AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [DUEL 2] Et ça continue !

Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Jeu
Autre
Autre
avatar

Messages : 232
Age : 12

MessageSujet: [DUEL 2] Et ça continue !   Sam 1 Mai - 23:21

Le premier duel est terminé, sans que les résultats n'aient été annoncés aux champions.

Deux jours plus tard le second duel a lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Autre
Autre
avatar

Messages : 232
Age : 12

MessageSujet: Re: [DUEL 2] Et ça continue !   Sam 1 Mai - 23:22

Le second binome est lui aussi choisis par tirage au sort. Il s'agit de ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Autre
Autre
avatar

Messages : 232
Age : 12

MessageSujet: Re: [DUEL 2] Et ça continue !   Sam 1 Mai - 23:22

Le membre 'Maître du Jeu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Epreuve 1 : Les duel' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romilly Sharp
Sage et réfléchi
Sage et réfléchi
avatar

Messages : 220
Age : 33
Année : 6ème année
Age du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: [DUEL 2] Et ça continue !   Jeu 6 Mai - 9:30

Première épreuve.


Tandis que Romilly se préparait, ces mots résonnaient autour d’elle comme de désagréables insectes. Depuis que son nom était sorti de la coupe, on ne cessait de lui rebattre les oreilles avec l’honneur de l’école et tout un tas d’autres choses plus ou moins intéressantes selon les cas, mais toutes en rapport avec le tournoi des trois sorciers. Ce n’était pas que Romy s’en fiche – loin s’en faut – mais solitaire par habitude autant que par goût, elle avait du mal à supporter qu’on lui jacasse dans les oreilles du matin au soir.

Première épreuve.


Des duels, c’était quelque chose que Romilly n’avait jamais pratiqué. Mais elle n’était pas mauvaise en sortilège, elle devrait pouvoir s’en sortir, du moins l’espérait-elle. Encore que… perdre ou gagner, était-ce réellement son problème ? Elle avait rejoint la délégation seulement parce qu’elle voulait revenir à Durmstrang après tout. Néanmoins, la jeune fille avait un grand sens des responsabilités, elle n’avait donc aucunement l’intention de se défiler et, depuis l’annonce de la première épreuve, elle s’entraînait sérieusement avec des faux airs de docilité nonchalante.

Première épreuve.


N’était-ce pas ironique ? Il y a 6 ans de ça, elle était élève à Durmstrang, et maintenant elle représentait une autre école face à son ancienne. Sa cicatrice lui faisait mal. Si elle n’était pas tombée du haut de cette tour en ruine ce jour là, peut-être que ce serait elle – et non Lena – qui représenteraient Durmstrang aujourd’hui. Affronter les amis d’hier pour vaincre aujourd’hui… concept intéressant mais de l’avis de notre glaçon blond, assez flou aussi. Des questions affluaient doucement dans son esprit, la laissant perplexe. Des questions sur l’honneur, sur le passé et, d’une manière plus réaliste, des interrogations sur les sorts qu’elle pourrait utiliser lors du duel.

Première épreuve.


Ces deux mots la rendaient nerveuse. A moins que ce ne soit le bruit autour qui l’angoisse ? Des filles avaient insistés pour coiffer ses cheveux blonds. Elle n’avait pas su quoi répondre et son silence était passé pour un assentiment. Son regard froid et impassible rencontra son reflet. Romilly avait la réputation d’être belle mais tellement peu souriante qu’elle n’attirait pas le regard. Son caractère gâchait son physique en quelque sorte. Ses lèvres ne s’étiraient jamais en un sourire, elle ne prenait pas la peine de se coiffer avec soin ou de se maquiller, quant à ses yeux, ils ne montraient rien de ce qu’elle pensait, miroir sans teint d’une poupée sans âme.

Première épreuve.


Une fois vêtue d’une tenue conçue pour l’occasion, coiffée avec soin mais sans chichi (c’était un duel, pas un défilé de mode, avait-elle fait remarquer froidement), Romilly Sharp quitta le campement de Beauxbâtons (class and chic comme on pouvait s’y attendre) et retrouva son premier adversaire. Elle le fixa de ce même air distant et désintéressé qu’elle accordait à tout un chacun. Romy n’était pas exactement associable, elle ne connaissait juste pas la demi-mesure, il fallait l’accepter comme elle était, tout simplement. Elle chercha ses rares amis des yeux, en repéra quelques uns autant chez les Durmstrang que chez l’école française. Ensuite, elle revint à son adversaire, le champion de Poudlard. En lieu et place d’un bonjour, elle le gratifia d’un petit signe de tête. Romy n’usait jamais sa salive pour ne rien dire, un bonjour n’était rien selon elle. Ils étaient là…

Que la première épreuve commence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Cooper

avatar

Messages : 62
Age : 25
Année : 6ème année
Age du personnage : 16 ans [24/08/1984]

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: [DUEL 2] Et ça continue !   Mer 12 Mai - 20:00

Dernier duel, pour lui en tout cas. Le résultat du tirage au sort avait été une surprise, forcément, n'empêche que de son côté il ne lui restait plus qu'un adversaire possible, ou plutôt qu'une pour être exact, la championne de Beauxbâtons. Il ne redoutait pas ce duel ci autant que le premier, pas en raison de la championne, mais plutôt parce qu'il avait en quelque sorte déjà fait son baptême du feu, il savait à peu près à quoi s'attendre. Deux jours avaient passé depuis le début de la première épreuve et son duel contre Lena Severinov, deux jours qu'il avait passé à s'entraîner férocement afin d'être fin prêt, encore plus qu'il ne l'avait été pour le premier duel. L'avantage avec ce type d'épreuve c'est qu'il n'y avait pas tant de risques d'être blessé, pas gravement en tout cas, et c'était sans doute mieux comme ça, mieux pour les nerfs de sa demi-sœur s'entend. Ça évitait qu'elle lui envoie de charmantes lettres soulignant son inconscience, sa stupidité, son caractère suicidaire, et blablabla. Elle était inquiète, ça se comprenait, pourtant ce n'était pas comme s'ils étaient si proches que ça. En fait, ils se connaissaient à peine. Paradoxal pour deux personnes qui partagent (à moitié) le même sang, mais finalement, dans sa famille, tout était compliqué alors ça n'avait rien de si surprenant. Abandonné par sa mère alors qu'il était encore tout jeune, seize ans plus tard, il découvrait qu'il avait une petite sœur de deux ans sa cadette et au caractère de cochon. Pour une surprise, ça avait été une surprise, mais une bonne au final. Même si elle était dingue, il la trouvait géniale. Faisant disparaître le sourire qui s'était dessiné sur son visage en songeant à la jeune Gryffondor, Jason quitta son lit, partant en quête de ce qu'il lui faudrait porter durant le duel.

Quand on y pensait, affronter les autres champions en duel, c'était quand même bien moins dangereux que d'être confronté à de gigantesques dragons assoiffés de sang. Visiblement, les directeurs des trois écoles ne tenaient pas à voir se reproduire le même genre d'incident que la dernière fois. Enfin, quoique la championne de Durmstrang était au moins aussi sympathique qu'un Magyar à Pointes, mais pas aussi chaleureuse remarquez. Un trait de caractère qu'il avait remarqué chez les élèves de l'école russe, c'était cette aptitude qu'ils avaient à afficher un air hautain et au-dessus de tout en toute occasion, clairement, ils ne se prenaient pas pour n'importe qui, et ils le montraient bien. Et à côté de leurs regards suffisants, les petits sourires contrits des élèves de Poudlard faisaient pâle figure. En territoire inconnu, au contact d'élèves qui ne parlaient même pas leur langue, les Anglais n'étaient pas particulièrement à l'aise. Jason, lui, n'était pas spécialement dérangé par ce climat. Bon bien sûr, il aurait préféré que ça se passe autrement, mais il ne craignait pas la solitude, alors il s'adaptait. Il essayait d'être un peu au contact des autres élèves, notamment ceux de Beauxbâtons, mais ça n'avait rien d'évident non plus, la barrière de la langue restait toujours un obstacle difficile à franchir, quoiqu'il avait plus de facilités pour baragouiner en français qu'en russe. Russes qui semblaient considérer que parler l'Anglais serait une honte et un déshonneur incommensurable. Passons, tous leurs hôtes n'étaient pas ainsi, heureusement, et au final, ça restait ça le point positif.

Il sortit de la douche dix minutes plus tard, les cheveux encore mouillés mais portant sa tenue. Et dire que dans environ une heure certainement, il en serait fini de la première épreuve du Tournoi, pour lui en tout cas. C'était inimaginable, mais en même temps, il n'y était pas encore, il était même loin d'y être. Avant ça, il y avait le duel, et une victoire à remporter. Pour l'honneur, pour Poudlard. Pour ne pas tromper les attentes de ses camarades pour ne pas se faire huer en rentrant. Ses cheveux n'étaient pas secs mais tant pis, ils sècheraient lorsqu'il serait dehors, le temps d'arriver au château. Dernière vérification avant de quitter le carrosse, il avait bien sa baguette, oui, c'était déjà un bon début, tant qu'il n'oubliait pas l'outil le plus important, on pouvait considérer qu'il partait avec un avantage. Ou du moins qu'il partait normalement au lieu d'arriver comme un idiot fini. Dès qu'il sortit dehors, le froid le transperça, ce n'était peut-être pas une bonne idée finalement, d'aller dehors à peine sorti de la douche. Mais bon, maintenant qu'il était planté là, s'arrêter reviendrait à finir en bloc de glace, alors autant se bouger, et atteindre le château le plus rapidement possible, de préférence avant d'être mort d'hypothermie. Il arriva dans le Hall au pas de course, se souciant peu de ce qu'on pouvait penser de lui tant qu'il restait en vie. Et ce fut le cas, à son grand soulagement. Mourir seul, dans le froid polaire, en contrée ennemie étrangère, ça aurait été bien triste. Ce qui était sûr, c'est qu'à présent, il préférait cent fois le temps pluvieux et déprimant d'Angleterre au climat type congélateur de Russie. Jamais plus il ne se plaindrait, jamais !

Et c'est sur cette ultime promesse qu'il pénétra dans la salle de duels bondée. On met un pied devant l'autre, et on respire, le maître mot lors d'une telle situation. Il avait à peine la pression avec tous ces regards posés sur lui. Il tâcha de se calmer, s'avançant vers son adversaire. Elle avait l'air... Déconnectée. Pas condescendante comme la championne de Durmstrang, mais inaccessible, et froide, comme celle-ci en revanche. Mais le caractère de ses concurrentes ne comptait pas, tout ce qui importait, c'était le duel, le reste était accessoire. Il répondit à son salut de manière tout aussi sobre et effectua le salut réglementaire. Le duel était engagé. Sa stratégie ? L'offensive.

Impedimenta !

C'était peut-être un sort classique, il n'empêche qu'il restait toujours efficace. Restait à voir quelle serait la réponse de son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romilly Sharp
Sage et réfléchi
Sage et réfléchi
avatar

Messages : 220
Age : 33
Année : 6ème année
Age du personnage : 16 ans

MessageSujet: Re: [DUEL 2] Et ça continue !   Ven 25 Juin - 7:30

Un sort d’entrave… son adversaire la prenait pour une débutante. Romilly ne réagit cependant pas par une quelconque mimique. Elle se contenta de bouger le bras avec élégance pour lancer un sortilège protecteur autour d’elle.

*Protego*

Elle ne prononça pas la formule, ce n’était pas nécessaire pour un sortilège aussi basique que celui du bouclier, en revanche, puisqu’il avait annoncé son attaque, elle fit de même – par respect des règles d’un duel qui tenait aux convenances -.

« Petrificus Totalus » C’était la première fois que la voix de Romilly résonnait dans l’ambiance presque religieuse qui régnait autour des deux duellistes. La jeune fille se moquait pas mal de tout ça pourtant, elle jouait pour gagner bien sûr, mais la victoire ne valait pas qu’elle se fatigue à réfléchir à son image. Romy n’avait pas franchement bonne réputation. On l’aimait bien cependant, elle était seulement une princesse des glaces dans l’école – parfois exubérante de préciosité – de Beauxbâtons. Bien entendu, elle avait lancé ce sort sans trop croire qu’il fonctionnerait, pour le moment, ils évaluaient encore leurs forces réelles. C’est du moins ce qu’elle faisait de son côté, ne désirant pas abattre toutes ses cartes au premier tour. Elle avait prévu d’autres manœuvres, pas beaucoup plus complexes au niveau de la puissance magique mais plus recherchés au niveau de la stratégie d’attaque. Néanmoins, elle comptait d’abord voir ce que valait ce jeune homme issu de la seule école sur les trois qu’elle ne connaissait pas du tout. Au dernier tournoi qui avait eu lieu à Poudlard, elle était trop jeune pour s’y rendre, quant aux deux autres écoles, elle les connaissait parce qu’elle y avait été élève, rien de plus. Elle comptait d’ailleurs montrer durant ce duel que l’ex première année à Durmstrang était devenue une grande à Beauxbâtons. Au dernier Tournoi des Trois Sorciers, outre une fin tragique et des évènements plus étranges les uns que les autres (avec la participation de Potter entre autre), l’école française n’avait pas donné sa juste mesure. Fleur était sans aucun doute une bonne sorcière avec de nombreuses qualités mais elle était trop superficielle pour gagner un tournoi, trop fragile peut-être aussi pour un Tournoi dont (à l’époque) l’enjeu était plus qu’une coupe.

Le regard toujours fixe de Romilly finit par rencontrer celui de son adversaire alors qu’une nouvelle parade se préparait entre eux. Elle chercha à lire dans ce regard, à y voir ce qu’il était… quel genre de sorcier il était plus précisément. Elle le laissa lire son regard aussi bien qu’il fût connu qu’on ne pouvait y voir que peu d’éléments… mais on dit souvent que le silence est parfois plus éloquent que tout un discours, peut-être que la froideur (et la fadeur même !) des yeux de la belle Polonaise en apprendrait autant à son adversaire que l’expression la plus marquante…



_________________

Quand on peut se sacrifier par amour,
Mieux vaut apprendre à ne pas aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Cooper

avatar

Messages : 62
Age : 25
Année : 6ème année
Age du personnage : 16 ans [24/08/1984]

Feuille de personnage
Citation:
Multi-comptes:
Relations:

MessageSujet: Re: [DUEL 2] Et ça continue !   Lun 19 Juil - 22:44

Il y était allé doucement pour commencer, pas d'attaque massive, pas de sortilège informulé, un simple sortilège d'entrave qu'il maîtrisait à la perfection. Encore heureux d'ailleurs ! C'était un sortilège bien basique quand même, et lui il était en sixième année. S'il était incapable de le jeter correctement, sans bavure, alors il était clair qu'il était fini. Comment gagner un duel sans être bon en sortilèges et en défense contre les forces du mal ? Mais heureusement, ce n'était pas le cas. Il était assez doué, dans toutes les matières principales même. On pouvait dire qu'il maîtrisait son sujet en tout cas, et il s'était suffisamment entraîné pour être certain de n'avoir aucun regret par la suite. Mais il ne connaissait pas le niveau de son adversaire. Et c'était bien ça le problème. C'était ce pourquoi il ne démarrait pas en force, tel un magnifique bourrin dénué de réflexion. Il avait besoin de savoir à peu près où elle se situait, afin de pouvoir s'adapter.

Sans grande surprise, Romilly contra efficacement le sort. Elle ne s'était même pas donnée la peine de prononcer le nom du sortilège de protection. D'accord, il l'avait peut-être un peu sous estimée pour le coup. Mais au moins il était fixé, le duel risquait d'être plus long, et plus compliqué qu'il n'aurait pu l'espérer. Dommage, il aurait préféré en finir rapidement. Ce ne serait pas le cas, il lui faudrait déployer pas mal d'habileté, s'il voulait s'en sortir et honorer sa maison et son école. Les précédents champions de Poudlard étaient à Poufsouffle et Gryffondor. Désormais, c'était l'heure de gloire de Serdaigle, il le fallait. Il voulait réussir, et pour ça il fallait qu'il mette toutes les chances de son côté.

Un sortilège d'immobilisation. Ce serait dommage que le duel se termine avant même d'avoir commencé, simplement à cause d'un tel sort. Il aurait l'air ridicule surtout, incapable de bouger, de se défendre, condamné à voir son adversaire gagner sans même avoir pu combattre. De même que la Française quelques instants plus tôt, il usa du charme du bouclier pour ne pas devoir subir les effets du maléfice du saucisson. Un sortilège tout juste bon à l'humilier, mais fichtrement efficace si on ne parvenait pas à l'esquiver. Préférant ne pas prendre de risques, il avait opté pour la protection, même si se jeter sur le côté aurait pu être tout aussi efficace. Mieux valait laisser ce genre d'exploits pour plus tard, lorsque le duel se corserait davantage. Pour l'instant, la clé était de ne laisser paraître aucun trouble.

Les yeux braqués sur ceux de Romilly, Jason préparait sa prochaine offensive, imaginant toutes les éventualités possibles, les parades envisageables, il était perfectionniste, il ne voulait rien mettre de côté, de peur que ça ne lui porte préjudice. Il jouait pour gagner, c'était un fait. Il était bon joueur ceci dit, il savait admettre sa défaite lorsqu'il ne faisait pas le poids. Il ne ronchonnait pas, ne s'énervait pas. Mais il jouait quand même pour gagner, parce qu'il ne pouvait accepter l'échec que s'il avait tout tenté. Jamais de regrets.

Les attaques alternées ainsi, c'était bien sympa, mais ça ne les avançait à rien. Ils ne pouvaient pas attaquer et se protéger tour à tour comme ça pendant des heures, en attendant que l'un des deux ne fasse une erreur. Il était temps d'augmenter la cadence, non ? Sans attendre davantage, il se lança un sortilège de Désillusion histoire d'être un peu moins ostensible, il était une cible trop facile à atteindre tant qu'il était aussi visible et s'il ne bougeait pas plus rapidement.
Confundo, murmura-t-il cette fois.
Le duel devait respecter certaines convenances, c'est vrai, comme c'était le cas avec le salut réglementaire. Mais annoncer chaque attaque, c'était supprimer tout effet de surprise. Il n'avait pas employé de sortilège informulé jugeant qu'il était encore trop tôt pour ce genre d'attaque, et parce qu'elle avait malgré tout annoncé sa précédente attaque. Le sort partit droit en direction de la Française, plus qu'à voir comment elle se débrouillerait cette fois, le sortilège de désillusion lui assurant un minimum de discrétion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [DUEL 2] Et ça continue !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[DUEL 2] Et ça continue !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Duel dans les champs ...
» [FB] L'ivrogne et le médecin - Duel au sommet [PV Arthy]
» Duel d'Ombres. [Hamaÿeb]
» Le grand duel...
» Duel au sommet... De la force !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard Univers :: Le Hors-Jeu :: Les Mémoires de Poudlard Univers :: Les extraits de Pensine :: Les sujets oubliés :: Sujets Clos Saison 5 :: Bulgarie - Institut Durmstrang :: Le Chateau de Durmstrang :: La salle de duels-
Sauter vers: