AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [ Comme un parfum de soufre qui fait naître la flamme ] PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yelena Severinov
Malin et Roublard
Malin et Roublard
avatar

Messages : 558
Age : 27
Année : 7ème année
Age du personnage : 17 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: [ Comme un parfum de soufre qui fait naître la flamme ] PV   Dim 30 Jan - 16:43




Trois jours s’étaient écoulés depuis que les élèves étaient rentrés au château. La rumeur annonçant la venue de Harry Potter avait été vérifiée au moment même où avait eu lieu la cérémonie de répartition. Lena avait haussé un sourcil, en regardant ce gringalet de onze ans rejoindre la maison des lions. Il avait visiblement choisi son camp. Il rejoignait la maison ennemie et n’allait donc pas devoir s’étonner de rencontrer un nombre certain d’obstacles sur sa route, ce sale mioche. Yelena avait beau savoir ce que tout le monde disait de lui, elle peinait à croire qu’un mioche de son envergure ait réellement pu mettre le plus grand mage noir de tous les temps hors service. C’était tellement ridicule ! Et pourtant, cela faisait bel et bien onze ans que plus personne n’avait eu de nouvelles du grand Seigneur de Ténèbres…

La belle vipère discutait avec son amie : Raphaëlle. L’aînée avait rejoint le dortoir de sa cadette et était, à présent, allongée depuis plus d’une vingtaine de minutes sur le lit de cette dernière. Lena était amie avec Raphaëlle depuis plusieurs années déjà. Elle n’était pas aussi proche d’elle que de Jude et Kolia, mais l’Américaine restait une sorcière qui avait une place certaine dans la vie de la Russe. Lena ne se liait qu’avec les sangs purs, et les vipères. Cela réduisait, évidemment, grandement ses centres relationnels. Mais c’était comme ça. Mieux valait n’(avoir personne (ou peu de monde) qu’être entourés d’être ignobles, impurs, dénués d’intérêt et bourrés d’une ambition démesurément utopique… les rêves des lions, aigles et blaireaux fatiguaient grandement la vipère qui préférait les voir évoluer loin de son cercle personnel. Lorsque dix heures sonnèrent, les deux amies quittèrent le dortoir des 5ème années. Raphaëlle allait voir Davel (enfin, c’était ce qu’elle avait di à son amie, et cette dernière ne songeait même pas remettre ses propos en doute…) tandis que la Russe comptait voir Jude. Adressant un sourire à sa cadette, elle laissa cette dernière quitter la Salle Commune, tandis que Lena rejoignait le sofa où était installé son meilleur ami.

« Bonjour, monsieur Lancaster »

Esquissant un sourire taquin, elle déposa un baiser sur la joue du jeune homme, avant de prendre place à ses côtés, ses jambes repliées sous elle, elle était tournée vers son meilleur ami, et posa son coude sur le dossier du sofa, pour retenir sa tête dans le creux de sa main, tout en observant le jeune homme avec grande attention. Cela faisait cinq ans qu’ils se voyaient presque tous les jours. Formant un trio plus que soudé avec le frère cadet de la Russe, ils étaient rapidement devenus inséparables. Mais depuis cet été, Lena avait sentit comme une sorte de rupture entre Jude et elle… Elle n’avait pas vraiment saisi ce qui s’était produit, mais une chose qu’elle faîte ou dite semblait avoir contrarié son ami. Ceci étant, la jeune fille ne comprenait vraiment pas ce qu’elle avait pu faire de si déplacé, aussi nageait-elle en eaux troubles depuis ce jour là… Que s’était-il passé d’ailleurs ? Elle se souvenait qu’elle était passée en Angleterre, pour récupérer quelques livres nécessaires à ses études. Kolia et elle étaient restés avec Jude un bon moment, puis le frère de Lena avait croisé une amie à lui et avait laissé ses aînés seuls une petite heure. C’est pendant ce laps de temps qu’ils avaient discutés tous deux, tout passant… Famille, évènements notables de l’été… Bref… Lena avait discuté on ne peut plus normalement avec son meilleur ami, et lui avait même annoncée avec une joie certaine qu’elle avait eu quelques nouvelles de son futur mariage (qui était, évidemment, un mariage arrangé avec un autre sorcier Russe de sang pur et de naissance noble). Mais Jude n’avait pas vraiment eu l’air aussi heureux qu’elle l’avait espéré et depuis, elle se demandait ce qu’elle avait bien pu faire pour qu’il ne partage pas sa joie comme elle le souhaitait. C’était important, en plus, son mariage, quand même ! Yelena était passablement contrariée que Judicaël n’en donne pas plus d’importance que cela…

« Tu vas bien ? »

Petite mise en bouche, avant de parler de sujets qui fâchent… Lena avait bien réfléchi au sujet de son meilleur ami, et peut-être avait-il manquait de réactivité parce que lui-même ne nageait pas dans le bonheur… Et Lena avait immédiatement songé aux examens qu’ils venaient de passer… peut-être les résultats de Jude aux BUSEs n’avaient-ils pas été à la hauteur de ses espérances ? En tout cas, c’était sur ce sujet-ci que la charmante sorcière soviétique s’était-elle arrêtée. Se lançant droit dans le mur, parce qu’elle n’avait pas pour habitude de tourner autour du pot, avec son meilleur ami, elle lança la première offensive :

« Alors ? Ces BUSEs ? On n’a pas encore eu le temps d’en discuter tous les deux… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaël Lancaster
Malin et Roublard
Malin et Roublard
avatar

Messages : 517
Age : 28
Année : 7ème année
Age du personnage : 17 ans (01/01/75)

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes: Noah T ; Prudence T ; Justin Finch-Fletchley
Relations:
MessageSujet: Re: [ Comme un parfum de soufre qui fait naître la flamme ] PV   Mar 1 Fév - 19:50

La nouvelle année avait commencé plutôt calmement pour Judicaël Lancaster, élève de Serpentard de 6ème année. A vrai dire, pour un élève de Gryffondor lambda, l'année n'aurait pas plus mal commencer : une quantité impressionante de cours et ce dès le premier jour. Mais voilà, Jude était devenu avec le temps un expert de la gestion de son temps et ne paniquait pour ainsi dire jamais pour ce qui était des problèmes de cours, d'examens, et de concordances entre eux à l'inverse de Kolia, par exemple. A croire que c'était dans ses gènes de savoir ce qu'ils avaient comme cours, avec qui, où, ce qu'ils allaient étudier, et quand serait le prochain contrôle de connaissances. Il était peut être aussi tout simplement allergique à l'imprévu, ça pouvait s'expliquer comme ça.

Pour être précis, Judicaël avait décidé de garder ses 10 matières pour sa 6ème année. Il en avait 10 depuis sa troisième année (où il avait choisit les options de Soins aux créatures magique, Arithmancie et Etudes des runes) mais son choix actuel signifiait clairement qu'il voulait encore garder toutes ses matières pour deux ans encore et les valider définitivement aux ASPICs. C'était un pari risqué – surtout que l'études des runes n'était pas fondamentalement nécessaire dans la vie de tous les jours, par exemple – mais Judicaël aimait ça. Les challenges intellectuels il les aimait et les gagnait depuis sa tendre enfance, ça n'allait pas changer maintenant.

Ce matin là Judicaël avait décidé de rester sur un des sofas de la salle commune, un livre de métamorphose posé sur les genoux. Le Serpentard nourrissait depuis quelques temps déjà l'ambition de devenir un animagus et son Optimal en métamorphoses à ses BUSEs n'avait fait que le renforcer dans son choix. Hélas, devenir un animagus n'était pas chose aisé et un simple « bon » niveau en métamorphose ne suffisait pas. Il fallait être excellent et particulièrement motivé pour arriver à ses fins.

C'est alors que Lena arriva quelques minutes plus tard, laissant sortir de la salle commune Raphaëlle, que Jude salua d'un signe de tête. Sa meilleure amie se posta à côté de lui sur le sofa, le saluant au préalable d'un baiser sur la joue. Baiser que Judicaël n'eut pas le temps de lui rendre, encore trop profondément ancré dans ses lectures ô combien prenantes.

« Mrs Severinov... »

Judicaël gratifia sa belle compagne d'un sourire timide, genre de sourire qu'il ne réservait qu'à de très rares personnes. Lena et Kolia, en fait.

« Bien, et toi ? Bien dormi ? »

Les premières nuits à Poudlard étaient toujours les plus difficiles pour Judicaël, après avoir passé deux mois au château familial. Avoir un dortoir en commun avec d'autres personnes de son âge, ce n'était pas vraiment le quotidien du Seigneur Lancaster, à n'en point douter.

Lena aborda le sujet des BUSEs, qu'ils n'avaient en effet pas encore eut le temps d'aborder. Comme quoi, ces trois jours avaient passé à une vitesse folle ! Il fallait dire que Jude pouvait passer plusieurs heures le nez dans ses bouquins sans que ni Lena ni Kolia (à vrai, ils le connaissaient assez pour savoir qu'il ne fallait pas le déranger) n'arrivent à l'en décoller.

« Ah oui, c'est vrai ! Alors, tu les as passées toi ? Moi j'ai pas préféré, je me suis dit que ce n'était pas la peine... »

Si sa mère l'entendait parler, ses cheveux se hérisseraient sur sa tête. Jude se permettait en présence de ses deux amis un langage un peu plus familier que d'ordinaire, langage tout à fait incorrect au domicile familial, il le savait. Mais Jude savait à qui il parlait, il ne se permettait pas ce genre de discours (qu'il avait hélas appris à Poudlard, jamais dans sa vie passée il n'avait entendu comment les sorciers de son âge s'exprimaient, il en avait d'ailleurs été tout retourné à son entrée à Poudlard) avec n'importe qui.

« Sérieusement, je t'ai dis que j'avais obtenu mes 10 BUSEs mais ce que je ne t'ai pas dit, c'est que j'avais obtenu 7 Optimaux. Et des Efforts Exceptionnels en Botanique, Soins aux bestioles créatures magique et Astronomie, comme je l'avais prévu, de toute manière. »

Jude ne s'était pas fait d'illusions en passant ses BUSEs, il savait pertinemment qu'il y avait bien meilleur que lui en botanique (les Poufsouffle, par exemple), en Astronomie et en Soins. Sans être mauvais, il avait quelques menues lacunes qui l'empêchaient d'être à son maximum. Et puis on ne pouvait pas être excellent partout, il fallait faire des choix. Et entre devenir un animagus et planter des fleurs, le choix de Jude était fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelena Severinov
Malin et Roublard
Malin et Roublard
avatar

Messages : 558
Age : 27
Année : 7ème année
Age du personnage : 17 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [ Comme un parfum de soufre qui fait naître la flamme ] PV   Sam 26 Fév - 15:05

Esquissant un sourire amusé, Lena poussa doucement l’épaule de son meilleur ami, répliquant d’une voix faussement outrée :

« Oh, je ne suis pas encore mariée ! Tu peux te contenter de ‘miss’ tu sais… »

Ceci étant, ne pouvant que se jeter sur l’occasion pour confier une des dernières nouvelles, touchant ce sujet-ci, à Jude, elle ajouta, visiblement ravie :

« En revanche, je ne te cacherais pas que mes fiançailles sont en très bonne voie ! Je n’ai pas de date précise encore, mais tu seras informé dès que j’aurais plus de nouvelles à ce sujet, évidemment ! Mère commence à me parler robes et Kolia a promis qu’il m’accompagnerait pour choisir une gourmette pour Dmitri… Si jamais tu veux te joindre à nous, ce serait un plaisir ! Je ne voudrais pas faire un mauvais choix pour son cadeau de fiançailles quand même… »

Pensive, la jeune Russe laissa un instant ses pensées rejoindre ses terres natales où se trouvait actuellement son promis. Elle n’était pas amoureuse, mais en soit, ce n’était pas vraiment ce qui comptait, dans leur univers. Elle savait bien, depuis qu’elle était toute petite que comme ses parents, ses oncles et tantes, elle épouserait un sorcier au sang pur, riche héritier d’une des familles nobles de Russie. C’était logique. Elle avait longtemps attendu de savoir qui serait son promis et c’est quand elle n’avait que dix ans que son oncle et son père s’entendirent pour que Lena épouse, plus tard, son cousin : Dmitri. Ils se connaissaient depuis leur plus tendre enfance et s’appréciaient. Après… le reste viendrait avec le mariage ! Ce qui comptait, surtout, c’était de sauver leur sang. La question de Jude la ramena sous Terre, dans cette sombre salle commune, faiblement éclairée par un feu faiblissant. Elle ne tarda guère é répondre au jeune Anglais :

« Je dors mieux chez moi… mais j’ai la chance d’être avec des jeunes femmes, et aucune ne ronfle ! Je ne suis pas sûre qu’il en aille de même de ton côté… »

Elle adressa un clin d’œil complice à son meilleur ami. Elle lança le sujet des BUSEs, en guise d’introduction. Esquissant un sourire amusé par la remarque de son meilleur, elle ne s’étonna pas de ses résultats. Jude avait toujours été un bon élève. Meilleur qu’elle, elle le savait et n’en n’était aucunement offusquée. Si Lena était futée, elle n’était pas du tout intéressée par les études. Le fait qu’elle soit vouée à devenir femme au foyer jouait peut-être dans son total désintérêt des cours… En soit, peu de choses captivaient réellement la jolie Russe. Elle savait, de toute façon, qu’elle avait tout pour avancer dans la vie : un compte en banque bien rempli, une réputation qui n’était pas à refaire, et un charme incontestable. Il lui suffisait d’un sourire pour pouvoir envoûter celui qu’elle voulait (étrangement, cela fonctionnait bien mieux sur les hommes que les femmes… mais ce n’était pas pour autant que ça ne fonctionnait jamais sur les filles, hein… c’était juste plus complexe, voilà tout ^_^). Elle félicita son ami, sincère :

« Bien joué… même si je ne suis même pas étonnée… »

Lena eut une petite pensée pour l’avenir de son ami. Il serait, tout comme son père, un sorcier reconnu, c’était évident. Mais apparemment, il n’était toujours pas promis à une sorcière (en tout cas il n’e n’avait jamais parlé avec Lena !) et cela intriguait légèrement la Russe. Même si elle savait que tôt ou tard, il aurait une promise et que cette dernière serait une chanceuse. Jude était tellement agréable, intelligent, prometteur ! De toute évidence cette sorcière serait une petite veinarde…

« Et tu as gardé quelles matière cette année ? »

Non mais vraiment, ils n’avaient pas parlé de Poudlard la dernière fois qu’ils s’étaient vus (et c’était seulement maintenant que Lena le réalisait…). En effet, la dernière fois, elle avait un peu (beaucoup) accaparé la conversation, parlant de ses projets de fiançailles… Jude n’avait pas vraiment eu l’occasion de parler cette fois-ci d’ailleurs… A charge de revanche, c’était à son tour de s’exprimer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaël Lancaster
Malin et Roublard
Malin et Roublard
avatar

Messages : 517
Age : 28
Année : 7ème année
Age du personnage : 17 ans (01/01/75)

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes: Noah T ; Prudence T ; Justin Finch-Fletchley
Relations:
MessageSujet: Re: [ Comme un parfum de soufre qui fait naître la flamme ] PV   Lun 18 Avr - 10:39

    « Oh non ça ira, merci. Kolia connait ma passion pour le shopping. Mais tu vas lui acheter un cadeau en plus ? Je veux dire, tu as déjà accepté de l'épouser, ça devrait lui suffire, non ? »

    Ça , ça voulait dire que ma cocote, tu vas te débrouiller seule pour acheter un présent à ton prétendant de pacotille. Il ne manquerait plus que Jude se mette à encourager cette union, tiens ! Il y'en avait assez avec ce traitre de Kolia qui vendait sa sœur à ce Dianochski à la moindre occasion, pas la peine d'en rajouter. Non, Judicaël ne cautionnait pas du tout les mariages arrangés, en particulier quand ils touchaient Lena.

    « En tout cas je sais pas comment tu fais, moi je pourrais jamais épouser quelqu'un que j'ai pas choisi, en particulier une cousine... »

    Ses parents le gonflaient bien évidemment très régulièrement pour qu'il épouse la noble hideuse qu'il connaissait depuis ses 5 ans, mais Judicaël n'en démordrait pas, ne deviendrait Lancaster que celle qu'il aurait choisie, pas un thon de 13 ans qui n'avait pour elle que son sang quasi-pur (à vérifier, cependant).

    Non, les mariages arrangés, ce n'était vraiment pas son truc et les parents de Jude n'insistaient précisément pas car ils connaissaient assez bien leur fils qu'ils ne parviendraient pas à le force. Même son père.

    « Ben ton frère ronfle des fois, mais généralement un coussin dans la tête suffit à le faire taire. »

    Mais ça n'arrivait pas souvent, fort heureusement ! Oui, Jude et Kolia s'était arrangés pour se retrouver dans le même dortoir, et virer tous ceux qui n'étaient pas proches d'eux. Manquerait plus encore qu'ils soient obligés de supporter toute leur classe toute la journée ET toute la nuit !

    « J'ai laissé tombé Soins aux créatures et Astronomie, ça va me déconcentrer pour les ASPICs sinon. J'ai gardé Botanique, parce qu'il paraît que c'est important. Mais dans le fond, je ne pense pas que je planterai un filet du diable au fond de mon parc. Et si jamais l'envie m'en piquait, j'ai des jardiniers pour ça. »

    Non vraiment, la botanique, il ne l'avait gardé que pour la forme. Astronomie et Soin non parce qu'il se l'était déjà farcit 5 ans, pitié, pas deux de plus !

    « Et toi ? »

    Mine de rien, il était curieux de savoir combien de BUSEs elle avait eut ! Pas qu'il s'inquiétait pour elle, mais des fois on pouvait rater un examen sur une simple question. Il était arrivé à Jude d'oublier une question, une fois, et depuis l'erreur il ne la fait plus jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelena Severinov
Malin et Roublard
Malin et Roublard
avatar

Messages : 558
Age : 27
Année : 7ème année
Age du personnage : 17 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [ Comme un parfum de soufre qui fait naître la flamme ] PV   Mar 19 Avr - 12:12

La surprise de Lena n’avait d’égal que la désapprobation de son jeune ami… Posant ses prunelles glacées sur Judicaël, elle demeura silencieuse un moment, cherchant (en vain) la meilleure réaction à adopter suite aux propos tenus par son meilleur ami… Ce n’est pas qu’ils étaient étranges et plus qu’inattendus… mais si, en réalité… Après un moment de silence, elle répliqua, toujours aussi étonnée :

« Mais Jude… Tu es quand même au courrant… je veux dire, pour le déroulement de fiançailles… le b-a ba de l’affaire, quoi… C’est évident que je dois lui offrir un cadeau, tout comme il a pour obligation de m’offrir une bague, voyons ! Et entre la montre et la gourmette, j’estime la gourmette plus intéressant… »

La remarque suivante de son ami fit doucement rire la sorcière :

« Sans vouloir t’offenser, j’ai presque l’impression de parler à un sang mêlé avec toutes les remarques que tu viens de faire… Jude, c’est on ne peut plus normal qu’on ait, toi, mon frère, moi, des mariages arrangés, voyons ! Tu t’imagines épouser un sang impur… ou pire ! Un sang de bourbe ou un moldu ??? Ha, non, cette pensée m’horripile, tu n’as pas idée… »

Une grimace éloquente traversa les traits de la sorcière, tandis qu’elle ‘imaginait’ cette possibilité.

« Et puis épouser son cousin ce n’est pas si dramatique, enfin ! Mes parents sont cousins, à la base et tout se passe très bien dans ma famille… Et Dmitri est quelqu’un d’agréable, sans oublier qu’il est l’héritier de mon oncle, et qu’il a une fortune non négligeable… »

Oui parce que pour Lena, il y avait des choses plus importantes que tout, dans la vie : le sang pur (priorité numéro une) qui n’est rien sans un portefeuille bien rempli (exemple : les Weasley ont beau être de sang pur, ils ne sont rien, étant donné l’état de leurs finances !). La Russe n’était pas une fille romantique, comme les moldues, plongées dans des livres fleurs bleues, terriblement niais. Elle ne croyait pas spécialement à l’amour. Pour elle les unions arrangées étaient les plus intéressantes. C’était toujours fait dans le but qu’elle soit gagnante, et c’était bien le plus important pour elle.

Ils changèrent de sujet, parlant alors de la cohabitation au sein du dortoir (chose inadmissible, Lena aurait dû avoir sa propre chambre, elle le clame depuis des années, sans abandonner le morceau, malgré l’évident échec que représente la possibilité d’avoir une chambre individuelle à Poudlard…). Elle se mit à rire très franchement, lorsque Jude parla du frère cadet de la Russe.

« Mon pauvre frère, quelle brute tu fais, Jude ! »

Elle ne perdit aucunement son sourire néanmoins, posant naturellement sa main sur le bras de la Vipère mâle, tandis qu’elle soupirait, pensive… Quand le jeune Anglais parla des cours, elle retira sa main du bras de ce dernier, la portant alors à son menton, appuyant ce dernier dessus, elle écouta le sorcier parler. Jude était un jeune homme intelligent, elle savait que quoiqu’il fasse, il ferait les choses bien. C’était dans sa nature. La petite pique sur les jardiniers amusa réellement la Russe qui, d’un haussement d’épaule, répliqua, jetant par la même occasion un regard en coin (qu’elle savait charmant) à son ami (puisque aussi fiancée soit-elle, elle restait une charmeuse invétérée et Jude avait beau être son meilleur ami, il n’échappait pas à la règle, de temps en temps… Elle aimait trop plaire pour laisser passer ces petites occasions, quand celles-ci venaient à se présenter) :

« Contrairement à toi, j’ai toujours aimé la Botanique, donc je la garde… J’ai gardé Potions, Métamorphose, Arithmancie… Ah mais j’ai arrêta l’Astronomie et les Soins aussi… c’est d’un ennuie ! Sans oublier la défense que j’ai supprimé, sans être ennuyeux, c’est dénué d’intérêt à mon avis. »

Un petit mouvement de tête remit ses mèches dorées derrière ses épaules, tandis qu’elle répondait dans un petit haussement d’épaules amusé :

« Et je m’en suis très bien sorti avec mes BUSES, ce qui, en soit, n’est pas étonnant… »

Oui c’était assez moche d’être aussi orgueilleuse, mais elle le vivait fort bien, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaël Lancaster
Malin et Roublard
Malin et Roublard
avatar

Messages : 517
Age : 28
Année : 7ème année
Age du personnage : 17 ans (01/01/75)

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes: Noah T ; Prudence T ; Justin Finch-Fletchley
Relations:
MessageSujet: Re: [ Comme un parfum de soufre qui fait naître la flamme ] PV   Lun 16 Mai - 22:43

Lena jugea utile de lui rappeler le déroulement de fiançailles classiques. Non non c'est bon, Jude avait compris le principal, ce n'était pas la peine d'en rajouter une couche ! Cette discussion était vraiment déplaisante pour Jude, à plus d'un niveau. La perspective de voir Lena mariée à un autre lui déplaisait plus qu'il ne le croyait. Néanmoins, il ne le montra pas.

« Oui, oui, je suis au courant... »

Pour Jude, le mariage entre sang pur primait, et jusqu'à maintenant il n'avait rien eut contre les mariages organisés. Bien au contraire ! Enfin, il s'en accommodait parfaitement, sauf pour ce qui était de sa petite personne... Le Serpentard se jugeait bien assez grand pour savoir avec qui il allait se marier, et passer le restant de ses jours, même si ses parents pouvaient le consulter pour lui faire partager leur avis. Leur avis, Judicaël ne tolérait pas plus.

« On est assez grand pour choisir avec qui on va finir nos jours non ? Après tout nos parents n'ont pas l'exclusivité des connaissances de sang pur, j'en connais autant, si ce n'est plus, qu'eux...»

Mais Dmitri était son cousin, quelqu'un de bien et en plus il allait hériter d'une considérable fortune. Jude non – pensez-vous - en tant qu'unique héritier de la fortune colossale des Lancaster, il était bien clair qu'il n'allait pas toucher une noise. A vrai dire, Jude était déjà persuadé que sa fortune personnelle équivalait en poids au moins à celle que toucherait peut être plus tard le cousin de Lena. Il était bien connu que les familles de sang purs anglaises étaient bien plus riches que les russes, et ce, peu importe du nombre de tsar qu'il y'avait dans leur arbre généalogique, au temps de Merlin. Bref, si Lena n'épousait son cousin que pour son argent, qu'on le lui dise, il y'avait plus riche ailleurs.

« Ah, dans ce cas... »

Et voilà que maintenant, il était devenu un mec horrible tout simplement parce qu'il se comportait humainement avec son frère ! Lena avait décidé de défendre sa famille becs et ongles ce soir. Cette discussion n'était vraiment pas du goût de Judicaël, non, les vacances étaient bien, en fait...

« Plains-le, il me le rend au centuple, ça ! »

Lena lui dit ensuite qu'elle s'en était très bien sortie aux BUSEs, ce qui n'avait en soi rien de surprenant. Ils n'étaient pas riches, célèbres, puissants et intelligents pour rien : Toute leur réputation n'était pas construite que sur du mensonge, bien sûr que non ! Les kings et queen de Serpentard, c'était eux, et ils savaient pourquoi.

« En effet. »

Quoi de plus à ajouter ? Kolia s'en sortirait naturellement comme un héros cette année lui aussi (même s'il était loin de valoir Jude et Lena sur le plan scolaire) et ensemble ils pourraient se féliciter d'être aussi brillant autour de la terrasse de leur château. C'était bien, quand même, d'être riche...

_________________

JUDICAËL BREANDAN LANCASTER
❝ A quoi servirait l’intelligence si l’imbécillité n’existait pas ? ❞ Pierre Dac . © CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelena Severinov
Malin et Roublard
Malin et Roublard
avatar

Messages : 558
Age : 27
Année : 7ème année
Age du personnage : 17 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [ Comme un parfum de soufre qui fait naître la flamme ] PV   Lun 13 Juin - 15:50

Lena avait beau être super enchantée par l’arrivée de ses fiançailles, elle commençait (enfin !) à sentir que Jude en avait un peu (beaucoup) rien à cirer de ce qu’elle lui racontait, là… Et très honnêtement, elle ne comprenait pas du tout la réaction de son meilleur ami ! Fronçant les sourcils, elle décida (comme une grande) de cesser de parler de tout ça et d’aller de l’avant plutôt… Il devait être de mauvaise humeur pour une obscure raison, et il était de son devoir (en tant que meilleure amie) de lui redonner la pêche ! Laissant donc (à contre cœur !) ses fiançailles de côté (elle en parlerait avec les filles, puisque c’est comme ça ! Elles, au moins, comprendraient parfaitement la situation !!! :p). Adressant donc un sourire à son ami, la Russe s’étira et se redressa :

« Tu sais quoi, Jude ? »

Debout, à présent, elle le toisait avec amusement, croisant les bras, elle redressa légèrement le menton, en signe de défi :

« J’ai l’impression que même mes arrières grands parents ont plus la forme que toi ! Il faut sérieusement songer à faire quelque chose, sinon tu vas finir tout rider et tout casser… Autant, à 100 ans, je peux essayer de le comprendre, autant à 16 ans, je trouve cela particulièrement inquiétant ! »

Tout sourire, elle lui tendit gracieusement la main, l’invitant à s’en saisir et à se lever :

« Aller, beau gosse, lèves toi ! Je propose qu’on aille se faire une promenade nocturne… Qu’en penses-tu ? »

le regard étincelant de malice, la jeune femme attendait la réaction de Jude. Lena avait beau avoir reçu une éducation stricte et particulièrement pointilleuse, la jeune femme aimait aussi défier les règlements (surtout ceux stupides de Poudlard !).

Yelena avait beau sentir que ce n’était pas la forme, du côté de Judicaël, elle n’osait pas aborder le sujet. Elle avait peur de faire une bourde, et préférait donc lui donner un maximum de joie et de bonne humeur, et si, vraiment, après tout ça, rien n’y faisait et qu’il continuait à se la jouer misanthrope, alors dans ce cas, elle tenterait de faire un pas vers le véritable problème… Mais pour l’instant, mieux valait tenter de le contourner un minimum ! Pensive, elle lâcha dans un soupire :

« Si seulement tu savais à quel point tu m’as manqué cet été encore… j’ai vraiment hâte d’avoir mon permis de transplanage ! L’Angleterre et la Russie sont beaucoup trop éloignées à mon goût. »

Demeurant pensive un instant, elle laissa ses sens se dissiper, puis, revenant à la réalité, serra doucement la main de Judicaël dans la sienne, lui adressant un sourire radieux :

« Alors, de quoi as-tu envie ce soir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaël Lancaster
Malin et Roublard
Malin et Roublard
avatar

Messages : 517
Age : 28
Année : 7ème année
Age du personnage : 17 ans (01/01/75)

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes: Noah T ; Prudence T ; Justin Finch-Fletchley
Relations:
MessageSujet: Re: [ Comme un parfum de soufre qui fait naître la flamme ] PV   Jeu 22 Sep - 22:03


Lena avait peut être mis un doigt sur le problème de Judicaël, la belle Serpentard était quand même bien loin d'avoir cerné toute l'étendue du dilemme qui taraudait son ami. La russe avait à la rigueur sentit un vague malaise chez le vert et argent, une petite contrariété, un soucis passager ou Merlin savait quoi encore : dans tous les cas, elle avait tort, le problème était bien plus grave et à l'heure actuelle même Kolia – qui était le plus proche ami du jeune Lancaster – n'avait pas mesuré son ampleur.

Il y'avait peu de chance pour que Lena apprenne ce que son meilleur ami avait fait au bal de Noël dernier à moins que cette petite teigne de Montmorency n'ouvre son clapet, bien sûr avec Prudence Templeton, Gryffondor de son état, mais par certains moment, Jude avait des envies irrésistibles de le lui balancer à la figure pour la faire réagir et voir ce que ça donnerait après. Après tout, il n'avait rien fait de mal si ce n'était embrasser l'Ennemie par excellence, hein. Tout le monde fait ça de nos jours., amicalement parlant disons : il n'était pas en couple, n'avait trahit personne et n'avait fait de promesses à qui que ce soit quand à ses relations avec sa maison première ennemie.

Bon certes, le fait qu'il vouait une haine sans borne aux lions depuis sa première année incluait tacitement et logiquement que tout contact physique avec eux équivalait à la faute suprême, ultime et impardonnable, mais Judicaël n'avait rien signé et de toute manière il avait le manque de lumière et les effets notoires de l'alcool ça compte comme alcool le panaché ? de son côté. Et puis de toute manière personne n'était au courant hormis Kolia et Daphnée. Et donc bientôt Davel et Raphaëlle... Ouais, c'est ça, tout Serpentard en fait., na !

« Je le trouve bien conservé pour son âge le vieux quand même... T'en vois des vieux qui font ça, toi ?! »

Judicaël se leva d'un bond et attrapa son amie par la taille alors qu'elle venait également de se lever , il la souleva aussi facilement qu'on soulève un canapé une plume (vu la corpulence de Jude et la taille mannequin de Lena, l'inverse aurait été risible) et la porta sur son épaule, face à lui. Marchant jusqu'à l'entrée de la salle commune, tout en continuant de porter la jeune demoiselle (il était tard et ils étaient seuls, sinon il ne se le serait pas permi), le jeune serpent lança :

« Alors... ce soir, huuum... Que dirais-tu d'aller faire un tour dans le parc ? A cette heure là Rusard est parti dans les étages, on sera pénards... A la limite les préfets de Poufsouffle mais ça, j'en ferai mon affaire... »

Jude regarda par dessus son épaule, et voyant Lena la tête à l'envers, lança avec humour :

« Et bien, qu'est-ce tu fiches à l'envers ? »

Il la posa à terre et lança son sourire le plus ravageur celui qu'il faisait quand il voulait qu'on le viole et accompagna de pas calmes son amie vers la porte de la salle commune.

_________________

JUDICAËL BREANDAN LANCASTER
❝ A quoi servirait l’intelligence si l’imbécillité n’existait pas ? ❞ Pierre Dac . © CJ.POMME'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelena Severinov
Malin et Roublard
Malin et Roublard
avatar

Messages : 558
Age : 27
Année : 7ème année
Age du personnage : 17 ans

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:
MessageSujet: Re: [ Comme un parfum de soufre qui fait naître la flamme ] PV   Lun 10 Oct - 21:09

Evidemment que la Vipère était loin de se douter de ce qui pouvait s’être tramer à Noël… Si c’avait été le cas… La sentence aurait été la mort !!! terrible… D’un point de vue extérieur, pourtant Jude était bien censé pouvoir flirter avec qui il voulait… Mais même si elle ne se l’avouait pas encore, Lena n’aimait guère l’idée qu’il drague quelqu’un sous ses yeux… Ce serait comme si on essayait de lui voler sa place à elle… Et c’est sur ce point de vue-ci, qu’elle réalisa ce que devait (certainement) penser Jude, actuellement… Il était jaloux de Dmitri, tout comme Lena serait jalouse de la fiancée de son meilleur ami… Comme si on lui volait sa place, dans le cœur de son Serpent préféré… c’était inadmissible !

Elle n’eut néanmoins pas le temps d’exposer son point de vue, puisqu’il se jeta sur elle, pour la ‘balancer’ (sans trop de violence tout de même !) sur son épaules, comme si elle n’était qu’un sac… un sac, oui voilà, on peut mettre le contenu que l’on souhaite à l’intérieur… Stupéfaite, cela retira tous les mots que Lena pouvait avoir dans la bouche à cet instant précis. Emportée par cet étrange élan de bonne humeur, elle sourit doucement, et se mit à rire :

« Tu ne comptes pas m’emmener comme ça avec toi ? Je vais finir par être lourde, si je ne le suis pas déjà. »

Tout sourire, elle était cependant vraiment enchantée de retrouver son Jude à elle… Elle avait l’impression qu’un truc s’était brisé entre eux, et ça lui fendait littéralement le cœur. Peinée, elle ne savait que faire, mais là, dans l’instant présent, c’était comme si tout était normal, et c’était tout ce qu’elle voulait.

« Je suis partante pour le parc, mais seulement si tu me lâches d’ici 30 secondes ! »

Ben oui quand même, si quelqu’un débarquait et les surprenait… C’était juste inconcevable… ce genre de comportement, d’enfantillages… c’était indigne de leur rang social, de leur éducation… Malgré tout, Lena aimait vraiment ces moments de pure folie, avec Jude. Ca restait entre eux, bien sûr… mais qu’est ce que c’était agréable !

« Tu sais, Jude… »

Elle lui adressait un petit sourire, alors qu’elle avait reposé pied à terre… Plongeant son regard azur dans celui de son meilleur ami, elle prit avec beaucoup de douceur et de tendresse le visage de l’Anglais entre ses deux mains, placées en coupe, et elle chuchota :

« Pour moi tu seras toujours le seul et l’unique… Irremplaçable, et ça jamais. »

Elle pensait sincèrement ce qu’elle disait. Elle savait que sa vie sans Jude était inenvisageable. Il était sa pluie et son beau temps, il était sa raison d’être… Elle l’aimait sans condition et bien plus qu’elle ne le pensait à l’heure actuelle. Il était son meilleur ami, et pour rien au monde, elle ne l’échangerait. Rien.

Doucement, elle l’embrassa sur la joue, et dans un petit sourire complice, prit naturellement la main du sorcier, et l’entraîna derrière elle, hors de la salle commune… Un petit délit de temps à autre ce n’est pas si grave après tout…





TERMINE POUR LENA <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Comme un parfum de soufre qui fait naître la flamme ] PV   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Comme un parfum de soufre qui fait naître la flamme ] PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est comme un parfum de nocturnes qui aurait le goût des levers du jour - PV
» Comme quoi a l'ampl ne fait pas que du mauvais ecolage
» Comme un parfum sucré } Malee&Yiming
» Comme un parfum de bonne humeur [Pv Dante]
» Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Univers :: Le Hors-Jeu :: Les Mémoires de Poudlard Univers :: Les extraits de Pensine :: Sujets clos Année 1-
Sauter vers: