Poudlard Univers



Partagez | 
 

 [013] Oh Sydney's Temptation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Choixpeau Magique
Boût-de-tissus
Boût-de-tissus
avatar

Messages : 744
Age : 28
Age du personnage : A côté Merlin est un bambin !

MessageSujet: [013] Oh Sydney's Temptation   Dim 19 Juin - 16:36


A peine revenu de New-York, la grosse pomme. En fait, j’aurais pu revenir de n'importe où et même du bout du monde rien que pour Sydney. Cette ville a bercée mon enfance et était dans ma tête chaque matin avant que je n’ouvre les yeux pour aller au boulot. Je n’y suis plus revenu depuis 10 ans et là, je descends de cet avion. Le seul et unique, dernier endroit que j’avais vu « Kingsford Smith Airport ». Vous vous souvenez toujours du dernier emplacement que vous voyez, on n’en oublie jamais les détails. Je revois encore papa qui me dit au revoir alors que maman se contente de le dévisager. J’étais en fait pressé de sortir de cet endroit quand je me rappelais des larmes qui coulaient le long de ma joue alors que le cœur de mes parents se brisaient pour me séparer de l’un d’eux pour 10 ans mais aussi de ce que fut « ma vie, mon chez moi ». L’endroit où je suis né. Cette ville n’est d’autre que mon paradis. Je sortais rapidement, retrouvant l’air que je n’avais plus respiré depuis des années, celui que je rêvais de retrouver. L’air dont j’aimais emplir mes poumons, celui que j’eu humé à peine sorti de l’hôpital à ma naissance. Prenant le premier bus en direction de la plage, les bus cela me fait bizarre car à l’époque, j’avais seulement des tramways enfin en général, je ne prenais que ça avec ma mère qui me tenait la main. Descendu de celui-ci et retirant mes tongs pour profiter du sable fin de ma plage favorite, celle sur laquelle je venais tous les samedi avec papa pour faire un château de sable… le château dont j’étais la prince et lui, le roi. Maroubra, cette plage si magnifique. Un recueil pour moi. Je voyais d’ici les enfants jouer et faire du cerf-volant tandis que des femmes bronzaient simplement. C’est adorable de retrouver une image presque disparue. Ecrivant mon nom au bord de la mer et attendant que les vagues l’emportent. C’était comme quand papa avait dessiné un cœur et l’avait laissé partir parmi les poissons. Il disait toujours que les sirènes allaient l’emporter et grâce à ça me promettre amour et chance dans la vie. Je vous dis, elles font mal leur boulot. Regardant les surfeurs prendre les vagues et rêvant qu’ils sont ailleurs et surtout passionnés par celles-ci, j’étais ébahis par leur style et surtout ce qu’ils donnaient pour profiter du moment. Juste prendre cette vague. A New-York… la seule vague que je connaissais était celle de mon café noir ! Il était temps de quitter cette plage, bondée par les habitants se réunissant pour jouer au volley.

Beaucoup se disent… Australie, Sydney donc Kangourou mais non, il n’y a pas que ça à vrai dire. Sydney n’est pas le paradis des bêtes brunes qui sautillent avec un petit dans la poche… c’est une ville habitée par des personnes aussi exceptionnelles, les unes des autres. Marchant dans les rues et passant par le marché de ce vieux quartier historique « The Rock », j’y revoyais maman prendre son pain et les légumes du dîner alors que pourtant je n’étais pas trop fan de ses légumes, je suis devenu végétarien tout de même. Continuant à marcher dans les rues commerciales alors que les boutiques ouvrent et les starbucks commencent à se remplir, je ne peux qu’adorer le parfum qui s’en dégage. Passant sur le « Harbour Bridge », pont que j’adorais voir la nuit grâce à ses lumières qui me donnent réellement envie de rêver enfin je ne suis pas en pleine nuit cependant il me suffit de fermer les yeux pour retrouver ce tableau dans le fond de ma tête. Le panorama splendide que l’on peut voir, sans oublier l’opéra qui a son charme et un style innovant. Les habitants de Sydney sont comme vous et moi en fait. Enfin comme moi aussi ! Ils sont heureux de vivre et savent s’amuser, ils ne cherchent pas spécialement à être comme les autres. Ils sont ce qu’ils sont, ils ont leur charme, leur vie et leur histoire. Finissant ma balade afin de me rendre au Centennial Park et y retrouver mon chez moi, ma maison à Randwick. Je vois déjà les arbres et les bancs d’autrefois peut-être avec un peu plus de dégâts qu’avant mais bon. On ne change pas les jeunes d’aujourd’hui dont le respect s’effrite de jour en jour.

Au fond, n'est-ce pas un petit coin de paradis comme un autre ? Une ville comme on en voit partout ? Ce qui compte ce n’est pas la ville mais ce qu’elle est pour vous, la place qu’elle a dans votre cœur et surtout ce qu’elle représente pour les habitants, un « chez eux ». Seriez-vous prêt à y vivre ? Laisser votre petite tête, votre esprit s’y évader pour un pe
tit voyage haut en couleur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[013] Oh Sydney's Temptation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The third temptation [Aaron]
» Within Temptation
» University of Sydney
» Les Battailles à Overpelt
» Mercedes Jones - Say I am Wonderful !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Univers :: Le Commencement :: Les affiliés :: Les partenaires :: Les Suçacides-
Sauter vers: