soigneusement de croiser son chemin. Judicaël, c'était un peu le prince qui rentre au château, le propriétaire des lieux qui arpente ses couloirs comme un poisson nage dans son bocal : naturellement et logiquement. Vêtu de sa robe de sorcier, sa cravate verte et argent en soie luisant sur sa chemise blanche, le jeune homme qui avait maintenant la capacité depuis presque 9 mois entier de pouvoir transplaner à son bon vouloir bon pas ici certes, mais c'était un détail, arriva dans la grande salle avec grâce, calme, puissance et charisme oui, vous pouvez respirer : comme un Serpentard de 7ème année digne de ce nom l'aurait fait, en somme. Kolia sur ses talons, les deux amis allèrent sans hésitation retrouver Raphaëlle, Lena et Daphnée qui trônaient oui trônaient, au moins tout ça à la table des Serpentard légèrement à l'écart des autres.

« Tu vois ce que je vois ? »

Judicaël faisait bien évidemment référence au sorcier à l'épaisse masse blonde qui se tenait à la table des professeurs. Non, il ne s'agissait manifestement pas d'une toute nouvelle espèce d'abominable homme des neiges polonais, mais bel et bien d'un professeur qui en plus d'avoir un look à défier les Bizzars' Sisters un soir de beuverie, semblait bien le vivre.

Les deux meilleurs amis changèrent presque immédiatement de sujet puisque Rogue venait de se lever de la table des professeurs et Jude ne put s'empêcher de rappeler à son ami son incroyable neutralité et son impartialité à toute épreuve kof kof threuh. Assis à côté des filles qui formaient avec eux leur cercle assez fermé, Jude sentit la main de Lena venir prendre la sienne, sous la table et la serra presque naturellement à son tour. Ils évitaient depuis toujours d'afficher leur complicité en public mais ce genre d'attention était pour les deux amis tellement naturelle qu'elle en devenait instinctive.

« Notre nouvelle célébrité, visiblement... »

Jude scruta plus intensément le nouveau 'professeur' de Défenses contre les forces du mal et eut toute les peines du monde à imaginer cet espèce d’idole de fillette de 12 ans combattre un vampire, un loup-garou ou même une mouche, en réalité.

« Disons qu'il n'a pas trop le physique de l'emploi. Je l'aurais plus vu représentant en cosmétique, en fait... »

Lena se retourna vers les camarades Serpentard qui leurs faisaient face et demanda à leur avis combien de temps le nouveau professeur allait durer. Dans la mesure où en 6 ans d'étude à Poudlard Jude n'avait pas connu le même professeur plus d'un an en Défenses contre les forces du mal, la réponse était logique et toute trouvée !

« Comme les autres, jusqu'à la fin de l'année. Enfin, si aucune de ses fans ne la séquestré avant, bien sûr... »

Et vu le nombre effarant, de fans il y'avait fort à parier que la côté de popularité du nouveau professeur allait monter crescendo du nombre de personnes ne pouvant pas le voir en peinture et en photo, cela va de soi.

(539)

_________________

JUDICAËL BREANDAN LANCASTER
❝ A quoi servirait l’intelligence si l’imbécillité n’existait pas ? ❞ Pierre Dac . © CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Jefferson
Juste et loyal
Juste et loyal
avatar

Messages : 1060
Age : 23
Année : 2ème année
Age du personnage : 12 ans

Feuille de personnage
Citation: Avec les mômes, tout est possible. [Céline]
Multi-comptes: Ginevra Weasley
Relations:
MessageSujet: Re: [THEME 2.1] Le nouveau professeur   Mer 4 Avr - 19:28

La Grande Salle, après deux mois de calme plat, reprenait vie au son des centaines de voix des élèves de la grande école de Poudlard. L'agitation due aux retrouvailles était palpable de par l'ambiance électrisée qui régnait. A toutes les tables, les bandes se reformaient, chacun échangeant avec son voisin ou son ami à cinq mètres de lui les nouvelles des vacances ou l'excitation face à cette nouvelle année. De temps à autre, quelqu'un se déplaçait d'une table à l'autre, saluer un ami d'une autre maison.
Mais lorsque la cérémonie de répartition commença, avec l'arrivée des petits nouveaux, un silence s'installa dans la salle, ponctué par la voix de MacGonagall, celle du Choixpeau, et les applaudissements enjoués des différentes maisons qui accueillaient un nouveau membre dans leurs rangs. Pour certains, la course aux Coupe des Maisons et Coupe de Quidditch commençait dès cet instant : ce petit garçon là avait une tête à bien répondre en cours et à rapporter des points, mais tel autre semblait destiné à commettre maladresse sur maladresse.
Liam, bien loin de ces préoccupations, se concentrait sur chaque petite bouille qui rejoignait la table des Jaunes et Noirs, tentant de la mémoriser. Elle se rappelait sa peur lorsqu'elle même s'était trouvée à leur place, ainsi que les nombreuses fois où elle s'était perdue dans le Château, ou même dans la Salle Commune des Poufsouffles. (Comment ça, personne ne peut se perdre dans une pièce ?) Ensuite, Albus Dumbledore fit un discours que tout un chacun écouta avec le plus sincère respect et la plus grande attention. Ce vieillard aux longs cheveux et à la barbe blanche avait fasciné Liam dès qu'elle l'avait aperçut, siégeant au milieu de la longue table des professeurs. Après leur avoir souhaité la bienvenue, il présenta le nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal, un certain Gilderoy Lockhart. L'avis de Liam à son propos était forgé depuis qu'elle avait lu l'un des livres qu'il avait mit au programme. Elle était parvenu avec beaucoup de peine à la fin du volume, alors qu'elle était une lectrice assidue.
L'homme, blond comme les blés et beau comme une star de cinéma, ne s'attirait pourtant pas les faveurs d'une blondinette insensible aux charmes masculins. Aussi n'écouta-t-elle même pas les quelques mots qu'il prononça, levant les yeux face aux mines extasiées des filles à côté d'elle. Les Septième années, particulièrement, lui faisaient pitié. Elle n put s'empêcher de pouffer de rire à la vue d'une Serpentard de quinze ou seize ans, qui bavait littéralement en fixant le nouveau professeur.
Enfin, les discussions reprirent leur cour alors que le festin commençait à apparaître sur les quatre tables. Tout en se servant d'une étrange salade violette et bleue, Liam tendis l'oreille vers les conversations autour d'elle. Erin, une petite blonde avec laquelle elle avait partagé un cours l'an dernier, demanda à ses voisins ce qu'ils pensaient de Lockhart. Un léger sourire se dessina sur les fines lèvres de la Deuxième année, tandis que les premières réponses, prévisibles, fusaient. « Il a l'air tellement génial ! » « Il est parfait tu veux dire ! » « J'ai lu son livre, mon Dieu, ce type est un héros ! » Liam soupira, avant de se pencher vers Erin. « Il a l'air vraiment nul, comme prof. » Elle ne fit pas attention aux regards noirs que lui lançaient les groupies du sourire le plus charmeur décerné par les lectrices de Sorcière Hebdo : « J'ai lu un des... je ne sais plus combien de livres il avait mis sur la liste, mais j'ai peiné à en finir un, alors que je lis habituellement dix livres à la semaine. » Elle croqua dans un légume au goût frais et légèrement acidulé. « Et toi, t'en penses quoi? »
(629 mots)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [THEME 2.1] Le nouveau professeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME 2.1] Le nouveau professeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau Professeur d'Anglais.
» Dimitri Vransky, nouveau professeur.
» Axelle ''Fox'' Folley, Débutant et nouveau professeur de défense contre les forces du mal
» Ephrem, nouveau professeur pour votre plaisir [terminée]
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Univers :: Poudlard :: Rez-de-Chaussée :: La Grande Salle-
Sauter vers: